WE GROW

Votre forum de discussion !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Série] Skins (UK)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: [Série] Skins (UK)   Lun 13 Aoû - 23:47

Coucou, c'est re-moi. Ouais, je sais, encore. Ne partez pas tout de suite, j'ai des trucs intéressants à dire. Je crois. Donc comme le dit le titre, je vais parler d'une série qui s'appelle Skins mais attention, pas la version US censuré à mort (ça m'énerve les Américains qui récupèrent ce qui marche, mette des beaux mecs et font de l'audience. Bien fait que ça ait foiré ce coup là) mais de la version Britannique. Yeah. (Note, j'essaye de trouve le format que je veux pour mes fiches séries donc je vais changer de celle de DW et TW, ne pleurez pas XD). Si vous avez moins de ... allez, mettons 15 ans, passez juste votre chemin, ça vaudra mieux ^^'' Je veux pas de parents aux trousses.


Titre : Skins
Genre : Comédie dramatique
Créateurs : Jamie Brittain/Bryan Elsley
Origine : Britannique
Chaine d'origine : A4
Nombres d'épisodes : 58 épisodes de 45 minutes (réparti sur 7 saisons)

Résumé : Bienvenue à Bristol, sud-ouest de l'Angleterre. Aujourd'hui, rien de spécial à déclarer. Tony cherche comment faire perdre sa virginité à son meilleur pote, Sid, tout en s'amusant passionnément avec sa petite amie dévouée, Michelle. Pour cela, il envoi Sid chercher un peu de drogue à crédit, se fait inviter à une soirée de bourges et convoque une fille un peu psychotique et anorexique qui devrait faire l'affaire, Cassie. Il n'a plus qu'à faire venir un maximum de copain, même si Jal doit réviser et que Anwar et Chris ont été invité par Maxxie à une méga soirée gay. Le tout, bien sûr, en s'attirant la sympathie des filles alentours.
Vous l'aurez compris, Skins, c'est une série sur la vie d'adolescents parfois mal dans leur peau qui va nous parler de sujet tabou tel que la drogue, l'homosexualité, les familles à problème, la mort, l'anorexie (...)

Avis : A vu de nez, ce genre de série, ce n'est pas ma tasse de thé. Quand je suis tombé dessus à la télévision je me suis juste dit "WTF". Mais j'ai voulu voir depuis le début et j'ai finalement compris qu'il ne fallait jamais juger un livre à sa couverture, ou ici à quelques images regardées avec les parents à côté qui changent de chaine avant les choses sérieuses.

Exit les adolescents parfait comme dans les séries Américaines, on a ici une bonne brochette d'ado comme nous, en plus exagéré parfois. Et au final, qu'on soit le loser amoureux de la copine de son meilleur pote ou le playboy qui fait se pâmer toutes les filles et qui en joue, on s'identifiera à un moment ou un autre à l'un des personnages. On s'énervera devant leur réaction, on pleurera avec eux lorsque ça ira mal et on réalisera que ce n'est finalement pas si éloigné de la réalité parfois, cela ne fait que mettre en avant nos plus mauvais côtés.

Tous les personnages ont une personnalité intéressant, de Tony le sociopathe à Maxxie le gentil garçon (mon perso préféré ? Si peu =D). Et le point fort de la série est justement de parvenir à toutes les analyser. Et pour cela, un outil très intéressant a été utilisé, à savoir que chaque épisode va tourner autour d'un personnage (ce qui explique que le nom des épisodes soit également celui des personnages), de ses problèmes, de sa vie, tout en continuant l'intrigue entamé à l'épisode précédent. J'étais un peu septique au début mais finalement, ça rend vraiment bien les choses et aide à pénétrer dans l'histoire.

Outre les personnages intéressants, l'histoire passionnante, notons également un casting vraiment intéressant. En effet, les personnages sont joués par des acteurs complètements amateurs. A part Tony, ils n'ont aucune expérience de la scène professionnelle. En plus de ça, le casting est complètement modifié tous les deux ans afin de garder des visages le plus neuf possible et de conserver des acteurs étant proche de l'âge des personnages qu'ils incarnent, pour plus de réaliste. En effet, contrairement à pas mal de séries US, des adolescents de 18 ans ne sont pas joués par des acteurs de plus de 25 ans, nan mais oh !

Si la série est parfois assez trash, au final ce n'est pas réellement à cet aspect que l'on s'attache le plus en regardant. Les fiesta qui finissent presque en orgie, ce n'est pas le plus gros de l'histoire. On s'occupe de ce qui fait la vie des personnages, que ce soit une dépression qui les pousse à arrêter de manger, de mauvaise relation avec leur parent, un envie d'affirmer qui l'on est, tel qu'on est ou simplement un besoin d'être reconnu pour ce que l'on est, sans avoir à ce cacher.

Bref, si vous vous êtes un jour disputé fortement avec vos parents, si vous avez toujours regretté que l'on accepte pas plus vos talents, si vous aimez manipuler les gens mais que ça fini par se retourner contre vous ou si vous avez été dépassé par votre pensée après une dispute avec votre meilleur pote, cette série est pour vous, à consommer sans modération.
Spoiler:
 

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
 
[Série] Skins (UK)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Skins ! Une série juste énorme =)
» Party Burlesque 25-26 mars au Lush Renard à Paris
» Misfits (ou la relève de Skins)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE GROW :: Multimédia :: Télévision-
Sauter vers: