WE GROW

Votre forum de discussion !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Death Note

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Livious
Petit Poupon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 298
Age : 21
Passion(s) : : Dessin
Humeur ? : o/
Date d'inscription : 28/10/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Death Note   Ven 27 Aoû - 12:35

Death Note



-Résumé tiré du site Krinein, auquel j'ai ajouté quelques phrases et remarques personnelles.-



Death Note si­gni­fie lit­té­ra­le­ment "ca­hier de la mort". C'est ce qu'uti­lisent les shi­ni­ga­mi, les dieux de la mort ja­po­nais pour faire leur tra­vail et prendre les âmes. En sa­chant cela, que fe­riez-​vous si vous trou­viez par terre un ca­hier grif­fé d'un "death note" sur sa cou­ver­ture ? Sans doute le ra­mas­se­riez-​vous, cu­rieux.

En feuille­tant les pre­mières pages, vous dé­cou­vri­riez parmi les consignes en an­glais, une sti­pu­lant que "celui dont le nom sera écrit dans le death note, mour­ra." À cette lec­ture, beau­coup pen­se­raient lo­gi­que­ment à un ca­nu­lar mais cer­tains ne pour­raient s'em­pê­cher de le tes­ter... C'est d'ailleurs ce que Raito Ya­ga­mi va s'em­pres­ser de faire en ins­cri­vant sans trop y croire un pre­mier nom : celui d'un cri­mi­nel, his­toire de vé­ri­fier ra­pi­de­ment et sans consé­quence les ca­pa­ci­tés du ca­hier.

Il se ren­dra bien­tôt compte des pou­voirs réels du death note en consta­tant la mort des deux per­sonnes dont il avait ins­crit le nom de­dans. Là où n'im­porte qui de censé pren­drait peur et s'ar­rê­te­rait là, Raito va sur­mon­ter ces sen­ti­ments et dé­ci­de­ra de conti­nuer à uti­li­ser toutes les pos­si­bi­li­tés que lui offre ce ca­hier. Ce monde est pour­ri, il le dit lui-​même et il s'en­gage à le net­toyer par la mé­thode la plus ra­di­cale qu'il soit : la mort.

Les cri­mi­nels se­ront punis, le nou­veau dieu de ce monde, Raito, s'y en­gage ! Il sera ac­com­pa­gné telle une ombre par le shi­ni­ga­mi Ryu­k, pro­prié­taire à la base du fa­meux Death Note, jouant ici le rôle d'ob­ser­va­teur in­té­res­sé par le monde pal­pi­tant des hu­mains. C'est ainsi que com­mence la quête uto­pique de Raito, quête dans la­quelle il s'en­gage corps et âme, c'est le cas de le dire. Pour pu­ri­fier ce monde, il faut déjà s'oc­cu­per des cri­mi­nels et bien­tôt les plus connus d'entre eux com­mencent à mou­rir mys­té­rieu­se­ment, tous vic­times de crise car­diaque.

Comme Raito le pré­voyait, ses agis­se­ments ont tôt fait de se faire re­mar­quer et les mé­dias sur­nomment bien­tôt ce "jus­ti­cier" de l'ombre : Kira (de l'an­glais : killer). L'opi­nion pu­blique est mi­ti­gée, cer­tains voient Kira comme un sau­veur et d'autres le consi­dèrent comme un as­sas­sin. For­cé­ment, une réunion in­ter­na­tio­nale est or­ga­ni­sée d'ur­gence afin de se consul­ter sur ces pre­mières di­zaines de morts étranges.

L'af­faire Kira étant plus que mys­té­rieuse et trouble, tous dé­cident de faire appel au plus grand des dé­tec­tives, connu sous le simple pseu­do­nyme de "L". Ce der­nier dont le vi­sage et l'iden­ti­té réelle sont in­con­nus de tous sera char­gé de pour­suivre et dé­mas­quer le fa­meux Kira. Après une pre­mière confron­ta­tion par le biais de la té­lé­vi­sion, la guerre est dé­cla­rée ou­verte entre L et Kira. Afin de dé­bus­quer l'autre, cha­cun va prendre des risques consi­dé­rables pa­riant par­fois avec sa vie et celle des autres. Le Japon de­vient donc un ter­rain de jeu ou Kira et L s'af­frontent avec achar­ne­ment.

Tout comme dans Hikaru no Go, ce sont les neu­rones qui comptent pour ter­ras­ser ici l'ad­ver­saire et c'est grâce à ses stra­té­gies et pires cal­culs que Raito conti­nue à conser­ver son iden­ti­té de jeune étu­diant banal. Mal­heu­reu­se­ment pour lui, L est loin d'être un bleu et ce petit génie aura tôt fait de por­ter ses soup­çons sur Raito Ya­ga­mi. Ce der­nier aura de plus en plus de mal à res­ter dans l'ombre comme il se sou­hai­te­rait et n'a d'autres choix que de jouer un double voire triple jeu pour éloi­gner les soup­çons qui pèsent sur lui. L'étau se res­serre d'au­tant plus que le père de Raito, Sui­chi­ro Ya­ga­mi est jus­te­ment le chef de po­lice de la ville de Tokyo et est à la tête de la di­vi­sion qui s'oc­cupe de l'af­faire Kira. Au final, qui ga­gne­ra la par­tie ? Le "dieu" Kira ou L, "l'hé­ré­tique" ?

____

Amateurs de romans policiers, COME ON \o/
Je trouve ce manga génial, de par son intrigue complexe et ses dessins magnifiques. En effet, on assiste pendant toute la série à un combat de cerveaux surentraînés, celui de L et Raito. Les techniques déployées par Raito pour garder son secret intact son vraiment pas mal, et le manga réserve beaucoup de surprises. A ne pas rater donc !

Vous avez lu ? Vous avez aimé ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Death Note
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma figurine "Nendoroid Death Note Misa Amane"
» Notestuck [sans images;crossover Death Note/Homestuck;spoilers Death Note]
» La note de synthése.
» Les courses de taxi devront désormais faire l'objet d'une note dès que le prix de la course atteint 25 euros
» Note d'évolution au médecin, QUESAKO?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE GROW :: Multimédia :: Mangas-
Sauter vers: