WE GROW

Votre forum de discussion !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Adventure of Kya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kitcha-chan
Garnement
avatar

Féminin
Nombre de messages : 457
Age : 19
Passion(s) : : Futiles.
Humeur ? : Je vaincrais. Inclinez-vous !
Date d'inscription : 30/07/2009

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Adventure of Kya   Sam 17 Oct - 10:49

Oh noooon... kitchalovely a fait une fic, qui a l'air trop débiiiile... mais j'aimerais donner mon opinion, quand même.....

Titre: Adventure of Kya
Auteur: Bah, réfléchissez: MOI!!!!
Histoire: Kya a perdu ses parents à ses 11 ans, le jour de noel. Elle va tout de suite mener l'enquête sur leur mort atroce, et va découvrir d'abominables secrets, aidée de son ami Lahushi. Elle va accépter son horrible destiiiiin.... (je suis folle)

Va pas y avoir de magie,.... mais du sang, en tout cas un peu, et beaucoup de fowlie, signée Kitchalovely...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Adventure of Kya   Lun 19 Oct - 15:43

J'attends de voir , ça a l'air assez bien : D
Revenir en haut Aller en bas
Kitcha-chan
Garnement
avatar

Féminin
Nombre de messages : 457
Age : 19
Passion(s) : : Futiles.
Humeur ? : Je vaincrais. Inclinez-vous !
Date d'inscription : 30/07/2009

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Adventure of Kya   Jeu 22 Oct - 9:41

Merci !!!

Je commence:

Chapitre 1: Pourquoi le monde est-il aussi cruel?

Kya se le demandait bien. Pourquoi le monde était aussi cruel? Déjà, il l'était plus que jamais avec elle, hier. Pourquoi, mais pourquoi? Pourquoi tout devait se passer de la sorte?
Hier, avant de partir à l'école, Kya avait aperçu une lettre sortant de la boite au lettre. Curieuse, elle l'avait regardé. Peut-être une lettre de ses parents qui étaient en Allemagne?
Pire. Oui, une lettre horrible.

Mademoiselle,

Je vous annonce avec tous mes regrets le décès de vos proches, ou plus exactement, de vos parents.
Ils ont eu un terrible accident. Leur voiture a dérapé sur du verglas et ils sont tombés dans un ravin.
Leur enterrement n'aura pas lieu. On n' a pas retrouvé de corps, d'ossements. Désolé, mais toutes nos équipes ont fouillées: rien.

Mes condoélances,

M. Marety, agent de police.

Kya était bouleversée. Elle n'alla pas à l'école, et n'eu pas le coeur à regarder la télévision. Ses parents, morts? Cela lui semblait impossible. Elle avait beaucoup pleuré. Surtout parce qu'on était la veille de Noel.
Qu'elle n'ai pas de cadeaux, ça ne la dérangeait pa, mais pas de parents...

Maintenant, cela faisait deux jours qu'elle n'avait pas quitté la maison. Juste mangé de la viande crue et des raviolis froids.
Elle se décida enfin. Elle allait écrire une lettre à cet agent de police. Elle prit son stylo, et, quelques minutes plus tard, elle examina sa lettre.

C'est pas le chpt entier, mais je dois aller bouffer, désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 24
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Adventure of Kya   Jeu 22 Oct - 19:31

J'ai pas vraiment lu, juste parcouru d'un coup d'oeil mais, généralement, lorsqu'il y a quelque chose de pareil, un agent se présente à la porte de la famille de la victime, il ne se contente pas d'envoyer un courrier, qui plus est, il mettrait trop de temps à arriver. Ensuite, normalement, dans un accident pareil, si les corps ne sont pas retrouvé, les personnes sont portés disparues pendant environ une semaine puis, ensuite, elles sont considérés comme morte et un enterrement à lui, même si les cercueil sont vides ^.~

Nan, une histoire pareille ne m'est jamais arrivée, je vous rassure, c'est juste que je m'intéresse à tout ce qui est procédure ^.~

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]


Dernière édition par megamomo le Lun 2 Nov - 18:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Kitcha-chan
Garnement
avatar

Féminin
Nombre de messages : 457
Age : 19
Passion(s) : : Futiles.
Humeur ? : Je vaincrais. Inclinez-vous !
Date d'inscription : 30/07/2009

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Adventure of Kya   Mer 28 Oct - 7:59

D'accord, merci pour la précision ^^

Je suis entrain d'y travailler

Bon, bah:

CHAPITRE 1: POURQUOI LA VIE EST ELLE AUSSI CRUELLE?

Normalement, quand vous prononcez cette phrase, c'est pour dire: il s'est passé quelque chose de grave à mon coeur, ou il m'est arrivé un malheur, n'est ce pas? Mais quel malheur? Peut être des heures de colles, ou bien, une dispute, une nintendo cassée, alors, ça, pour moi, c'est des malheurs miniscules. Oui, minuscules. Miniscules comparé aux miens. Les miens sont immenses. Ils font la taille d'une vague de deux mètres, d'un immeuble géant, d'un tourbillon énorme. Et bien sûr, ils sont durs à supporter dans mon petit coeur, tous ses coups; l'eau qui s'écrase, l'immeuble entrain de se construire, la tempête qui souffle violemment. C'est exactement ceci que je ressens.
Tout d'abord, il y a le départ de mes parents. Deux mois. Une absence de deux mois. quand ils me l'ont annoncé, je ne savais que faire: bondir de joie ou éclater en sanglot? J'ai gardé une mine renforgné qui ne voulait rien dire. Au début, je pensais m'être débarassé d'eux, mais deux mois... Qui va me faire à manger? Réparer la console? Signer les contrôles? Sûrement pas eux. Je pensais que la voisine viendrait. Non, ils ont dit. Je suis grande, je me débrouille. A leur départ, c'était juste un: SALUT! lancé en l'air. Pas de baiser, rien. Salut. Pff. Ils me detestent.
Ah, problème deux. des parents qui me detestent. Ils m'achètent tout ce que je veux, mais plus de bisous depuis mes cinq ans. Plus de félicitations aux 20 sur 20.
Je les dérange, voilà tout. Voilà pourquoi ils partent. Je suis une fille nulle. mais celea, je le savais depuis longtemps. C'est horrible, non, de penser à sa naissance: je suis une fille nulle. Je crois bien que c'était ma première pensée. Je n'ai pas ma place entre eux.
Un troisime problème. Grave. le plus gros. Une nouvelle montagne qui pousse à vue d'oeil. L, mon coeur a failli lâcher: la mort de mes parents.
Oui, ils me detestent, et alors? J'ai bien le droit d'être triste! Il m'ont élevée! Pendant tout ce temps! Alors,... Oui, j'ai pleuré à cette nouvelle. Et voilà commr ça s'est présenté:

Ding dong!

D'abord, la sonnerie de la porte. J'ai gardé espoir. J'ai marché pour aller ouvrir, tête haute. "C'est eux, j'ai pensé, c'et eux..." NON. Je suis la fille la plus malchancheuse du monde. C'était un policier. Je lui donnerais 45 ans, même sa tête symphatique et ses cheveux gris.
- Boujour, petite, je suis Monsieur Tsareka.
Un nom nul, une voix nulle, un look nul. Moi, je serais pareil quand je serais grande.
- Si vous venez pour les impôts où un truc du genre, bah, désolée, mais mes parents ne sont pas là, j'ai répondu d'une voix dégaineuse.
-je sais qu'ils ne sont pas là, a t-il répondu, l'air mal à l'aise.
Je lui faisais peur? Tant mieux. Mais comment savait-il que mes parents étaient absents. Je décidais d'adopter le côté fille rebelle:
- Vous le savez comment?
Je n'étais plus la sage Kya de l'école ou de la maison.
- On en parlera plus tard. Il n'y a personne? demanda t-il.
- Personne, j'ai affirmé. Y a que moi.
- Celui qui te garde, il est où? à insisté le policier en se mettant presque à crier.
- Il n' a personne qui me garde! j'ai hurlé. Ch'uis plus un bébé! Je me garde toute seule!!!!!
Le policier a reculé d'un pas. Je suis comme ça, moi. Persuasive.
- Content?
C'était mon dernier mot. je lui refermais la porte au nez. Puis, les larmes commencèrent à monter. Je n'avais pas été sympa avec ce pauvre agent. je reouvrais aussitôt.
- D... désolée, je balbutiais.
Soudain, une honte: e glisse sur le tapis et PAF! sur le sol. Je suis maladroite, comme fille. Peut -être que je m'apelle KYA pour ça... Parce que, quend je tombe, j'emet toujours un son qui fait: KYAAAAAAAA! Bon, je suis bête, mais parents ne pouvaient pas le savoir
- Mademoiselle?
- Aie.
Telle était ma réponse. Pas très détaillée mais compréhensible.
Le policier m'obsevait, étonné. Je suis sûrement spéciale. Très spéciale. Et peut-être qu'il le voyait à l'oeil nu. Peut-être que pour moi, il n'y avait pas besoin de microscope.
Il m'a tendu la main. j'ai accepté. Je me suis hissé, je l'ai remercié. Lui, il ferais un bon père. Moi, une bonne fille. On se ressemble.
- Vous avez quel âge?
Je me rends compte que la question est impolie.
- Quarante ans.
Et moi qui lui donnait cinq ans de plus! J'ai un mauvais instinct.
- Désolée.
Il a haussé un sourcils, puis a commencé:
- Tes parents. Tes parents, petite. Ils ne sont pas là depuis trois mois.
Trois? mais que racontait-il?
- D'abord, s'il vous plaît, appelez moi Kya. Ensuite, vous n'avez pas a vous méler de ça. Et, déjà, cela fait deux mois, pas trois, qu'ils sont partis.
Je reprends mon côté rebelle.
- Kya. Trois mois, je te dis. Tu ne t'es pas rendue compte du temps! Nous sommes le jour de Noel aujourd'hui!
- Quoi? On est pas...
Les larmes me remontent aux yeux. Et je ne les rentrent pas.
-... en novembre?
L'agent s'est baissé et a enfoui les mains entre ma tête.
- Kya, ne pleure pas. cela ne sert à rien. C'est une perte de temps.
- Pleurer? Une perte de temps?
Je me suis dégagée et je l'ai défié du regard.
- Pleurer n'est PAS une perte de temps!!!
- je ne parle pas de ça en général. C'est juste maintenant.
- Pourquoi?
L'agent avait l'air très embarassé. Que me cachait-il donc?
- kya..., commença t-il.
- Oui?
- Tu sais, les routes là où tes parents sont partis sont... denses et ardues.
- S'ils ont eu un accident, disez le franchement.
Il ouvrit grand les yeux.
-C... comment....
- Aucune importance, j'ai coupé. De toute façon, je m'en fiche, comme ils se fichent de moi.
- Mais Kya, tes parents sont morts!
Tout semblait aller au ralenti. mes larmes, les mots du policier... le monde tournait autour de moi. La montagne de mon coeur poussait, poussait...
- NON!
Je lui ai claqué la porte au nez, et j'ai pleuré, pleuré, toute la journée, sans rien faire. Rien faire.
Ding dong!
Je n'ai pas ouvert. je savais que c'était lui.
DING DONG!!!!
Pas besoin de sonner comme un fou! A contre coeur, je suis allé ouvrir. Une tête aux cheveux longs roux à émérgé par l'embrasure de la porte.
- KYA!!!!!
Ma meilleure amie, Takumi, avait sauté dans mes bras.
- ça fait une semaine que tu n'est pas venue à l'école. Je m'inquiétais!
- Ah...
Une semaine? tant que ça?
- Kya?
takumi agita les poignets devant moi.
- Quoi?
Elle soupira.
- Tu es malade?
- Non! Pourquoi?
- Tu n'as pas l'air à l'aise...
Takum me demanda timidement:
- Tu as pleuré?
Je ne répondai rien et me détournai. pour ahérer, j'ouvrai la fenêtre.
- Kya! répond!
- Bon, okay... Oui, j'ai pleuré. Tu es satisfaite?
Takumi fit signe que non.
- Quelle est la cause de tes larmes?
- Un décès.
Silence de mort. Takumi s'assoit sur le lit et je passe la tête par la fenêtre. L'air est froid. Les flocons tombent. Peu à peu. Lentement.
- Joyeux noel!
Je sursautai et me retournai voyant mon amie entrain de s'écrouler de rire.
- Pff... Quelle blague!
- Ce n'est pas une blague! dit-elle en riant. c'est vraiment Noel! Tu as oublié!
Elle suta dans mes bras, riant toujours et me fit tomber sur le lit, sans s'arrêter de rire.
Tout d'un oup, mon portable sonna.
- Allô?
- Kya, c'est moi.
l'agent! Je reconnaissais sa voix.
- Que voulez vous? demandai je d'un ton sec.
- Bon, déjà, Joyeux Noel. Je voulais te demander si tu...
Takumi m'arracha le tééphone des mains et prit ne voix grave:
- Désolée, ma fille n'est pas là.
Elle raccrocha et éclata de rire. moi, non. "Ma fille". J'avais putôt envie de pleurer.
- C'était qui?
- Mon cousin, répondis-je, simplement.

FIN DU CHAPITRE 1.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitcha-chan
Garnement
avatar

Féminin
Nombre de messages : 457
Age : 19
Passion(s) : : Futiles.
Humeur ? : Je vaincrais. Inclinez-vous !
Date d'inscription : 30/07/2009

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Adventure of Kya   Jeu 25 Aoû - 7:15

Voilà ! Je pense que j'ai fait le tour de tout... (fic' abandonnée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Adventure of Kya   

Revenir en haut Aller en bas
 
Adventure of Kya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vend collection jojo's bizarre adventure!
» Jojo's bizarre adventure (CPS3) online
» Cartes à jouer JoJo Bizarre Adventure
» Des fringues Jojo's Bizarre Adventure !
» Jojo's Bizarre Adventure - Stone Ocean : Tome 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE GROW :: Multimédia :: vos fictions :: Fictions abandonnées-
Sauter vers: