WE GROW

Votre forum de discussion !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cookies Power

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kitcha-chan
Garnement


Féminin
Nombre de messages : 457
Age : 18
Passion(s) : : Futiles.
Humeur ? : Je vaincrais. Inclinez-vous !
Date d'inscription : 30/07/2009

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Cookies Power   Ven 4 Sep - 13:05

Bon, une petite fiction crée par mi, et je sais pas si c'est bien , mais, essayons...

Cookies Power, c'est une série qui parle de Cookie, une fille, et de ses acolytes. Ils ont tous une certaine magie, et Cookie et leur chef. Bon, on va commencer par les présentations:

Cookie:
Pouvoir du chat et de l'hiver
Spoiler:
 

Takahi:Prince Noir: Pouvoir des ténèbres


Hiaka: Elfe: Pouvoir Air Eau Feu Terre
Spoiler:
 
Khitoheke: Pouvoir du soleil


Butykha:Pouvoir des fruits.



Je commence donc:
Chapitre 1
Rencontres

Je posterais l'histoire le soir. Deux cop's m'attendent!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Cookies Power   Dim 6 Sep - 20:23

Etooo... simple question : pourquoi as-tu mis ta fiction dans la partie fiction terminée ?

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Kitcha-chan
Garnement


Féminin
Nombre de messages : 457
Age : 18
Passion(s) : : Futiles.
Humeur ? : Je vaincrais. Inclinez-vous !
Date d'inscription : 30/07/2009

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Cookies Power   Lun 7 Sep - 15:00

Chuis bêeeeete...
Je ne sais pas, a vrai dire...Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Cookies Power   Lun 7 Sep - 16:36

Oh là là ''--
Bah si tu sais pas, t'agis pas Razz
(et oui, les ptits nouveaux sont pas habitués à mon côté misan... et en mettant un "Razz" j'suis encore gentille)
Je déplace.

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Kitcha-chan
Garnement


Féminin
Nombre de messages : 457
Age : 18
Passion(s) : : Futiles.
Humeur ? : Je vaincrais. Inclinez-vous !
Date d'inscription : 30/07/2009

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Cookies Power   Mar 8 Sep - 17:24

Voici le CHAPITRE 1 de ma fic... j'espère que vous allez apprécier!
Rencontres


Cookie ouvrit lentement les yeux. Elle regarda le plafond, puis le sol. Oui, elle était bien dans sa chambre.
Elle s'étira, baîlla et tira les rideaux. Le soleil lui piqua les yeux. Elle sut tout de suite qu'elle était en retard. En un bond, elle sortit de son lit pour filer vers la cuisine à la vittesse-lumière.
Elle se dépêcha de mettre une tartine dans le grille-pain, et sortit un pot de confiture au miel et une petite cuillère. Elle jeta précipitamment un petit coup d'oeil à sa montre. Il était huit heures! L'heure à laquelle elle devait entrer dans la classe!
La jeune fille alla en vitesse se brosser les dents et s'habiller. Après une petite minute de coiffure, elle se dirigea à grands pas vers la cuisine, prit la tartine et la tartina (désolée, j'ai rien trouvé de mieux, j'entend déjà les critiques " tu pourrais trouver mieux, bla bla") en constatant d'un air horrifié qu'il était huit heures dix. Elle se précipita vers la porte d'entrée et sortit.
Cookie courait comme une malade, sans regarder devant elle. Elle ne savait pas vraiment où elle allait. Parfois, elle ouvrait les yeux, mais juste quelques secondes, pour s'assuer qu'elle allait dans la bonne direction.
Soudain, elle sentit qu'on la prenait par le bras. Elle stoppa sa course folle, et se retourna.
Khitoheke l'avait prit par le main. khitoheke! Le garçon qu'elle admirait tant! Elle se pinça pour s'assurer que c'était vrai. ça l'était.
- Fais attention, tu pourrais blesser quelqu'un, lui murmura t-il en souriant.
Il lâcha son poignet. Cookie le regardait d'un air étonné. Il lui posa la question suivante:
- Es-tu libre, ce soir?
La jeune fille n'en croyait pas ses oreilles. Khitoheke, un des garçons les plus populaire de l'école, voulait sortir avec elle!!!
- Je comprend que tu ne veuilles pas..., commença Khitoheke.
- Non, ce n'est pas ça, lui assura Cookie qui ne s'était pas rendu compte qu'elle ne lui avait pas répondu. Je ne sais pas si je vais me récolter une heure de colle, pour mon retard, alors...
- Une heure de colle? s'exclama t-il, étonné. Un retard?
- Eh bien, oui, je...
- Passe moi ton emploi du temps, coupa t-il.
Cookie posa son sac par terre, fouilla dedans, et en sortit une petite feuille qu'elle tendit au garçon.
Il la contempla quelques minutes puis sourit.
- Tu n'as pas bien noté ton emploi du temps, on dirait...
Cookie était rouge de honte.
- Déjà le cinquième jour, et tu confonds tout, soupira t-il. Tu n'as cours qu'a dix heures!!!
Cookie émit un petit son, semblable à un rire. Khitoheke lui tendit la feuille.
- N'oublie pas de corriger cette faute!
- Oui, oui, balbutia Cookie en la rangeant dans son sac. Alors, c'est d'accord pour ce soir!!!
- Super!
Il s'éloigna en lui faisant un signe de main.
" Super, pensa Cookie. Vraiment SUPER!!!"
Soudain, elle sentit que quelqu'un la bousculait. Elle regrda derrière elle et aperçu une jeune fille, aux cheveux roses, comme elle, l'air plutôt fâché.
- Tu ne pourrais pas regarder où tu met les pieds???
- Mais c'est toi, qui... répliqua Cookie.
- Pas de mais! coupa la fille. Je n'ai pas interêt à te croiser, ou ça va barder!!!
Et elle partit d'un pas résigné, en grommelant quelques mots. Cookie se demanda si toutes les filles aux cheveux roses étaient comme ça (sauf elle, biensûr) quand quelqu'un lui tapota l'épaule.
- Oui?
- Bonjour, je m'appelle Takahi, dit un jeune homme aux cheveux blonds bouclés. Je voulais juste savoir dans quel cours tu étais...
- Je suis en quatrième, j'ai treize ans, lui répondit Cookie.
- Merci... et tu t'appelles?
- Cookie.
- Merci, Cookie. C'est très gentil de ta part.
Il s'éloigna rapidement. Cookie se rendit soudain compte du danger. Elle avait révélée son identitée à un inconnu!
-Hé, attendez!
La jeune fille essaya de le rattraper. Il se dirigeait vers des rues qu'elle ne connaissait pas. Il avait l'air très préssé.
Cookie était perdue, et il était à perte de vue. Elle demanda le chemin à tout le monde, mais personne ne savait où était son collège. Elle regarda sa montre. Neuf heures. Elle avait le temps.
Soudain, elle aperçut quelqu'un qu'elle avait déjà vue dans le collège, une jeune fille aux cheveux longs bruns, qui regardait les vitrines d'un magasin. Elle se précipita sur elle.
- Euh, bonjour...
Cookie ne savait pas le nom de la fille, elle ne savait donc pas quoi dire...
- Mlle Hiake, lui dit la jeune fille. Appelez moi Mlle Hiaka.
- Mlle Hiaka, je voulais vous dire, ... où est le collège?
- Ah, soupira Hiaka. Tu ne trouve pas que cette jupe orange est formidable?
Elle pointa du doigt une jupe orange à ceinture dans la vitrine.
- Oui, mais ce n'est pas le sujet, tu vois?
- Tu ne m'a pas appelé Mlle, remarqua Hiaka d'un air malicieux.
- Alors, Mlle, où est le collège?
- Tu n'as pas dit Hiaka, lui dit Hiaka. Je suis Mlle Hiaka.
- Alors, Mlle... Hiaka?
Cette fille commençait sérieusement à enerver Cookie.
- Le collège, c'est 12, allée des Acacias, non? lui répondit Hiaka. Regarde cette rue.
Cookie lut " rue des Acacias" sur une petite plaquette.
- Voilà, alors, ici, c'est le numéro un. Longe cette rue, puis tourne à droite, tu seras en face de l'école. Maintenant, exuse moi, je n'ai plus rien à faire avec une aveugle...
Cookie serra les dents.
- ... je préfères regarder cette vitrine, ajouta t-elle.
Et elle entra dans le magasin.
" Quelle pimbêche, quelle frimeuse quelle... pensa Cookie."

FIN DE LA PARTIE UN DU CHAPITRE UN.
J'espère que ça vous plait!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitcha-chan
Garnement


Féminin
Nombre de messages : 457
Age : 18
Passion(s) : : Futiles.
Humeur ? : Je vaincrais. Inclinez-vous !
Date d'inscription : 30/07/2009

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Cookies Power   Ven 25 Juin - 8:10

Oh là... Je viens de relire ce chapitre pourri que je vais recommencer illico presto!
( désolée pour mon double post... )


Rencontres


Comme tous les matins depuis des millénaires, Cookie se leva en grommelant. Elle n'avait pas besoin de réveil, la lumière du soleil au petit jour suffisait pour lui transpercer les yeux.
La jeune fille aux cheveux roses(naturellement) s'étira un peu, fit craquer ses poignets et bondit de son lit avec une souplesse étonnante.
Elle se dirigea ensuite vers la cuisine, avec des pas las et traînants. En passant, elle jeta un coup d'œil à sa grande horloge: sept heures moins le quart. Elle devait se dépêcher.
Devant la cuisine, sa grande soeur l'attendait. Ce qui agaçait particulièrement Cookie, c'est que sa soeur était la fille la plus populaire du collège et qu'elle ne manquait pas l'occasion de s'en vanter devant sa soeur et ses copines "laides comme des poux parce qu'elles ne savent pas apprécier la valeur de la mode."
- Oui, je sais, Mako-chan, je suis en retard...,
soupira Cookie devant l'air sévère de sa soeur.
- Oui, eh bien, si tu arrives en retard à ton
dernier jour d'école, non seulement tu vas être mal TOI, mais MOI également! Tu vas me foutre la honte devant toutes mes amies!
- Rhôô, ça t'es déjà arrivé plein de fois, et t'es pas morte, je te signale?
En la foudroyant du regard, la jeune blonde partit allumer la télévision, laissant ainsi l'accès libre à la cuisine.
Après avoir dévoré ses céréales, la jeune fille débarrassa son bol et se changea. Elle aussi trouvait son uniforme particulièrement ridicule mais bon... Après tout, on était le dernier jour...
Elle sortit à sept heures et se dépêcha d'accélerer le pas pour attraper son bus scolaire, qui arrivait normalement à sept heures moins le cinq.
- Meeerde!
En regardant sa montre, elle découvrit bientôt que celle-ci s'était figée et qu'il était bien plus que sept heures!
Alors la japonaise se mit à courir sans vraiment regarder devant elle.
- ARRRGH!
Elle stoppa le pas net. Qui ça pouvait bien être?
- Faites attention, BORDEL!
hurla un homme auquel elle s'était heurtée dans son sprint.
Sans faie attention à la remarque quelque peu abusée, Cookie recommença une course folle, jusqu'à ce qu'elle s'heurte à quelque chose, une masse molle, un être vivant.
- FAITES ATTENTION, PUTAIN!!
s'écria t-elle dans sa colère.
Comme elle était par terre, l'inconnu(e) lui ébouriffa tendrement les cheveux.
" Oh non, pitié, les pervers sont interdits sur la voix publiiique!", songea intérieurement la jeune japonaise qui n'avait pas trop le temps.
- Hum,
fit-elle, agacée qu'on lui emmêle les cheveux.
- Euh, oui, pardon...,
répondit une voix masculine en retirant la main des cheveux de l'adolescente.
- M... Merci,
balbutia Cookie, surprise de cette acte. " Donc, ce n'est pas un pervers, c'est quelqu'un de gentil... Mais peut-être les pervers sont gentils? Oh, et pis zut!"
Elle se releva lentement. Son uniforme était maculé de terre.
Puis elle releva la tête.
Et rougit jusqu'au oreilles. NON. Pas possible. Pas LUI. Cette jeune star dont tout le monde parlait, aux multiples talents, qui était dans son collège... PAS KHITOHEKE!
- Je suis désolé..., j'ai du te retarder...,
dit-il, l'air embarassé. Si je t'ai fait mal, je ne me pardonnerais jamais!
- Mm...
La jeune fille resta un moment a contempler le beau brun aux cheveux en bataille, puis s'excusa à son tour:
- T... Tu sais, désolée pour t'avoir crié dessus... J'étais... stressée...
- Ah bon. Eh, attends.
L'adolescente resta sur place pendant une minute quand l'autre s'écria:
- Tu es la soeur de Mako! Cookie! Et tu es dans mon collège!
"Oui, et je t'admires en secret depuis mes onze ans, pauvre insouciant" fulmina la jeune 4ème.
- Tu veux qu'on ailles à l'école ensemble?
proposa soudain le jeune homme en lui prenant la main. J'ai aussi cours à huit heures...
- Agah,
lâcha Cookie en guise de réponse.
- Pardon?
- Ag... Euh, oui, oui, ça me ferait très plaisir...,
répondit précipitamment la jeune fille.
- Ah, je n'avais pas entendu...
En silence, ils commencèrent à marcher, main dans la main, le long d'un trottoir désert.
- Tu sais,
commença Khitoheke, c'est bête, mais je ne me suis jamais promené seul avec une fille...
- Oui, hi hi, moi non plus, tu sais...
" Si il commence comme ça, il ne comprendra jamais le verbe aimer!"
Ils marchèrent ainsi un quart d'heure sans parler. Mais la présence d'une personne à ses côtés réconfortait Cookie, surtout un garçon, surtout LUI...
- Eh, c'est Butykha!
lâcha soudain son ami en esquissant un sourire et rosissant légèrement. Eh! Salut!
- Hey!
répondit l'autre fille en clignant de l'oeil pour répondre à son appel.
Elle traversa le passage piètons et arriva devant Cookie, un sourire malicieux aux lèvres.
- Bonjour,
lui dit simplement Cookie d'une voix glaciale.
- Bonjour à toi,
répondit sa rivale d'une voix amicale. Je ne sais pas si tu me connais. Je m'appelle Butykha. Et... Depuis un certain moment, je fréquente Khito-san...
QUOI? Comment cette pimbêche osait-elle lui voler son petit ami?
- Okay...,
fit Cookie, perdue et bouleversée, je vais vous laisser...
- Oh, c'est gentil, merci,...
dit Butykha en se penchant pour effleurer les lèvres de son craquant petit ami. Salut!
Cookie se détourna, les larmes aux yeux. Elle ne voulait plus rien entendre.

- Ma pauvre...

Une jeune brune aux cheveux longs était à côté de Cookie, dans la cour du collège.
- Tu sais, Hiaka... Tu as beau être ma meilleure amie, tu ne feras rien qui changera...
- Mais voyons, y'a pas que ce rustre sur terre! Il y a pleins de beaux garçons...
- Ah bon? Qui tu trouves beau?
Sa meilleure amie hésita avant de lâcher en rougissant:
- Takahi...
- Qui ça?
- Un lycéen, blond. Il est populaire, lui aussi...
- Ah.
Elles restèrent un moment sans parler.
- Tu as raison, soupira enfin Cookie. L'amour n'est pas si important... pour les collégiennes.
- Mais si! ça aide! Enfin...
Voyant que son amie était sur le bord des larmes, Hiaka ne termina pas sa phrase et la prit par l'épaule.
-Merci, lui dit Cookie en reniflant. Tu sais, cette Butymachin... En fait, elle a l'air sympa...
- Ah bon? s'étonna la brune. Tu la hais, non?- Tu sais, elle a essayé d'être sympa avec moi...
- Mpf... Elel complote peut-être... Je l'imagine en train de te faire les yeux doux, un couteau derrière le dos!
- Arrête...

Se fut la sonnerie qui obligea les jeunes filles à se lever. AVec amertume, elles prirent le chemin qui menait à la salle d'histoire, cette matière qu'on ne pouvait pas aimer...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitcha-chan
Garnement


Féminin
Nombre de messages : 457
Age : 18
Passion(s) : : Futiles.
Humeur ? : Je vaincrais. Inclinez-vous !
Date d'inscription : 30/07/2009

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Cookies Power   Jeu 25 Aoû - 7:13

(triple-post) La fiction va reprendre, ne supprimez pas svp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitcha-chan
Garnement


Féminin
Nombre de messages : 457
Age : 18
Passion(s) : : Futiles.
Humeur ? : Je vaincrais. Inclinez-vous !
Date d'inscription : 30/07/2009

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Cookies Power   Ven 23 Déc - 15:53

(quadruple-post) Je tiens toujours mes promesses, mwahaha :) (c'est pas vrai) La fiction recommence donc.


Cookies Power

Résumé : L'histoire se déroule au Japon. Une jeune fille du nom de Tomo Akira croise accidentellement un étrange jeune homme dans la rue... Elle va bientôt devoir faire face à son nouveau rôle.

Personnages :

Tomo Akira. Cette jeune fille est d'un tempérament plutôt froide et distante, elle n'est pas du genre à montrer ses sentiments en public. Elle aime les films d'horreurs et déteste tout ce qui est rose ou sucré, malgré son caractère.
Spoiler:
 

Gen Atsuru. C'est un personnage nimbé de mystère au tempérament difficile à cerner, mais on peut constater qu'il aime bien manipuler les autres. Il aime qu'on le flatte, bavarder, et déteste qu'on lui résiste ou que l'on se joue de lui.
Spoiler:
 


Fuka Okinu. C'est la meilleure amie de Tomo, elle s'emporte très vite et c'est un véritable garçon manqué, mais elle voue à son amie une adoration sans limite. Elle aime la baston, les jeux vidéos et les films d'action, et déteste les garçons. C'est peut-être parce qu'elle leur fait peur?
Spoiler:
 

Ginta Dokiyô. Ce personnage est plutôt détaché, sombre et renfermé, et n'aime pas se mêler aux autres. Il aime les chats et le calme, et déteste les gens trop bruyants ou insolents.
Spoiler:
 

[center]
Chapitre 1

C'était une belle journée d'été. Dans le ciel teinté d'un bleu pur rayonnait le soleil, d'une couleur aveuglante et éclatante. Les parfums des fleurs étaient soudainement devenus plus forts et chatouillaient les narines de quiconque les humait, de près ou de loin. Toute la végétation était verte, un vert qui faisait mal aux yeux, du moins à ceux de Tomo.
La jeune fille ne supportait pas l'été. Tout d'abord, elle n'aimait pas avoir trop chaud, cela l'étourdissait et la faisait saigner du nez. Ensuite, elle était allergique à diverses fleurs, et elle éternuait environ toutes les deux minutes. Pour finir, elle détestait cette atmosphère oppressante, surtout le soir, trop chaude et trop oppressante pour qu'elle n'arrive à la supporter.
D'un pas vacillant, elle continua son chemin, tout en s'essuyant régulièrement son front, brûlant et couvert de sueur. Ses habits noirs attiraient le soleil, et, si elle continuait à cette vitesse, elle n'arriverait jamais à destination vivante, ou sans passer par le malaise. Elle pressa donc le pas, d'un air résigné. Mais qu'est-ce qu'il lui avait pris ? Non seulement elle avait accepté la stupide invitation de sa meilleure amie, et en plus, elle avait voulu faire le chemin à pied, le bus "tardant trop". Mais quelle idiote !
Elle pris soudain la décision de rester un peu à l'ombre, juste cinq minutes. Elle n'en pouvait vraiment plus. D'un pas mal assuré, elle entra dans une petite ruelle et s'adossa à un mur de béton frais. Elle se laissa glisser tout le long de celui-ci, enfin satisfaite de cette bouffée de fraîcheur. Doucement, elle commença à fermer les yeux, et son esprit se mit à vagabonder...
- Tu n'es pas une fille très prudente !
Tomo sursauta soudainement, et ouvrit brusquement les yeux. Il devrait s'être écoulé une minute ou deux, mais elle avait été sur le point de s'endormir. Elle se frotta le front, et leva les yeux vers le personnage qui venait de parler.
Il était plutôt grand et était emmitouflé dans une grande cape de velours noir brodés, et semblait avoir mis la première chemise qu'il avait sous la main. Il souriait et ses yeux donnaient à Tomo une très étrange impression, presque de la peur. Quand elle croisa son regard, elle frissonna et ses yeux se rabattirent sur ses cheveux teintés d'un noir clair, presque gris.
- Tu ne vas pas rester là ? demanda t-il d'un ton presque railleur.
- Non...
Elle se releva rapidement et lui jeta un regard de défi. Il semblait si difficile à cerner... Et pourquoi restait-il là à la regarder ? Pourquoi lui avait-il parlé ?
- Eh bien, au revoir..., dit-elle d'une voix hésitante.
- Attends, attends, attends.
L'inconnu lui saisit le bras, et quand elle sentit ses doigts glacés toucher sa peau, elle eut l'impression de recevoir une décharge électrique.
- Quoi ? s'écria t-elle en essayant de se dégager. Que me voulez-vous ?
La peur commençait à lui monter à la tête, et elle savait qu'obéir n'était pas très prudent.
L'étreinte de l'homme se resserra, jusqu'à lui faire mal, et elle renonça à se débattre.
- Je ne veux pas t'effrayer, susurra t-il en rapprochant sa bouche de son oreille. Mais bientôt, tu feras face à quelque chose de bien plus effrayant que moi. Si c'est possible, ajouta t-il avec un petit rire.
Ce fut presque instinctif pour Tomo. Elle n'avait jamais senti le souffle d'un homme aussi près, et cela l'intimidait trop , aussi elle s'occupa de son cas avec son seul autre membre valide, sa jambe. Le coup de pied qu'elle lui assena, dans l'entrejambe, le fit lâcher prise, et il tomba sur le sol en suffoquant. La jeune fille ne le regarda pas une minute de plus et se mit à courir de toutes ses forces. Elle semblait ne pas se rendre compte de la performance de vitesse qu'elle réalisait, mais c'était plus la crainte qui la guidait qu'autre chose.
Lorsqu'elle arriva à destination, elle s'écroula littéralement contre la porte et pris au moins cinq bonnes minutes pour reprendre son souffle. Elle n'avait jamais été sportive, rapide ou même endurante.
Pendant qu'elle haletait encore, elle repensa aux évenement qu'elle venait de vivre. Elle n'arrivait pas à chasser l'image de l'inconnu de son esprit. Il lui semblait si... étrange. Différent, ce n'était sûrement pas un homme comme les autres. Elle n'avait jamais rencontré quelqu'un comme lui. Elle connaissait des cas particuliers, elle y compris, mais cet inconnu lui avait semblé un instant... tourmenté. Quand elle avait croisé son regard, elle y avait perçu, elle en était pratiquement sûre, une once de souffrance, ponctué par la froideur de ses yeux. Elle prit la tête entre ses mains et s'efforca d'y faire le vide. C'était juste un stupide satyre comme on en croise en ces jours, et elle avait été bien imprudente de s'endormir en ville. N'empêche que... ne voulait-il pas l'aider en la réveillant ? Et puis ces mots... "Tu feras face à quelque chose de plus terrifiant que moi"... Comme si il semblait la connaître et voulait la prévenir. Mais pour quelle raison ?
- Tomo-chan !
Pour la Xème fois de la journée, Tomo sursauta, sous le regard anxieux de sa meilleure amie, Fuka. Celle-ci la détailla de la tête au pied puis déclara :
- Mais t'es toute rouge ! ça fait trop bizarre, sur ta peau de fantôme ! Tu as couru ? Pourquoi ?
Tomo ne put s'empêcher de sourire devant l'impatience et l'obstination de son amie, et répondit faiblement :
- Oui, enfin.... J'étais impatiente de venir...
- C'est la vérité ? demanda Fuka en fronçant un sourcil.
- Oui...
La brunette sembla hésiter un instant, perplexe, puis aida Tomo à se relever et la fit entrer dans son appartement. Elle fut accueillie joyeusement par son chat, Kuroki, et la ventilation qui ébouriffa ses cheveux lui fit le plus grand bien.
- Pourquoi voulais-tu me voir ? demanda t-elle enfin.
- Oh, répondit Fuka d'un air détaché, ouais. J'ai reçu un drôle de mail. ça te concerne aussi, je pense.
- Un mail ?
Fuka s'installa devant sa tablette. Elle adorait les nouvelles technologies et devait posséder l'intégralité des jeux vidéos du magasin le plus proche. Tomo se sentait toujours mal à l'aise devant tant d'électronique, car elle-même en possédait très peu.
- Voilà, dit Fuka après quelques clics. J'ai reçu ça ce matin...
Tomo se pencha vers l'écran et plissa les yeux pour distinguer les lettres minuscules.
- Si... Tu veux découvrir la chose dont tu auras sûrement le plus peur, je t'en offre la possibilité. Ce soir, devant le Coffee Shop. G, lut-elle.
- Bizarre, hein ? Remarque, ça pourrait bien être une plaisanterie, mais j'ai pas détecté de virus. Tu penses que je devrais faire quoi ? Répondre, y aller, ou ignorer ? Tomo ?
Mais la jeune fille était presque paralysée devant le message. Elle avait déjà entendu ses mots quelque part. Cet après-midi, l'inconnu lui avait dit à peu près la même chose. Se pourrait-il que... ?
- Bon, soupira Fuka, je pense que le plus simple c'est de l'ignore...
- NON ! la coupa brusquement Tomo.
Et sous les yeux étonnés de son amie, elle déclara :
- On va y aller. Ce soir.


Prochainement Chapitre 2.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cookies Power   Aujourd'hui à 13:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Cookies Power
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poussette power-twin de jané!
» Cookies sans plv ni oeufs
» demande de conseil Application MSF wonder woman Pink Power
» Cookies
» Cookies simples et délicieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE GROW :: Multimédia :: vos fictions-
Sauter vers: