WE GROW

Votre forum de discussion !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Yami no tenshi [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Yami no tenshi [OS]   Ven 29 Mai - 21:02

Voilà ce qui, normalement, devrait être un one shot .. Il est possible que dans ma lancée, il fasse plusieurs chapitre mais, dans l'obsolu, ce sera un One Shot (même si j'envisage, peut être, de faire une suite indirect dans un autre one shot) ... Oui, j'avais dit que la prochaine fois, ça serait Viewfinder mais il se trouve que c'est plus difficile à écrire que je l'avais pensé alors j'y passe plus de temps que prévu ... gomen nasai. En attendant, donc (enfin, c'est Ray-chan qui attend XD), j'ai décidé de faire un one shot sur Yami no matsuei intitulé Yami no tenshi, ce qui signifie ange des ténèbres ... Note, c'est un shonen ai

Œuvre d'origine : Yami no Matsuei de Yoko Matsushita
Titre de la fan fic : Yami no tenshi
Nb de chapitre : One shot
Cette histoire se situe juste après la "mort" de Muraki
Les personnages ne m'appartiennent pas (dommage), je ne touche aucun argent dessus (re dommage). Cette histoire est une fiction, tout lien avec des personnages, lieu ou événements existant ou ayant existé serait fortuite. Si quelque chose vous semble familier, c'est juste votre imagination.

Résumé :
Tsuzuki ne s'est pas encore remis de son affrontement avec Muraki qu'il doit déjà repartir en mission sur le terrain. Hisoka est conscient du mal qu'à son partenaire à reprendre du service et des sentiments commence à naître dans son coeur qu'il avait fermé. Quand un misanthrope s'éveille à l'amour, que va t'il se passer ... Et comment va réagir Tsuzuki ?
(j'uis pas sur de bien respecter le résumé)

Date de sortie prévue : 14 Juin 2009

Edit du 2.06.09 - Malgré un gros doute formulé dans TP v.02, Yami no tenshi sera finalement prêt en temps et en heure (j'ai presque fini ^.~) mais sera, malgré tout, très court (4 pages sur word --") ... J'espère que ça vous plaira quand même.
Edit du 2.06.09 *suite* - Il y aura bien une suite à Yami no tenshi, qui s'appellera probablement Yami no akuma (les démons des ténèbres) et racontera la fin de la mission de Tsu et Hiso ^^ Je pense l'écrire courant 2010.

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Yami no tenshi [OS]   Dim 14 Juin - 17:15

Allez, on est paré pour le chapitre de Yami no Tenshi ... décidément, pour les fan fic', j'aime bien les OS ... c'est plus simple et plus rapide à écrire en plus. Deux en un. A part ça ... J'vais essayé de finir le chapitre 5 du pensionnat jigoku pendant mon séjour ... j'espère que ça vous fait plaisir ^^ Ah ... et pendant les vacances je vais me remettre à TP et à toutes mes autres fictions. Vous devriez avoir des suites en 2010 ou 2011. Pour ce qui est de Yami no akuma ... je pense faire une histoire d'amour entre la cible de notre couple chéri et un autre perso, bref, sortir un peu de l'univers de Yami no matsuei



Yami no tenshi


18 Juin – Fukuoka … Saison des pluies.

Kurosaki Hisoka suivait sa cible depuis maintenant une semaine et son uniforme lui collait à la peau avec toute cette pluie qui tombait. On avait pas idée de porter l’uniforme d’été quand il faisait un temps pareil ! Il faisait froid et il n’avait qu’une envie, rentrer se mettre au chaud. S’était bien là la principale préoccupation d’Hisoka. Comment arriver un jour au niveau de son partenaire, Tsuzuki Asato, si il craignait le chaud et le froid ? En repensant à Tsuzuki, Hisoka poussa un profond soupire qui étonna sa cible … Depuis la disparition de Muraki, il était constamment ailleurs. Il semblait être encore dans un état pitoyable et, même si il avait réussi à l’empêcher de se suicider, Hisoka était conscient qu’il n’allait pas bien.

- Qu’est ce qui t’arrive Kurosaki ?

Hisoka ne répondit pas. De toute façon, Mishima Atsushi avait déjà l’habitude de son silence et de sa misanthropie … En regardant son « ami », Hisoka eu un moment de reflexion.

« Mishima Atsushi, seize ans. Il aurait dû mourir de sa maladie au cœur depuis plus d’un mois et pourtant, il est toujours en vie. A été hospitalisé pendant trois ans et s’est senti mieux il y a trois mois. Est sorti de l’hôpital le 15 Mai et est retourné à l’école depuis cette date. »

Sa mission était de découvrir pourquoi Atsushi était encore en vie et de lui faire regagner le lieu où il devrait aller … En résumé, il devait le tuer. C’était son boulot de shinigami et ça ne lui faisait rien … En général. Mais cette fois, s’était différent. La cible avait seize ans … S’était son âge et la proximité rendait les choses plus compliquées … Toute fois, il se comportait comme à l’accoutumé et notait dans un carnet qu’il avait toujours sur lui ce qui pourrait les mettre sur une piste. La mort prématurée de son frère jumeau qui lui avait demandé de veiller sur leurs parents, sa petit sœur qui comptait sur lui et même le médecin qui avait utilisé des méthodes différentes de celle qu’on utilisait habituellement. Oui … Son comportement ne changeait en rien de d’habitude et il en valait de même pour son éternel côté taciturne et dur d’approche. Au début, il ne savait pas comment s’approcher d’Atsushi et avait préparé une histoire comme quoi ils « habitaient pas loin alors ce serait plus simple de rentrer ensemble », mais finalement, il n’en avait pas eu besoin car ce fut Atsushi qui fut chargé de s’occuper de lui.

- Tu sais que les filles de la classe trouve que ton air mystérieux est super attirant ? Tu es arrivé il y a une semaine et tu as déjà plus de fille qui te tourne autour que la moitié des garçons qui sont là depuis des années !

Une fois de plus, pas de réponse. Les filles, il n’en avait rien à faire. Pour le moment, la seule chose qui occupait son esprit, c’était Tsuzuki. Il n’allait vraiment pas bien depuis leur mission à Kyoto et Hisoka n’avait pas besoin d’utiliser son don d’empathie pour le savoir. Il restait enfermé dans l’hôtel que leur payait l’enma cho et semblait souffrir constamment. La mort des deux jeunes filles pesaient encore sur sa conscience et le tourmentait nuit et jour. Hisoka aurait voulu l’aider, mais il n’avait encore jamais remonté le moral à quelqu’un avant … Il ne savait pas qui dire et surtout, il avait peur d’empirer les choses. Dire qu’il n’était même pas capable de rendre Tsuzuki heureux … Tsuzuki qui lui avait offert ce qu’il avait toujours voulu … Une famille. Il était toujours là pour lui, il l’avait aidé à surmonter la perte de Tsubaki-hime et tout ce qui en avait suivit … Et pourtant, il était incapable de faire quoi que se soit pour lui … Hisoka se sentait à la fois inutile et pitoyable … et il ne savait pas non plus comment gérer les sentiments qu’il éprouvait de temps en temps lorsqu’il était en présence de son senpai …

- Kurosaki, fait attention, tu as fahi rentrer dans un poteau … C’est moi où tu es complètement ailleurs ?
- Laisse tombé, t’es arrivé.

Ce fut les seuls mots que décrocha Hisoka avant de partir vers l’hôtel pour retrouver Tsuzuki. Oh, cette façon qu’il avait de refuser de parler au gens n’était pas nouvelle. Sa misanthropie non plus. Mais si on y ajoutait le stress de ne pas réussi à sauver la personne qui vous a offert une famille … Hisoka était encore plus insupportable qu’à l’accoutumer. Bien sur, Atsushi n’était pas sensé le savoir … Il n’avait pas connu Hisoka avant la dépression de Tsuzuki et ne pouvait pas deviner que son état avait empiré, mais cette façon qu’il avait de répondre à ses questions par le silence … il se doutait bien que quelque chose n’allait pas, même si il était bien loin de la vérité.

Hisoka soupira et sa voix emplit la chambre lorsqu’il annonça son retour. Tsuzuki n’avait pas bougé. Il était toujours assis sur le fauteuil, comme quand il était parti. L’adolescent en avait marre de cette apathie ! Il savait que Tsuzuki ne voulait pas qu’on l’aide, ça avait toujours été comme ça … Il aidait les gens mais voulait régler ses problèmes seuls. Mais cette fois, s’était différent ! Il ne pouvait pas oublier les dernières paroles de Tsubaki … « Celui qui t’aime réellement, est tout près de toi » … ça, il n’en savait rien. Ce qu’il savait, s’était que la personne que lui aimait était toute proche.
Hisoka n’avait jamais connu aucun sentiment. L’amitié, l’amour … Il n’y connaissait rien. C’est pour ça qu’il lui avait fallu longtemps pour réaliser ses sentiments à l’égard de son partenaire … Et maintenant qu’il en était conscient, il n’allait pas le laisser mourir ! Il se planta devant lui et dit d’une voix autoritaire qui le caractérisait :

- Ce soir, on mange dehors ! On va dans un salon de thé, tu pourras prendre ce que tu veux … c’est moi qui paye.

En général, jamais Tsuzuki n’aurait refusé une telle offre. Il aurait bondit de joie et Hisoka se serait énervé … oui, c’est comme ça que ça aurait dû se passer … Et finalement, ils se seraient retrouvés tous les deux à manger des sucreries … mais pourtant …

- Désolé Hisoka. Je n’ai pas faim. Tu peux y aller sans moi.

Tsuzuki n’en avait pas voulu. Hisoka avait fait tout son possible pour lui montrer qu’il voulait l’aider, maintenant, il ne savait plus du tout comment réagir … Alors il se conduisit comme d’habitude … il lança son cartable contre un mur et quitta la pièce en faisant claque la porte en criant un « fait comme tu veux » retentissant. Il en avait marre cette fois ! Il devait trouver quelque chose, même si pour cela, il devait passer la nuit dehors !

Il en était conscient … Si Tsuzuki refusait même les sucreries, c’était que son état était encore pire qu’il ne l’avait imaginé … En plus, pour le coup, s’était à lui de faire tout le boulot et ça aussi s’était énervant …
A force de ruminer, Hisoka était arrivé dans un petit parc … ça faisait longtemps qu’il n’était pas sorti seul la nuit … Pas depuis cette nuit là, à Kyoto … Quand il avait croisé Muraki … Pourquoi fallait il toujours qu’il tombe sur son assassin alors que celui-ci était en train de commettre un meurtre ? Ce jour là, Hisoka a eu l’impression de revivre cette nuit … Cette fois là aussi la lune était rouge … et il avait vu le visage de Muraki en train de tuer … Alors Muraki lui avait jeté un sort et lui avait effacé de la mémoire cette nuit … Il l’avait tué à petit feu, sans vraiment lui accorder le repos de la mort ! Et il avait dû souffrir pendant trois ans ! Il avait passé trois ans à espérer qu’il allait mourir ! C’était pour se venger qu’il était devenu Shinigami ! Et pourtant, chaque fois, Muraki lui glissait entre les mains. Comme la dernière fois … Il n’avait vraiment cru mort à Kyoto mais il était le mieux placé pour savoir qu’il était encore en vie, quelque part …
Entre Tsuzuki et lui, il était celui à qui Muraki avait fait le plus de mal … il l’avait violé, il l’avait tué et il l’avait transformé en marionnette … pourtant, entre Tsuzuki et lui, s’était Tsuzuki qui souffrait le plus. Qu’est ce que Muraki pouvait bien savoir sur le passé de Tsuzuki qui ait pu le mettre dans un tel état ? Il ne l’avait jamais vu aussi déprimé ! Pourquoi ne pouvait il rien faire pour l’aider ? Pourquoi était il aussi inutile pour la personne qu’il aimait le plus ?
Hisoka frappa son poing contre un arbre pour se calmer … Cela ne marche pas mais le sang commença à couler du point d’impact. Il s’était complètement écorché mais, très franchement, il s’en fichait. Une seule chose occupait ses pensés … Comment pouvait il faire pour « sauver » Tsuzuki ?

- Kurosaki ? Qu’est ce que tu fais là ?

Hisoka tourna la tête vers le lieu d’où venait la voix … Atsushi … y manquait plus que lui … Bien sur, il avait pour ordre de le surveiller mais il aimerais bien, tout de même, avoir un peu la paix une fois de temps en temps ! Où qu’il aille, il tombait sur lui …

- Tu n’as pas l’air d’allé bien … Et tu saignes en plus … Qu’est ce qui t’es arrivé ?
- Rien … Pourquoi tu n’es pas chez toi ?
- Je suis de corvès de course, rigola le lycéen en montrant des sacs qui devait venir d’un conbini du coin. Mais tu essayes encore d’esquiver ma question … qu’est ce qui t’arrive ? T’as l’air complètement abattu …
- Etoo … Hisoka n’avait pas envi de parler de ses problèmes mais d’un autre côté, l’avis de quelqu’un d’extérieur pourrait l’aider. Qu’est ce que tu ferais si tu avais un grand frère complètement abattu et qui pourrait bien penser à se suicider ? Un grand frère qui aime les sucreries et qui se conduit souvent comme un enfant …

Atsushi passa un long moment plongé dans ses pensés. Visiblement, il avait beaucoup de mal à se mettre dans la situation que venait de lui décrire le petit blond. En même temps, il avait perdu le seul frère qu’il avait alors s’était plutôt normal … Hisoka allait lui dire de laisser tomber quand il fini par répondre :

- Je pense que je lui ferais un gâteau ultra sucré et je le forcerais à le manger … Je pense qu’en voyant tous mes efforts, il le mangerait moins pour me faire plaisir … après, je l’inviterais dans un parc d’attraction … Pourquoi pas celui qui vient d’ouvrir …

Hisoka ne pensa même pas à remercier le jeune garçon (c’était mauvais de se lier d’amitié avec une cible, il le savait bien) et rentra à l’hôtel en courant. Il allait faire ça ! Il allait y travailler toute la nuit si il le fallait, mais il allait faire ça !

Malgré sa déprime et le fait qu’il était un Shinigami, Tsuzuki avait besoin de dormir comme n’importe qui … Et il se réveilla le lendemain en étant accueillit par une bonne odeur sucrée … Du chocolat ? En effet, Hisoka se tenait dans la cuisine avec un tablier rose – s’était le seul qu’il avait trouvé dans la petite boutique de l’hôtel – et sortait un beau gâteau du four … Hisoka avait passé la nuit à cuisiner et avait dû passer au conbini à trois heures du matin pour racheter du chocolat, de la farine et des œufs, mais finalement, celui-ci avait l’air comestible … Maintenant, il n’y avait plus qu’à espérer que Tsuzuki réagirait comme l’avait dit Atsushi, à savoir qu’il serait touché par l’intention de son partenaire et qu’il mangerait sans rechigner. Sinon, le manque de sommeil risquait de doubler son énervement et le moelleux au chocolat pourrait bien malencontreusement finir sur la figure de Tsuzuki, tel les tartes à la crème dans les cirques … et ça n’était pas une blague !

- Hisoka … Depuis quand est ce que tu cuisines ?

Ha … Visiblement, il s’était aperçu de quelque chose ! Tout n’était donc pas perdu ! Il avait passé la nuit à cuisiner mais il n’avait pas pensé à comment il ferait pour expliquer à Tsuzuki que s’était pour lui … Ainsi, ses joues prirent une teinte rouge et son ton bourru le regagna vite.

- Je l’ai fait pour toi crétin … Et j’ai des billets pour le parc d’attraction qui vient d’ouvrir. Il est plus que temps que tu te changes les idées.

Les joues d’Hisoka ne furent plus les seuls à être rouge mais la teinte de celle de Tsuzuki était essentiellement dû à la vague de bonheur qui venait de l’envahir ...

- Tu as fait ça pour moi Hisoka ? Je … je ne sais pas quoi dire …

Le voix de Tsuzuki avait commencé à s’enrouer … oh non … il n’allait quand même pas commencer à pleurer après tous les efforts qu’avaient fait l’adolescent ! Le problème, c’est qu’Hisoka n’était pas très doué avec les sentiments et il ne savait pas du tout comment réagir dans ce genre de situation … La seule chose qu’il réussi à dire fut un « pleure pas crétin » qui eu visiblement l’effet escompté puisque Tsuzuki sécha ses larmes et proposa de se mettre à table. Même si, à force de goûter tous les gâteaux qu’il avait fait, Hisoka avait l’impression qu’il n’allait pas tarder à vomir, il se mit à table avec son partenaire. Après tout … si ça lui faisait plaisir, il pouvait bien se forcer à manger encore un peu … pour le bonheur de Tsuzuki …

- Allez Hisoka ! Je veux pouvoir faire la grande roue … Et la maison hantée … Et je veux pécher des poissons aussi !!
- Ta gueule ! Tu veux pas te taire trente secondes ! Y’a déjà trop de monde ici, tu vas pas t’y mettre aussi ?!

A la mine déconfite de Tsuzuki – qui ressemblait à présent à un petit chiot qui aurait fait une bêtise et désirerait être pardonné – Hisoka ne pu réprimer un petit sourire. Tout était, visiblement, rentré dans l’ordre … Mais il lui restait quelque chose à faire pour cet histoire soit terminé … Il y avait beaucoup réfléchis et s’était
finalement décidé … il devait avouer à Tsuzuki ce qu’il ressentait pour lui ! Tsuzuki était quelqu’un de gentil … il comprendrait probablement … il ne le rejetterait pas … il ne le rejetterait jamais, Hisoka en était sur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Yami no tenshi [OS]   Dim 14 Juin - 17:17

La nuit commençait déjà à tomber sur Fukuoka et Tsuzuki, tel un enfant qui sortirait de chez lui pour la première fois, regardait le paysage qui défiler derrière la vitre du train. Une fois de plus, la pluie tombait. Elle s’était retenue toute la journée et s’en donnait maintenant à cœur joie et Hisoka ne serait pas surpris d’apprendre qu’il y avait une inondation quelque part. Peut être que les nuages avaient voulu que cette journée soit belle pour le plaisir de Tsuzuki ? S’était une idée stupide et naïve, pas du tout le genre d’idée qui effleurait l’esprit d’Hisoka en général … Il poussa un profond soupir qui intrigua son partenaire … Il était temps de se jeter à l’eau …

- Tsuzuki … je voulais te dire que … Je suis content que tu te sois amusé aujourd’hui …

Tsuzuki resta sans voix. C’était tellement rare qu’Hisoka soit gentil avec lui mais si en plus, il commençait à lui dire des phrases gentilles … peut être était il passé dans le quatrième dimension finalement …

- Et aussi … Je crois que je t’aime bien …

Tsuzuki retrouva un peu ses esprits. Est-ce que ce qu’il avait dit voulait bien dire ce qu’il pensait ? Que le petit Hisoka était amoureux de lui ? C’était tout simplement adorable ! Mais il allait probablement attendre une réponse …

- Moi aussi je t’aime bien Hisoka … ça m’a fait très plaisir que tu te donnes autant de mal juste pour moi … Merci beaucoup pour cette journée !

Les joues d’Hisoka s’embrasèrent et il détourna la tête sans répondre. « Je t’aime bien » … Est-ce qu’il ne l’aimait que comme un ami ou est ce qu’il l’aimait vraiment ? Bah … de toute façon, il s’en fichait. Il l’aimait un peu, s’était déjà bien suffisant à ses yeux.

:heureux: :imir: :choco: :petit: :crèpes:
Voilà, c'est fini pour ce OS, j'espère qu'il vous a plus et j'espère pouvoir vite vous offrir Yami no akuma

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Yami no tenshi [OS]   Mar 23 Juin - 15:21

Wouah ! C'était super ! Félicitations ! J'ai juste une question... bien que je sache que c'est un manga "plein de sous-entendus" car il n'y a jamais rien de concret dans les je t'aime, qui est le seme ? Dans cette fic on dirait que c'est Hisoka-kun, mais vu son physique il a plutôt l'air d'être le contraire. En tout cas j'aime beaucoup ce personnage un peu lunatique... vous avez vraiment le même caractère vous deux non ? xD

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Yami no tenshi [OS]   Mer 24 Juin - 13:50

J'ai plus d'adresse mail TT ... enfin, sur ce PC, j'arrive pas a y acceder XD Esperont qu'en changeant d'ordi, ca marchera (pas de cedille ici) ...
A vrai dire, si il ne tenait que a moi, j'aurais beaucoup de mal a dire qui est seme et qui est uke mais j'ai lu pas mal de doujinshi de YnM et dedant, Hiso est toujours uke, que se soit avec Muraki ou avec Tsu ... donc je suppose qu'il est uke meme si il a un comportement de seme ... un peu comme kiriya dans Juste au coin de la rue ...
Pour ce qui est de son caractere ... on ne m'avait jamais fait remarquer qu'on se ressemblait Hiso et moi XD

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Yami no tenshi [OS]   Mer 24 Juin - 16:28

Ah oui, toi qui es spécialiste xDD, ça veut dire quoi doujinshi ? Ca veut pas dire hentai ou un truc du genre ?
Sinon vous vous ressemblez pour le côté misan xD

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Yami no tenshi [OS]   Dim 28 Juin - 22:13

Alors, les doujinshi sont les fanzines. Des mangas amateurs, souvent fait pour les fan et par les fan ... mais Maki Murakami a fait des doujinshi de Gravitation afin de mettre les personnages dans des positions louches.

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Yami no tenshi [OS]   Lun 29 Juin - 9:51

Ah ouais d'accord. Car moi j'ai entendu parler qu'il y avait des doujinshi Tokyo Mew Mew avec beaucoup de hentaï ''--

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Yami no tenshi [OS]   Lun 29 Juin - 21:40

C'est fort possible mais j'en ai jamais lu XD Dans le quartier japonais, on trouve des doujinshi. Une fois, il y en avait de gakuen heaven ... mais j'ai pas acheté parce que les dessins ne me branchait pas.

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yami no tenshi [OS]   Aujourd'hui à 16:30

Revenir en haut Aller en bas
 
Yami no tenshi [OS]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yami, Le Vent du Sud

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE GROW :: Multimédia :: vos fictions :: Fan fiction :: Fan fictions terminées-
Sauter vers: