WE GROW

Votre forum de discussion !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tomodachi Power Version 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Power Version 2   Jeu 27 Aoû - 19:56

Les paroles de Takuyanashi ne firent pas changer d’avis la roussette et Keiko et Mitsuki se placèrent à sa droite tandis que Sakura et Satoshi étaient du côté gauche … Elle refusait de croire ses paroles mais, visiblement, elle allait être obligé de se battre contre lui si elle voulait récupérer son petit frère qui, bien que soulagé que Minatsuko se soit éloignée de lui, ne semblait toujours pas rassuré. Mais rien ne semblait marché contre Takuyanashi qui semblait deviner leurs attaques et Suichi venait de déchirer son dernier uniforme, aussi, il ne lui restait plus qu’à prier que sa mère ait réparé celui qu’elle lui avait donné, quelques jours plus tôt. Les sangs coulaient abondamment de son bras gauche et elle senti son épaule la brûler … Qu’est ce qu’elle allait bien pouvoir dire au médecin lorsqu’il verrait qu’elle ne portait plus la compresse qu’il lui avait mis ? Mais pour le moment, elle s’intéressait à autre chose, comme le combat qui faisait rage en ce moment. Ritsu était occupé à soigner les blessures soignables de Sho avec ses pouvoirs – en tout cas, elle tentait d’endormir la douleur pour commencer – Rika semblait complètement apathique et se contentait de murmurer qu’il fallait qu’elle trouve vite une solution et Sho était à moitié dans les vapes depuis plus d’une demi seconde … En d’autre terme, ils n’étaient plus que cinq pour combattre Minatsuko et, ce qui semblait de plus en plus être son petit ami démoniaque, et ils n’étaient pas vraiment en état de vaincre qui que se soit. La chemise de Sakura était couverte du sang qui coulait d’une plaie qu’elle avait au niveau du ventre, la blessure qu’il avait été affligeait à la jambe de Satoshi l’empêcher de se déplacer correctement et les jumelles étaient dans un état assez désastreux aussi.
Mais soudain, une attaque réussi enfin à toucher Takuyanashi. Les gardiens, voyant qu’aucun d’eux n’étaient à l’origine de l’attaque, se tournèrent vers Ritsu qui regardait vers les salles, plongée dans le noir. Là, se tenait un adolescent de quinze ans aux cheveux noirs, presque bleus. Il était vraiment petit pour son âge, puisqu’il faisait presque la taille de Tatsuya, qui n’était déjà pas grand, et avaient des yeux bleus et un visage féminin. Mitsuki le reconnu tout de suite et lâche une expression de surprise. Il s’agissait de Sasaki Ayumu, un lycéen de la classe B, qui était assez souvent brimé à cause de sa petite taille et qu’elle avait défendu plusieurs fois. Il était à l’origine du sort qui venait d’être lancé sur Takuyanashi mais ne semblait ni surpris, ni effrayé. Au contraire, il était d’un calme qui faisait presque peur, dans une situation comme celle-ci.

Mitsuki : Sasaki ? Qu’est ce que tu fais ici ?
Ayumu : Je pensais que ça se passait d’explication … Je vous aide !
Sakura : Mais il est complètement atteint ce garçon !
Suichi : Attends Sakura … Il a utilisé ses pouvoirs alors que je ne lui ai pas donné le médaillon … Tu Si ça se trouve, il est vraiment capable de nous aider !
Taku : Evidemment … Pour le coup, le jeu n’est plus équitable. On va dire que vous avez gagné cette manche. Je vous rends les petits, faites attention à eux la prochaine fois …

Tout en disant cela, il disparut avec Minatsuko qui disait regretter de ne pas avoir eu le temps de massacrer le visage de Tatsuya pour voir celui de Suichi se décomposer de douleur … La roussette ne pris pas compte de la remarque de son ennemie et courut immédiatement vers le train pour couper les liens qui attachaient son frère et ses deux amis, à l’aide de la magie, puis elle tendit le dernier médaillon à Ayumu, qui ne semblait pas vraiment étonné par l’histoire que Rika et Ritsu venaient de lui raconter. Il expliqua aussi pourquoi il avait suivit le petit groupe. Il voyait parfois des monstres dans les rues, que personne d’autre ne pouvait voir … Il avait discuter avec des yôkai lorsqu’il était enfant, rencontré des êtres de toute sorte et puis … Il y avait aussi le monstre qui avait attaqué l’école le matin même. Lorsqu’il avait vu que les gardiens le combattaient, il s’était douté qu’ils pouvaient le voir aussi mais n’avait pas osé les aborder … Alors ils s’étaient contentés de les suivre …

Suichi : Désolé de te décevoir mais moi, je ne vois que les monstres créé par ces deux là … Les yôkai par contre …

Il n’y eu pas de réponse et elle ne s’en étonna pas vraiment … Ayumu n’était pas connu pour être quelqu’un de bavard mais plutôt comme quelqu’un d’étrange mais, après tout, parmi eux … Qui ne l’était pas ?

lire comme un acharn To be continue lire comme un acharn
Dans le prochain chapitre : Maintenant que tous les gardiens ont été trouvé, il est temps de mettre les choses au clair. Mais au lieu de Sho, c'est Takuyanashi qui se présente à la porte de Suichi ...

Présentation des personnages principaux *suite*
Sasaki Ayumu : Mystérieux et timide, Ayumu a passé beaucoup de temps à être malmené par les autres élèves de sa classe. En effet, depuis qu'il est petit, il voit des choses étranges que personne ne peux voir .. Des monstres, des yôkai ... Autant de chose qui, pour la plupart des gens, n'existe pas vraiment. Il a en général du mal à aller vers les autres mais on peut compter sur les dans les situations extrêmes. Bien qu'il soit le dernier gardien qui a été trouvé, il est celui qui contrôle le mieux ses pouvoirs.

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Arc 3 : Désaccord dans l'équipe - partie 1   Sam 29 Aoû - 12:40

Et bien ... Je me suis surpassé question anime cet semaine ! Entre les 30 épisodes de Gundam seed et toute la série d'antique bakery ... J'avais jamais regardé autant d'anime en une semaine XD ... Mais bon ... Je vous conseil à tous Antique Bakery, y compris à ceux qui n'accroche pas au BL ... En effet, on a du mal à dire que c'est un shonen ai XD Le seul "facteur" BL dans cet anime, c'est qu'Ono est gay ... Hormis ça (et une scène où on voit Ono et son ex dans un lit, mais on les voit rien faire, je vous rassure), on a rien de particulier, hormis la courte hidylle entre Ono et Chi ... De toute façon, Tachibana ne semble pas apprécier les homos, Chi a une fille et est purement hétéro, quand a Eiji, je doute qu'il soit tenté d'avoir une aventure avec son sensei ... Il le respecte trop pour ça XD Une anime sympa sur la pâtisserie, avec en toile de fond une histoire d'enlèvement qui hante les rêves (ou plutôt les cauchemards) de Tachibana depuis qu'il est revenu sain et sauf après s'être fait kidnappé quand il avait neuf ans ... Mais bon ... Tout se finit bien comme toujours ^^ J'aime les Happy end !

Chapitre 10 :

Suichi rentra dans sachambre avec, sur un plateau, un assortiment de petit gâteau pour aller avec les tasse de thé qu’elle avait déjà apporté la fois précédente et qu’elle avait manqué de renverser sur son cahier de mathématique lorsqu’elle les avait posé sur son bureau. Elle regarda circulairement sa chambre, qui s’était plut ou moins transformé en base pour les adolescents bizarre puisque les gardiens, ainsi que Ritsu, était assisun peu partout où il y avait de la place … En fait, il ne manquait que Sho, mais elle considérait que c’était plutôt normal puisque après leur aventure du Lundi, il était rentré avec les vêtements tellement sales que sa mère faisait maintenant toute une scène chaque fois qu’il essayait de sortir de chez lui … Mais tout de même … Il avait déjà presque une heure de retard …

Keiko : Je ne vois rien qui puisse excuser un retard d’une heure !
Sakura : On n’en est pas encore à une heure Hikari … Et puis, il ne faut pas trop lui en vouloir. Il était quand même dans un sal état Lundi, après que sa tête ait frappé le sol ! Tu devrais le prendre en compte.
Tatsuya : Et j’ai entendu dire qu’il s’était cassé la figure dans les escaliers hier …

La roussette hocha la tête en prenant l’un des petits gâteaux qu’elle venait d’apporter. Il n’y avait plus eu d’attaque de monstre ou autre de toute la fin de la semaine mais, malgré tout, Sho avait été dans un plus mauvais état le Vendredi soir que le Lundi soir, après son combat avec Takuyanashi. Il avait d’ailleurs passé la semaine à cogiter tout seul, même si on avait pas besoin d’être médium pour savoir qu’il était en train de penser à son frère et à ce que Takuyanashi lui disait … Mais en même temps, Suichi n’avait jamais vu personne qui soit obsédé par ses pensés au point de ne pas voir les escaliers devant lui … La chute avait été assez spectaculaire et il avait fallut transporter Sho d’urgence à l’infirmerie. Mais finalement, tout le monde avait été ravi d’apprendre qu’hormis une bosse, il ne resterait aucune trace de la chute … Sauf peut être ne panneau « regardez devant vous » qu’il avait été décidé de rajouter dans chacun des escaliers … Même si Suichi doutait très franchement de l’utilité de ses panneaux.

Keiko : Mais tout de même ! Cela n’excuse pas un tel retard ! Je te jure que quand il va arriver, il va m’entendre !
Suichi : Et bien il va t’entendre plus tôt que tu ne l’avais pensé … Ironisa la jeune rousse en entendant sonner à la porte. Ça n’était pas ses parents puisque le père de Tatsuya était en voyage d’affaire jusqu’au lendemain et que sa mère travaillait jusqu’à tard le soir le Samedi. Elle commença à dévaler les escaliers en criant : J’arrive ! Attendez un instant.

Elle avait utilisé des formules de politesse, mais en fait, elle se doutait rien que ça allait être Sho qui se tiendrait devant elle. Elle s’arrêta devant la porte, ferma les yeux en faisant un grand sourire moqueur et ouvrit la porte en manquant de se la prendre dans le nez.

Suichi : Shô-chan, tu es en re …

La jeune fille venait de rouvrir les yeux et plaqua sa main sur sa bouche pour s’empêcher de crier et son brusque silence surpris les autres gardiens qui descendirent alors rapidement pour voir ce qui se passait. La jeune fille ne savait pas trop vraiment comment réagir. Devait elle crier d’horreur ou frapper la personne qui se tenait devant elle ? Car la première chose qu’elle avait vu en ouvrant la porte, était le corps, inconscient de Sho … La deuxième chose qu’elle avait vu, c’était le sang qui coulait et tâchait le perron … La troisième chose, ça avait été son ennemi, Takuyanashi, qui tenait l’adolescent, comme si il lui avait sauvé la vie, alors qu’en vérité, Suichi se doutait bien qu’il était responsable de l’état dans lequel était Sho. Masato fut le premier à réagir à s’avança vers Takuyanashi avec un air de défis, probablement désireux de lui mettre une bonne droite dans la joue … Seulement, celui-ci fut plus rapide et lui refourgua Sho, dont le sang continuait de couler, avant de s’adresser à Suichi :

Taku : Je crois qu’il a eu des problèmes avec un chien à quatre têtes … Le pauvre, heureusement que je suis passé par là, sinon il serait probablement mort à l’heure qu’il ait …
Suichi : Si tu n’étais pas passé, je suis sur qu’il serait en excellente santé !
Taku : Tu es visiblement très doué lorsqu’il s’agit d’avoir le dernier mot, chef des gardiens, mais tu oublis que si tu me provoques trop, je pourrais m’en prendre à d’autre personne … Tes parents ou ton frère par exemple …
Suichi :
Si tu touches à …
Taku : Tu l’as déjà dit ça … soupira le jeune homme en mettant sa main devant sa bouche et en faisait mine de bailler. Je te conseil plutôt de t’occuper de Mitoreno-ôtoto, avant qu’on ne puisse plus le sauver !

Tout en disant cela, il disparut tel un mauvais rêve … Mais, contrairement aux cauchemars que faisais Suichi, il y a encore deux semaines, ce mauvais rêve là laissait des marques, et elle ne parlait pas des trace de sang qui tâchait désormais la maison et que Tatsuya, Satoshi et Ritsu étaient en train de nettoyer, pendant que Suichi et Masato déshabillaient l’adolescent pour y voir un peu plus clair. En temps normal, Suichi aurait probablement rougit en voyant le corps de son petit ami, même si ils n’avaient pas poussé la perversion jusqu’à lui retirer le caleçon, mais elle était, à ce moment là, bien trop occupé à passer une compresse mouillée sur les blessures de l’adolescent afin d’y voir plus clair, pour se rendre compte de la situation.
Mis à l’écart, Tetsuo et Haruka avait décidé qu’ils feraient couler un bain chaud, afin que Sho puisse y rentrer une fois qu’il aurait repris conscience, ou si les compresses ne suffisait pas à retirer tout le sang et Mitsuki avait courut en cuisine pour faire un gâteau qui permettrait à tout le monde de décompresser un peu. En passant pour aller dans la cuisine, elle se rendit compte que les trois qui avaient été assigné au nettoyage avaient fini de laver devant la porte et s’attelaient désormais à l’entrée. Keiko, laissée seule, était assise dans un fauteuil et ne semblait même pas se demander ce qu’elle pouvait faire pour aider, alors que Sakura avait enfin apporté la trousse de secours dans la chambre de Suichi, où on avait installé Sho. Elle fut d’ailleurs chassée de la pièce par Rika, immédiatement après, alors que Mitsuki demandait qui pourrait lui donner un coup de main. Il était donc désormais quatre pour s’occuper de Sho, même si, en réalité, Masato avait déjà prévenu qu’il ne jouerait que le rôle d’assistant. En effet, contrairement à Suichi et Ayumu, il n’était pas habitué à se casser la figure et préférait donc éviter d’empirer l’état de l’adolescent. Il avait donc été décidé que ça serait Suichi qui s’occuperait de tout, assisté par Masato, pendant qu’Ayumu et Rika s’assureraient qu’elle ne fait pas de bêtises.

Ayumu : Qu’est ce que tu va dire à ta mère pour le lit plein de sang ?
Suichi : Je vais essayer de laver les dras avant qu’elle ne rentre et si je n’ai pas le temps, je dirais que c’est mon épaule qui a recommencé à saigner alors que j’étais allongée …

Tout en disant cela, elle attrapa une nouvelle compresse et du désinfectant pendant qu’Ayumu s’emparait du rouleau de pansement. Le sang avait commencé à arrêter de couler, ce qui était rassurant, mais il allait, malgré tout, falloir s’occuper de chacune des coupures … Et ça n’allait probablement par être de la tarte. Au moment où elle appuya la compresse sur la plaie qu’il avait à la joue, elle entendit un gémissement de protestation … Visiblement, l’adolescent revenait à lui, c’était bon signe normalement, non ? Mais cela ne devait pas la distraire et elle continua à nettoyer les coupures du rouquin pendant qu’Ayumu, de son côté, lui mettait les pansements une fois qu’elle avait terminés. A un moment, enfin, il n’y eu plus aucune plaie qui n’ait pas été désinfecté et il fut décidé qu’on laisserait Sho et Suichi discuter un peu.

Suichi : Si tu veux, Tetsuo et Haruka t’ont fait couler un bain chaud … Mitsuki et Sakura devrait bientôt avoir fini le gâteau mais, en attendant, il y a du thé. Il doit être froid depuis le temps, mais c’est mieux que rien.
Sho : Comment je suis arrivé ici ?

Suichi quitta des yeux son petit ami et commença à fixer ses pieds, comme si il lui en coûtait de répondre à sa question … Probablement parce qu’elle savait déjà quel allait être la réaction de Sho.

Suichi : C’est Takuyanashi … Il t’as ramené ici, probablement pour nous narguer … Mais on a soigné tes blessures donc, normalement, ça ne devrait pas s’infecter …

Sho, bien sur, ce garda bien de dire que le « normalement » de la roussette n’était pas forcément très rassurant. Elle était du genre rêveur et pourtant, parfois, elle semblait bien terre à terre. Dans cette situation par exemple. Elle avait auprès d’elle le garçon dont elle était amoureuse mais elle lui disait quand même qu’il risquait d’être malade … Mais bon … S’était ce côté franc qui faisait que Suichi était ce qu’elle était … Mais il se garda bien de lui en faire part et décida de répondre à une question que la jeune fille avait posé quelques secondes après « Est-ce que tu as mal ? »

Sho : T’en fait pas ! Je vais bien … En puis … Si ça avait été mon frère, je suis sur qu’il aurait continué le combat, même après s’être retrouvé dans ma situation et …

Sho n’eut pas le temps de continuer sa phrase et il fut tellement surpris qu’il ne pensant même pas à la douleur. La main de Suichi venait de s’abattre sur sa joue avec une force qu’il ne lui connaissait pas – même si s’était peut être dû à la coupure que la roussette avait frappé – et il la regarda sans bien comprendre pourquoi il s’était fait frapper. Heureusement pour lui, la jeune fille justifia rapidement son geste, non sans colère dans la voix.

Suichi : Tu le fais exprès ou t’es vraiment trop bête ? Je sais pas ce qui c’est passé avec ton frère mais, visiblement, il est particulièrement apprécié par Minatsuko et Takuyanashi, alors, si tu pouvais, juste un moment, éviter de toujours te dire comment, lui, réagirait, ça nous aiderait beaucoup je pense !

Des grosses larmes coulaient des joues de la jeune fille et Sho ne savait pas du tout comment réagir. Elle pleurait par sa faute et ne semblait même pas s’en être aperçut puisqu’elle continuait de parler de la même façon, toujours aussi durement, même si les sanglots lui faisait perdre le ton inquiétant qu’elle avait eu, juste avant.


Dernière édition par megamomo le Sam 29 Aoû - 12:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Arc 3 : Désaccord dans l'équipe - partie 1 *suite*   Sam 29 Aoû - 12:50

Suichi : T’es vraiment trop con de continuer à agir comme ça, à nous cacher lorsque quelque chose ne va pas … Les autres, passe encore, mais moi … Je suis censée être la petite amie alors pourquoi tu ne me dis rien ? Je ne suis pas digne de confiance ? Tu n’imagines pas à quel point j’ai été inquiète toute la semaine de te voir dans un tel état ! Et tu n’imagines pas non plus combien j’ai eu peur en voyant que tu n’arrivais pas !

Sho ne répondit rien mais serra la main de la roussette qui n’était pas très loin de lui. Il était vraiment désolé d’avoir inquiété celle qu’il voulait le moins inquiéter mais, comment pouvait il le lui dire ? Après ce qu’il avait fait, il était clair que de simple excuse ne suffirait pas à calmer les larmes de Suichi … Une promesse de toujours tout lui dire non plus … Non … La seule chose qu’il pouvait faire, s’était continuer à lui serrer la main, sans s’occuper du fait qu’il était à moitié nu devant elle et qu’il allait bien devoir se lever à un moment où un autre pour que la jeune fille puisse changer les dras … D’ailleurs, elle avait parlé d’un bain chaud mais il se demandait si il l’était toujours après le long moment qu’ils avaient passé à « discuter ».
Ce fut Tatsuya qui coupa la « conversation » entre Sho et Suichi lorsqu’il entra brusquement dans la salle en disant qu’ils avaient terminé de nettoyer tout le sang. La roussette senti ses joues rougir et conseilla à Sho d’aller prendre un bain
pendant qu’elle changerait les dras. Elle ne réussi pas à le regarder, du moment où il se leva, au moment où il s’enferma dans la salle de bain. Elle se rendait soudain compte qu’elle avait dit des choses horriblement honteuses ! En y pensant, elle se cacha la tête dans les dras en oubliant qu’ils étaient encore tâchés de sang puis, le réalisant, se précipita dans la salle où se trouvait la machine à laver. Son futon n’était plus aussi propre mais elle allait avoir du mal à le laver avant l’arriver de sa mère, alors elle se contenta de prendre des dras sombres, qui pourrait cacher les tâches. Ensuite, elle frappa à la porte de la salle de bain pour dire à Sho qu’elle lui posait des vêtements devant la porte. Elle faisait à peu près la même taille que l’adolescent et avait de nombreux vêtements pour garçons dans son placard, ce qui allait enfin lui servir à autre chose que d’entendre Mitsuki dire « mais enfin, Suichi ! Tu ne devrais pas porter des vêtements qui cachent ta féminité ! ». Elle s’installa ensuite sur son lit alors que les Mitsuki et Sakura entraient dans la pièce avec le gâteau qui venait de finir de cuir. Sho arriva une dizaine de minutes après que chacun ait mangé une part avec le jean noir et le tee-shirt taille XXL de la jeune fille. Il allait se servir de gâteau lorsque le téléphone sonna … et Tatsuya couru décrocher avant de passer le combiner à sa sœur en disant « c’est une fille … » comme si il était un peu déçu. Attendait il un coup de téléphone ?

Suichi : Moshi moshi …
Voix : Suichi ? C’est Yuri …
Suichi : Yuri ?! Comment ça va ? Ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vu !

Sakura se rapprocha en entendant le nom de « Yuri » sortir de la bouche de la rousse. Il s’agissait d’une jeune fille avec qui elles jouaient souvent jusqu’en deuxième année de lycée. Là, ses parents avaient été muté à Hokkaido et elle avait dû les accompagner … Sakura ne se souvenait pas très bien de cette année là, par contre, elle n’avait aucun mal à se rappeler des larmes qu’elle avait versé en apprenant que Yuri allait partir …

Yuri : Oui … Deux ans bientôt … Mais je suis rentrée hier …
Suichi : Tu es de retour ? Et tu es dans notre lycée ?! Tu sais, à Kokoro … On disait toujours qu’on y irait ensemble …
Yuri : Ouais … Je commence les cours demain. Ils m’ont mis en classe B.

Suichi eu un petit soupire triste en apprenant que Yuri ne serait pas dans sa classe. Elles avaient pourtant tellement de chose à se raconter et ça aurait été un bon moyen de passer les cours ! Déjà, elle devait tout savoir sur le voyage de Yuri … Ensuite, elle devrait lui parler de ce qui s’était passé devant son absence … A commencer par Sho … Mais elle ne serait pas en classe ensemble alors tout cela tombait à l’eau …

Suichi : Je suis en classe C … Mais on pourra toujours manger ensemble … La classe B est la classe d’un ami à moi … Sasaki Ayumu …

Suichi n’entendit aucune réponse et commença à s’en inquiéter. Normalement, Yuri aurait répondu un truc du genre « Ayumu ! C’est un prénom trop mignon ! » ou « C’est un garçon ? Il ressemble à quoi ? Il a une copine ? » … Pourtant, elle n’avait pas l’air du tout intéressé par la nouvelle qu’elle venait d’entendre … Enfin, la voix de Yuri se refit entendre :

Yuri : Au fait … J’ai une amie avec moi … Elle m’a dit qu’elle te connaissait et voudrait discuter un peu avec toi …
Suichi : … Je ne connais pourtant personne à Hokkaido …

Yuri n’entendit pas la dernière phase de la rouquine, ou fit comme si elle ne l’avait pas entendu. En tout cas, elle n’y prêta pas plus d’attention qu’à un escargot et on entendit un bruit qui signifiait qu’elle passait le téléphone à quelqu’un …

Voix : Hello chef des gardiens ! Ton chéri c’est remis de son accident avec le chien à trois têtes ?

Suichi cru d’abord qu’elle avait mal entendu puis elle dû se rendre à l’évidence … Elle était au téléphone avec Minatsuko … Qui était visiblement aussi responsable de ce qui était arrivé à Sho … Mais qu’est ce qu’elle foutait avec Yuri ?! Et puis la jeune fille avait bien parlé d’une amie ? Connaissait elle les vrais objectifs de
Minatsuko ?!

Minatsuko : Et bien … Tu as perdu ta langue ? C’est bien comme ça comme ça qu’on dit chez vous ? Cette fille … Yuri … Elle est ton amie non ? Suichi s’apprêtait à réagir mais Minatsuko repris, sans lui laisser le temps de répondre. Elle est vraiment exceptionnelle … Je lui ai juste parlé quelques minutes et elle avait déjà accepté de rejoindre ma cause …
Suichi : Qu’est ce que tu as fait à Yuri ?!
Minatsuko : Je te l’ai dit … Nous avons discuté un moment, je lui ai expliqué qui j’étais et que toi et tes amis vous tentiez de m’empêcher de rendre la terre plus belle … Je pense que tu viens de perdre une amie …

Suichi voulu crier des insultes à Minatsuko mais celle-ci raccrocha tout de suite après, probablement ravi de l’effet que sa déclaration avait eu … La roussette fut donc obligée de retenir tous les noms d’oiseaux qui lui brûlaient les lèvres pour raconter à ses amis la petite conversation qu’elle venait d’avoir avec leur ennemie … Un silence de mort suivit ses déclarations, que Sakura fini par casser en soupirant.

Sakura : Je crois que ça m’a cassé le moral … Dire que j’étais ravie qu’elle soit enfin de retour …
Sho : Je la connais pas super bien mais bon … Elle était sympa … J’aurais jamais deviné qu’elle pouvait devenir comme ça …
Ritsu : Tu dis « comme ça », mais aucun de vous ne sait réellement comment elle est désormais. Vous allez devoir vous préparer à la revoir et peut être même à l’affronter …
Keiko : Vous ferez ça sans moi ! Je n’ai jamais signé de contrat et j’en ai marre qu’on me dire « sauve la terre » ! Je m’en fiche de ce qui peut arriver ! J’aurais juste préféré ne jamais être au courant !
Mitsuki : Keiko ! Ne t’en va pas comme ça ! Alors qu’elle avait commencé à courir après sa sœur, Mitsuki s’arrêta et regarda Suichi dans les yeux avant de lâcher : Si tu étais un peu plus responsable, tout ça ne serait pas arrivé ! « Chef des gardiens », mon œil !
Suichi : Je n’ai pas demandé à ce boulet de m’appeler comme ça ! Cria t’elle à Mitsuki qui avait pourtant déjà claqué la porte d’entrée. Et je n’ai pas l’impression d’être le chef !
Sakura : Vous ne pouvez pas faire quelque chose ? Demanda Sakura, affolée, en se tournant vers Ritsu et Rika. Leur dire de revenir … N’importe quoi !

Ritsu fit non de la tête et se leva à son tour en disant qu’elle devait rentrer chez elle pour faire ses devoirs … Le groupe des gardiens étaient peut être complètement dissous, et elle, elle était en train de penser à ses devoirs ?! Qu’est ce que s’était que cette histoire ?! Décidément, plus le temps passé, moins Suichi comprenait quelque chose à leur aventure … Et comment pourrait il défendre le monde en se disputant ?

lire comme un acharn To be continue lire comme un acharn
Dans le prochain chapitre : Le groupe est désormais divisé en deux. Ceux qui croient en Suichi et ceux qui sont d'accore avec Mitsuki. Difficile d'affronter la réalité pour des enfants aussi jeunes et l'absence de Ritsu et Rika se facilite rien ... Surtout que Yuri semble décidé à tester les gardiens ...

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Power Version 2   Sam 29 Aoû - 20:16

J'ai lu les chapitres 9 et 10, et j'ai A-DO-RÉ ! J'adore Takuyanashi <3 Vive mon petit Taku °u° XD Et toi, aimes-tu toujours Link ? /SBAF/ Non mais j'aime bien quand tu aimes mes persos XD C'est rassurant x) (Jeu: Comptez tous les smileys que j'ai mis dans mon message XD)
Donc, je disais que j'avais juste adoré tes chapitres, qu'ils étaient tout bonnement géniaux, étou étou. J'aime beaucoup Taku, Ayumu et Mina, donc j'étais contente de les voir réunis ici xD Le petit Sho-sho couvert de sang m'a fait kawaiisé XD Drôle de nom... j'aime beaucoup quand Suichi s'énerve. Le couple Sho-Suichi est vraiment bien trouvé ^^

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Arc 3 : Désaccord dans l'équipe - partie 2   Mar 1 Sep - 13:33

Demain c'est la rentrée T^T J'vais me pendre ! J'ai pas envi de passer en première ! J'ai pas envi de recommencer à travailler ! D'ailleurs, ça veut dire quoi travailler ? Rahh ! Je pourrais plus me coucher à quatre heures du matin ! Je suis sensé faire comment pour mater mes animes maintenant ? Enfin bon ... Demain, ça ira ... Je commence les cours à 8h30 et je fini à 9h *soupire* ... Cela mis a part, je vais avoir du mal à me concentrer sur Akihito maintenant ... [Aki : Pas trop tôt --"] ... Mais le pire c'est que si j'ai pas fini zoku natsume yuujinchou et bein je vais grave me faire chier pour y arriver ! Parce que mine de rien, c'est galère de finir quatre épisodes T^T Et je l'adore, moi, mon Natsume ... Il est mignon, il est gentil ... Sinon ... Hier, j'ai regardé Kasho no tsuki, d'ailleurs, faudra que je le rajoute à la liste des animes BL dans le FC ... C'était deux oav vraiment sympa, même si j'ai pas tout compris ... L'idée de la bisexualité de Kagetsu (il est à la fois fille et garçon et son sexe dépendra de la personne avec laquelle il s'accouplera ... Enfin, c'est ce que j'ai compris) était pas mal ... Il est vraiment mignon ^^ Mais bon ... Je pense que ça doit être galère pour lui vu que son corps se sent mal à cause de ça, justement ... Mais il est tellement mignon ...

Chapitre 11 :

Tatsuya regarda sa montre en soupirant. Il avait une demi-heure d’avance qu’il aurait pu passer, dans son lit, à dormir. Il avait les yeux rouges de fatigue qu’il aurait adoré pouvoir cacher derrière des lunettes de soleil si cela avait été autorisé, et baillait toutes les cinq minutes à s’en fendre la mâchoire. Il avait dormi quoi cette nuit ? Une heure ? Deux peut être ! Il fallait dire, pour sa défense, que ce qui était arrivé à Sho l’avait un peu perturbé. Minatsuko et Takuyanashi, aussi cruels qu’ils pouvaient l’être, n’avaient jamais attaqué en traître et pourtant, ils avaient profité que Sho soit seul, et probablement encore à se torturer à cause de leur discours sur son frère, pour l’attaquer et le blesser … Pourquoi ? Qu’est ce que Mitoreno Yuki (c’était le nom du frère de Sho) avait bien pu leur faire ? Et est ce que Ritsu et Rika n’étaient pas en train de leur cacher certains éléments ? Après, il y avait aussi eu le violent départ des sœurs Hikari. Il n’avait jamais tellement apprécié les deux jumelles – il trouvait Keiko trop violente et que Mitsuki avait tendance à faire n’importe quoi pour se donner en spectacle – mais sans elle, il manquait deux gardiennes ! Et d’après ce qu’il avait compris, ils ne pourraient battre Minatsuko qu’en étant tous unis … Ce qui n’était pas vraiment le cas en ce moment … Mais ce qui l’avait réellement empêché de dormir, c’était le fait que Keiko ait décidé qu’elle ne serait plus gardienne … Elle n’imaginait probablement pas à quel point Tatsuya, lui aussi, était désireux de se débarrasser de ses pouvoirs … Revenir un adolescent ordinaire qui s’occuperait essentiellement de ses études, tout en continuant à se consacrer à son groupe … Peut être qu’il essayerait de se trouver une petite amie ! Une fille gentille, douce … Quelqu’un qu’il aimerait … Quelqu’un n’ayant rien à voir avec un monde parallèle ! Mais, plus il y avait pensé, plus il s’était rendu compte qu’en aidant Suichi, le jour de son concert, il avait renoncé à tout ça. Et sa rencontre avec son idole, Sugihiri Masato, ne pouvait pas rembourser tout ce qu’il avait perdu !
Il soupira de nouveau … Oui … Sa vie de collégien normal lui semblait vraiment loin désormais … Loin et tellement paradisiaque ! Mais il venait à peine de penser cela, qu’une jeune fille s’approcha de lui en courant …

- Idoro ! Idoro ! Vite ! C’est urgent !
Tatsuya : Qu’est ce qui t’arrive Niwa ? S’écria Tatsuya, un peu inquiet à cause de l’air affolé de la jeune fille.
Miwa : Je te l’ai déjà dit Idoro ! Appel moi « Miwa » ! Comme tout le monde. Ça évite à confusion … Non mais quelle idée de m’avoir appelé « Miwa » !

L’adolescent ne répondit rien mais dévisagea la jeune
fille aux cheveux décolorés qui se tenaient devant elle. Hormis ses cheveux blonds, elle ressemblait à n’importe qu’elle japonaise du collège … C’était probablement à cause de l’uniforme. Tatsuya n’avait rien contre les uniformes, mais parfois, il avait l’impression que ça faisait un peu perdre leur identité aux élèves … Ils se ressemblaient tous lorsqu’ils étaient habillés pareil ! Toute fois, ce qui attirait son attention cette fois, ce n’était pas ses cheveux blonds qui la différenciez des autres, mais plutôt qu’elle était arrivée comme si il s’était passé quelque chose d’horrible et qu’à présent, voilà qu’elle était en train de discourir sur son nom et la stupidité de ses parents … Finissant par ne plus rien comprendre, Tatsuya l’interrompis dans son monologue :

Tatsuya : Quoi qu’il en soit, qu’est il arrivé ?
Miwa : C’est Tenezuko et Minami ! Ils ne se parlent jamais en général et voilà qu’ils ont l’air de faire un concours de politesse et ils bavardent comme si ils avaient gardé les cochons ensemble !

Tatsuya soupira. Il s’agissait bien là d’une urgence à la Miwa, ce qui signifiait, « y’a des gens qui agissent bizarrement ! ». Bien sur, il se garda bien de lui dire que cette soudain proximité entre les deux « coupables » de bizarrerie de la journée était dû au fait qu’ils s’étaient découverts des pouvoirs magiques pour protéger la terre et qu’ils avaient fait coulé, ensemble, un bain au vertu thérapeutique, dans la baignoire de Tatsuya, pour soulager un autre enfant avec des pouvoirs paranormaux … Et qu’au passage, Tatsuya était lui-même doté de ces pouvoirs … Ouais … Déjà, ça faisait vraiment irréaliste et en plus, Miwa aurait bien été capable de le croire et d’en parler dans le journal qu’elle faisait – puisqu’elle était la présidente du club de journalisme.

Tatsuya : Et bien … Minami et Tetsuo sont probablement devenus amis … Tout simplement.
Miwa : Ouais mais c’est trop bizarre les amis qui rougissent et qui bafouillent tous les deux mots … Moi je dis qu’ils sont pas nets !
Tatsuya : Alors dans ce cas, ils sont amoureux …

Tatsuya se mordit la langue en réalisant sa bêtise. Il avait promis à Tetsuo de ne rien dire à personne sur l’amour qu’il portait à Haruka ! Il avait fait une belle gaffe en le disant à Miwa, qui était toujours à la recherche du scoop … Bien sur, il avait juste émis une hypothèse mais, connaissant la jeune fille, elle était bien capable de transformer ça en témoignage un truc du genre « le meilleur ami de l’un des membres du couples déclares » … Et là, Tetsuo ne lui adresserait plus jamais la parole … Il allait essayer de noyer le poisson lorsque Miwa s’écria :

Miwa : Alors tu es d’accore avec moi ! Personnellement, je suis sur qu’ils sont amoureux ! D’ailleurs, je m’en doute depuis super longtemps ! Et j’ai même décidé que j’allais les aider à réaliser leur amour … Puisqu’ils semblent qu’aucun des deux ne soient décidé à faire sa déclaration en premier … Et d’ailleurs, je compte sur toi pour m’aider !
Tatsuya : Je ne suis pas sur que ça soit une bonne idée … Répondit l’adolescent en attrapant son sac. Tu sais … Je pense que si ils s’aiment vraiment, ça viendra tout naturellement …
Miwa : Pour quelqu’un qui n’a pas de petite amie, tu es plutôt romantique, fit remarquer Miwa en commençant à avancer. Elle s’arrêta soudain et soupirant en reprenant : peut être même trop romantique … Ce genre de chose ne vient pas comme ça et je veux avoir un truc à écrire dans mon journal !

Bien sur … Tatsuya avait été bête d’espérer, même pendant une seconde, que Miwa n’en parle pas dans le journal … Elle voulait être journaliste après tout et n’importe qui pouvait se retrouver dans son journal … Tatsuya lui-même en avait fait les frais l’année précédente, lorsqu’il était arrivé premier aux examens de fin d’année … Elle l’avais suivit partout pendant une semaine sans que le jeune garçon ne comprenne ce qui lui arrivait … c’est d’ailleurs comme ça qu’ils avaient fait connaissance …

Tatsuya : Tu devais plutôt réviser pour ton contrôle d’histoire … Je te rappel que tu es venu me voir en catastrophe Vendredi dernier pour que je t’apprenne une méthode rapide pour apprendre les dates !
Miwa : Et grâce à toi, j’aurais probablement une bonne note ! Mais de toute façon, l’amour et mon scoop passent avant l’école. Ça n’est pas en ayant des bonnes notes en histoires que je décrocherais un job en temps que journalisme !

Tatsuya n’était pas très doué sur le sujet, mais il était à peu près sur que sans bonne note, la jeune fille ne serait probablement qu’un petit journaliste obligé de faire son propre journal plutôt que de devenir célèbre, comme elle le souhaitait … Bien sur, il se garda bien de lui faire part de ses pensés.

Miwa : Minami est dans ma classe … Je vais en profiter pour lui filer plein de petit conseil sympa …
Tatsuya : Evites. Minami est quelqu’un d’assez fière et elle n’apprécie pas tellement de recevoir des conseils. C’est pour ça qu’elle se fait discrète quand elle a besoin d’aide pour un exercice …

Tatsuya se mordit la lèvre cette fois. Pourtant n’était il pas capable de tenir sa langue une fois de temps en temps ?! Voilà encore un truc sur la liste « à ne révéler sous aucun prétexte » qu’il disait à Miwa … Cette folle du scoop et membre du club de journalisme … Il commençait à se demander si tout cela était dû à la fatigue où juste au fait qu’il était parfois un peu stupide.

Miwa : Oui, je sais …

Tatsuya la regarda sans vraiment comprendre … Comment ça elle savait ? C’était sensé être un secret, comment pouvait elle le savoir ? Cette fille devait vraiment avoir un don de voyance … Elle était au courant de tous les sujets sensibles décidément !

Miwa : D’ailleurs, je me posais une question … Est-ce que tu n’aurais des vus sur Minami ? T’es toujours à l’aider et tout … C’est plus que louche votre affaire ! Et ça ferait un super papier ! « Tenezuko VS Idoro, les deux meilleurs amis deviennent adversaires en amour … Qui gagnera le cœur de Minami ? » Je pourrais même en faire une rubrique permanente !

Tatsuya dévisagea alors Miwa avec un regard interrogateur. Mais qu’est ce qu’elle était en train de raconter encore ? « Avoir des vus sur Minami » … Qu’est ce que ça voulait dire ? Soudain ça lui revint … « Avoir des vues » sur quelqu’un était une sorte de synonyme pour « être amoureux » … Donc, elle pensait qu’il était amoureux d’Haruka ? Idée stupide ! Tatsuya ne s’intéressait pas aux filles … Ni aux garçons d’ailleurs. Pour le moment, il avait bien d’autre problème à régler ! Il ne pouvait pas se permettre de tomber amoureux ! C’est pour cela qu’il répondit sans rougir à la question de Miwa, d’un air qui n’appelait même pas à un « t’es sur ? » … Il avait l’air sur de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Arc 3 : Désaccord dans l'équipe - partie 2 *suite*   Mar 1 Sep - 13:41

Tatsuya : Non …
Miwa : T’es catégorique, c’est pas drôle … Mais en même temps, ça ne m’étonne pas. T’es un gamin malgré les apparences, et les gamins ne tombent pas amoureux … Il pourrait y avoir une dizaine de filles qui te tournent autour que tu ne te rendrais compte de rien ! Tu ferais bien d’ouvrir les yeux quand même si tu ne veux pas louper la fille idéale !
Tatsuya : J’ai pas que ça à faire que m’occuper des filles tu sais !

Miwa soupira en entendant une telle déclaration. Le cas de Tatsuya était encore pire qu’elle ne l’avait imaginé ! A croire qu’il était réellement aveugle ! Des filles amoureuses de lui, il y en avait probablement dans chaque classe … Et lui, il n’en remarquait pas une seule ! Soudain, Rina passa … Rina, c’était la plus jolie fille du collège … La majorité des garçons étaient amoureux d’elle, mais elle, n’avait d’yeux que pour les études … Et peut être aussi un peu Tatsuya, qu’elle regardait souvent en douce pendant les cours … Bien que ça soit un peu la galère puisqu’il était à sa diagonale, derrière elle. Aussi était il probable que Tatsuya soit la seule personne de la classe à ne pas encore avoir compris l’amour que lui vouait Rina … Pourtant, elle était vraiment magnifique ! D’origine américaine, ses cheveux blonds, contrairement à ceux de Miwa, étaient naturels et encadraient parfaitement son beau visage d’ange. Miwa la montra alors du doigt :

Miwa : Tu vois … Tu n’as aucune chance de sortir un jour avec une fille comme elle !
Tatsuya : Encore heureux ! Après la scène qu’elle m’a faite la dernière fois que je l’ai battu à un contrôle ! Y’a pas que les classements dans la vie ! Elle me fait peur cette fille !

La jeune fille soupira. Ce garçon était vraiment un crétin fini ! Toutes les filles de cet âge étaient dures avec le garçon qu’elles aimaient ! Se moquer de lui, le critiquer … c’était des techniques pour que l’autre ne devine rien … mais pas à ce point là ! Sho était décidément encore plus nul qu’elle le pensait !

Miwa : Possible mais … Elle est vraiment belle tu ne trouves pas ? Tu as vu ses
yeux ? Ils sont bleus comme l’océan … Bien sur, je ne dis pas ça parce que c’est mon amie ! Elle est vraiment magnifique … Et puis … Sa gentillesse … Elle serait parfaire en … Gardienne protectrice de la terre tu ne penses pas ?

L’adolescent s’étouffa en entendant ces mots … Miwa avait décidément un don de voyage pour connaître et utiliser les mots qui sont taboues … Et de tout ceux qu’elle avait prononcé, « gardienne de la terre » était vraiment le pire ! Comme si il ne pensait pas assez à cette affaire de protection, il fallait aussi qu’on le lui rappel à l’école ! Bien sur, elle ne pouvait pas se douter que Sho lui-même était … comment avait elle dit déjà ? Ah oui ! « gardien protecteur de la terre » … Il n’empêche qu’elle lui avait probablement sapé le moral pour la journée à force de vouloir jouer aux détectives privés … Pas croyable … Il allait répondre un truc du genre « vraiment ? Tu crois ? » (bref, une réponse bien pourrie qui aurait juste provoqué de grosse question chez Miwa, ce qui était rarement, voir jamais, bon pour la personne à qui elle s’intéressait) lorsque la cloche sonnait … Le proverbe « sauvé par le gong » devait avoir été inventé pour ce genre de situation …
Tatsuya soupira en entrant dans sa salle de classe et fixa Rina pendant une grande partie de la première heure de cours … A force d’entendre Miwa parler d’elle, Sho en était venu à se demander ce qu’elle avait de si particulier et avait bien l’intention de découvrir quoi … Bien sur, il ne se doutait pas un seul instant qu’il venait de se mettre dans un pétrin fou puisque tout cela était « le petit coup de pousse amour » de Miwa. Elle était très amie avec Rina et avait décidé de l’aider, en cachette, pour le rapprocher d’elle … La veille, elle avait fait un pari avec son amie … « Si, demain, Tatsuya te fixe pendant plus d’un quart d’heure, tu devras lui faire ta déclaration à la pause de midi … Sinon, je devrais mettre une annonce dans le journal avec écrit … « malchanceuse en amour cherche l’âme sœur » … ça te va ? ». Persuadée qu’elle gagnerait, Rina avait accepté sans ce méfier des manigances de Miwa … Et à l’heure du déjeuné, alors que l’adolescent ne comprenait toujours pas ce que cette fille avait de spéciale, l’intéressée s’approcha de lui et il se demanda, un peu inquiet, ce qu’il avait bien pu faire de mal … Aussi fut il surpris en l’entendant lui demander quelque chose de bien plus personnel …

Rina : Idoro … Est … Est-ce que … Tu serais intéressé pour … Sortir avec moi ?

Tatsuya la fixa un moment sans comprendre ce qui venait de lui arriver. Serait il possible qu’ils soient en présence d’une déclaration un peu maladroite de la part d’une des filles dont il s’attendait le moins à la recevoir ? Alors là, il ne comprenait rien … N’était elle pas sensé le détester ?

Rina : Ah … Non … Ce n’est pas ce que tu crois ! Ce n’est pas pour essayer de te piquer tes astuces que je veux sortir avec toi ! Je t’aime vraiment.

L’adolescent la regarda encore plus bizarrement. Il n’avait jamais pensé à une telle chose … En vérité, il ne comprenait même pas comment quelqu’un pouvait penser à une chose pareil alors qu’une fille était en train de se déclarer sincèrement … Et puis en même temps, il se demandait qui pouvait réfléchir à une question aussi stupide dans une telle situation … Décidément, l’amour et lui …

Rina : Oh … Pardon … Tu ne pensais probablement pas à une telle chose … Tu es quelqu’un de bien trop gentil pour douter ainsi des gens … Je suis désolé d’avoir pensé à mal …

Tatsuya ne répondit rien … Il se disait, en même temps, qu’elle avait un peu tord … Ce n’était pas sa gentillesse qui faisait qu’il ne soupçonnait jamais personne mais plutôt sa naïveté chronique, dont souffrait aussi un peu Suichi … Comme quoi, ils avaient peut êtres des gênes commun finalement … Ou alors, c’était l’un qui l’avait passé à l’autre …

Rina : Je vois … Soupira la jeune fille en voyant que l’adolescent ne réagissait toujours pas. Je suppose que j’avais raison lorsque je pensais que tu n’étais pas encore près pour ce genre de relation … Mais si un jour, tu es prêt à partager mes sentiments, n’hésite par à venir me voir !

Tatsuya ne trouva rien à répondre … Probablement aussi parce qu’elle avait raison. Il n’était probablement pas assez mature pour comprendre ce genre de chose … Contrairement à Tetsuo et Haruka, qui avait décidé de manger ensemble et semblait jouer au jeu du « si tu dis que tu m’aimes en premier, t’as gagné » sans oser se déclarer, lui n’avait jamais ressenti ce genre de sentiment pour quelqu’un … Ni avant aujourd’hui, ni en ce moment même … Peut être même qu’il ne pouvait pas ressentir ce genre de sentiment ! Ou alors, il était tout simplement encore trop gamin, tout simplement.

A quelques kilomètre de là, dans le lycée Kokoro, la matinée aussi avait été agité … Revenons donc au matin, lorsque Sho est arrivé à l’école, la joue droite recouverte d’un pansement blanc, légèrement tâché de sang au centre, de petits sparadraps sous l’œil gauche qui, d’après le médecin, devait fonctionner comme des points de suture, et un bandage au poignet gauche. En effet, lorsqu’il était rentré chez lui, le corps dans un sal état, sa mère avait immédiatement appelé le médecin qui avait diagnostiqué un poignet foulé et une blessure sous l’œil plus importante qu’elle n’en avait l’air. De plus, il lui avait dit qu’il en garderait toujours la cicatrice, avant de lui demander de féliciter pour lui la personne qui s’était occupé de penser ses blessures, car c’était très bien fait. En entrant dans la salle, il fut obligé de se rendre à l’évidence, celle à laquelle il avait préféré éviter de penser toute la soirée de la veille … l’atmosphère de la salle de classe était vraiment tendue et cela lui suffis à se dire que, vraiment, lorsque Suichi était de mauvaise humeur, toute la classe était à cran. Ça devait être l’habitude d’avoir la rouquine pour mettre de l’ambiance. Mais aujourd’hui … Keiko était assise à son bureau, la tête entre les bras, probablement en train d’essayer de maudire une ou deux personnes grâce à la magie noir … Il faudra lui dire que, hormis Suichi, il n’y avait personne d’assez fou pour croire sérieusement à ces histoires de magie, ça la calmerait probablement. Il remarqua aussi Satoshi, qui ne l’avait pas attendu, contrairement à leur habitude … Il ne montra rien, bien sur, il n’empêche que ça lui faisait mal à cœur de comprendre que cette dispute était plus importante que leur amitié … Surtout qu’ils semblaient être opposé … En effet, Sho était le petit ami de Suichi et Satoshi avait toujours eu un petit faible pour Keiko … Dans ces conditions, il était peut être difficile de faire la part des choses … Mitsuki aussi semblait décidé à faire la tête et elle ne décrocha pas un mot en voyant entrer le rouquin … Quand au reste de la classe, l’ambiance morose les avait peut être découragé de s’amuser puisqu’ils étaient tous plutôt silencieux et se contentait de parler en chuchotant, pour le plus grand plaisir des grands bosseurs qui pouvait enfin se concentrer normalement sur leurs problèmes de mathématique ou leurs « difficiles ouvrages littéraires » que Sho, pourtant moins vieux qu’eux d’un ans, avait déjà lu, au moins deux ans auparavant sans éprouver la moindre difficulté. De son côté, Suichi ne semblait même pas avoir remarqué que quelqu’un était entré dans la salle et était en train de gommer quelque chose dans un cahier de révision en écoutant de la musique … Si Suichi commençait à travailler alors que les cours n’étaient pas commencé, c’est qu’il y avait vraiment un problème !
Sho soupira à cette pensée et entrant dans la salle en refermant la porte aussi doucement qu’il le pouvait. Ce silence était déprimant ! Il s’approcha de Suichi en s’efforçant de paraître de bonne humeur avant de lui piquer un écouteur, ce qui eu pour effet de sortir la jeune fille de sa rêverie et d’automatiquement, demander à Sho si ses blessures allaient mieux. Il lui fit alors passé le message du médecin avant de s’assoire sur la chaise de Watanabe Keiichi, qui était assis à la place devant Suichi. Il ne vit même pas Sakura entrer dans la classe, cinq minutes à peine avant la sonnerie, et ne se rendit compte de sa présence uniquement lorsqu’elle commença une discussion animée et violente avec Mitsuki sur, « qui avait mal agit la veille » … Il remarqua aussi que Suichi se contenta de monter le son et de retourner à ses exercices de mathématique pour ne rien entendre … Sho, lui, remarqua que Sakura avait les yeux plutôt gonflés et en déduit qu’elle n’avait pas beaucoup dormis la nuit précédente, ce qui pouvait aussi expliquer son « presque retard ». Peut être aussi que Suichi essayait de se plonger dans les cours pour ne pas entendre les « Tu savais que Yoshizami Yuri est de retour ? » … En effet, le retour de la jeune fille avait fait le tour de l’école et Sho comprenait que Suichi ne veuille pas y penser …
La cloche sonna. L’adolescent se décida à regagner sa place et à laisser la sienne à Watanabe Keiichi, qui commençait à s’impatienter. A peine assis, Rina Yukie, qui était situé à quelques places de lui, s’approcha. Il ne connaissait pas Yukie personnellement, mais il savait la haine qu’elle vouait à Suichi et, à cause de cela, il ne l’appréciait pas vraiment …

Yukie : Oh ! Mitoreno !! Tu t’es fait mal ? Que t’es il donc arrivé pour que tu
sois dans un tel état ?!
Sho : Ah, ça ? Demanda t’il, un peu distrait, en ayant un regard pour son poignet gauche. Je suis tombé en faisant mon jogging hier et … Il y avait des ronces dans le coin alors, je me suis fait assez mal …
Yukie : Mais c’est terrible !! Elle criait presque et Sho commençait à prier pour que le père de Sho arrive le plus vite possible. Tu as dû te faire horriblement pas ! Et Idoro ne semble pas plus inquiète que ça ! Tu es sur que ce n’est pas elle qui t’as poussé ?

Le rouquin ne savait pas vraiment si elle avait dit ça pour rire où si elle était sérieuse, mais en tout cas, il fit une petite mine triste en se souvenant de sa discussion de la veille avec la jeune fille … Oh que si, Suichi était inquiète ! Elle refuserait peut être de le montrer maintenant, question d’honneur, elle avait déjà faibli une fois après tout, mais il était probable qu’elle ne montrerait plus ses faiblesses aussi ouvertement une seconde fois … Même à Sho !
Toute fois, il n’eu pas le temps de répliquer, l’arrivé du professeur de mathématique le coupant directement dans son élan. Sho connaissait Shizuma Takahata depuis longtemps, il avait même passé plusieurs week-end chez lui lorsque ses parents étaient en déplacement, aussi ne s’étonna t’il pas lorsqu’il se planta devant son bureau.

Shizuma : Et bien Mitoreno, que vous est il arrivé ? Demanda le professeur.

Lorsqu’ils étaient à l’école, Shizuma devait traiter tous les élèves de la même façon et si, en privé, il parlait à Sho en l’appelant par son prénom, lorsqu’ils étaient dans l’enceinte du lycée, même son propre fils était vouvoyez … Ce qui amusait beaucoup l’adolescent … Sauf lorsqu’il était interrogé, bien sur.

Sho : Je suis tombé en faisant mon jogging sensei …

Le professeur ne répondit rien et se contenta de conseiller au rouquin de faire plus attention la prochaine fois. Pourtant, Sho savait très bien qu’il le connaissait mieux que ses propres parents … Sho était plutôt anti-sport et ne faisait jamais de jogging, surtout le week-end … Toute fois, il ne fit aucune remarque, probablement parce que Shizuma-sensei, étant un homme ouvert, se doutait bien que si l’adolescent mentait, il devait avoir ses raisons et qu’il n’avait pas à s’en mêler. Le jeune professeur parcourut alors la classe d’un regard circulaire.

Shizuma :
Les sœurs Atsuki ne sont pas là ?
Sho : Etoo … Non. Rika m’a téléphoné ce matin pour me dire de vous prévenir … Mais ça m’avait échappé. S’exclama le lycéen en se levant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Arc 3 : Désaccord dans l'équipe - partie 2 *suite*   Mar 1 Sep - 13:51

Comme pour arranger les choses, Yuri passa dans leur salle de classe à la pause déjeuné et leur proposa un duel … Auquel personne n’eu l’air de faire attention sur le coup mais, à la fin de la journée, Sho passa par la salle de la classe B et lui annonça qu’il acceptait son défi. La jeune lycéenne le conduit alors jusqu’à un vieil entrepôt désaffecté … On reconnaissait bien là quelqu’un qui connaissait la ville par cœur et savait quels étaient les endroits où personne ne se risquerait. Sans penser à un seul moment au danger qu’il encourait, Sho pénétra dans l’entrepôt à la suite de la jeune fille.
Il connaissait cet endroit par cœur, ce qui expliquait peut être son manque de prudence, car il y avait souvent joué lorsqu’il était encore au collège. A croire que les lieux de leurs batailles étaient tous les endroits de ses souvenirs d’enfances … En avançant un peu, il s’étonna de la luminosité de l’endroit. Il se souvenait que ce vieil entrepôt n’avait aucune lumière en état de marche … Lorsqu’ils y jouaient, avec ses amis, ils étaient toujours obligé d’avoir avec eu une lampe de poche, des bougies …. C’était ça qui rendait le bâtiment intéressant ! Mais aujourd’hui, non seulement il avait perdu son obscurité, mais en plus, les deux personnes qu’il avait le moins envi de voir à ce moment précis, bien qu’en suivant Yuri, il s’était douté qu’il allait devoir les affronter, trônaient au milieu de la pièce. En le voyant, un sourire mauvais se dessina sur les lèvres de Takuyanashi.

Taku : Tu es bien courageux de venir seul ici dans ton état … Ou alors complètement stupide … C’était aussi un trait de caractère de ton frère, la stupidité …
Sho : Je ne sais pas ce qu’Aniki t’a fait, mais tu te trompes sur son compte ! Et de toute façon, je ne lui ressemble pas ! Sur aucun point !
Minatsuko : Qu’il est amusant … Mitoreno-ôtoto …

En entendant, une fois de plus, le nom que Minatsuko lui avait donné, Sho plaça ses mains devant lui pour lancer une attaque et lui faire comprendre, une bonne fois pour toute, qu’il n’était pas juste « Mitoreno-ôtoto ». Mais la jeune fille fut plus rapide que lui et si elle n’attaqua pas le garçon physiquement, elle continua de le provoquer.

Minatsuko : Mais tu as raison sur un point … Tu ne ressembles pas tellement à ton frère. Lui, il aurait au moins eu l’intelligence de ne pas venir se battre seul contre moi et Takuya …
Sho : Pour ta gouverne, quand on est poli, on dit « Takuya et moi » ! Répondis l’adolescent, non sans insolence. Si tu veux, je peux rapidement te faire un cours de bonne manière … Tu sais, comme quand on a trois ans …
Taku : Tu te crois peut être malin, il n’empêche que tu es blessé et que tu es malgré tout venu te battre contre nous trois alors que tu es seul !
Voix : Où tu as vu qu’il était seul ?

Tous les quatre se retournèrent vers l’endroit d’où venait la voix qui avait surgit. Devant la porte, non seulement Suichi, et c’était elle qui avait parlé, mais aussi l’équipe au grand complet, sauf Ritsu, Rika et Masato qui n’était pas encore revenu de sur Yukino, se tenaient droit, les points sur les hanches avec un regard décidé et un sourire aux lèvres.

Taku : Qu’est ce que vous faites tous là ?! Je croyais que vous refusiez de vous parler … Que vous n’aviez même pas prêté attention au défi de Yuri …
Sakura : C’est le petit Sasaki qui nous a réveillé en nous disant que Sho avait des ennuis, expliqua Sakura lorsque qu’Ayumu semblait essayer de se cacher derrière Suichi, les joues écarlates. Il nous a rappelé que sauver le monde, c’est pas vraiment une option facultatif … C’est un truc, tu te retrouves avec sur le dos et après, t’as plus qu’à te démerder avec …
Keiko : On a aussi compris qu’on ne laissait pas tombé nos amis comme on l’a fait, et tout en disant cela, elle lança un regard d’accord à Suichi, et que même si ça arrive, notre amitié est probablement au dessus de ces petits histoires.

Tout en disant cela, elle avait rejoint, accompagné par le reste de ses amis. L’adolescent les regarda avec un air ravi. Pendant un instant, même si il n’en avait rien laissé paraître, il avait vraiment eu l’impression qu’il allait se faire tuer par ses trois ennemis … Mais maintenant, tous les chances étaient de leur côté … Enfin, c’était l’impression qu’il avait en tout cas … Surtout lorsque Suichi s’approcha de lui :

Suichi : Et bien Shô-kun … Si tu es d’accore pour partager … On peut en profiter aussi ? Leur faire gentiment payer ce qui t’es arrivé hier … A notre façon …
Sho : Vas y sers toi … De toute façon, il y en a trop pour moi alors ...
Taku : Nous n’allons pas vous laisser cette chance gardiens …

Tout en disant cela, il disparut dans un tourbillon de fumé, avec Yuri. Minatsuko mis un peu plus de temps à s’en aller, probablement trop pour Suichi qui lui envoya valdinguer un sort qu’elle avait appris à maîtriser la veille et qui allait probablement laissé une jolie cicatrice là où il l’avait touché. En effet, elle avait appris à ce servir du vent pour blesser ses adversaires, et ça marchait plutôt bien … Cela ne sembla pas plaire à Minatsuko, toute fois, puisqu’elle promis de se venger avant de disparaître.

Suichi : Je crois qu’il est venu l’heure des promesses …
Keiko : Encore cette vielle tradition pourrie … Soupira Keiko sans vraiment faire attention au regard de tueuse que lui lançait la rouquine.
Suichi : on restera unis quoi qu’il arrive !
Tetsuo : Et on arrêtera de faire de nos problèmes privés une affaire d’état … Et dans le domaine du possible, on en parlera pour voir si quelqu’un peu nous aider … Je parle pas des secrets de famille bien sur !
Tatsuya : Et on dira toujours ce qu’on a sur le cœur, sans pour autant se dire constamment ses quatre volontés ! En disant cela, il avait foudroyé – si on peut appeler « foudroyer » un regard venant du mignon Tatsuya – Suichi et Keiko.
Ayumu : On dira si il y a quelque chose qu’on ne comprend pas … Plutôt que faire comme si on avait tout compris et se retrouvé comme des crétins après.
Satoshi : On défendra les autres, quoi qu’il arrive !
Haruka : On ne se battra plus entre nous mais contre les autres !
Mitsuki : Et on restera ami quoi qu’il arrive …

Tout le monde se retourna vers Keiko qui était la seule à n’avoir encore rien dit. Celle-ci fixa un moment le mur devant elle, comme si elle était à la rechercher de quelque chose à dire … Puis elle soupira :

Keiko : On si l’un d’entre nous se fait insulté, on le défendra.

Suichi applaudit la participation de la jeune Hikari. Si il y avait bien une chose qui énervait Keiko, s’était devoir participer à ce genre de truc. Elle n’aimait pas ça, et elle ne le cachait à personne, et surtout pas à la jeune rousse.

****


Ritsu poussa un soupire de soulagement en voyant que
tout avait fini par s’arranger. Elle était assise sur le toit d’un entrepôt voisin à celui où le « combat » avait eu lieu. Habillé dans un kimono qui devait être asse coûteux, elle ne portait peut être pas la tenue adaptée à ce genre de situation mais ne semblait même pas s’en rendre compte. Elle frappa deux fois dans ses mains et se retrouva dans une ruelle, à l’opposé de l’endroit par où les adolescents allaient sortir.

Ritsu : Au moins, ils auront compris ça …

_____________________________________
(1) Equivalent chez nous du rez de chausser.

lire comme un acharn To be continue lire comme un acharn

Dans le prochain chapitre : Myoko, la petite soeur infernale de Sakura est de retour, ce qui promet bien des embêtements pour la jeune fille. Comme si la situation n'était pas assez désastreuse, Sho semble avoir perdu ses pouvoirs ...

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Power Version 2   Mar 1 Sep - 17:01

Ah... un bon chapitre avec une fin génialissime ! Miwa est typiquement la fille que j'aime pas... donc ça c'est clair XD Elle me taperait sur les nerfs ! À la place de Tatsuya je l'enverrais péter ! XD J'aimerais bien rencontrer certains persos pour leur dire ce que je pense d'eux XD Et présenter à Keiko mes meilleures salutations =) Quant à Takuyanashi, je l'aime <3 XD Et enfin... que voulais-je dire... Ah oui ! Les images me manquent ='(

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Power Version 2   Lun 19 Oct - 17:04

... Complètement hors sujet mais je devrais bientôt voir le bout du chapite 36 de Tomodachi power (version 1), donc vous aurez bientôt le droit à une suite et pas à un simple remake ... Sympa non ?

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Power Version 2   Jeu 22 Oct - 9:29

Tout à fait d'accord avec toi, très sympa ^^

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Power Version 2   Jeu 22 Oct - 19:33

Et j'vais être encore plus sympa parce que je vais bosser sur la version 2 pendant mes vacances ^.~ J'ai décidé de faire noël avant noël :-p

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Power Version 2   Ven 23 Oct - 10:20

J'adore les noël avant noël XD Sérieusement... ça fait toujours plaisir ^^
Quant à moi j'avance dans Evol... mais j'espère qu'avant que je poste le chap. 7 d'Evol tu auras lu DLN Razz

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Power Version 2   Ven 23 Oct - 18:44

XD J'vais le mettre sur word et je le lirais en vacances, rassure toi ^^

Moi aussi j'adore Noël avant Noël ^.~ Sauf que je vais galérer pour vous l'offrir ... A mon retour, y'aura aussi le prochain chapitre de SK qui sera le dernier avant l'épilogue ... Et vis ... C'est déjà la fin du voyage scolaire ... C'est dommage parce que j'aimais vraiment l'écrire celle là ... Mais bon ... Dites vous qu'en Janvier 2010 vous aurez le premier chapitre de Hisshi (enfin, le prologue quoi ...)

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Power Version 2   Dim 25 Oct - 15:41

Bouuuh T______T Tu vas me manquer momo-chan T^T !!!!
Et je pleure aussi pour la fin d'SK... j'aime toutes tes fics mais celle-là est une de mes favorites ^^ J'me réjouis des extras, quand même... Ichigo ga suki ça a l'air vraiment pas mal.

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Power Version 2   Lun 2 Nov - 18:09

Pour Ichigo ga suki (tout comme le prochain chapitre de Kurushimi to Hatsukoi et les fan fic' de code geass) va falloire se montrer patiant parce que j'ai, comme qui dirait, pas eu le temps de bien bosser pendant les vacances ... Je n'ai pas réussi à faire la moitier de ce que j'avais prévu --" Donc j'ai deux nouvelles de petites nouvelles pour grosses déprimes, et un seul chapitre de Tomodachi Power V2 ... J'ai été malade pendant les vacances. Le prochain chapitre de TP version 2 ce soir ou demain ^^

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tomodachi Power Version 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tomodachi Power Version 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Poussette power-twin de jané!
» Le "charity business", version française
» Les Patriotes, une version de notre hymne
» demande de conseil Application MSF wonder woman Pink Power
» VERSION SMARTPHONE du FORUM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE GROW :: Multimédia :: vos fictions-
Sauter vers: