WE GROW

Votre forum de discussion !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mido Aka Chii

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Mido Aka Chii   Ven 13 Mar - 21:29



Note de l'auteur : Hello ! Si vous aimez Power Midori, vous allez aimer Mido Aka Chii, ce qui est une contraction de "Midori-Akane-Chiiro", ce qui veut dire Vert-Rouge-Jaune... Ca n'a pas vraiment de sens, mais c'est juste car il y a le mot "Midori" dedans ^^ C'est donc une histoire qui reprend Power Midori. Ce sont 3 chapitres plutôt longs qui sont un peu comme Tokyo Revolution pour TRC, ces épisodes sont comme des "quêtes secondaires" que les Midori rencontrent ^^ Je vous écrirai le premier chapitre certainement demain ^^

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 



Dernière édition par Cornelia-witch le Mer 2 Sep - 20:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Mido Aka Chii   Sam 14 Mar - 13:08

En fait se sont, en quelques sortent, des chapitres bonus ? Chic alors ^^ J'adore ce genre de truc, comme dans OO avec le chapitre du rêve XD Des chapitres bonus c'est bien, ça permet de faire une pause ^^

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Mido Aka Chii   Mer 18 Mar - 12:28



Note de l'auteur : Effectivement, ce sont des chapitres bonus ^^ Sauf que j'appelle ça des épisodes XD Donc, comme dit plus haut, il y aura 3 épisodes qui se nommeront "Le papillon - Les frères et soeurs - Le fantôme" C'est tout XD Voici le premier épisode de Mido Aka Chii !

Mido Aka Chii

Épisode 1 : Le papillon

Après toutes les aventures et quêtes qu'ont dû parcourir les Midori tout au long de l'année, de septembre jusqu'à juin, c'est les vacances d'été. Ils se reposent tous, sachant que peut-être ils allaient, après les vacances voire pendant les vacances, arrêter des meurtriers négativiens, des créatures venues d'autres planètes, ou encore d'autres choses. Les Midori vont encore souvent s'entraîner à la décharge publique. Aujourd'hui, Tekemoto Inusuki, Takashi Kishimi, Ryo Saruya, Suishi Ametô et Aoyama Saruya étaient à la décharge publique. Ils s'étaient fabriqué des fauteuils avec des détritus, et étaient justement assis dedans. Ils avaient tous une canette de soda à la main et parlaient tranquillement, espérant qu'il n'y aura pas d'attaque venue d'ailleurs. Takashi, tout en parlant, contemplait le ciel. Il était assis à côté de Tekemoto, son meilleur ami. Lui aussi contemplait le ciel d'un air absent. Takashi but une gorgée de soda, avant que Ryo ne brise le silence.

- Je n'ai pas envie d'aller au lycée. Après les vacances, c'est là-bas que j'irai.
- Nous non plus on n'a pas envie que tu y ailles, Ryo-kun. Tu vas nous manquer, dit Suishi
- Malgré ton mauvais caractère, renchérit Tekemoto
- Hin hin, toujours le mot pour rire Inusuki, marmonna Ryo
- Ryo-kun, tu sais dans quel lycée tu vas aller ? demanda Takashi
- Hum... Je crois que je vais aller au lycée Arisugawa. C'est le plus près de la maison, il est même plus près que le collège.
- Aniki, ça veut dire que moi aussi je vais aller à Arisugawa ?! s'affola Aoyama
- Non, mais il n'y a pas de quoi s'affoler. Tu vas aller dans un lycée privé, le même que Haku-san et Mawanara-san, expliqua Ryo
- Ah ça va alors. Au lycée Arisugawa, il y a une bande de racailles qui étaient au collège quand j'étais en primaire. Chaque jour après l'école, ils venaient m'embêter, raconta Aoyama
- Ototo, tu n'es qu'un baka. Tu aurais dû me le dire ! Enfin bref, tout ça pour dire que... que oui, je l'avoue, j'aurais du mal à vous quitter pour aller au lycée après les vacances, dit calmement Ryo

Les quatre autres garçons se regardèrent, les yeux ronds. Jamais Ryo n'avait dit une chose pareille, même pour Aoyama qui était son frère. Ryo aimait beaucoup ses amis, et son frère bien sûr, mais il ne l'avait jamais dit. Cependant, tout au long de l'année précédente, durant la quête des Midori, il s'était chargé de la protection de tous. Du plus jeune, Aoyama, à la plus âgée, Zakuro, il n'avait jamais hésité à se mettre à leur place pour prendre une décharge électrique. Mais cependant, le geste le plus héroique de tous avait été bien sûr ce qui avait marqué l'assassinat de Tsubasa, quand ce dernier a sauvé Suishi. S'il n'avait pas été vif d'esprit, les Midori ne seraient plus que 10. Ryo admirait la présence d'esprit que Tsubasa avait et aurait aimé avoir la même. Après toutes ces réflexions, il but à son tour une gorgée de son soda préféré puis fouilla dans son sac. Il en sortit une boîte à bento et l'ouvrit. Dedans se trouvaient 5 dorayaki et 5 onigiri faits maison. Ryo savait très bien cuisiner, et aidait souvent son père à faire la cuisine. Oui, chez les Saruya, c'étaient les hommes qui faisaient la cuisine, c'était une tradition. Riku, sa mère, disait même qu'il faisait mieux la cuisine que son père. Ryo en avait rougi la première fois qu'elle le lui avait dit. Maintenant, il attendait l'avis de ses amis et leur donna à chacun un dorayaki et un onigiri. Il leur expliqua bien que c'était lui qui les avait fait, histoire d'être orgueilleux. Chacun en prit - avec précaution - une bouchée, et le premier à hurler que c'était "délichieux" était Tekemoto.

- RYO-KUN !! C'est trop bon !
- Merci Tekemoto. Mais je ne crois pas que ça le soit à ce point, répondit Ryo en pensant le contraire
- Tek-tek ! Inu-kun ! Regarde...
- Quoi Takashi ?!

Tekemoto regarda dans la direction que désignait Takashi. D'abord, il ne vit rien. Puis, dans un carré de ciel bleu, se détachait la silhouette d'un papillon aux ailes de sept couleurs différentes... les sept couleurs de l'arc-en-ciel. Tekemoto reconnut immédiatement la princesse Tomoyo. Celle qui avait perdu sa soeur, Miio, en mois de septembre dernier. Ca paraissait tellement loin à Tekemoto qu'il n'en avait que des souvenirs très vagues. Mais le souvenir le plus net dans ses pensées était le beau visage de Tomoyo-hime. Il se souvint aussi du sauvetage de sa soeur qui avait été particulièrement difficile. Mais en fait, c'était surtout Link et Aoyama qui l'avaient sauvé. Ensuite, ils étaient retourné sur la Terre et n'avaient plus reprit de contact avec les deux princesses. Mais aujourd'hui, elle était de retour sous la forme du papillon, son animal de transformation. Tekemoto se leva de son fauteuil improvisé et marcha lentement vers l'insecte. Il leva son bras, et avec précaution, sa main se referma sur le papillon. Soudain une lumière violette se filtrait à travers ses doigts. Tekemoto ouvrit alors sa main, et posa la boule de lumière au sol. Et là, une jeune fille de leur âge s'éleva vers eux. Tekemoto sourit et se courba en avant, en murmurant "hime..." avant de retourner à sa place. Il allait s'asseoir mais il vit que ses compatriotes étaient levés alors il y renonça. Takashi lui aussi avait fait une révérance et un baise-main à la princesse. Ryo ne daigna pas bouger et Aoyama croisa ses mains derrière le dos, en signe de timidité. Tomoyo leva la main vers Takashi pour lui demander de se relever et ce dernier s'exécuta. Tomoyo plaça ses poings sur ses hanches, fronça les sourcils et dit :

- Je déteste qu'on me traite comme une princesse !
- Alors on va vous traiter comme une clocharde... marmonna Ryo
- Ryo-kun, s'il te plaît... dit Takashi pour le remettre à sa place
- Pourquoi venez-vous ici, Hime ? questionna Aoyama
- Et bien voilà, j'aurai denouveau besoin de votre aide, si vous acceptez.
- Bien sûr. Et pourquoi cela ? demanda Tekemoto
- Car une bande de rebelles s'est formée à la planète des couleurs. Ils volent de la farine et donc, ils épuisent nos réserves. Plusieurs personnes sont déjà mortes de faim. Si ça continue, toute la planète va s'écrouler de faim. Mais mes parents ne me laissent pas m'occuper de ça. Ils pensent que je ne suis qu'une princesse sans défense...
- Alors nous allons vous aider ! Votre peuple a besoin de nous ! s'enquit Aoyama
- Je ne sais pas comment vous remercier, les amis.
- Seulement, nous n'allons pas partir seuls, Tomoyo-hime. Il va falloir qu'on appelle les autres, dit Ryo
- C'est vrai, mais le problème, c'est qu'Ayumi est en Amérique, et Sakura est partie en Floride ou je ne sais où, répondit Aoyama en se frottant le menton

Ryo s'empressa d'hurler que ce n'était pas grave, ce n'étaient pas deux filles en moins qui allaient les mener à leur perte. Takashi prit alors son médaillon et susurra des paroles à Hippotama, la Déesse de l'Hippopotame. Il lui demanda d'appeler à l'aide le reste des Midori, du moins ceux présents à Tokyo. La première à arriver était bien entendu Mia Aizaro, qui était toujours là en cas d'urgence, suivie par Zakuro Mawanara et Reiko Midori qui s'étaient croisées en cours de route. En dernier arriva Ichigo Miyazaro, qui était comme d'habitude en retard. Ryo et Reiko soupirèrent d'un même souffle en la voyant arriver, une tunique fine rajoutée par-dessus un mailleau de bain. Ichigo s'excusa, en expliquant que de filer de la piscine jusqu'à la décharge ce n'était pas très facile, et les autres acceptèrent ses excuses. La petite brunette sursauta en voyant la princesse de l'arc-en-ciel et fit une légère courbette en avant. Après, Ichigo prononça les paroles de transformation et tous les Midori se retrouvèrent en tenue de combat. Tomoyo admira le visage de chacun des Midori transformés qui avaient changé depuis tous ces mois. Au début, elle voyait des Midori manquant d'assurance et hésitants, mais maintenant, chacun avait des yeux pleins de détermination et leurs mains ne tremblaient pas. Ichigo marchait en tête dans la longue décharge, suivie par tous les Midori - du moins, ceux qui étaient présents. Tomoyo allait demander qu'est-ce qu'ils cherchaient, mais Tekemoto avait presque lu dans ses pensées : "Là, Tomoyo-hime, nous cherchons un coin éloigné des regards pour faire un portail". Tomoyo en déduit que les Midori avaient appris à créer des portails pour voyager à travers les mondes, comme Rika, Tsubasa et Tomoyo savaient le faire. C'était le cas. Les Midori s'étaient perfectionnés en matière de magie, si bien qu'ils pouvaient se métamorphoser en leurs animaux de pouvoir - pour Ichigo, elle se transformait en Déesse du Soleil. Arrivés dans un coin sombre à l'abri des regards indiscrets, Ichigo tendit sa main sur les côtés, et Reiko et Mia vinrent mettre les leur dans les siennes. Soudain, une lumière bleue apparut au milieu de leur poitrine et un portail se forma devant elles. Ichigo fit aux autres de la suivre et elle entra dans une lumière bleutée. Reiko lui emboita le pas, suivie de près par Mia. Puis tous les autres sont entrés, et Tekemoto laissa passer Tomoyo avant lui. Une fois de l'autre côté, le monde des couleurs était tout à fait différent de la première fois. Il faisait froid, et le temps était grisaillant. On aurait dit l'ancienne dimension négative - qui, maintenant, devrait être appelée dimension positive. Tomoyo ne semblait pas surprise d'arriver tout simplement car elle venait de quitter ce monde. La princesse s'avança, et les rares passants s'écartèrent sur son passage. Tekemoto la suivit des yeux, le regard brillant. Tomoyo monta sur un piédestal multicolore et amplifia sa voix en appelant la chatoyance de l'orange. Elle prit enfin la parole.

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 



Dernière édition par Cornelia-witch le Mer 2 Sep - 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Mido Aka Chii   Mer 18 Mar - 12:53

- Chères Coloriennes, chers Coloriens. Vous vous souvenez certainement des Midori, qui m'ont aidé - et je leur en remercie - à retrouver ma soeur Miio-hime, la prochaine princesse. Ils ont gentiment accepté de nous aider à arrêter les malfrats qui nous ont dérobé notre farine.
- Ouais ! Peut-être ! Mais comment ça se fait que notre monde est devenu tout gris ?! Hein ?! hurla un paysan en colère
- Écoutez, dit Ichigo, montant aux côtés de Tomoyo sur le piédestal, j'ai une idée de qui pourraient être ces rebelles.
- Ah ouais ? Eh bah c'est qui alors ? riposta le même paysan
- Eh bien, ce sont certainement de anciens esclaves de Sinistra Campbell, répondit calmement Ichigo

Un silence parcourut l'assemblée. Le nom de Sinistra évoquait beaucoup pour les Coloriens. C'était elle qui leur avait, dans le passé, volé elle aussi de la farine, et capturé Miio. Donc, Sinistra Campbell était très connue à Color. Le paysan en colère s'était calmé à l'entente de son nom. Il cracha par terre et s'en alla. Il était normal que ces rebelles boulvèrsent tout le monde. Les autres Coloriens qui se tenaient là attendaient que Tomoyo ou Ichigo reprenne la parole. C'est ce que leur princesse fit.

- Il est effectivement très probable que ce soit eux. Après tout, Sinistra vient de quitter son trône, alors ses ex-esclaves sont venus sur Color. Il est donc possible qu'ils se vengent sur nous, admit Tomoyo

La princesse de Color réfléchit un moment, avant de dire :

- Je peux rendre la couleur à notre monde... mais j'aurai besoin de votre force, les Midori.
- Aucun problème, assura Ichigo
- Alors donnez vous tous les mains... Ichigo, Reiko, donnez moi les vôtres.

Ils formèrent tous un cercle, comme dans les cours de chorale en maternelle. Tous les Midori concentrèrent leur énergie dans leur main, surtout Reiko et Ichigo qui tenaient celles de Tomoyo. Soudain la princesse dit :

- J'appelle l'arc-en-ciel ! Que ce monde reprenne ses couleurs chatoyantes !

Une explosion colorée se répandit autour d'eux. Le ciel redevint bleu, le soleil rouge/orangé, les arbres verts, les palais de cristaux violets, et les canaris jaunes. Toutes les couleurs reprirent leur place, et un arc-en-ciel pointait au loin. Le groupe s'éloigna. Maintenant, il fallait retrouver les fuyards. Ichigo était persuadée que c'était Yukito, Masato et les autres valets de Sinistra. C'était forcément eux. Après tout, c'était logique qu'ils se vengent sur Color. La petite troupe commença alors les explorations en se dispersant. Comme ils étaient 10, c'était facile de faire plusieurs groupes égaux... en même temps, 5 groupes de 2, c'était un peu petit. Cependant, c'était le meilleur moyen de chercher efficacement. Ichigo patrouillait donc avec Takashi, Reiko avec Ryo, Mia avec Aoyama, Zakuro avec Suishi, et bien entendu Tomoyo avec Tekemoto. Les 5 groupes allèrent donc chacun de son côté. Nous allons d'abord suivre le groupe Ichigo-Takashi, car ce sont eux qui ont fait la première trouvaille.
Ils marchaient côte à côte, guettant le moindre son suspect. Maintenant que Color avait retrouvé ses couleurs, si les pillards était bel et bien des anciens Négativiens, ce serait beaucoup moins facile pour eux de se cacher. C'est avec précaution que les deux Midori écartèrent un buisson... Rien. Après plusieurs minutes de recherches, ils n'avaient toujours rien trouver. Takashi soupira et mit ses mains derrière sa nuque... Il fallait qu'ils trouvent quelqu'un, sinon le monde de Tomoyo – Color, donc – allait sombrer dans les ténèbres, juste après que la Dimension Négative ait retrouvé la pureté que souhaitait Naora Manatsuki. Après plusieurs minutes, voire après 1 heure de recherches, les deux amis tombèrent nez à nez avec un colosse, tenant d'une main le fourreau d'une épée gigantesque. Ichigo et Takashi reconnurent tout de suite Masato Aburame, le père de Yukito Aburame. Les soupçons d'Ichigo venaient de se confirmer... Yukito, Masato et leurs anciens collègues étaient venus se venger sur Color... C'était dégoûtant ! Les deux Midori firent face à Masato, attendant une réaction. L'ancien esclave de Sinistra semblait attendre la même chose, alors ils pourraient rester comme ça pendant encore longtemps. Takashi brisa alors plusieurs minutes de silence :


- Écoutez, on va pas rester de marbre toute la journée. Aburame, nous voulons des explications ! ordonna-t-il
- Nous sommes venus nous venger sur Color. La Terre est désormais protégée par plusieurs sorts puissants nous empêchant de vous attaquer de loin, alors nous avons reporté notre attention sur Color. De toutes façons, nous avons été bannis de la Dimension Négative, alors nous habitons là, expliqua Masato
- Ah ouais ? Mais pourquoi vous venger ? Vous n'étiez que des esclaves ! s'enquit Ichigo
- NOUS N'ÉTIONS PAS QUE DES ESCLAVES ! hurla Masato

Le guerrier prit Ichigo par le col et la souleva plus haut que son visage. Ichigo essayait de se dégager mais Masato avait une très bonne poigne. Takashi sortit alors de son fourreau le Sabre des Rivières et prononça son attaque favorite :

- Power Midori ! Brillance des Eaux Douces !

Il donna un coup dans l'air et de l'eau argentée fondit sur son ennemi. Masato reçut une vague en pleine figure, alors il lâcha Ichigo pour se débarbouiller le visage. La détentrice du médaillon du Soleil remercia son ami et sortit le Poignard des Astres. Elle cria « Power Midori ! Explosion de feu ! » et une déflagration immense alla s'écraser contre son affrontant. Masato tomba à genoux. Ichigo et Takashi croisèrent les bras mais durent reculer habilement s'ils ne voulaient pas se faire trancher la gorge. En effet, Masato venait de sortir son épée et donna un long coup circulaire. Vu la longueur de l'épée, ils avaient dû reculer très loin... Pour cela, ils avaient utiliser leurs ailes. Takashi hurla à son tour « Power Midori ! Poids lourd ! » et il sauta très haut, puis redescendit sur Masato en mettant tout son poids sur ses jambes. Sous le choc, Masato fut assomé et les deux Midori purent le ligoter pour l'amener au piédestal, le lieu du rendez-vous.
Du côté de Zakuro et Suishi, le deuxième des trois groupes qui ont trouvé quelqu'un, ça n'allait pas fort. Les deux étaient à terre, mis dans cette situation délicate par Yukito Aburame. Ce dernier lançait des rayons noirs, et d'autres qui étaient bleu électrique sur les deux amis. Ceux chargés d'électricité était dirigés sur Suishi, qui avait des gênes de poisson en lui alors l'eau et l'électricité ne faisaient pas bon ménage... Quant à Zakuro, elle faisait du mieux qu'elle pouvait pour tenter de ne pas s'évanouir... Yukito était en train de les affaiblir à un tel point que leur vie était certainement en jeu. Il fallait réagir... Et vite. Elle se redressa sur ses coudes et brandit le Fouet de l'Ibis sur son affrontant. Elle cria : « Power Midori ! Bec tranchant ! » et la tête d'ibis au bout du fouet s'en alla trancher le bras de Yukito... Le sang coulait un petit peu alors Yukito porta son attention sur sa blessure. Zakuro aida Suishi à se relever, puis, à l'aide de son fouet, ligota Yukito. Le fouet s'était enroulé autour de leur ennemi et Zakuro le tira jusqu'au piédestal où elle retrouva Ichigo et Takashi. Ce dernier examina son ami blessé, mais ce dernier lui dit que ça ne faisait rien. Ichigo regarda Yukito et le plaça à côté de Masato, encore étourdi.
Et enfin, allons voir le dernier groupe qui a découvert quelqu'un... c'est-à-dire Tomoyo et Tekemoto. Ils étaient en prise avec trois hommes-lézard, les derniers esclaves de Sinistra qui n'étaient pas encore ligotés. Tomoyo était presque meilleure au combat que Tekemoto. En même temps, Tekemoto était si maladroit que ce n'était pas difficile à faire. Pourtant, Tomoyo était quand même très forte, certainement du même niveau que Rika. Et en plus, elle ne se vantait même pas ! Tekemoto la trouvait formidable. Il n'eut même pas besoin de combattre que les trois gardes étaient déjà ligotés, et deux étaient assomés. Tomoyo les traîna par les pieds jusqu'au piédestal, où tous les autres groupes étaient déjà là. Elle affichait un léger sourire de vainqueur et Tekemoto était très fier d'elle... Ichigo, Takashi, Tomoyo, Zakuro et Suishi venaient de libérer Color des pillards et ces derniers allaient être enfermés dans la galaxie perdue, là où Sinistra était. Color était définitivement débarrassée des Négativiens rebelles. Cependant Tomoyo n'était pas d'accord sur un point.


- Ils ne méritent pas d'aller dans la galaxie perdue. Ils iront dans la prison de Color et y resteront 4 ans. Après, ils seront libérés.
- Vos désirs sont des ordres, princesse, dit Ichigo

Alors des gardes de Tomoyo vinrent chercher les Négativiens et les emmenèrent. Tomoyo remercia mille fois les Midori avant qu'ils ne retournent sur leur planète natale, la Terre. Les vacances d'été n'étaient même pas reposantes pour les Midori.
:méga bisous: Fin de l'épisode 1 :méga bisous:


Ichigo

Reiko :

Mia :


Ayumi:


Takashi:


Tekemoto :


Suishi :


Ryo :


Aoyama :


Sakura:


Zakuro:


Tomoyo:

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Mido Aka Chii   Lun 20 Avr - 18:26

J'avais zappé l'existante ce Ryo --" Pourtant, il est pas le genre qu'on oublis facilement XD ... J'ai bien aimé, en plus j'adore le personnage de Tomoyo et j'adore le "je déteste qu'on me traîte comme une princesse" "Alors on va vous traiter comme une clocharde" XD

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Mido Aka Chii   Lun 11 Mai - 19:50



Note de l'auteur: Bien le bonsoir ! J'arrive avec la suite de Mido Aka Chii, avec une révélation sur la famille de Sinistra XD C'est un chapitre plus long d'une page que le chapitre précédent, je ne sais pas si ça se verra sur le post, mais bon. Ensuite, on approche de la fin les mecs ! XD Le prochain chapitre, ce sera le dernier. Bon, petite précision. Dans le texte, quand c'est en gras, c'est que c'est en français et pas en japonais ^^

Chapitre 2 : Les frères et soeurs

Ca y est, Ayumi et Sakura sont revenues des États-Unis ! Une fête a été organisée chez Zakuro pour célébrer leur retour. C'est l'après-midi dans l'immense maison des Mawanara. Les filles Midori - évidemment, il n'y avait pas de garçons - ont raconté à nos deux voyageuses l'aventure avec Tomoyo. Ayumi était très impressionnée... jamais elle n'avait imaginé que Masato et Yukito seraient de retour. Après tout, n'étaient-ils pas "gentils" ? Visiblement pas, d'après Reiko. S'ils avaient été gentils, ils ne seraient jamais allés du côté de Sinistra. Un méchant est, a été et restera toujours un méchant ! pensait-elle. Finalement, Ichigo, qui n'était vraiment pas d'humeur à parler de ça, proposa de parler d'autre chose plutôt que de se prendre la tête avec une histoire passée. Ayumi et Sakura racontèrent alors leurs vacances. La Floride était vraiment magnifique, ce qui fit en envier plus d'une, et Ayumi dit que New York était génial, mis à part le fait qu'on risquait un procès à chaque pas. Reiko riait de cette situation ; certainement son esprit grippe-sous. Elle dit qu'elle aimerait bien aller habiter aux États-Unis, et que c'était de toutes manières possible étant donné que sa mère faisait régulièrement des voyages là-bas. Toutes la regardèrent d'un oeil amusé ; Reiko était tellement avare ! Mais chacun ses intérêts. La soirée se continua en rires et en chansons. Effectivement, un karaoké fut organisé par la très bonne chanteuse Sakura. Cette dernière était l'idole de son lycée. Elle chantait comme un rossignol et était adorée par tous... sauf bien sûr Aiko Awaï, la pom-pom girl bien connue et bien niaise. Cette fille était jalouse du duo Haku-Mawanara. Mais à part ça, Sakura était un excellente chanteuse. C'était d'ailleurs son métier rêvé... mais alors pourquoi était-elle allée au lycée ? Tout simplement car elle souhaitait s'ouvrir les grandes portes. Avec des études poussées, elle avait plus de possibilités de métiers. Mais chanteuse était ce qui était le plus important pour elle. Elle écrivait d'ailleurs plusieurs chansons, certaines dédicacées pour ses amies. Elle était aussi poète sur demande, c'est-à-dire qu'elle avait un blog sur lequel les internautes pouvaient lui passer commande d'un poème. Elle devait l'écrire dans un délai d'une semaine et finissait par le délivrer aux demandeurs. Ses parents, bien qu'adoptifs, étaient très fiers d'elle. Elle allait devenir célèbre, c'était certain. Mais quelque chose ressemblant à une mélodie attira son attention... c'était donc son médaillon. Elle baissa les yeux sur sa poitrine et vit le petit médaillon doré briller. Et ceux des autres filles aussi. Maintenant, ils faisaient de la musique ? Bah voyons, bonjour la discrétion ! Mais bon, ce n'était pas si fort que ça. Elle attendit que Ichigo parle pour commencer à imaginer une chanson sur cette mélodie. La jeune fille qui possédait le pouvoir du Soleil se mit à parler avec sa Déesse.

- Il est un peu tard pour une urgence, non ? Y'a quoi ? Un extra-terrestre à Hong Kong ?
- Non, mais j'ai reçu un message délivré par Hippotama. Elle parle sous le nom de Hippotamus.
- Mais... Bon, allez-y.
- Je cite : « Ichigo, y'a urgence ! La soeur de Suishi et Aoyama ont disparu ! Ryo est en pétard, il vient squatter chez moi, et si on ne retrouve pas son frère, il va défoncer une porte ! Quant à Suishi, il pleure tout seul dans son coin, disant que c'est sa faute – bon, c'est en partie vrai car il était censé veiller sur Arisa ce soir – et que l'esprit de Tsubasa va se venger contre lui en la tuant... résultat, c'est totale déprime, alors, FAITES QUELQUE CHOSE ! RYO-SAMA, S'IL TE PLAÎT, LÂCHE MON TÉLÉPHONE PORTABLE ! »... Qu'en pensez-vous ?
- Etooo... il faut faire quelque chose, effectivement.

Reiko pouffait de rire dans son coin, pendant qu'Ayumi avait la main devant la bouche et les yeux écarquillés. Elle avait peur... quand soudain elle disparut comme par magie. Ses amies observèrent longuement l'endroit où elle se trouvait quelques secondes plus tôt avant d'avoir la même réaction qu'elle. Toutes avaient compris ; les frères et soeurs des entités magiques venaient d'être capturées. Mais la soeur d'Ayumi n'était pas magique, pourtant. Toko Takahata était connue pour être typique la fille banale de 18 ans... peut-être encore plus banale qu'Ichigo ; populaire, un peu naïve, pas très très sportive, moyenne à l'école... bref, banale. Mais alors, qu'elle soit magique ce serait tellement bizarre... Au moment où elles allaient se mettre en route pour chez Ayumi, Reiko reçut un sms de la part de son père ; Hiroshi venait de disparaître à son tour. Reiko serra le poing et décida de partir aussitôt chez Toko. Ichigo donna rendez-vous aux autres Midori dans la décharge, un peu plus tard. Les filles se présentèrent chez les Takahata. Par chance, il n'y avait que Toko. Cette dernière ouvrit la porte et sourit en reconnaissant Ichigo, qui venait régulièrement chez les Takahata, étant la meilleure amie de la fille cadette. Elle haussa tout de même un sourcil interrogateur en voyant les autres filles. Reiko détaillait son visage ; peau claire, yeux verts et cheveux noirs. Elle n'avait donc pas la même couleur de cheveux que sa soeur, mais avait les mêmes yeux et aussi le même visage, celui de Toko étant plus mur, tout de même. Dans l'encadrement de la porte, Ichigo se tordait les mains en cherchant ses mots. Elle parla très vite.

- Toko-sama, votre soeur a été enlevée par une onde maléfique qui semble capturer tous les petits frères et les petites soeurs des entités magiques ! Nous, et d'autres garçons, sommes des Midori, des guerriers « créés » pour sauver la Terre et d'autres galaxies des Campbell – mais maintenant c'est fait, mais y'a d'autres monstres, hein, on n'est pas le centre de l'Univers – et...
- Ichigo, Ichigo, Ichigo ! Répète-moi tout ça calmement ! L'implora Toko

Ichigo se tut, reprit sa salive et recommença son explication. Elle glissa au passage à Reiko qu'après, elle allait effacer sa mémoire. Toko avait l'air de tout comprendre. Heureusement, d'ailleurs. Mais à la fin du récit de la jeune fille, Toko leur montra quelque chose ; en vérité, elle aussi avait des pouvoirs. Elle était télépathe, et ce depuis longtemps, mais elle l'avait caché à sa famille... en fait, elle fait partie d'un groupe de yankee... « gentilles » qui suivent des manuels de magie pour devenir télépathes. C'était donc pour ça qu'Ayumi avait disparu ! Toko n'allait pas avoir la mémoire effacée, alors. De plus, les télépathes ne peuvent pas se faire effacer la mémoire. Elle allait aider les Midori à retrouver tous les frères et soeurs des entités magiques du monde ! Au moins ça faisait quelqu'un de plus. Maintenant, il fallait aller dans la dimension négative – mais d'abord passer par la case décharge – pour trouver le moyen de se rendre dans la galaxie perdue. Toko partit donc avec les 5 filles vers la décharge. Ichigo expliqua que c'était le quartier général des Midori. Arrivées là-bas, les autres garçons étaient déjà là. Ryo faisait les cents pas à travers la décharge, Suishi était recroquevillé dans son coin en se frottant les yeux, comme un enfant, Tekemoto se rongeait les ongles nerveusement et Takashi semblait garder son calme. Toko le pointa du doigt.

- Eh ! Je te connais toi ! Tu es le garçon qui est en photo dans le porte-monnaie d'Ayumi !
- Etoo... je ne savais pas..., murmura Takashi en rougissant, puis en reprenant sa « couleur » habituelle
- Eh, t'es qui toi d'abord ? Tu fous quoi là ? T'es la mère d'Ayumi ? Sa soeur ? Hurla Ryo
- Oui je suis la soeur d'Ayumi. Enchantée. Je suis une yankee télépathe, répondit Toko

Elle expliqua aux garçons la raison de sa venue. Tekemoto dit aux filles que Tomoyo avait denouveau perdu Miio. C'était normal ; Tomoyo étant une entité magique, sa soeur a elle aussi été capturée. Mais quelque chose titillait Mia... Elle avait cru que c'était uniquement ceux de la Terre, mais visiblement ça s'étendait au-delà. Ca s'étendait même dans les galaxies parallèles. Si Sinistra était derrière tout ça, elle allait passer un mauvais quart d'heure ! Les garçons se réunirent à côté des filles, et tous commencèrent à marmonner l'incantation que Rika leur avait apprise pour créer des portails. Malgré deux Midori manquant, ils réussirent grâce à l'aide de Toko qui concentra sa force mentale sur les esprits de la Dimension Négative. Le portail était petit et celui qui dut s'y glisser en dernier fut Tekemoto, car c'était le plus maigre. Si ce dernier était passé en premier, le portail aurait pris sa forme et les autres n'auraient pas pu passer. Le premier à être entré était Ryo, car non seulement il était sur les nerfs mais aussi il était le plus musclé de tous, donc sa carrure était plus imposante. Une fois sur les lieux, il s'est demandé s'il était bel et bien au bon endroit. Le soleil brillait de tout son éclat, le sol était couvert de gazon et des gardes accueillants accoururent à lui. Ils furent surpris de voir tous les autres. Les gardes reconnurent immédiatement les Midori. Ou du moins, les Midori -2.

- Que pouvons-nous faire pour vous, sauveurs de notre planète ?
- Bah écoutez... commença Tekemoto
- Tais-toi et sois bref. On veut aller dans la galaxie perdue, expliqua Ryo
- La galaxie perdue ? Vous n'êtes pas fous j'espère ? Marmonna un des gardes
- Bah nan mec tu vois ? Car mon frère il s'est fait capturé, pis j'ai juste pas envie d'le perdre ! S'enquit Ryo
- Euh... dans ce cas... C'est d'accord. Mais veuillez nous dire quelle personne voulez-vous voir, comme ça on vous enverra directement vers elle, dit le garde
- Sinistra Campbell, marmonna Takashi
- Mais c'est bien sûr, j'aurais dû y penser...

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 



Dernière édition par Cornelia-witch le Mer 2 Sep - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Mido Aka Chii   Lun 11 Mai - 19:50

Les Midori n'eurent pas le temps de s'en rendre compte, mais ils ont été télé transportés directement dans la galaxie perdue, et ce en quelques secondes. Toko eut soudainement envie de vomir et s'appuya contre l'épaule de Zakuro, qui était la seule à faire à peu près sa taille. Elle lui demanda si ça allait. La raison de cette nausée était toutes les auras maléfiques qui régnaient en ce monde. En tant que télépathe, on pouvait percevoir les auras et quand il y en avait trop – de maléfiques – c'était insupportable pour le télépathe. Toko tourna la tête et vit une jeune femme enfermée dans une bulle géante. Elle avait de longs cheveux noirs qui encadraient son visage, des yeux assortis et la peau très blanche. Une robe noire et une collerette de la même couleur l'habillaient. La jeune femme était recroquevillée, les genous ramenés sur sa poitrine, et jouait avec un caillou. Quand elle leva la tête, elle haussa les sourcils en voyant d'abord Toko, et ensuite ses ennemis de toujours.

- Vous ! Hurla-t-elle
- Bah ouais, c'est nous ! Alors, tu vas nous dire où t'as caché Ao-kun ?! Hein ?! Cria Ryo encore plus fort
- Oh, calme-toi... Premièrement, j'aimerais discuter un peu avec mes très vieux amis avant de donner des explications... deuxièmement, je n'ai PAS d'explications à donner. Ton jeune frère, je ne sais pas où il est. Et j'aimerais savoir qui est cette ravissante jeune fille..., marmonna Sinistra
- Je suis Toko Takahata, soeur d'Ayumi Takahata... Et vous devez être Sinistra Campbell, hein ? Je suis une yankee télépathe, et je compte moi aussi sauver ma petite soeur, dit Toko
- Expliquez-moi la situation... que faites-vous là ? Questionna Sinistra
- Et bien voilà... tous les petits frères et les petites soeurs des entités magiques du monde ont été capturés... ou du moins, les entités magiques de la nouvelle génération, car si on compte tous les sorciers africains ou russes, y'aura aussi des adultes, donc je ne pense pas que ça aille après 25 ans, et avant 13 ans. Et on pense que c'est toi qui a fait le coup, Sinistra, expliqua Ichigo
- Moi ? Moi, depuis cette bulle ?! Aha ! Si j'ose faire un peu de magie, la bulle explose de l'intérieur, et moi avec ! Donc merci bien !
- Ah... mais alors... tu n'as aucune idée du coupable ? Demanda Ichigo
- Peut-être... je connais un sorcier anglais, qui a ce genre de... « pratique ». On dit qu'il capture les petits frères des jeunes sorciers pour en faire des potions, ou pour demander une rançon. Il est très près de ses sous, vous voyez. Si vous voulez, je peux vous aider, car, au point où j'en suis, le seul moyen de m'amuser est de faire ça. Le seul problème, c'est qu'il habite à Londres, récita la sorcière
- À Londres ? On y est allé en voyage scolaire, on pourra se repérer. Seulement, on ne sait pas comment y aller..., réfléchit Ichigo
- Moi je sais. Voici une planche de téléportation. Vous ne pouvez l'utiliser que pour un aller-retour, donc faites-en bon usage. En vous serrant un peu, vous arriverez peut-être à tous monter dessus. Allez, bonne chance, souhaita Sinistra
- Bon, les gars... Il est 23 heures 30, ce qui veut dire que quand on sera à Londres, il sera 14 heures 30... Alors dépêchons-nous, conseilla Reiko

Sinistra regarda les Midori monter sur la planche de téléportation qu'elle leur avait donné. Elle les avait aidé ! Pour la première fois de sa vie, Sinistra avait aidé les Midori. C'était le plus fort, ça. Jamais un Campbell n'avait aidé les Midori, elle était la première. Les ennemis légitimes s'étaient toujours battus les uns contre les autres, avant aujourd'hui. La preuve que c'est une nouvelle ère qui commence. Les Midori évoluaient très rapidement. Ils étaient tous accroupis sur cette planche qui filait plus vite que la lumière... peut-être avaient-ils franchi le mur du son ? Si c'était le cas, c'était un miracle qu'ils tiennent encore sur cette planche de surf géante. Quelques minutes plus tard, il arrivèrent dans un pays tout à fait différent. Premièrement, il faisait jour. Deuxièmement, il pleuvait... bon ça, c'était caractéristique de Londres. Les Midori descendirent de la planche et Mia la « plia » pour la ranger dans sa poche. Maintenant, il fallait trouver ce sorcier en question. Ce n'était pas une mince affaire... mais seulement sur les premiers mètres ! Car après environ 5 minutes de marche, des dizaines d'affiches étaient placardées sur tous les murs. C'était noté « Amazing ! Discover the psychic capacities of Anthony Barton ! » et l'on voyait un homme avec des habits de voyant. Il s'était donc reconverti en diseur de bonne aventure...
Ayumi se réveilla sur l'épaule de Aoyama. Ce dernier caressait les cheveux de la petite soeur de Suishi et avait sur les genoux le petit frère de Reiko. Pauvre Aoyama ! Il faisait office de baby-sitter alors que c'était plutôt à Ayumi – l'aînée – qui devrait s'en charger ! Mais bon, elle s'était endormie... Elle observa les lieux. Visiblement elle était enfermée. Dans une sombre cave, mais pas assez pour ne rien y voir. Elle vit d'ailleurs non seulement les frères et soeurs de ses camarades, mais vit aussi des personnes qui semblaient venir d'Europe et d'Afrique. Ceux d'Europe, la plupart avec les cheveux noirs bouclés et la peau légèrement foncée étaient recroquevillés dans leur coin, les mains sur les genoux, sans rien dire. Quant aux Africains, ils jouaient avec des poupées en toile de jute. D'autres enfants qui paraissaient eux aussi européens, mais avec les cheveux blonds et les yeux bleus très clairs, se lançaient un caillou qui faisait office de balle. La plupart étaient plus jeunes qu'Ayumi et Aoyama, à l'exception d'une jeune africaine qui semblait avoir 15 ans. Ayumi tourna la tête vers Aoyama et lui fit signe qu'il pouvait se reposer sans problème. Ce dernier sourit. Il n'avait aucune envie de dormir et préférait même jouer avec les petits. Ayumi se tourna alors vers la jeune Africaine. Elle s'assit à côté d'elle, et tenta de lui parler en anglais.


- Hello ! Do you speak english ? Demanda-t-elle

La jeune fille sursauta légèrement puis dit d'une voix timide :

- N... no... speak français.

Ayumi reconnut ce mot. Ca voulait dire « français » en japonais. Elle connaissait quelques mots, car leur père – à Toko et Ayumi – était un passionné du français et leur donnait parfois des cours. Elle connaissait seulement les bases, mais elle allait tenter d'engager le dialogue.

- Moi Ayumi, Japon. Tu nom comment ?
- Je m'appelle Félicitée. Je viens du Togo, répondit la jeune Africaine

Pendant ce temps, Aoyama caressait les cheveux de Arisa Ametô et avait sur les genoux un petit bébé Suédois. En effet, les enfants Européens et blonds étaient suédois et ceux aux cheveux bouclés étaient grecs. Quant aux Africains, ils étaient Togolais, comme Félicitée. En vérité cette dernière était leur grande soeur, sans oublier la plus grande des soeurs, qui avait 21 ans, comme Toko. Cette soeur en question était une jeune sorcière en formation dans son pays, qui amenait la pluie dans son village.Tout le monde s'amusait ensemble, sans soucis. Aoyama, Félicitée et Ayumi tentaient de parler mais sans succès. Ayumi marmonnait des phrases incompréhensible, mais Félicitée faisait beaucoup d'efforts pour chercher ce qu'elle avait essayé de dire. Soudain la porte de la cave s'ouvrit et un homme habillé en voyant jeta un regard circulaire autour de la pièce. Ayumi, les sens affinés par son pouvoir, sentit une aura maléfique autour de lui. Il s'avança et prit le bébé des mains de Aoyama. Ce dernier se leva violemment et le fusilla du regard. L'homme haussa les sourcils.

- Que comptes-tu faire ?
- Vous interdire d'enlever ce bébé ! Qu'allez-vous faire avec ?
- Je compte en faire une potion... les frères d'enfants magiques sont encore plus pratique pour les potions. Alors laissez-moi faire. Cette potion sert à deviner le futur.
- Wouah, trop cool. Vous préférez sacrifier un enfant plutôt qu'être à la retraite ? Vous êtes pathétique !
- La magie c'est toute ma vie, alors oui.
- Donc vous avouez être pathétique ? C'est beau la vie. Écoutez, rendez-moi ce bébé, et mettez-moi dans la potion à la place !
- Oui mais toi tu es magique... tu perds ta rareté.
- J'crois que c'est plutôt le contraire... et d'abord... vous parlez japonais ?!
- Tu le remarques seulement maintenant ? Et bien tu m'as l'air bien dégourdi. Écoute gamin, tu as treize ans, tu ne tiendras pas le coup contre moi, adulte de 40 ans.

À peine eut-il finit sa phrase que la porte s'ouvrit à la volée. Les Midori et Toko se tenaient dans l'encadrement, ou du moins Ichigo, suivie par tous les autres. Elle affichait un air déterminé et fixait Anthony Barton des yeux. Aoyama lui sourit et Ayumi courut jusque dans les bras de sa soeur. Félicitée regarda tout ce monde avec des yeux écarquillés. Ichigo continuait de fixer le magicien avec les sourcils froncés. Ce dernier semblait en faire de même, mais avec Reiko. Celle-ci ne comprit pas tout de suite. Mais après réflexion, c'était évident. Elle ressemblait à Sinistra. Elle regarda encore Anthony avant de dire :

- Comment connaissez-vous Sinistra ?
- Tu as deviné ?
- Deviné quoi ?
- Que si je te regardais c'est car tu lui ressembles.
- C'est une évidence.
- Et bien... elle a été ma petite amie...
- Impossible. Vous avez près de 40 ans et elle en a 20.
- Bonne déduction. En fait... c'est ma soeur.
- VOTRE SOEUR ?! Hurla Ichigo

Ayumi avait amené Félicitée près d'elle et essaya de lui traduire tout le dialogue. Elle devait finalement être plutôt bonne puisqu'elle avait compris l'essentiel. Mais quelque chose dérangeait Ayumi dans cette histoire. Barton et Campbell n'étaient pas les mêmes noms de familles... Peut-être qu'Anthony Barton avait pris le nom de famille de la mère de Sinistra. C'était certainement ça ! De plus, c'était maintenant évident qu'ils étaient frère et soeur car Anthony parle couramment le japonais. Et Shuuki Campbell, ancêtre de la famille Campbell était lui-même bilingue. Sinistra l'était également. Et il y avait un léger air de famille entre ces deux-là. Mais visiblement, ils n'avaient pas l'air de bien s'entendre, étant donné que Sinistra l'avait vendu aux Midori... et pourquoi donc Anthony n'avait pas tenté de prendre le trône de la dimension négative ? Peut-être n'était-il pas intéressé... ou alors... c'était une tactique ! Il fallait donc le mettre en état d'arrestation... Ayumi prit donc la parole.

- Si vous êtes son frère, vous êtes en état d'arrestation.
- Pourquoi ?! Ah... cette histoire de dimension négative ? Hin, je m'en moque ! D'abord, je suis le fils de sa mère, mais pas de son père, résultat, le trône ne me revient pas. Deuxièmement, le trône revient aux Manatsuki. Et enfin, régner ne m'intéresse pas du tout.
- Enfin quelqu'un de bien... vous êtes donc encore en liberté.
- Mais arrêtez ! Vous voyez bien qu'il pratique de la magie noire ! Il comptait mettre ce bébé dans sa potion ! Implora Aoyama
- Bon... Très bien. Je jure solennellement que je vais lire l'avenir sans potions illicites. J'utiliserai des boules de cristal, des cartes et enfin l'invocation d'esprits, jura Anthony
- Okay... nous reviendrons dans quelques semaines. Et cette fois, je viendrai en consultation ! Dit Ichigo d'un ton enjoué

Les Midori tournèrent les talons, tous avec un enfant tenu par la main ou dans les bras. Toko se lamentait comme quoi elle n'avait servi à rien. Ayumi la rassura en disant qu'elle avait eu beaucoup de plaisir à la voir. Toko lui avoua même sa fonction de yankee, et Ayumi se réjouit encore plus ; elle avait une soeur avec laquelle partager ses secrets magiques ! Quant aux autres petits enfants, soit ils étaient trop petits pour comprendre ce qui s'était passé, soit ils connaissaient les pouvoirs de leur grand frère ou grande soeur. Les Grecs connaissaient la magie comme personne... ou peut-être moins que les Africains. Les poupées en toile ou en jute étaient en fait des poupées vaudou désenvoûtées. Maintenant il fallait reprendre le surf géant. Allaient-ils tous rentrer dessus ? Mais à ce moment-là, Soleilla apparut. Elle dit aux Midori qu'elle allait téléporter les autres enfants dans leur pays respectif. Ils en furent soulagés. Ichigo voulait tout de même aller voir Sinistra avant de rentrer. Le surf allait les amener dans la galaxie perdue, et après ils allaient créer un portail pour rentrer au Japon.
Une fois dans la prison céleste, juste devant la bulle de Sinistra – qui s'ennuyait à mourir – ils interpellèrent celle-ci. Elle tourna à nouveau la tête vers eux d'un air interrogateur.


- Sinistra... nous voudrions te remercier pour nous avoir mis sur la piste d'Anthony, remercia Ryo
- Oh, mais mon chéri, ce n'est rien, répondit Sinistra d'un ton faux
- Sans toi... je dois bien l'avouer... Aoyama serait peut-être mort.
- Par contre, ton frère est vraiment cruel ! Enfin, était... il a voulu tuer un bébé suédois ! S'offusqua Aoyama
- Mais voyons... le fait qu'il soit suédois est-il vraiment important ? Demanda Sinistra, ironique, mais attends... comment savez-vous qu'il est mon frère ? Enfin, mon demi-frère ?
- Il nous l'a dit... marmonna Reiko d'un ton las
- Cet imbécile... bon, merci pour le remerciement... Mais dégagez maintenant. J'aimerais être seule...

Sur ces mots, les Midori et Toko sortirent de la galaxie perdue et, une fois dehors, ils créent un portail, maintenant sans l'aide de Toko, car ils étaient au complet. Au Japon, il était très tard. Les garçons retournèrent tous dans leur maison respective, ni vus ni connus, et les filles déposèrent Toko chez les Takahata – pas encore rentrés – avant de toutes retourner chez Zakuro. Les parents n'avaient rien remarqué – heureusement – et les filles, épuisées, tombèrent vite dans les bras de Morphée.

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Mido Aka Chii   Sam 22 Aoû - 19:24

Avis sur la première histoire
Spoiler:
 

Avis sur la seconde histoire
Spoiler:
 

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Mido Aka Chii   Dim 23 Aoû - 7:49

XD Je me suis bien marrée en lisant ton avis sur la première histoire... par contre... OMG. Je savais pas que j'avais écrit CA : "Je n'ai pas envie d'aller au lycée. Après les vacances, c'est là-bas que j'irai." et "Les Midori vont encore souvent s'entraîner à la décharge publique. Aujourd'hui, Tekemoto Inusuki, Takashi Kishimi, Ryo Saruya, Suishi Ametô et Aoyama Saruya étaient à la décharge publique. Ils s'étaient fabriqué des fauteuils avec des détritus, et étaient justement assis dedans." Mon dieu XD T'as raison, c'est pire que maladroit, c'est... nul x) Enfin bon, merci pour ton avis constructif (XD j'adore le "qui a eu l'idée de mettre un mur ici" XD) Mais attends... Coloriens et Coloriennes, rassure-toi, moi aussi j'trouve ça bidon xD Mais j'avais pas d'idée pour le nom des habitant...
Tu sais qu'en te lisant, je ne me souviens absolument pas de ce que j'ai écrit XD Un couple yaoi Ryo/Aoyama ? Pourquoi pas XD J'les vois totalement O.O Ryo en seme, BIEN SÛR ! XD Mais euh... Atta... Ichigo XD T'as dit qu'elle te faisait triper XD Moi aussi... enfin j'aime pas Ichigo moi '-- Donc voilà, ça c'est dit... donc je la fait toujours passer pour la nunuche de service xD

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Mido Aka Chii   Dim 23 Aoû - 15:18

Ouais "Qui a mis un mur ici" et "Asami-sama a proposé qu'on fasse l'échange" *prend l'appareil photo et donne un bonbon" ... Asami prend vraiment Aki pour un gosse ^^ En même temps, j'ai remarqué qu'Aki était né le 5 mai, jour de la fête des enfants ... Une allusion ? ^^

Bah, ça arrive à tout le monde de faire des tournures maladroites ... Quand je relis mes histoires, parfois, je me rend compte que j'ai oublié des mot --"

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Mido Aka Chii   Dim 23 Aoû - 15:44

Oui, mais toi, quand tu écris, la plupart du temps, tu es fatiguée '^^ Donc uniquement oublier des mots, c'est déjà bien XD
Sinon pour le garde "Mais bien sûr, j'aurais dû y penser"... t'as raison, il est con ! XD

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Mido Aka Chii   Dim 23 Aoû - 15:56

J'écris à trois heures du mat' mais je suis pas forcément fatigué XD Et je mange des mots même en plein après midi. En fait, quand j'écris, je pense à ce que je vais écrire et je pense avoir écrit le mot --" Bon, généralement, ça va, on réussi à compléter ... RAHH !! Je parle trop alors que j'ai le chapitre d'octobre de SK a terminer T^T Tant pis, on verra ce soir ...

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Mido Aka Chii   Dim 23 Aoû - 18:56

Moi j'ai enfin fini Evolution, mais va falloir que j'avance dans MAC et PM.
Si tu as le temps, tu penseras à lire PM ? ^^' Pour pas prendre de retard XD << Oh l'excuse bidooooon >.<

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Mido Aka Chii   Dim 23 Aoû - 19:16

J'avais pas déjà lu PM ? Il me semblait pourtant ... Faut décidément que je me mette à jour moi un de ces quatres --" Momo, c'est plus les vacances pour toi ! Tu dois bosser dur sur tes histoires ! ... Pas de vacances pour les fiqueur ^.~

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Mido Aka Chii   Dim 23 Aoû - 19:33

En effet... pas de vacances XD
En fait tu avais lu le chapitre précédent mais le nouveau non. En tout cas, tu n'as pas commenté :-P ^^

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Mido Aka Chii / Dernier épisode / Le fantôme   Mer 2 Sep - 20:14



Note de l'auteur: Et voilà, j'ai enfin terminé Mido Aka Chii. C'est une aventure qui se termine T.T J'aime pas finir les histoires... en même temps, celle-ci, c'est pas grave XD Tant que PM n'est pas fini, je vais bien. Je voulais faire une précision : MAC ne commence et termine pas forcément comme PM. Là, dans MAC, tous les persos ont survécu, mais j'imagine que dans PM, ça ne sera pas le cas. Bon, parlons plutôt de MAC. Dans ce chapitre, un perso que vous reconnaîtrez facilement va revenir... si vous n'avez pas deviné en voyant le titre, vous êtes grave XD Ou alors vous n'avez pas lu PM.

Épisode 3 : Le fantôme

L'automne approchait à grands pas. Les feuilles des arbres se teintaient d'une couleur ocre-dorée et l'air devenait agréable, ni chaud, ni froid. Avec l'automne arrivait la rentrée des classes, et de nombreux collégiens allaient passer au lycée et trois des Midori se trouvaient dans ce cas. Saruya Ryo, Midori Reiko et Aizaro Mia. Le passage au lycée ne leur était pas anodin et une boule de curiosité, d'excitation et d'appréhension se formait dans leur ventre. Quant à Miyazaro Ichigo et Takahata Ayumi, ces deux-là allaient passer en troisième année du collège. Les garçons Saruya Aoyama, Kishimi Takashi, Inusuki Tekemoto et Ametô Suishi entraient en deuxième année, et Mawanara Zakuro en dernière année du lycée. Haku Sakura, elle, allait entamer sa seconde année au lycée. C'était donc un passage et une rentrée difficile pour les Midori, et qui plus est, ils vont devoir se séparer. Ichigo et Ayumi allaient « perdre » Mia et Reiko, qui avaient presque toujours été leurs amies. Pourquoi presque ? Car Reiko, étant d'un naturel irritable, avait de la peine à supporter Ayumi, Ichigo et Yumi, leur meilleure amie, dotée, comme les Midori, de pouvoirs. Elle n'était pas la seule dans ce cas. Fuchiwa Masha, Miyazaro Mana, Ootori Kabuto, Hioshi Totoro, Akirai Mitsune et Akirai Mitsuki possédaient eux aussi des donc magiques, et formaient une sorte d'équipe d'aide aux Midori. Leur quête, à eux et aux Midori, avait été celle de rendre le trône à son véritable héritier, le descendant de la lignée Manatsuki. Campbell Sinistra avait régné en tyran et à tort durant de longues années, jusqu'à ce que les Midori parviennent à la vaincre. Aujourd'hui, Sinistra purgeait sa peine dans la galaxie perdue, une prison céleste. Récemment, les Midori ont dû retourner dans le monde de Color, attaqué par les anciens serviteurs et fidèles de Sinistra, Aburame Masato et son fils, Yukito. Puis, après quelques semaines de repos, les Midori ont eu à faire avec le demi-frère de Sinistra, né de la liaison entre la mère de la sorcière, et son amant. Le demi-frère de Sinistra se nommait Barton Anthony, et s'était sacré voyant, à Londres. Cependant, il utilisait des nourrissons pour lire dans l'avenir, en les mettant dans des potions. Les Midori l'avaient donc remis à sa place, et il était devenu bon. Ichigo était quand même allée vérifier s'il avait tenu sa promesse, et put constater que l'homme était honnête. Maintenant, les Midori pouvaient profiter pleinement de leur dernière semaine de vacances... du moins, c'est ce qu'ils croyaient.
Une belle villa familiale se dressait là, imposante, au beau milieu des quartiers chics de Tokyo. Une boîte aux lettres en marbre couleur blanc nacré était plantée juste derrière le portail surmonté de reliures dorées. Miyazaro Ichigo poussa, hésitante, la lourde porte de l'imposant portail. Elle s'assura qu'elle était à la bonne adresse, en consultant le nom sur la boîte aux lettres, et s'avança vers l'énorme porte d'entrée de la maison, aux couleurs assorties à celles du portail et de la boîte aux lettres. Elle frappa le heurtoir surmonté d'une tête de crocodile et quelques secondes plus tard, une jeune femme ouvrit la porte. Ce n'était pas Reiko, mais son portrait craché, au visage plus mûr. La mère de Reiko lui sourit, la salua et lui indiqua l'endroit où se trouvait la chambre de sa fille. Ichigo la remercia en une révérence et monta les deux rangées d'escaliers. Elle frappa à la porte de son amie. Elle entendit un cri d'approbation sonore derrière la porte et des bruits de pas. La porte s'ouvrit et Reiko se tenait dans l'encadrement, une main sur la poignée, l'autre sur la hanche. Elle regardait d'un air appuyé la jeune fille brune.


- Quel sens de la ponctualité, Miyazaro, ironisa Reiko
- Contente de te voir, Midori, répliqua Ichigo

Ichigo lui sourit, rayonnante, mais Reiko resta de marbre. Elle s'écarta pour laisser passer Ichigo puis referma la porte derrière elle. Ichigo salua tous ses amis, qui étaient, bien sûr, tous présents, et s'assit à côté d'Ayumi. Au centre du cercle formé par les Midori, que Reiko venait de rejoindre, se trouvaient des médaillons dorés, et un plateau remplis de confiseries et de cookies. Une théière était posée sur la gauche, et chacun des Midori tenaient une tasse, sauf Ichigo qui s'empressa d'en attraper une. Elle la remplit abondamment et en but une longue gorgée. Elle finit sa tasse en faisant claquer sa langue, sous les regards filtrant de Reiko et Ryo. Tekemoto prit un cookie et suggéra :

- Maintenant qu'on est tous là, on peut commencer, non ?
- Excellente idée, marmonna Ryo
- Etooo... oui, allons-y, approuva Ichigo en posant son médaillon sur le tas
- Alors, vas-y, c'est toi le chef, après tout, proposa Reiko
- Et bien... si on est là, c'est... bah... pour signer une sorte de pacte, non ? Hésita Ichigo
- Hum... pas tout à fait, réfléchit Mia
- Alors ? Insista Tekemoto
- Très bien... C'est car nous voulions déposer nos médaillons une bonne fois pour toute, non ? Et surtout pour se revoir une fois avant la rentrée, résuma Mia
- Okay, alors, qui est pour déposer les médaillons ? Questionna Reiko

Seules deux mains se levèrent. Celles de Zakuro, et de Ryo. Suishi se révolta aussitôt.

- Nande ?!
- Tou-kun... Je serai en dernière année de lycée... j'aurai beaucoup de responsabilités... dit Zakuro d'un ton à la fois las et désolé
- Ah, voilà ! Juste parce que madame devient grande et importante, elle ne peut plus s'occuper de ses amis ! S'enflamma Suishi
- Ca n'a rien à voir, Tou-kun...
- Si ! Justement !
- Bon, on ne va pas se fâcher maintenant... marmonna Ayumi, rentrant la tête dans ses épaules
- Ouais... Et toi, Ryo-kun ? Admit Suishi à contrecoeur
- Y'en a marre... comme l'a dit Tomoyo-hime, il existe d'autres entités magiques dans l'Univers. Et dès que quelqu'un a besoin d'aide, c'est nous qui devons aller l'aider ! Répondit Ryo, dans une sorte de grognement

Il y eut un mouvement gêné à travers le cercle des Midori... Il fallait admettre que Ryo avait raison. Mais personne, sauf Zakuro et le jeune garçon, n'avait envie d'abandonner les Midori. Et avoir des pouvoirs, même si c'était contraignant dans certaines situations, c'était quand même amusant... Ichigo avait l'impression de se démarquer au moins de par une chose des autres filles de son âge... Après tout, elle avait tout d'une fille banale. Elle avait des résultats moyens, une tailles moyenne, un poids moyen... mais ça, c'était du bonus. Elle savait que son caractère était fade et ordinaire. Alors que Reiko, elle, se démarquait si bien des autres... c'était car elle n'avait pas peur de l'apparence qu'elle donnait d'elle aux autres adolescents. Reiko, d'ailleurs, n'avait pas non plus envie de quitter ses dons... mais en même temps, elle s'était rendue compte qu'elle avait réussi à échapper à Masato Aburame sans l'aide de ses pouvoirs. Elle était donc partagée, mais préférait garder ses pouvoirs, au cas où... qui sait... Sinistra allait peut-être trouver un moyen de s'échapper de la galaxie perdue. Quant aux autres, c'était plus ou moins pour les mêmes raisons que les deux filles... Soit pour se sentir différent, soit pour être sûr d'être protégé, ou de protéger les autres, en cas d'attaque venant d'un autre monde. Dans le cas de Suishi, c'était plutôt la logique de protéger avant tout les autres, et penser à soi ensuite. Tekemoto, c'était plutôt le contraire... il aimait trop sa personne pour se laisser battre si facilement. Mais c'était aussi pour rester avec ses amis qu'il voulait que les Midori restent. Après le silence pesant qui s'était installé, Ryo prit enfin la parole, après avoir avalé un biscuit.

- Je suppose donc que la majorité l'emporte...
- Etooo... je crois bien... répondit Aoyama, hésitant
- Pas grave. Je m'adapterai, se résolut Ryo en reprenant son médaillon.

Tous les autres firent de même et la conversation se détourna. Ils parlèrent de tout et de rien. Finalement, après plusieurs heures de discussion, les Midori décidèrent de s'en aller. Mia, Ayumi et Ichigo prenaient le même chemin pour rentrer chez elles. Elles discutèrent pendant encore longtemps devant l'appartement de Mia. Elles parlaient de la rentrée quand soudain, Mia se figea.

- Mia-san... Ca va ? Demanda Ayumi, inquiète
- Je... oui, mais... je sens un truc bizarre.
- Les égouts peut-être, suggéra Ichigo, ironique
- Arrête, Miyazaro. Je suis sérieuse, stoppa Mia, le ton sévère

Ichigo n'eut pas besoin de se le faire redire... quand Mia appelait quelqu'un par son nom de famille... elle était VRAIMENT sérieuse. Ichigo se tut, observa Mia, et cette dernière finit par dire ;

- Il fait froid, non ?
- Oui, c'est vrai... murmura Ayumi, la voix tremblante
- Tsubasa... Tsubasa !
- Mia... Tsubasa est mort... risqua Ichigo
- Non ! Regarde !

Mia prit la tête d'Ichigo entre ses mains et manqua de l'arracher en la tournant dans la direction opposée. Ayumi tourna elle aussi la tête vers cette même direction, et écarquilla aussitôt les yeux. Un garçon d'environ 13 ans se tenait là, debout, mais il manquait quelque chose... une consistance... Il était transparent, et un éclat manquait dans ses yeux. Enfin, une tâche sombre se laissait voir sur son torse, à l'emplacement du coeur. Mia accourut vers lui et l'enlaça, mais passa à travers, et reçut une sorte de frisson. Mia se retourna pour voir Tsubasa, les yeux plein de larmes. Tsubasa affichait son habituel sourire rayonnant. Ichigo et Ayumi pleuraient elles aussi, et se dépêchèrent d'appeler leurs amis. Tekemoto et Suishi furent les premiers à arriver devant chez Mia. Suishi affichait un sourire à la fois amusé et à la fois incrédule. Tekemoto, lui, c'était clair ; il avait typiquement la tête de celui qui ne comprenait rien. Suishi eut le même réflexe que Mia et plongea sur Tsubasa, les bras écartés, mais passa à travers. Il fit une sorte de grimace et se retourna simplement vers son ami. Puis Ryo et Aoyama arrivèrent, suivis de près par Takashi. Ryo avait les yeux de quelqu'un qui avait pleuré, Ayumi l'avait remarqué, mais il n'arrêtait pas de se mettre les cheveux devant les yeux, certainement pour faire le fier. Aoyama esquissa un mouvement pour donner une tape dans le dos à Tsubasa, mais se souvint qu'il était...
Mort. La vérité, c'était quand même ça, même si on pouvait le voir, en chair et en... ah non, justement pas. La vérité était si dure à accepter, que notre inconscient se moquait bien de nous faire croire que le jeune Twirightais était vivant. Aoyama fit un petit sourire triste à l'adresse de Tsubasa et fit profil bas. Quelques minutes plus tard arrivaient Reiko, Sakura et Zakuro, toutes venant de directions différentes. Sakura plaqua les mains sur sa bouche et Zakuro ouvrit grand la bouche. Reiko haussa les sourcils si haut qu'on aurait pu en rire, si la situation n'avait pas été si... si quoi, d'ailleurs ? Comment était la situation en ce moment ? Tendue, délicate... en fait, personne ne savait vraiment comment réagir face à Tsubasa. Tout le monde croyait que l'âme du garçon ne pouvait plus parler jusqu'à ce qu'elle s'exprime :

- Eh... on se croirait à un enterrement... fit Tsubasa, le ton amusé

À ces mots, plusieurs éclatèrent en sanglots. Mia faillit l'enlacer à nouveau, mais se souvint qu'elle ne pouvait pas le toucher sans qu'elle ne ressente un frisson glacé. Tsubasa reprit la parole.

- Vous pouvez me parler, hein ! Je vous entends !

Personne ne savait ce qui les faisaient plus pleurer... le fait de revoir leur ami si courageux et si généreux, ou si c'était le ton dégagé, naturel, qu'il prenait en leur parlant. Tous les Midori avaient plus ou moins peur de la mort, et voir ce fantôme, qui parlait tout naturellement de sa mort, ça leur faisait... bizarre. Tekemoto se retint de poser la question « Ca fait mal ? », par signe de respect avant tout. Tekemoto était un des seuls qui ne pleuraient pas, avec Reiko et Takashi. Tsubasa semblait attendre un signe de « vie » de ses camarades et Tekemoto se résolut à répondre.

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 



Dernière édition par Cornelia-witch le Lun 7 Sep - 19:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Mido Aka Chii   Mer 2 Sep - 20:15

- Salut, vieux ! Dit Tekemoto, en regrettant tout de suite... après tout, traiter de « vieux » quelqu'un de mort, ce n'était pas forcément la meilleure chose qu'il soit
- Tek-Tek... commença Tsubasa d'un ton amusé, toujours le même, à ce que je vois.
- Tsubasa-kun ! Tsubasa... tu es revenu... comment ?! Pourquoi ? Enfin, ce n'est pas qu'on ne te veut pas, mais... tu n'es pas... au calme... là-bas ? Bafouilla Ichigo
- Oh si ! Mais... j'ai quelques choses à accomplir avant ma mort définitive.
- Définitive ? S'étonna Mia
- Oui... c'est pour ça que je peux revenir. Tant que je n'ai pas accompli ce que j'avais à faire avant de mourir, je n'aurais pas un plein repos, expliqua Tsubasa
- Et... si ce n'est pas indiscret... quelles sont ces choses que tu dois accomplir ? Et pourquoi es-tu venu nous voir en premier ? Questionna Takashi
- Car j'ai besoin d'humains – enfin de personnes possédant un corps solide – pour parvenir à mes fins. Ensuite, j'ai trois choses à faire ; la première, aller voir mes parents, pour leur dire quelque chose qui m'est cher.
- Alors allons-y sans tarder, dit immédiatement Ichigo, déterminée.

Ichigo se souvint alors, juste après cette phrase, qu'elle, et aucun des Midori ne savait se téléporter. Et elles ne connaissaient que quatre personnes capables de faire ça ; Tsubasa, Sinistra, Rika et Tomoyo-hime. Personne n'avait envie d'appeler Sinistra, et Rika les aimait autant que Reiko aimait le rose. Quant à Tomoyo, elle était bien trop occupée, bien que son pays soit redevenu coloré. En revanche, elle ne savait pas si Tsubasa pouvait encore se téléporter quand il était mort. Sakura posa la question qui la titillait depuis tout à l'heure, et Tsubasa affirma que c'était le seul pouvoir qui lui restait. Tsubasa adressa un signe de tête à tout le monde et tendit le bras sur le côté. Les Midori se placèrent là où le désignait le jeune garçon, et ce dernier parla en une langue bizarre... le latin, certainement. La dernière fois que Tsubasa les avait fait voyager, une sorte de bulle s'était formée autour d'eux et les avait emporté dans la galaxie... mais là, c'est Tsubasa qui s'étira pour les entourés de ses bras maintenant démesurés, et ils se retrouvèrent, quelques minutes plus tard, sur une planète qu'ils connaissaient peu, mais si petite qu'il n'était pas difficile de s'y repérer. Les Midori, un peu sonnés par ce voyage bizarre, reprirent leurs esprits et regardèrent Tsubasa. Il avait l'air tout à fait normal. Les Twirightais qui passaient par là écarquillèrent les yeux en le voyant. Des « Orioki ?! » atterrés fusaient de partout et les gens fixaient les Midori d'un air aussi incrédule que leurs paroles. Tsubasa fit mine de ne pas les voir et glissa à Mia, qui était la plus proche de lui, ces quelques mots : « mes parents habitent la troisième rue à gauche ». Mia, les yeux et les joues rouges, acquiesça d'un lent signe de tête, déglutit, et fit passer le mot à ses amis... Les autres, qui avaient aussi les yeux rouges (à l'exception de Reiko, Tekemoto et Takashi), lui adressèrent un petit signe de tête pour lui dire qu'ils avaient compris. Mia se faufila à travers la foule et repéra la troisième rue à gauche. Elle y déboucha, suivie par Tsubasa qui semblait glisser sur le béton, et par le reste des Midori. Mia, après être entrée dans la rue désignée par le fantôme, chercha le nom « Orioki » sur les boîtes aux lettres...
Elle se devait d'aider Tsubasa à accomplir ses missions, ou tâches, comme il voulait. Mia était amoureuse de Tsubasa, « même » s'il avait 2 ans de moins qu'elle. Tsubasa était, ou plutôt avait été un garçon gentil, généreux, et amical. Il était surtout doté d'un courage exceptionnel, et ça, Mia n'allait pas l'oublier. Suishi et elle s'étaient battus jusqu'au bout pour venger la mort de Tsubasa... et Sinistra, qui disait qu'elle regrettait ! Elle avait bien vite oublié ses remords, celle-là. Mia ne savait pas si elle devait avouer son amour à Tsubasa, maintenant... elle savait déjà que pour elle, ça allait être encore plus douloureux de le quitter maintenant qu'il était revenu, alors si en plus Tsubasa savait qu'elle l'aimait mais ne pouvait rien faire... Vraiment, elle n'avait aucune idée de ce qu'elle devait faire.
Les voilà arrivés devant la maison des Orioki. Le ciel sombre dût au manque de Soleil (qui était à … pouf ! Trop loin pour compter en tout cas) rendait la villa lugubre, et on sentait que la maison avait été frappée par le malheur... ou cette impression était certainement due au fait que les Midori connaissaient l'histoire des Orioki. Mia hésita, mais Tsubasa lui fit un signe pour lui indiquer qu'il fallait bel et bien frapper au heurtoir. Mia s'exécuta et laissa passer Tsubasa pour qu'il soit bien en avant quand ses parents allaient venir. La porte s'ouvrit quelques secondes plus tard et une femme qu'Ichigo avait déjà vue durant l'enterrement du jeune garçon ; la mère de Tsubasa. Celle-ci n'en croyait pas ses yeux et déjà ses yeux s'embuaient de larmes. Elle appela son mari et se jeta sur son fils, voulut le serrer mais ne fit qu'enlacer Ryo, qui se trouvait juste derrière Tsubasa. Ryo repoussa la femme d'un air nonchalant. Un peu plus tard, le père de Tsubasa faillit avoir le même réflexe, mais Tsubasa fit « non! » et le père s'arrêta, sans trop comprendre. Après le choc des parents de Tsubasa, ce dernier prit enfin la parole, pour « accomplir » son devoir.


- Etooo... Otosan, Kaasan... Si je viens aujourd'hui, c'est pour accomplir l'une des trois choses que je me devais de faire avant de mourir définitivement.
- Définitivement ? Répéta Mme. Orioki, comme l'avait fait Mia, un peu avant
- Oui. Je me devais de vous dire... commença Tsubasa
- Tsubi-kun... tu veux vraiment leur parler sur un pas de porte ? L'interrompit Ichigo
- Tu as raison... ça vous dérange de nous laisser seuls, nous trois ? Demanda Tsubasa
- Absolument pas, assura Aoyama

La famille Orioki disparut derrière la porte et les Midori attendirent patiemment leur retour. Tsubasa resta à peu près une heure à parler avec ses parents, mais tous comprenaient que c'était plus important que tout pour lui. En attendant, ils se demandaient quelles pouvaient être les deux autres tâches de Tsubasa... d'un côté, ça le regardait, mais d'un autre, c'étaient eux qu'il avait choisi pour l'aider à accomplir ses devoirs, donc ils allaient d'une manière ou d'une autre être impliqués là-dedans. Certains Midori recommençaient à pleurer, mais séchèrent leurs larmes rapidement. Tsubasa sortit de chez lui une heure et demi après y être entré, et les Midori se remirent en route. La deuxième « étape » étonna tout le monde.

- Tu comptes aller OÙ ?! Hurla Reiko
- À la galaxie perdue, tu as très bien entendu, Midori, répondit Tsubasa, l'air sombre
- Voir... Sinistra ? Demanda Suishi
- Evidemment... qui veux-tu que je vois d'autre ? Bon, maintenant, allons-y, répondit Tsubasa

Les Midori acquiscèrent et Tsubasa les téléporta à nouveau. Les Midori ressentirent à nouveau cette sensation étrange et froide puis se retrouvèrent dans la Dimension Négative, plus belle, plus fraîche et plus accueillante que jamais. Des gardes s'inclinèrent à leur arrivée et ne remarquèrent pas Tsubasa... comparé à l'obscurité de Twiright, où un fantôme faisait presque contraste avec la « couleur de fond », la Dimension Négative était une vraie source de lumière. Il faisait jour et beau, et Tsubasa était quasiment invisible... mais Mia ne le quittait pas des yeux. Les gardes firent le même cirque que la dernière fois... ils leur demandèrent où voulaient-ils aller, mais cette fois-ci, ils n'eurent pas besoin de demander à qui ils voulaient parler. Ils les envoyèrent directement dans la galaxie perdue, juste devant la cellule de Sinistra. Celle-ci traçait des cercles avec le talon de sa botte, le regard vague. Dès qu'elle entendit du bruit, elle tressaillit, mais ne leva pas les yeux.

- Le menu du jour... marmonna-t-elle

Personne ne réagit. Les cheveux de Sinistra étaient plutôt sales et négligés. Ses vêtements étaient froissés et de gros cernes soulignaient ses yeux noirs. Ichigo se racla la gorge et Sinistra leva les yeux, toujours sans bouger la tête. Elle sursauta et se redressa, l'air un peu vexé d'avoir été découverte dans un état aussi déplorable.

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Mido Aka Chii   Mer 2 Sep - 20:15

- Quoi encore ? Fit-elle, en appuyant bien le dernier mot
- Et bien... j'avais quelques mots à te dire, Sinistra... fit Tsubasa

La vue du jeune garçon glaça Sinistra. Elle se releva brusquement, et le fusilla du regard... comme si elle pensait qu'un simple regard allait réussir à le tuer... même s'il était déjà mort. Sinistra se lança alors dans un enchevêtrement de phrases bizarres :

- Comment tu es là ?! Tu ne peux pas ! C'est contraire aux lois de la physique ! Un mort ne peut pas revenir ! Il est MORT ! Tu ES mort ! Je t'ai tué !
- Aurais-tu peur de moi, Sinistra ? Murmura Tsubasa
- Non ! Jamais je n'aurais peur d'une personne qui n'existe pas ! En fait... jamais je n'aurais peur de qui que ce soit ! Répliqua Sinistra, l'air hystérique
- J'ai existé, j'existe et j'existerai toujours, tant qu'il y aura des personnes pour m'aimer, me faire confiance et me rendre hommage !
- Et quand toutes ces personnes mourront, toi, tu n'existeras plus... susurra Sinistra
- Non, car leur âme restera, elle aussi. Tu n'as aucune croyance... tu n'as pas la notion de l'amour, ou de l'amitié !
- Si ! Si, j'ai ces notions ! Masato, Yukito... ce sont mes amis...
- Des chiens ! Des esclaves ! Quant à Masato... ce n'était pas ton ami. Il n'est resté auprès de toi que par amour pour son épouse défunte !
- Comment connais-tu Kyoko ? Interrogea Sinistra, méfiante
- J'en sais plus que tu ne le crois, Sinistra.
- Tu bluffes !
- Pas du tout. Mais revenons au sujet, Sinistra. Tes amis, enfin, ceux que tu considères comme tels, te sont tout de même restés fidèles après ta défaite. Ils ont attaqués Color. Mais ce n'était pas pour toi. C'était simplement pour Kyoko. Masato n'est de ton côté que par amour. Et ça, tu ne le comprends pas.
- Tu te trompes ! Masato m'a juré, sur la tête de son fils, qu'il me sera fidèle jusqu'à la mort, et... commença Sinistra
- Tu viens de confirmer ce que j'avais dit à propos de Masato. Cela dit, passons à autre chose, Sinistra. Non seulement, tu n'as aucune notion de ce que sont l'amitié et l'amour, mais en plus, et voilà la raison de ma venue... Tu n'es qu'une sale manipulatrice.
- En voilà une révélation. Pour ta gouverne, Orioki, j'avais entièrement conscience de ce que je faisais. Tout était réglé comme du papier à musique avant toute action. Je misais sur mes excellentes qualités pour duper ces pauvres citoyens négativiens. Tout mon règne n'était basé que sur la manipulation. Alors si tu reviens des limbes juste pour ça... j'ai le malheur de te dire que tu es venu pour rien.
- Non, je ne suis pas venu pour rien. J'ai pu te démontrer qu'une âme sera toujours présente dans le coeur de quelqu'un. Comme Kyoko. Comme moi. Et, si tu as de la chance... comme toi. Mais peu de gens t'aime, si tu veux mon avis.
- Non. Mes parents. Les parents aiment toujours leurs enfants, peu importe qui ils sont. Ce sentiment est stupide.
- Peut-être... peut-être... soupira Tsubasa

Tsuabsa et Sinistra se fusillèrent du regard durant plusieurs minutes, les yeux aux reflets argentés du fantôme de Tsubasa rivalisant avec les yeux d'onyx de la sorcière. Tous les Midori étaient restés silencieux ; c'était leur dialogue. Tsubasa ne cillait pas, il avait le regard totalement confiant. Sinistra, mis à part son état déplorable, avait les yeux tellement dément que si elle n'était pas enfermée, n'importe qui aurait fui à sa vue. Tsubasa n'avait pas perdu en courage après sa mort... Après ce silence pesant, Tsubasa se détourna, et se mit en route vers la sortie de la galaxie perdue. Les Midori jetèrent un dernier regard à Sinistra et emboîtèrent le pas à Tsubasa. Celui-ci était parti sans demander son reste, ce qui était, en fait, logique. Il n'allait pas saluer la personne qui l'avait tué. Tsubasa se retourna vers les Midori, leur adressa un sourire et les téléporta une nouvelle fois. Tous se retrouvèrent à Tokyo, devant chez Mia. Les Midori se demandaient pourquoi ils étaient revenus au point de départ, alors que Tsubasa avait encore une tâche à accomplir...

- Tsubasa... Quelle est ta dernière mission ? demanda Zakuro
- Celle-ci... murmura Tsubasa

Il se pencha vers Mia et l'embrassa. Mia fut d'abord surprise, puis ferma les yeux et lui rendit son baiser. Des cris de joies s'élevaient de toutes parts dans la "foule" des Midori. Ichigo s'essuyait les yeux avec sa cravate d'uniforme et Reiko souriait d'un air satisfait. Ryo et Aoyama se firent une tape dans la main, et toutes les filles ouvraient de grands yeux. Quand le baiser se termina, Mia parut étrange, et Tsubasa avait disparu. Presque tout le monde fermait les yeux à cause des rires et des pleurs de joie, et personne n'avait remarqué la grimace de Mia ni la disparition soudaine de Tsubasa. Le premier à rouvrir les yeux fut Suishi, qui s'approcha de Mia, remarquant son état bizarre.

- Mia-san... ça ne va pas ? couina-t-il
- Si, ça va très bien, répondit Mia avec un petit sourire
- Ne mens pas Mia-san... et où est Tsubasa ?
- Etooo... c'est bizarre, et puis tu ne me croiras pas.
- Au point où on en est, Mia, je crois en tout.
- Et bien... j'ai l'impression que nos corps ont fusionnés... que son âme est en moi.
- C'est bien possible... fit une voix derrière eux, qui n'appartenait à aucun des Midori

Mia, Suishi et tous les autres se retournèrent d'un même mouvement. Toko Takahata se trouvait là, l'air malin. Elle avait les poings sur les hanches et un petit sourire aux coin des lèvres. Elle était télépathe, donc connaissait beaucoup de choses en ce qui concernait l'âme et l'esprit. Elle avait été mise au courant de l'histoire de Tsubasa par sa soeur, quelques semaines auparavant. Les Midori écoutèrent avec attention ce que disait Toko à propos des fantômes. En bref, elle avait dit que le seul contact physique que pouvait avoir un humain et un fantôme était "lèvres contre lèvres", mais quand cela se produisait, les deux corps fusionnaient jusqu'à la mort de l'humain. Les Midori restèrent cois face à cette révélation. Mia passa ses doigts au-dessus de sa poitrine en murmurant "Tsubasa-kun"...
À la surprise générale, elle n'avait pas pleuré. Mia avait pris ça normalement... c'était très étrange. Les Midori et Toko restèrent là à parler pendant plusieurs minutes... heureusement, sinon ils n'auraient jamais vu "ça"...
Tomoyo, Link, Rika et Miio arrivèrent tous d'un seul bloc. Ichigo se jeta dans les bras de Link, qui lui passa la main dans les cheveux. Rika salua Reiko sans sourire et adressa un regard soutenu à Mia. Tomoyo alla se "réfugier" vers Tekemoto et celui-ci entoura ses épaules de son bras. Miio alla prendre la main d'Ayumi en criant "nee-chan !", sous les yeux de sa vraie soeur. Toko fit connaissance avec les négativiens et coloriennes, et après de longues discussions, Ichigo finit par dire :

- J'aimerais vous dire... sincèrement... que j'ai été très heureuse de vivre tous ces moments avec vous. Il y a eu des moments plus difficiles, mais il faut savoir apprécier les bonnes choses et ne pas se lamenter sur les mauvaises. Je ne vous oublierai jamais, et j'espère que l'on se reverra très vite...

Elle jeta un regard circulaire autour d'elle, en regardant chacun de ses amis... Reiko, l'amie au coeur aussi gros que son sens de l'ironie, Mia, la sage Mia, la belle Mia, qui partageait maintenant son corps avec un fantôme, Ayumi, la timide tête-en-l'air, Takashi, le garçon doux et attentif, Tekemoto, l'éternel rieur, Suishi, le courageux et loyal, Ryo, le bagarreur mais protecteur, Aoyama, l'intellectuel et amical, Sakura, la gracieuse Sakura, Zakuro, la grande et belle pompomgirl, Toko, la tête pensante du groupe, Tomoyo, une amie et guide dans leur quête, Miio, la petite à protéger, Rika, la mystérieuse ange noire, et Link, son amoureux... Ichigo ne regrettait en rien le fait d'avoir gardé son médaillon, et avec lui son lien avec le monde magique. L'automne approchait. La rentrée aussi. Ses amis étaient auprès d'elle. Tout était beau.

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 



Dernière édition par Cornelia-witch le Lun 7 Sep - 19:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Mido Aka Chii   Mer 2 Sep - 22:45

Spoiler:
 

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Mido Aka Chii   Jeu 3 Sep - 16:27

Waaah ^^ Merci d'avoir eu le courage de lire MAC alors que tu ne te sentais pas bien ^^ C'est ça une vraie amie °u° Merci momo-chan ! *cours et la serre de toutes ses forces*. Mu ! XD Merci pour ton avis. En fait Tsubasa m'a déçu moi-même quand il a fait "tu n'es qu'une manipulatrice" mais en fait, je savais pas quoi dire XD Et j'ai trouvé ça... pourri, mais bon ^^ Allez, je déplace dans Fiction Terminée.

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mido Aka Chii   Aujourd'hui à 22:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Mido Aka Chii
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOYEUX ANNIVERSAIRE Mido
» Je me présente, Mido Citrona
» Village LEMAX Truffaut La ville du Bois 2016 (Mido et Lorenza)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE GROW :: Multimédia :: vos fictions :: Fiction terminée-
Sauter vers: