WE GROW

Votre forum de discussion !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Uteki [うてき]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Uteki [うてき]   Lun 9 Fév - 13:11

Bonjour!
Alors, je ne me suis jamais lancé dans un manga, je suis donc l'exemple de Megamomo et je vous laisse lire le premier chapitre de mon tout nouveau manga: "Uteki" [うてき] Ce qui signifie: "Gouttes de pluie".

Chapitre 1: fukushuu [ふくしゅう] (Vengeance)
La vie me semblait infinie, de ma petite fenêtre, je pouvais tout voir, le ciel bleu, les hautes montagnes et les basses, les oiseaux blans ou bleus, la mer écarlate et elle. Je la voyais de sa maison, elle souriait le sourire d'un ange blanc et doux. Ses cheveux étaient roux, longs, lisses et toujours bien coiffés. Ses yeux verts me laissaient vaguer dans mes pensées. Son nez fin et retroussé ajoutait un côté féminin à son sublime visage. Sa petite bouche aux fines lèvres rouges comme le sang et bien dessinées la rendait encore plus belle. Et enfin, son délicieux teint blanc me donnaient envie de la croquer. Elle était sublime, magnifique, adorable. Je ne lui avais jamais parlé, car je n'osais jamais le faire. Mais, aujourd'hui, j'allais faire le grand pas. J'avais acheté un bouquet de roses rouges, même si je ne savais pas si elle aimait ce genre de fleurs. Mes copains me disaient souvent que ce genre de cadeau était bon pour les vieux romantiques à l'eau de rose. En un sens, ils n'avaient pas tort. Mais, je décidais quand même de me lancer.

Je sonnais à sa porte, elle m'ouvrit et me sourit. Je commençais à rougir ne savant plus quoi faire. Alors, je lui tendis le bouquet et commençait à balbutier: "Bon... Bon... Bonj-jour....jour...." Elle rit et me répondit: "Merci, j'adore les roses rouges." J'étais plutôt fier du résultat mais soudain, elle fit une chose hors du commun, elle prit mon bouquet et le mangea en entier. Beurk! Même les épines, elles les avaient avalé. C'était incroyable! Je commençais à avoir peur, alors, je m'enfuis renonçant à ma quête.

Des jours et des mois passèrent, je me souvenais encore du jour où je l'avais plaqué comme ça, la pauvre, elle avait sûrement dû souffrir. Mais, vous m'imaginiez sortir avec une dévoreuse de plantes? C'était hors de question. J'étais dur mais c'était ça la vie.

Et par une nuit, alors, que je me promenais dans les environs du quartier, je vis une silhouette qui me poursuivait, je l'ignorais et continuais mon chemin. Mais, la silhouette étrange me poursuivait toujours, alors, je décidais de prendre un raccourci afin de l'éviter, mais, elle me poursuivait toujours. Alors, je commençais à courir, la silhouette fit de même. Elle était très rapide, elle me rattrapa très vite et en deux temps trois mouvements, je me retrouvais gazé, plus de mémoire, plus de souvenir, rien!

J'ouvrais mes yeux et qu'elle fut ma surprise lorsque je la voyais devant moi. La fille que j'avais fuit il y'a bien longtemps. Elle était là mais elle avait complètement changé; Ces cheveux roux ressemblaient à un vieux balai tout miteux. Ses yeux verts me faisaient écorcher le coeur. Son nez pointu et aquilin lui donnait un air de sorcière. Sa bouche aux lèvres mal dessinées laissait sortir une dent toute jaune et pointue. Et son teint pâle me donnait la chair de poule. C'était affreux, horrible, immonde! Alors, je criais:
_ "Epargne-moi!"
Elle me répondit:
_ "Tiens, donc... Tu ne m'aimes plus?"
Je me tus, rouge comme une pivoine. En un sens, elle avait raison. Mais, je n'étais pas ce genre de garçon qui aimait les filles pour leur beauté extérieure. Non! Enfin, c'est ce que je croyais jusqu'à maintenant...
_ "Où sont passés ton beau visage et tes splendides cheveux?" Lui demandais-je.
Elle ne me répondit pas. Elle cria d'un ton si aigu que mes oreilles faillirent se briser.
_ "Les hommes sont tous pareils! Vengeance!" Cria t-elle.
Alors, des ailes de corbeau énormes poussèrent sur son dos. Elle m'expulsa très loin avec sa main aux ongles pointus et c'est là que je perdis toutes mes pensées, je dormais dans un coma long et paisible.... Je ne me souvenais plus de rien... Plus de rien.... Plus de rein....


Je ne me souvenais plus de rien, plus de rien. J'étais dans le coma, dans l'oubli total et si cette fille ne m'avait pas crié: "Réveilles-toi!" Je crois bien que je ne m'aurais jamais réveillé. Je me levais donc. J'étais très surpris lorsque je l'ai vu, là, devant moi, souriante. Elle se pencha vers moi, et me dit tout doucement: "Tu t'appelles?" Elle m'avait posé une question, une question simple que l'on pouvait poser avec pûre simplicité. Alors, je répondis sur le même ton: "Fushiawase". Elle me sourit et me dit: "Moi, c'est Ten'Shi". Elle se leva et disparût dans un nuage noir ou gris sans laisser de trace.

Les mois passèrent, je me souvenais encore de ce jour. Etait-ce un rêve ou une réalité? Cette fille existait-elle vraiment? Tant de questions et peu de réponces, ça m'agassait. Je ne pouvais plus dormir, tellement je voulais savoir, connapitre la vérité. Et je devais la connaître! Oui, et coûte que coûte.

Je décidais de me rendre chez elle, les mains vides, histoire de savoir si elle habitait toujours dans cette maison... Alors, je sonnais et elle m'ouvrut, elle m'acceuillit avec un large sourire, comme si rien ne s'était passé, c'était vraiment étrange, mais qu'est-ce que ça pouvait bien cacher?



.:.FIN DU CHAPITRE.:.


Dernière édition par Will-Hay lin le Lun 9 Fév - 18:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Uteki [うてき]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE GROW :: Corbeille :: Corbeille-
Sauter vers: