WE GROW

Votre forum de discussion !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La tulipe grise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La tulipe grise   Jeu 5 Fév - 18:15

Salut à tous! Je n’ai plus du tout d’idée pour mon ancienne fiction. Alors je commence une autre. Je préviens d’avance, il n’y aura rien de magique ou fantastique comme dans l’ancienne. Voilà l’introduction. N’hésitez pas à me dire si l’idée vous plait ou pas.

Deux jumelles, Laure et Julie, partagent la même galère. Cet été elles vont déménager. Et devinez où? En banlieue parisienne! Pour elles qui vivent dans un petit coin tout tranquille en Bretagne, ce déménagement les choque. Pourquoi Paris? Pourquoi ne pas rester ici? Peut-être que Paris c’est bien, mais en tout cas, si on écoute les infos, c’est une ville nulle! Toute polluée! Toute chaude! Avec des écoles pourries! L’horreur! Les deux filles vont écrire leur déménagement, vus par elles, au fil du temps, dans leur journal intime. Mais qui n’a jamais vécu en banlieue parisienne ne peut pas la juger…
Revenir en haut Aller en bas
Banana007
Modératrice
Modératrice


Féminin
Nombre de messages : 1278
Age : 22
Passion(s) : : je suis autiste
Humeur ? : cramoisie
Date d'inscription : 05/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: La tulipe grise   Jeu 5 Fév - 20:44

Hou hou j'ai hâte de lire ton histoire comme tu ne peux pas savoir ! Une fiction sur Paris ! Alléluia ! Bon, alors j'attends ça avec impatience. Et en plus tu m'as donné une idée : "une adolescente (ou deux, ou j'en sais rien) veut réaliser son rêve, découvrir (ou vivre, il faut voir) la plus belle ville du monde. Mais elle réalise bientôt que Paris cache une face plus sombre..." ! Faut que j'écrive, pour une fois que j'ai de l'inspiration... C'est rare.

_________________

[list]


Aya & Mew[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://someonetoldmethis.tumblr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La tulipe grise   Mer 18 Fév - 17:06

Merci Banana! Je m'excuse de ce long silence mais les vacances ont précédés et une reformatation du PC m'a fait perdre tous mes favoris. Je retrouvais plus l'adresse, donc voilà le premier épisode de la Tulipe Grise...


Mardi 5 Juin (plus que trois jours avant les vacances!)

Laure et moi venons de rentrer des cours. On papotait entre nous, se racontant les derniers ragots au sujet du prof de maths, ou du garçon le plus craquant du collège. Pour vous mettre à jour, Mr. Mouta, le vieux prof de maths de Laure, sortait avec Mme. Amilia, ma jeune prof d’histoire géo. Nous rigolions à ses ragots. C’était toujours nous deux qui les inventaient. On écrivait les noms des profs sur deux bouts de papier un « profs » un autre « proffes ». Puis on tirait des traits entres les noms en marquant dessus: sort, voit en cachette, a embrassé entre le cours de la 3°B et de la 6°G, aime en secret. De là ce jeu naissait pleins de petits ragots croustillants!
J’ouvris la porte, laissant passer Julie devant moi:

« Les premières de la classe d’abord!
- S’tu veux soeurette, » répondit ma jumelle me tirant la langue et déposant son sac près du radiateur.

J’adore ma soeurette! Laure est vraiment magnifique. J’ai entendu Maxime dire derrière son dos: c’est une beauté sur pattes! Et, il a beau ne pas être très intelligent ce garçon, il a toujours raison quand il parle de Laure. D’après M’man elle est rousse, d’après P’pa elle est châtain très clair. D’après moi, c’est une beauté. Elle a de superbes cheveux qui lui descende jusqu’à mi-dos. Ses yeux répètent la beauté et la couleur de ses longs cheveux. Et peut-être que ma jumelle préfère n’est pas à la mode, mais elle tellement belle. Ses habits reflètent sa personnalité, très raffinée et originale, qui se démarque par rapport au autres: des robes brunes à dentelles noires cousues soit mêmes sur les manches fendue sur les côtés. Tout le monde l’admire. Quand à moi, j’chuis tout le contraire de Laure, sauf pour les habits. Je sais pas pourquoi, mais je suis née les cheveux d’un étrange violet. Je vais pas m’en plaindre, je les aime beaucoup ses longs cheveux toujours noués en couette. J’ai les yeux de même couleur.

Donc Laure et moi sommes entrés dans la maison, et là M’man et P’pa sont sur le grand sofa de la maison, les yeux verts de Maman et bleus de Papa nous fixant. J’ai pas pu m’empêcher de laisser s’échapper un petit pouffement, qui a aussi fait rire ma jumelle. On s’est regardé toutes les deux dans les yeux, puis on a littéralement explosé de rire. C’était vraiment le pur bruit d’une explosion! P’pa nous a regardé gravement puis à commencer:

« C’est pas drôle les enfants!
- Ça à l’air vu votre gueule! m’écriais-je tout en rigolant.
- Bon bon les enfants, tenta Maman pour faire arrêter notre rires, vous allez vous taire bon sang!
- Roooh…
- Bon, puisque vous voulez pas que ce soit en douceur on va vous le dire direct, déclara M’aman fâchée, alors le 10 Juin, on déménage!
- Gnn? C’est quoi ce truc? demanda Laure. C’est un cauchemar! Purée faut que je me réveille!
- NON! C’EST HORS DE QUESTION, criais-je dans la maison écoutant les murs frissonner à ma voix. QUITE A FAIRE UNE FUGUE ON PARTIRA PAS D’ICI!
- JULIE! me gronda P’pa, c’est quoi ce comportement? Vous voulez qu’on installe des barreaux à ta chambre?
- Hé, P’pa, renchéris-je, pourquoi on déménagerait! On a des amies ici
- et un p’tit copain, continua Laure.
- et un superbe jardin, continuais-je également
- et Touffy? Vous avez pensé à Touffy, notre chien? Il a déjà eu du mal à s’installer ici, alors quelque part d’autre!
- T’as un petit copain Laure, questionna M’man la faisant rougir. C’est quoi ce cirque! Non, Laure, t’as pas de petit copain? Quand même t’as vu ton âge? De toute façon, on va aller à PARIS! Ça va être magnifique non?
- Quoi? PARIS? Hurlons toutes les deux, PARIS? Mais c’est pourri! Ok, c’est pas paumé comme ici, mais quand même, Paris… Ça pue, c’est pollué, et tout le paquet en plus! Oh non pas Paris!
- Votre père a été muté au siège de son entreprise. Il fera sa rentrée à Paris, alors pas de discutions! ordonna méchamment Maman. Maintenant dans votre chambre! »

Quand Maman se fâche comme ça, soit on dit un mot et on se prend une baffe, soit on se taie et elle a oublié dans deux jours. On le sait très bien avec Laure. On prend notre sac ensemble puis on monte l’escalier. Mais, dans un moment pareil, Maman croit vraiment qu’on va resté séparées? HORS DE QUESTION! On se met toutes les deux dans ma chambre:

« Qu’est-ce qu’on va faire July?
- Et si on prévenait en premier Marie et Dorothée?
- Mais le téléphone est en bas, et si M’man voit qu’on bouge, tu sais TRES bien ce qui va se passer, m’avertit soeurette.
- Je sais Lo! Mais On peut prendre l’ordi portable de Maman! Elle s’en sert que le Dimanche, et à que je le sache on est pas Dimanche!
- Mais, si tu te fais repéré? demanda Lo
- On verra, mais là, j’ai vraiment envie de prévenir Dorothée! Et toi Marie je suppose! Puis M’man va prendre son infusion et va regarder « je sais plus quoi » sur TF1.
- S’tu veux! » dit-elle regardant le soleil caché par les nuages à travers la fenêtre

Je me levais dans un honneur de gagnante. Au moins avec Lo, on gagne toujours! Je sais pas pourquoi mais, elle veut jamais contredire, et à la fin, ça finit toujours par: Si tu veux… C’est simple d’aller prendre l’ordi de Maman: soit cuis trop forte (lol), soit vraiment elle s’est pas où planqué ses objets! J’ouvre silencieusement la porte. Comme prévu Maman regarde « je sais pas quoi » sur TF1 (avec pleins de je t’aime, ou je m’en fiche que j’ai trompé Truc, le truc débile quoi) avec son petit thé aux infusions de roses. P’pa est en train de remplir une fiche sur la table basse. Je me suis glissée à pas de chat dans la chambre des parents. Mais qui je vois:

« Touffy,espèce de chien débile! Tu m’as fait un de ses peurs! »

En effet, j’ai beau très bien respecter ma sœur et ses goûts, je comprends toujours pourquoi elle a choisi ce chien débile? Il se pavane pendant dans le jardin ou s’emmêle dans les câbles électriques! Je le prends dans mes bras ce petit caniche et le sort de la chambre. Il descend les escaliers et: AÏE! J’entends Maman criait que ce pop taré de chien a failli engloutir ses pantoufles. Par chance, elle le monta pas dans sa chambre mais le sort dehors: OUF! Je m’empare de l’ordinateur portable de Maman qu’elle cache sous son oreiller, repart, referme discrètement la porte, rentre dans la mienne et referme immédiatement la porte:

« Livraison minute, déclarais-je à Laure.
- Tu devrais arrêter, un jour tu te ferras prendre!
- Mais non souerounette! Bon j’allume l’ordi,» dis- je en l’ouvrant et appuyant sur le petit bouton noir.

Nous attendons quelques minutes pour que j’ouvre la fenêtre MSN et me connecte sous mon adresse: SolyofJuly@hotmail.fr à @soleil@
Dorothée est là, je lui raconte tout. Marie arrive quelques minutes plus tard, là c’est au tour de ma sœur.

Bon, là je vais dormir: a+ journal!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La tulipe grise   Mer 18 Fév - 17:28

Hmmh... J'aime bien mais lorsque les parents annoncent aux deux fille le déménagement, je trouve que ca va un peu trop vite *_*' Et la mére ne fait preuve d'aucun intêret envers ses filles et ce qu'elles peuvent ressentir Oo Sinon c'est un peu loin de la vérité XDJamais Vu deux jumelles autant complices ^^
Revenir en haut Aller en bas
Banana007
Modératrice
Modératrice


Féminin
Nombre de messages : 1278
Age : 22
Passion(s) : : je suis autiste
Humeur ? : cramoisie
Date d'inscription : 05/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: La tulipe grise   Mer 18 Fév - 18:42

Oh, ça doit exister Shushine xD Bah moi je suis toujours ta fidèle lectrice, c'est un bon chapitre mais j'ai hâte de voir quand elles arriveront à Paris ^_^

_________________

[list]


Aya & Mew[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://someonetoldmethis.tumblr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La tulipe grise   Mer 18 Fév - 19:16

Oumpf alors des parents sans sentiments, XD Quand ma mére me l'a annoncée c'était carrément "Réunion-de-famille-sur-le-canapé-pas-bouger" Bref, c'était un post juste pour répondre à Banana mais ta Fic est superbe ! Juste on avait pas été informé que Laura sortait avec quelqu'un *__*"
Donc, on attends la suite (:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La tulipe grise   Jeu 19 Fév - 10:17

C'était fait exprès qu'on ne le sache, pas en gros une gaffe quoi^^ (C'esyt Laure pas Laura ^^, pas grave!)

Et si, ça existe des jumelles comme ça, je te l'assure!

Le fait que les parents sont sans coeur est fait exprès, t'inquiète!

Bon, je continue ma fic
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La tulipe grise   Ven 6 Mar - 16:56

Vendredi 8 Juin (Débute les grandes vacances)
Ça a été dur… Quand j’ai vu Marie partir dans sa voiture, j’ai failli éclater en sanglot. Heureusement que Julie m’a vu et a accouru avec Dorothée. Elle m’a dit que doute façon je pourrais lui envoyer des lettres, ainsi que lui parler sur MSN. Mais Julie a de la chance, Dorothée va rester jusqu’à Dimanche, ses parents le veulent bien. Marie va partir en Martinique demain, vers 3heures du matin. Comme pour changer… C’est dégoûtant, je vais les voir se marrer pendant que moi, je serais seule, avec le fantôme de Marie. On s’est dirigé jusqu’à l’arrêt de bus. Et voilà qu’on l’a raté de trente secondes. On voit encore le dernière vert du bus dans le rond point. Oui, le rond point! Y’en aura pas à Paris, cette ville nulle! Pourquoi Papa a-t-il muté? C’est pourri! Et Julie annonce:
« Le prochain est dans trente minutes! On peut attendre encore longtemps!
- Super! s’exclama Dorothée, alors on fait quoi en attendant?
- On compte les secondes qui passent? proposais-je.
- Laure, ça va? me demande Julie.
- Devine…
- Lo, tu pourras lui écrire à Marie, puis tu l’auras aussi sur MSN. Ce soir, je te pique l’ordi de M’man et tu files sur MSN. Elle y sera!
- Mouais… marmonnais-je.
- Allez Laure, m’aida Dorothée, lèves toi de ce minable banc de bois. Regarde comme il fait beau en cette belle après-midi d’été. Le soleil rayonne de milles feus.
- Dorothée! Ne recommence pas avec ta poésie, lui conseilla soeurette; c’est toujours la même chose. A la fin, tu finis par dire que c’est un temps pourri, qu’il va pleuvoir demain, et tout le bazar!
- Mouais, » ronchonna son amie arrêtant sa minable poésie.
Un long silence suit. Je regardais les enfants, dans leur voiture, avec leurs parents, visages rayonnants, yeux pétillants… C’est le début des vacances… Il avait l’air si content, alors que nous trois, assis sur ce minable banc de bois, on se taisait, ne racontant rien, même pas que Dorothée allait partir en Inde. Le soleil était bien là, réchauffant la Terre. Je serrais des dents. Il faisait déjà si chaud, il faisait déjà si… froid… Je me croyais en hiver. Un hiver imaginé. Ce n’était pas qu’il faisait froid, ce n’était pas que je grelottais. Mais, mes cordes vocales étaient gelées. Je ne pouvais pas dire un mot. Par contre, j’entendais très bien Julie et Dorothée qui étaient en train de discuter, sous le cerisier. En fleur… C’est vrai que ces petits pointillés roses sur le grand arbres le rendaient magnifique, mais cela ne pouvait même pas m’émouvoir. Puis, à vrai dire, on ne savait même pas si on aurait une grande maison? Si on serait dans un beau quartier… Et même, peut-être qu’on aurait carrément un pauvre appart’ minable! On n’en sait trop rien. Julie n’a pas l’air de trop s’inquiéter. Je l’entends rigoler avec Dorothée. Rahhh… Cette blonde, trop bleus, et aux yeux trop bleus… Ce n’est pas que je peux pas la saquer, mais… En faite, si, je peux pas la saquer. Je sais pas, elle est pas… assez bien pour soeurette adorée. Elle est trop… trop top-model. Elle est trop… pas assez intelligente. Elle est trop… collante. Rooh! Puis de toutes façons, qu’est-ce quand j’en ai à faire? Je tais mon esprit… Je ne pense plus à rien, seulement à Marie. Seulement à son visage triste quand elle est montée dans sa voiture bleu ciel. Seulement de nos fous rires, qui me paraissent si loin déjà. Me rappelle encore d’elle à la maternelle, et pourquoi? Pourquoi, au collége, en 5°, je dois partir? Pourquoi?
Je vois un truc long arrivé vers nous. Julie a tout juste le temps de faire signe au bus, qu’il s’arrête déjà. Je les vois monter, saluant Jim, le chauffeur. J’escalade les marches de fer, et traîne des pieds sur le sol noir. J’avance, regardant mes converses noires. Le bus est vide, pourtant, je me tiens debout, écoutant mon I-pod, celui que j’ai eu pour Noël dernier. Quand soudain, j’entends l’unique voix qui pouvait me réconforter:
« Hé! Lo? C’es toi? »
Je lève la tête, un sourire au lèvres. Voilà mon brun aux yeux bleus préférés qui me regarde. Je lui réponds:
« Oh! Gabriel!
- Ca tombe bien Lo, je voulais me parler, marmonna-t-il pendant que je commençais à m’asseoir
- Rooh, attends, on verra ça plus tard, et je l’embrassa immédiatement, fermant les yeux, il était là, c’était tout…
- Lo, ôte plait c’est important!
- Je m’en fiche, je profite encore de toi, et je renchaînais avec un autre baiser.
- Non, commença-t-il à s’énerver. Lo, je voulais te dire… Je ressens plus rien pour toi.
- Quoi? Quoi? Baby, oh non! Ne me fais pas ce coup-là! Me quitte pas! Je t’aime Baby!
- Désolé, ça devait arriver. De toutes façons tu déménages…
- Mais, mon amour! Pour toi… Ce n’était qu’un jeu? Qu’un vulgaire jeu où tu jouais le héros, le vainqueur sans l’avoir fini? Tu es odieux Baby!
- Lo, tu sais très bien. Ça devait finir comme ça. On devait se quitter. Tu en trouveras des mieux, et moi aussi.
- Ga Ga Ga Ga! GABOU! Ne me quitte pas!
- Lo…
- Permet moi alors ceci! » dis-je en me levant.
Je le regardai alors dans les yeux puis l’embrassant langoureusement, pendant quelques belles minutes, les dernières de notre liaison. Il ne le rompit pas, trouvant autant de plaisirs à ce dernier langoureux baiser qu’à tous les autres. Finalement, c’est moi qui ouvrit les yeux en première, et le rompit. Je relevai la tête, fâchée lui lançant des éclairs. Puis lui mit une baffe!
C’est en sanglots que je rejoins Julie et Dorothée, qui c’était placé au fond, sur la banquette pour3. Julie m’a demandé tout le long ce qui s’était passé avec Gabriel, mais moi, tellement déboussolée par, ce dernier baiser, cette séparation trop subite, le bruit et l’humidité de mes larmes, et surtout du son de ma chanson (mi à max), ne lui répondait pas. Je mérite quelqu’un de mieux que Gabriel, pourquoi en parler?
Journal, c’est avec douleur que je termine ces quelques mots, et te referme. J’espère que la prochaine fois sera plus joyeuse… Mais j’en doute… Je vais aller sur MSN maintenant, parler avec Marie… Elle va me demander tous les détails sur cette rupture. Donne-moi tout le courage qu’il faut pour lui avouer tout sans rajouter rien…
[ Vl'à désolé du retard! J'ai eu pleins de jours intenses de révisions et de controles, qui me permettaient d'aller sur très peu de forum. Pour celle qui veulent savoir quand sortira le prochain chapitre, j'en sais rien. Ma vie privée reprend le dessus de temps en temps, alors comprenez s'il vous plait! Seulement qu'il parlera du trajet, et peut-être, de l'arrivée à Paris. Si ce n'est pas le cas, se sera le 4ème chapitre qui en parlera! ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La tulipe grise   Sam 7 Mar - 14:11

Rooh Méchant Garçons XD Toujours aussi bien, mais pas assez long... HU HU Ze suite ? =)
Revenir en haut Aller en bas
Banana007
Modératrice
Modératrice


Féminin
Nombre de messages : 1278
Age : 22
Passion(s) : : je suis autiste
Humeur ? : cramoisie
Date d'inscription : 05/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: La tulipe grise   Dim 15 Mar - 0:15

[quote=lacelinette00]Oui, le rond point! Y’en aura pas à Paris, cette ville nulle![/quote]
Habitant à Paris, je peux te garantir qu'il y a des rond-points... Sinon, c'est toujours aussi bien, mais je m'impatience pour le chapitre de l'arrivée à Paris xD

_________________

[list]


Aya & Mew[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://someonetoldmethis.tumblr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La tulipe grise   Ven 20 Mar - 15:24

Lundi 11 Juin (dans la voiture, un dernier adieu à Dorothée…)
On venait de ramener Dorothée chez elle. Je voyais sa mère, toujours aussi belle. Elle ressemble terriblement à sa fille, des yeux d’un bleu pétillant, et les cheveuxdun scintillant blond. Dorothée me faisait des signes de main. Il y avait beau avoir la vitre et quelques mètres entre nous, je voyais son doux visage, d’habitude si gaie, rempli de larmes. Souvent, elle passait le revers de sa manche violette sur ses yeux, ôtant les larmes chaudes de son tendre visage. Je ne me regardais pas, mais j’imaginais qu’il sagissait de la même chose pour moi aussi. Je sentais des choses chaudes et humides dégringoler sur mes joues, qui avait, probablement, la couleur des tomates. Puis, j’entendis le bruit de la clef, et le moteur s’actionnait. Puis je tournais la tête en arrière, et je voyais Dorothée s’éloignait. Jusqu’à ce qu’on tourne à gauche. Je remis ma tête bien en axe, et la fit tomber sur mes genoux entre mes deux mains.
Laure me tâtonna l’épaule gauche, me demandant si j’allais bien. Qu’est-ce qu’elle voulait que je lui réponde: Oui, oui, je vais à merveille! Je l’ai regardé, rapidement, mais assez longtemps pour qu’elle s’aperçoive de mes larmes. Elle émit un faible grognement puis dit à Maman:
« On peut s’arrêter Maman? Je me sens pas bien?
- Déjà? s’étonna ma mère Tu veux un cachet?
- Non, non! Je crois pas que c’est moi, finalement. C’est Julie, elle fait une crise d’asthme, mentit-elle.
- Julie? Rooh! Chérie tu t’arrêtes immédiatement, » cria-t-elle à l’oreille de mon père.
Le geste brusque de mon père nous fîmes sursauter toutes les trois. Papa arrêta le moteur, et Maman se leva de son siège, sortit de la voiture, fit ouvrir ma portière, et me sortit tous mes médicaments, en demandant à ma jumelle de me les faire prendre. Laure a insisté pour qu’on aille faire un petit tour dehors. Papa a ronchonné que si on s’arrêtait tous les dix kilomètres on arriverait à Paris dans deux ans. Mais Laure a tellement insisté qu’il a finalement renoncé à retourner la clef et actionnait le moteur. Les parents sont restés dans la voiture, quand à Laure et moi nous sommes sorties et approchées du saule pleureur. Laure s’est assise à son tronc, m’invitant à faire de même.
Dix minutes plus tard, nous rentrâmes dans la voiture, et toutes mes larmes avaient séchées, et je lisais mon bouquin préféré: La fleur du lac. Quand à Laure, j’entendais la basse de son groupe préféré hurlaient dans ses oreilles, et sa tête se balançait au son de la mélodie. Je lui demandais un écouteur, d’un signe de main, qu’elle me le plaqua, illico presto, contre l’oreille. Et nous avons toutes les deux chantés à tue tête. J’entendais mon père soupirait, et ma mère nous hurlait (mais ça ressemblait à un murmure) que dans ses conditions, elle arriverait pas à dormir. Mais on était tellement occupée à chanter à tue tête toutes l’album de Katy Perry, que le cerveau n’engistra pas leur parole. Finalement, Maman, malgré le bruit, s’était assoupie, quand à mon père, on entendait toutes les deux minutes son soupir, plus ou moins long.
Puis, finalement, le MP3 n’eut plus de batterie, quelques heures après. Elle avait totalement oublié de le recharger hier, et quand au mien, je l’avais fourré, vite fait, dans une grosse valise. Maman s’est réveillée en nous criant dessus comme quoi c’était pas normal de chanter comme ça dans une voiture. Papa, lui, s’était tue. Je le regardais. Son visage crispé, sa lèvre inférieur mordillée, ses yeux regardant droit devant… Il avait faim. Je regardais ma montre, et lut l’heure: 13h25. Mon estomac répondit à cet appel. Bein, en chantant avec soeurette on avait pas vu le temps passer.
Puis, la voiture tourna vers la droite, vers l’aire truc bidule chouette. On est sorti immédiatement, et on s’est dirigé vers un petit resto. Apart qu’on a fait la queue pendant une heure (ou plutôt une heure trente!) c’était bien. Pendant que les parents faisaient la queue et se chamaillaient (« je t’a bien dit que y’avait trop de monde ici! » « Quoi!? Tu m’as jamais dit ça » « N’importe quoi! » « De toutes façons, si on t’écoute, on devrait faire une grève de la faim » c’est pas qu’ils s’aiment pas, mais quand ils doivent attendre une heure ils doivent OBLIGATOIREMENT se chamailler!), nous deux ont s’amuser avec nos DS! J’ai battu deux fois Laure au safari futé dans Mario Party! Elle jouait avec Yoshi, moi avec Toad (le p’tit champi!). J’ai pris pleins de photos de Yoshi, mais la dernière était trop drôle. Y’a eu un bug et Yoshi apparaissait en rose! On était mortes de rires quand les parents nous ont appelé:
« Les filles! Venez vite!
- Ké » répondit-on, éteignant nos DS après que Laure m’est battue au jeu « la brosse des maths » (beuh!!! J’aime pas perdre!)
On a découvert alors ce que les parents nous avaient commandé:
« Quoi? Mais! Maman! Je t’avais demandé un sandwich jambon emmental! Tout simple! Pas un avec plus de mayonaise, de ketchup et de beurre que de jambon! s’exclama Laure.
- T’as de la chance encore soeurette! lui répondis-je. Moi me suis tapé celui qui sent les œufs pourries! Je t’avais demandé une avec des tomates et un peu de salade, pas un truc aux œufs pourries et à la tonne de ketchup!
- Roooh! Les filles! Vous êtes énervantes! s’énerva P’pa. Regardez nous ce qu’on s’est pris: un truc aux œufs pourries avec une tonne de ketchup puis avec aussi que des trucs qui sentent mauvais!
- Ouais! affirma-t-on Mais vous vous êtes vieux! Alors vous vous en fichez de manger des trucs dégue!
- LES FILLES! s’écria ma mère.
- Pfff… »
On a pas fini notre truc dégue! On est remonté dans la voiture, et heureusement que Dorothée m’avait passé de becs, sinon qu’est-ce qu’on aurait miamer?
Puis, Laure s’est endormie… Son souffle régulier et le ronflement de M’man formaient un magnifique orchestre qui nous énervaient P’pa et moi.
Puis soudain m’a chuchoté, pour pas réveiller les ronfleuses:
« C’est ici! »
__________________________
Merci à vous deux Banana et Shushine!
@Banana --> Elles connaissent un peu complétement rien à Paris!
Revenir en haut Aller en bas
Banana007
Modératrice
Modératrice


Féminin
Nombre de messages : 1278
Age : 22
Passion(s) : : je suis autiste
Humeur ? : cramoisie
Date d'inscription : 05/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: La tulipe grise   Mar 24 Mar - 20:21

Yeah ça s'approche de Paris ^^ Je sais pas si tu nous prévois un pavé de descriptions, mais j'attends de pied ferme le prochain chapitre ^^

_________________

[list]


Aya & Mew[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://someonetoldmethis.tumblr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La tulipe grise   Jeu 26 Mar - 12:19

Merci * tu vas me faire rougir *

Ouais, je vais essayer de super bien décrire leur immeuble ou maison (mystère!)... Mais surtout, tout ça avec un pack de sentiments.

Par contre, les chambres vont être vite faits, ainsi que tout le reste. Car simplement, y'aura pas de meubles, et qu'une piéce change immédiatement d'apparence avec un meuble. Aussi, les pièces sont, je trouve, intimes, et leurs description pas très utile. One contente de voir la tapisserie, la moquette ou autre. On se fiche de tout le reste, il suffit de reloukr. Alors que relouker un immeuble... [Je crois que t'as rien pigé]

Après ce sera la découverte des voisins (Whaouh! T'as vu la tronche de la vieille! Trop craquant celui-là! Regarde, là le boul dog, ressemble trop à son maître)


Dernière édition par lacelinette00 le Dim 29 Mar - 15:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La tulipe grise   Dim 29 Mar - 12:58

Pour une raison que j'ai expliqué plus haut, je n'ai pas super bien décrits les pièces de la maison.
Merci à toutes celles qui lient. N'hésitez pas écrire un petit message pour m'aider. J'aimerais savoir si il y a d'autres personnes que Banana et Sunshise qui lisent ma fic.
-----------------
Lundi 11 Juin
P’pa s’était arrêté brusquement, et m‘a réveillé. Je somnolais encore quand on a entendu ce qu’il disait à Julie: « c’est ici! ». Je me suis alors levée brusquement, étonnant ma jumelle, qui me regarda de ses étranges yeux violets. Je lui ai adressé un petit sourire, puis remarqua que P’pa pointait son index vers la gauche. Toujours très curieuse j’ai aussitôt tourné la tête vers la gauche (c’était mon côté en plus, trop de chanceJ ). C’est là que je vis… notre prochaine demeure.
C’était un immense immeuble. Il s’élevait majestueusement par-dessus tous les autres, comme un humain se trouve grand parmi les nains. Il avait l’air beaucoup plus ancien que les autres. Les autres étaient pour certain, d’un blanc marbre, la plus pare d’un vieux blanc. Mais celui-là! Il était presque grisâtre. C’était dingue! Je le regardais les yeux écarquillés (c’était quoi cet immeuble?)! De plus, il n’y avait pas de balcons. Et nous qui faisions un barbecue presque tous les mois (quand il fait beau), ça sera dur. Puis, y’a même pas un petit jardin autour. Je me rappelle que les quelques immeubles de notre « petit coin pommé » étaient entourés d’un petit jardin (mais d’un jardin quand même). Puis…Voilà, quoi, même dans la voiture j’entendis les KLLLLAAAA des klaxons, les TTUUUUTTT de je sais pas quoi, les PRRFFF de je ne sais pas quoi encore. Et, en plus cet immeuble, c’est peut-être pas très clair, mais je déteste cet immeuble qui à l’air:

D’être un truc pour minables
De sentir plus mauvais que Touffy (possible?)
De s’être écrouler il y a deux secondes et recoller à la va-vite avec du scotch et de la colle premier prix carrefour
D’avoir une pièce salle à manger/cuisine/salon/grenier/chambre, et une pièce toilette/salle de bains.
Si vous avez pas pigé, un truc pour nuls! Bon, même plus pouvoir crâné que je suis une descendante de Charlemagne (vrai!) et que mon arrière arrière grand père est un saint (d’après mes sources c’est pas faux, pas obligatoirement vrai ^^). Et puis, je crois que c’est suffisant pour dire que j’ai pas envie de passer toute ma vie ici! Purée, c’est quoi ce truc pourri! J’y crois pas je vais pas passer mes plus belles années d’adolescente ici? Non, mais ils croient que je vais rester comme ça, relax, sans rien dire. Bon, c’est à moitié vrai puisque je dis rien, mais bon, c’est pas la peine… En plus, Maman ronfle, purée! Qu’Est-ce qu’elle a à ronfler toutes les deux secondes, elle veut que je lui donne une baffe! Non? Bein, ça me démange pourtant! Je sens que je vais trucidé tout le monde (sauf les mecs mignons) et July (my soly). Bon, bien sur, vais les torturer à mort, pour qu’ils me supplient à genoux (bien non! Ils en auront plus) d’arrêter (trop tard, puisqu’ils meurent une seconde après leur déclaration)
Bon, je crois que j’ai vais arrêté avant que je prenne un couteau et tranche la gorge de P’pa

MARRE DE TOUT ENVIE DE MEURTRE!

Julie a détaché sa ceinture, je fis de même. Je remarquai un air triste et inquiet dans ses doux yeux violets. Comme moi, elle n’avait pas l’air de trouver l’endroit magnifique. A vrai dire, c’est normal, c’était… vieux, puant, et tout le bazar. Bon, c’était pas le coup de foudre. Je comprends pas pourquoi ils ont choisi cet immeuble minable les parents, mais, faut leur faire confiance. Ça me va bien tiens de dire ça, moi qui est fait une crise pour ce déménagement. Mais à vrai dire, ça va nous détruire Julie et moi. Plus de Dorothée ou de Marie…
Et en plus de cela, on va pas aller chez Tatie Madi, la tante de Papa, cet été. On va rester ici, à mourir! Les parents disent (enfin surtout P’pa) que c’est pour s’habituer. Mais, on aurait pas pu rester deux semaines chez Tatie Madi? Des fois, je comprends pas ce qui se passe dans les têtes. Ils savent que c’est notre seule bouffée d’oxygène les vacances d’été. Et surtout quand on va chez Tatie Madi. P’pa nous a dit que c’était comme ça, et pas la peine de discuter. Au fait, je crois qu’il s’est fâchée très fort avec Tatie Madi. Maman, comme toujours a dit à Papa « Chéri, les filles doivent aller chez Tatie Madi ». Mais il lui a répondu « Hors de question ». Et Maman n’a pas insisté. Elle savait très bien qu’en poussant trop, peut-être qu’elle obtiendrait ça, mais… peut-être que P’pa se fâcherait en plus contre Maman.
On a, donc, défait notre ceinture. Les cheveux roux de Maman s’étallaient encore sur le siège. Ses paupières recouvraient ses beaux yeux verts, et un léger souffle régulier transperçaient ses lèvres douces, provoquant un fin sifflement régulier. P’pa nous a défendu de la réveiller. On lui a tiré la langue, et il s exclamé que la nouvelle génération: bof!
P’pa n’a plus dit un mot on a monté les escaliers. Puis, il a montré une pauvre porte minable, et a tourné la clef dans la serrure. Et ce c’est ouvert. On entrait d’abord dans un petit vestibule qui amenait, par la porte de gauche, à un salon qui faisait salle à manger, salle télé et salon. Derrière y’avait la cuisine. Quand dans le vestibule, on prenait la porte de droite, on entrait dans un couloir qui menait aux chambres, puis aux Wcs et à la salle de bain. Je suis allée directement dans les chambres. Ma chambre était la première des trois chambres. Elle avait un papier peint ROSE FLUO (assortie à la moquette)! LA HONTE! Et une frise avec des poupées barbie! Quand je suis entrée, j’ai hurlé d’horreur. Julie est accouru et a piqué un fou rire. Je l’ai regardé d’un regard noir:
« On va voir ta chambre!
- Ça peut pas être pire que ça! Regarde »
J’ai éclaté de rire. Sa chambre était bleu foncé et une frise représentant… des bébés! La moquette s’était une moquette bleu, normal. Elle m’a regardé gravement puis à ajouter:
« Rooh! Ça va! Attends, on va regarder celle des parents! »
On s’était préparées au pire. Mais, quand a poussé la porte, une chambre normale et apparut. Les murs vert pomme assortis à la moquette verte, elle-aussi. On a crié à P’pa que s’est nul. Il nous a dit qu’on referait les chambres. HEUREUSEMENT!
La salle de bain, mur de carrelage blanc, avec un carrelage de sol blanc aussi. Une douche et bain.
Les WC, mur de carrelage, et carrelage de sol, d’un rose saumon.
La cuisine, un carrelage de sol à carrés blancs et noirs. Les murs étaient du papier peint blanc.
Le salon (télé salle à manger), du lino, et un papier peint marron clair, assorti au lino.
On est restée dans notre chambre à jouer avec notre DS, pendant que M’man (qui, MIRACLE! C’était réveillé) et P’pa installaient tout. Au bout d’un moment M’man est venue nous voir, et nous a dit:
« Allez faire un petit tour mes amours, et rencontrez tous les voisins. Ca vois fera du bien. Tiens, prenez ça. On va inviter le maximum de voisins la semaine prochaine pour fêtez notre emménagement. Alors, sonnez aux portes, attendez qu’on vous ouvre. Soyez poli! Bonjour et Au revoir, N’oubliez pas de nous répondre, A Dimanche! Tous ce que tu veux, du moment que ça reste dans le poli.
- M’man, on est toujours polie!
- Oui oui… Faîtes votre petit tour. Le parc se trouve tout près, prenez ce plan, et après votre tournée de voisins, vous y irez.
Vous rencontrerez peut-être des camarades de classe! »
On est sortie aussitôt.

[ Est-ce que vous voulez que je fasse une sorte d'albums photos avec Julie, Laure, M'man et P'pa? ]

Revenir en haut Aller en bas
Banana007
Modératrice
Modératrice


Féminin
Nombre de messages : 1278
Age : 22
Passion(s) : : je suis autiste
Humeur ? : cramoisie
Date d'inscription : 05/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: La tulipe grise   Sam 11 Avr - 20:18

Franchement, j'ai bien aimé mais sans plus ^^ Parce qu'il n'y a pas trop de rebondissements dans ce chapitre. Mais je te fais confiance, en même temps c'est une sorte de pause dans l'histoire ^^ Ha ha, immonde, la chambre avec les mômes sur le papier peint xD Pourquoi pas pour l'album photo ? Je suis pour.

_________________

[list]


Aya & Mew[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://someonetoldmethis.tumblr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La tulipe grise   Sam 18 Avr - 8:01

Merci!! Désolé de mon retard, mais j'étais en vacances!

Donc pour bientôt un nouveau chapitre!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La tulipe grise   Aujourd'hui à 8:27

Revenir en haut Aller en bas
 
La tulipe grise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kiki veut 1 m de fausse fourrure grise?
» la tulipe
» Radar : conducteur non titulaire de la carte grise
» [projet terminé] Porte carte grise personnalisé
» [VENTE] Baccara, 01/96, grise, 01/96, 120.000 km, 16.500 € (Italie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE GROW :: Corbeille :: Corbeille-
Sauter vers: