WE GROW

Votre forum de discussion !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les descendants des ténèbres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Les descendants des ténèbres   Mar 4 Nov - 1:20

Je me lance dans un tout nouveau genre ... en fait c'est pas vrai mais bon XD ... j'avais envi de mettre un BL mais malheureusement, ceux que je connais sont souvent assez pervers (nan mais je veux dire vraiment pas pour les moins de seize ans ... et encore) ou indisponibles en france. J'ai donc opté pour un Shojo que les jeunes lectrices tendancieuses comme moi voit tout de suite comme un BL, j'ai nommé, les descendants des ténèbres.


Titre : Les descendants des ténèbres
Titre original : Yami no matsuei
Auteur : Yoko Matsushita
Nb de tome : 11 tomes (série en cours)
éditeur français : Tonkam
Adaptation en anime : Une anime de 13 épisodes non licencié en france.

Résumé : Quand une personne meurt, son âme est automatiquement transporté vers sa destination, paradis ou enfers. Toute fois, il arrive que des personnes ne meurent pas, même à la fin de leur vie ou qu'une fois morte, les âmes ne trouvent pas leur chemin. S'occuper de ces personnes, c'est le rôle des Shinigami.
Les shinigami sont des humains qui ont concervé des regrets de la vie. Le roi Enma leur fait alors passer un test pour mettre à l'épreuve ce sentiment. Seul très peu de personne réussissent à devenir Shinigami et a avoir un nouveau corps (qui est en fait leur corps d'origine) et peuvent passer de la terre au monde des morts. Les Shinigami sont toujours par deux afin d'éviter leurs motivations personnelles de prendre le dessus sur leurs missions
Dans YnM, nous suivons l'aventure d'un de ses couples. Tsuzuki Asato, shinigami mal payé chargé de la région de Kyushu (secteur 2) ayant un léger penchant pour les choses sucrées, se voit octroyer un énième partenaire. Celui-ci, Kurosaki Hisoka, est tout son contraire. Introvertie, franc, dure ... il n'est tout de même âgé que de seize ans. Pour arranger leur relation, Hisoka est doté d'un pouvoir d'empathie et, à cause de ce pouvoir, ne supporte pas (physiquement et moralement) le contact humain. Pour Tsuzuki, c'est un défis à relevé que de faire comprendre au jeune garçon qu'il n'est pas son énemi. Et leur première mission sur les traces d'un vampire lui en donnera probablement l'occasion.

Avis : J'aurais un avis plus centré sur l'anime puisque je n'en suis qu'au tome 5 du manga, même si j'ai déjà feuilleté le 11.
Le manga YnM peut être concidéré à la fois comme un manga Shojo ou comme un Shonen ai, comme je l'ai dit précédemment. Aussi, si les jeunes filles qui aiment les shojo pleins d'action l'apréciront pour les petites histoires amoureuses passagères de Tsuzuki et Hisoka qui se prennent d'affection pour des personnes condamnés à mourir, les amateurs de BL préfèreront l'histoire enflammé entre Muraki et Tsuzuki et les petites allusions au couple Hisoka/Tsuzuki situé un peu partout dans les volumes - particulièrement à la fin du 3 ;-) - Ainsi, chacun pourra y trouver ce qu'il préfère et même les garçons pourront regarder avec joie les scènes de bataille à coup de sort et de fuda.

Les personnages de Matsushita-sensei sont tous très caractérisés ce qui leur donnent très vite un certain lien avec le lecteur. On les connait comme le connaitrait n'importe quel personnage du manga mais nous ignorons leur plus grand secret que l'on désire persé. Chacun à leur manière nous attirerons et même les méchants finissent pas nous captiver. En effet, Mitsushita-sensei joue sur le mystère dans son manga, en particulier avec le principal protagoniste, Tsuzuki, dont on ne sait rien hormis son âge.
C'est en effet le personnage de Tzuzuki qui est le plus travaillé. Entouré de mystère, on ne sait de lui que quelque détail. Il est âgé d'un peu plus de 90 ans, est mort vers 20 ans, il a une passion pour les sucreries, est l'empoyé le moins payés, possèdent 12 shikigami et déteste être la cause de la mort des gens. Personne ne sais comment il a vécu ou ce qui l'a tué. Bien sur, ces détails seront expliqués au cours du manga et contribue à l'envi de savoir la suite. De plus, le personnage de Tsuzuki, bien que très guilleret, tombera peu à peu dans la folie au fur et à mesure du manga jusqu'à vouloir se suicider une seconde fois dans le dernier épisode.
Il faut aussi noter que le personnage de Tsuzuki, en bon héro, ne peux pas être détesté. Mettez y tous les efforts que vous voulez, vous finirez comme Hisoka ou Tatsumi. Que se soit son amour des sucreries, sa façon de jouer les chiens battus ou sa façon de toujours voler au secours des autres (que se soit Hisoka et les filles du dernier arc de l'anime). Il y a en lui une force gravitationnel qui nous empèche de nous dire "qu'il aille crever, l'anime sera bien mieux sans lui !". Aprentissage de son passé sera l'élément déclancheur du meilleure passage de ce manga au passage ;-)
Dans la catégorie passé douloureux je demande Hisoka-tan. En effet, Hisoka a lui aussi un passé difficile mais, contrairement à Tsuzuki, on apprend très vite la vérité. Dans le premier arc, tout est bouclé. Il est mort à seize après avoir était la proie durant trois ans d'une étrange maladie qui l'a fait souffrire jusqu'à son dernier souffle. Bien que tout semble laisser croire qu'il est mort de cause naturelle, il fait partie des cas étranges et non illucidés du bureau des assignations. En effet, Hisoka a été assassiné par Muraki qui ne cessera de le percécuter tout le long de l'anime. Hisoka, comme tous les autres personnages de l'anime, s'attachera très vite à Tsuzuki après que celui-ci ait foncé la tête la première dans un piège tendu par Muraki pour le sauver. Il a toujours été renfermé mais s'ouvrira peu à peu avec Tsuzuki (avant de se refermer à la suite de la mort de Tsubaki-hime --").
Dans les personnages que je tennais à vous décrire, il y a aussi le docteur Muraki, méchant récurant de l'anime qui ne s'intéresse qu'à une chose ... ou plutôt une personne ... Tsuzuki. Il est tellement sadique qu'on le déteste rapidement ... seulement voilà ... chaque fois qu'on s'imaginer qu'il est mort, on se dit "finalement, c'est dommage". Notez aussi le fait que, comme les anges, il est vétu de blanc.

Les dessins sont aussi très soignés et plutôt jolis. Les personnages ont tous un certain charme (HISOKA !!), sauf le directeur de l'école d'Hijiri dans le second arc bien sur. Les couvertures sont tout simplement magnifiques, la bande sonnor de l'anime génial. Je regrette toute fois la voix d'Hisoka qui, à certain moment, je me plait pas trop, mais dans l'ensemble, elles sont toute magnifique - y compris celle de ce baka de Muraki !

Il ne faut pas oublier que l'on a affaire à des dieux de la mort et on nous le montre dès le premier tome avec un combat sangant et des murs recouverts de sang. Certe, quand on blesse les shinigami, leurs blessures cicatrises mais n'oublions pas qu'il leur faut du temps pour retrouver toute leur force. Ne vous étonez donc pas des personnages qui menaces de trucider Hisoka (bah quand même ... l'autre démon y va pas de main morte je trouve --" "je te ferais subire les pires tortures des enfers")

En bref, un manga entre shojo, shonen et shonen, des personnages magnifique et attachant, un petit trop mimi (Hisoka-kun bien sur ^^) et un gros sadique ... j'achête direct ! On a même le droit à un travesti à un moment XD ... et j'adore le deuxième arc de l'anime (deuxième partie du second tome) avec DEUX Hisoka (Hijiri étant un prototype de la version finale d'Hisoka-kun). Et puis le titre en jette XD
Vive les révélations sur la famille Kurosaki aussi




... plus d'image quand j'en aurais des mieux.

Opening - eden
Note --> J'ai bien vérifier ... dans l'anime, on ne voit jamais Hisoka assis au bureau au début de l'opening ... va savoir pourquoi il est là --"

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Les descendants des ténèbres   Dim 28 Aoû - 22:10

Je remonte un peu ce sujet pour annoncer qu'une suite va finalement sortir, et oui mesdames et messieurs, après toutes ces années d'attentes. Toute fois, le style le l'auteur a "évolué" et considérablement changé pendant ce temps là et a rendu nos personnages méconnaissables. Si si, j'vous jure. Le tome 12 devrait sortir un de ces quatre (ancien dessin) puis le tome 13 sera avec le nouveau style.
FIGHT !

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
 
Les descendants des ténèbres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Association des descendants de Nicolas Perrot
» Voilà un gars dont ses descendants vont rigoler pour faire sa fiche généalogique
» Normandie et fantasmes
» les ducs de Normandie
» Saga Poulain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE GROW :: Multimédia :: Mangas-
Sauter vers: