WE GROW

Votre forum de discussion !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le sceau de Karka (oui, je sais, encore une nouvelle fic...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Le sceau de Karka (oui, je sais, encore une nouvelle fic...)   Ven 1 Aoû - 5:59


Pour la troisième fois, je me lance dans une fic, cette fois-ci de l'héroic fantasy (et j'espère que ce ne sera pas top mauvais...), et je pose les bases, autrement dit, les personnages, et le debut du premier chapitre...La suite viendre dans trois semaines ^^

Le couple principal :

D'un côté, Reis Duelar, une jeune femme de 21 ans, au caractère bien trempé (c'est elle qui protège son prince charmant ^^). Elle a tendance à s'emporter facilement, mais elle ne se laisse pas faire.
De l'autre, Beowulf Cadmus, le capitaine de l'ordre de chevalerie des Gryphes de Lionel. Bien que ce soit un guerrier redoutable, il est plutôt doux et gentil en privé, et c'est souvent lui qui se fait disputer par Reis.

Chapitre 1, première partie

Reis attendait avec angoisse le retour de son amoureux, Beowulf. Il y a deux semaines, il était parti mener les Gryphes de Lionel au combat contre l'empire Ordalian, et elle n'avait toujours pas reçu de nouvelles.
Pourquoi fallait-il que le plus parfait de tous les hommes de Magvel soit un combattant ? pensa-t-elle. Surtout, un combattant qui risque chaque jour où il est sur le champ de bataille de mourir pour...rien ? Les Ordalians n'iront jamais jusqu'ici, seule la capitale les intéresse...
Cela faisait presque cinquante ans qu'à cause d'une bête histoire de succession, les deux empires rivaux, Magvel et Ordallia, se livraient une guerre sans merci. Et chaque jour, des centaines d'hommes mouraient pour le bon plaisir de rois qui ne cherchaient qu'à étendre leur influence, à n'importe quel prix. Et chaque soir, Reis se demandait si Beowulf faisait partie de ces victimes.
Un bruit de galop interrompit ses réflexions. Un chevalier monté sur un Eibis, une sorte de grosse autruche jaune, se dirigeait à toute vitesse vers le château de Lionel, sans doute porteur d'un message pour le comte Draclau, seigneur de Lionel et des cités environnantes. La jeune femme le reconnut aussitôt, malgré la vitesse à laquelle il allait : c'était Aliste, un grand ami de Beowulf. Il savait sans doute ce qui lui était arrivé.
_Ohé ! Aliste ! cria-t-elle, faisant de grands signes pour attirer son attention. C'est moi, Reis !
Aliste arrêta net son Eibis et en descendit, puis se dirigea vers Reis.
_Comment va Beowulf ? demanda-t-elle avec impatience, sans même prendre la peine de saluer le chevalier.
_Il va bien et ne devrait pas tarder à rentrer. Tel que je le connais, il doit être au prises avec quelques monstres sur la route... Ils sont de plus en plus agressifs ces derniers temps. Mais ne t'en fais pas, tu le reverras en un seul morceau, assura-t-il.
Reis poussa un immense soupir de soulagement.
_Grâce aux dieux, tu vas bien toi aussi...
_Dis donc, ce n'est pas parce que tu te sens toujours obligée de materner Beowulf que c'est vraiment un assisté ! Il sait parfaitement se défendre tout seul ! rétorqua Aliste sur le ton de la plaisanterie.
_Je sais, je sais...soupira Reis. Hmmm...Et d'après toi, quand Beowulf reviendra-t-il ?
_Eh bien... On s'est séparés au niveau des marais de Dorvauldar, parce que le duc Goltanna m'avait confié un message...à remettre de toute urgence ! Désolé si je ne reste pas davantage, mais je t'assure que ton calvaire va bientôt s'achever.
La jeune femme eut un sourire forcé.
_Tu ne peux pas imaginer ! Chaque jour, ce gros porc de Bredmont se demande ce qu'il pourrait m'offrir pour gagner mon amour... Heureusement qu'il ne tente rien quand Beowulf est là !
Aliste regarda Reis un moment. Ronde, mais pas grosse, elle avait une très longue chevelure blonde et deux yeux bleus au regard envoûtant, deux petites gouttes de douceur dans son visage anguleux. Et malheureusement, ce corps superbe avait attiré l'attention de Bredmont Freitberg, un homme riche et influent qui chaque jour promettait monts et merveilles à Reis afin qu'elle accepte de l'épouser (et, bien sûr, qu'elle renonce à son amour pour Beowulf ).
_J'ai jamais connu rien de tel...Mais je sais qui est Bredmont et malheureusement, des gens comme lui sont capables de tout. Mais tiens un ou deux jours en plus, d'accord ? Beowulf devrait déjà être aux alentours des chutes de Zierchelle, donc tu vois ? Tu le reverras bientôt... Allez, le devoir m'apelle, je t'abandonne le temps d'aller à Warjilis !
Si Reis savait parfaitement où se trouvait Warjilis (sur la côte de Bugross, à deux jours de course sur le dos d'un Eibis), elle ne pouvait pas en dire autant des chutes de Zeirchelle...Elle savait que ce n'était pas loin du château de Limberry, que des soldats de Magvel tentaient tant bien que mal de reprendre aux Ordalians, mais c'était tout...Mais au vu du sourire d'Aliste, ce n'était pas loin de Lionel non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le sceau de Karka (oui, je sais, encore une nouvelle fic...)   Dim 3 Aoû - 17:05

chouette du fantastique ! lol ! j'adoreeeee !
Revenir en haut Aller en bas
 
Le sceau de Karka (oui, je sais, encore une nouvelle fic...)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parce que je sais que vous aimez bien...
» Debut du régime je ne sais pas quoi faire comme menu
» Comme je sais que vous êtes des pros de la poussette :) Help
» Ne sais pas trop quoi en penser ...
» Je ne sais plus comment faire avec mon fils de 6 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE GROW :: Corbeille :: Archive-
Sauter vers: