WE GROW

Votre forum de discussion !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Jeu 2 Aoû - 11:58

Je l'adore,elle est superbe et vraiment trop cool!
Revenir en haut Aller en bas
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 20
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Jeu 2 Aoû - 11:59

Ouais c'est moi qui l'ai fait... Momo est à la mer, alors je lui réserve un petit cadeau : LE LOGO OFFICIEL !

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Irmy
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Jeu 2 Aoû - 12:14

Sa pour etre un cadeau s'est un cadeau ! Elle ne va pas etre contente ! non ! elle va sauter de joie !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Jeu 2 Aoû - 12:15

Ok,trop cool et gentil de ta par,mais elle revient quand momo....
Revenir en haut Aller en bas
Irmy
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Jeu 2 Aoû - 12:15

Je sais pas ! C'est marqué dans absence
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Jeu 2 Aoû - 12:17

ok,je vais jetter un coup d'oeil.....
Revenir en haut Aller en bas
Irmy
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Jeu 2 Aoû - 12:18

Moi aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Ven 3 Aoû - 11:23

Ok,mais essaye d'éviter le flood...Bon revenons au sujet....
Revenir en haut Aller en bas
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 20
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Ven 3 Aoû - 11:51

Momo-chan revient le 12 août !!!! Je l'ai dit trois milles fois !

Fin du HS

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Ven 3 Aoû - 12:00

Je le sais,ce message le l,ai poster sa fais assez longtemps!
Ok,on reveient au sujet!
Revenir en haut Aller en bas
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 24
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Sam 18 Aoû - 22:47

Je suis de retour mais maintenant j'attends que ma Ray-chan préféré me dise si il est bien ... Et si il est assez long (XD ... 5 page sur word) Enfin bref ... Patience, parce que "patience et longueur de temps ..." [annie (ça faisait longtemps -_-) "font plus que force et que rage" Tu ferais bien de t'en inspiré !] Mechante Nee-chan ! [annie: J'ai 5 minutes de plus et je suis la vielle ... Franchement. Tu verras, plus tard tu seras comme Risa: "Onee-sama"] Rêve toujours !

Bon ... Revenons au sujet XD

SUPER LOGO !!!

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Lun 20 Aoû - 12:26

Oui!Je suis d'accord avec toi momo-chan!
Revenir en haut Aller en bas
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 20
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Dim 26 Aoû - 20:34

Ah cool merci mmm's ! C'est gentil de dire que le logo est joli ! Je suis de retour, momo ! (Et l'école aussi -_-) Je me réjouis de lire la suite !

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 24
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Lun 27 Aoû - 22:19

Ray-chan ... Tu reviens quand je pars T^T on est quand même pas douer XD
Voilà la suite.

Note des auteures:
Momo-chan: Bah voilà un chapitre qui est un peu pourave XD je l'ai fait entre deux tours de ski nautique. Je me suis quand même bien amuser XD et puis c'est tout Suichi de s'énnerver à la fin XD
Petit voc: Oyasumi nasai --> bonne nuit
honto ni --> vraiment.
Ray-chan --> PAS POURAVE DU TOUT !!! S'il était pourave, j'te l'aurais dit XD [producteur --> Oh non. Elle me saoule.] [producteur de Ray-chan : Pas mieux, moi ! Vous, vous avez que TR !!! Moi, j'ai : Lupia, Un chat dans la rue, A.M.O.U.R., PM, Les demons du Crépuscule, et d'autres, c'est vrai, quoi ! Elle invente une histoire chaque jour ! (c'est vrai -_-) Et prochainement, Noir sur Blanc !] [producteur --> ok, c'est pire...]


Chapitre 9 : Une journée presque normal.

Après avoir tout dévoiler, Suichi couru jusqu'à la piscine. Elle faisait partit du club de basket, de natation et d’athlétisme … Elle aidait aussi les joueurs de foot avant les compétitions pour la motivation. De son coté, Aoyama réfléchissait, ne sachant pas vraiment qui pouvait être ce Ryo … Surment une autre famille avec le même nom de famille. Après tout, le nom Saruya était aussi répandu que Sakurai. Il décida donc de chercher un peu ce soir, bien que ne pensant rien trouver. Suichi aussi se posait des questions … La prof de physique … Une ancienne … une ancienne quoi d’ailleurs ? Il n’avait pas encore de nom ! Elle y réfléchirait ce soir, après le cours de natation. Il fallait absolument qu’elle parle à sa prof. Demain ! Non, elle devait continuer les cartons d’invitation. Comme si elle avait besoin de 3 semaines pour ça ! Elle fut tirée de sa rêverie par l’entraîneur de natation :

- Yokoyama, un peu de nerf, on dirait que vous ne voulez pas avancer. On s’active un peu, allez !!
- Bien sur Takahata-sensei.

C’est alors que ça frappa Suichi. Son entraîneur de natation avait le même nom que l’un des anciens … Et revoilà ce problème de nom ! Peut être … Il faudrait lui en parlait à la fin de l’entraînement. Heureusement il se fini vite et le prof l’appela.

- Yokoyama, en temps normal vous êtes bien plus forte. Vous êtes fatigués ? Vous avez des problèmes avec vos parents ?
- Heu non … sensei, connaissez vous de certain Atsuki ?
- Bien sur, nous étions à l’école ensemble quand j’avais ton age. Mais pourquoi cette question ? Tu t’intéresses à eux ?

- Et bien … Je voudrais savoir se que vous faisiez pour revenir avec des blessures tout les jours.
- Eux … Il y avait pas mal de chat qui voulait s’enfuir en ville alors on les rattraper. Mais ils n’étaient pas très compatissants et nous griffaient souvent.
- Une copine l’a déjà sortit celle là, je sais que c’est pas vrai. Est-ce par hasard vous ne vous seriez pas retrouver à combattre des monstres pas beau et cruelle, genre « je-veux-détruir-la-terre » ?
- Comment …
- Yop !! Je suis trop forte !! Moi aussi je suis comme ça maintenant ! Je suis sur qu’on va bien s’entendre sensei. Bon, je vais être en retard à la maison et … Je dit n’importe quoi … Mon frère se fiche pas mal de l’heure à laquelle que rentre. Sayonara sensei.

Elle courut le plus vite possible pour rentré chez elle en pensant : « un de moi à trouver ». Un fois arriver, elle se jeta sur son journal pour lui dire :

Kitty !!!! Oui tu le sais, quand je dis ‘Kitty‘ c’est qu’il y a une grande nouvelle … Enfin bref, tu sais se dont je t’ai parler hier, et bein j’ai trouver un des ancien … J’ai toujours pas de nom … Si !!! Pourquoi pas, Tomodachi ryoku !!

Cette idée de nom traversa en même temps Sakura, Haruka, Tekemoto, Ichigo et Aoyama. La petite fille se précipita sur le téléphone pour le dire à Sho.

Chez Aoyama, on avait d’autre préoccupation. Le garçon cherchait des renseignements pour savoir si quelqu’un de sa famille s’appelait Ryo. Il se rappela alors qu’il avait un vieil album photo et que sa mère A-DO-RE parler du passé. Il alla donc le chercher et demanda à sa mère de lui parler des gens qui était présent sur les images. Sa mère fut vraiment très contente. Elle parla de toutes les photos :


- Alors là c’est ton oncle Tadashi, c’est le jour où …

Le garçon aimait bien entendre parler de ses ancêtres mais c’était un peu trop pour lui jusqu’au moment où il y avait une image découpé. Il ne l’avait jamais remarqué. Il demanda alors :

- Kaasan … C’était qui ici ? Et pourquoi la photo a-t-elle était découpé ?
- Lui ? C’est ton oncle Ryo. Un garçon étrange. Il rentait à des heures impossibles et … Dans le même état que toi hier. J’espère que tu ne veux pas suite son exemple ?! Je te préviens Aoyam …

- Kaasan … Il est où maintenant Ryo-ojisan ?
- Il a disparut. Je n’ai aucune idée de là où il est allé se fourré !

« Et de un » pensa le jeune garçon. « Déjà deux personnes dont on connaît l’identité ! Il faudra que je cherche des renseignements … Mais qu’est ce que je raconte !! C’est Suichi et Sakura qui le font, c’est ce qu’elles préfèrent ! La passion de Suichi est de piraté les fichiers tenus secret. » Il retourna donc dans sa chambre.
Chez Sho, le garçon chercher son père dans toute la maison. Il fini par allez voir sa mère. D’après Suichi, son entraîneur de natation faisait, avant, partit du groupe.

- Kaasan !!! Où est otosan ? Demanda Sho, d’une petite voix
- Hum … Il a dit ce matin qu’il avait une réunion qui risquées de finir tard. Un dossier sur … je ne sais plus comment ça s’appel, répondit sa mère, Pourquoi ? Tu as des problèmes pour tes devoirs ? Ça ne t’est jamais arrivé avant.
- Non, ce n’est pas ça. J’avais une question à lui poser mais ça peut attendre.
- Tu es sur que tu vas bien ? Tu es étrange depuis hier Sho-kun. Tu es rentré avec tous ses pansements, très tard et en plus maintenant tu ne me dis plus tout. Tu sais pourtant que tu peux me faire confiance.
- Bien sur kaasan. Je n’ai rien à te cacher. Bon, je suis fatigué alors je vais allez me couché. Oyasumi nasai
- Oyasumi nasai, Sho-kun, répondit sa mère d’un air inquiet.

Le garçon monta dans sa chambre en courant. Il alla sous ses dras et s’endormis tout de suite.

Le lendemain matin, Suichi se réveilla avec l’impression d’avoir trop dormis. Elle regarda son réveil et cria :

- NANI !!!! 7h 10 !! Je devrais déjà être en cours !! Zut, zut, zut !! Y’en a marre. Je devrais peut être séché … je ne pense pas que se soit une bonne idée. Allez, j’y vais !

La jeune fille enfila ses rollers et fit quelque chose qu’elle faisait très rarement. Elle se dirigea vers la gare pour prendre le premier tramway qui arriver. Quand elle passa son ticket, le chef de gare s’étonna de la voir. Finalement elle réussi à rentré sans trop se faire remarquer, surtout qu’elle n’avait pas à allez en cours. Malheureusement, au moment où elle allait entré dans le gymnase, le directeur la vit.

- Yokoyama Suichi … Que faites vous ici ?
- Je vous cherchez pour vous redemandez des ballons. En effet, nous n’avons pas fini de les gonfler mais je suis sur qu’il en manque encore. Je suis une maniaque des ballons, improvisa la jeune fille.
- Yokoyama, j’avais besoin de vous parlez au sujet que se qu’a dit Hana Sakura. Pouvez vous m’expliquer la situation ? Je sais que votre père est tout le temps en déplacement mais au sujet de votre mère …
- Elle aussi voyage beaucoup, expliqua l’adolescente d’un ton las. Elle est journaliste … Donc elle ne choisit pas quand elle doit travailler. Surtout que c’est un grand magasine. Je m’excuse de ne pas vous l’avoir dit mais j’estime très bien m’en sortir avec juste mon frère à la maison. Et … Pour les ballons ?
- Bon, voilà un sac en plus … Je ne dirais rien pour votre retard pour cette fois, vous pouvez remercier Saruya Aoyama … C’est parce qu’il n’a rien dit sur votre absence que je n’ai rien à ajouté. Allez, filé.

La fillette ne se le fit pas dire deux fois. Elle couru dans le gymnase et sauta au cou de Aoyama en le remerciant, bien que celui-ci ne compris pas très bien, occupé à « surveiller ».

- Merci beaucoup Saruya !! J’aurais eu pas mal d’ennuis sans toi !! Je suis désolé, mon réveil n’a pas sonné et je suis en retard. Je vous promet de me rattrapé … Au fait … Vous voulez des ballons en plus ?

Le petit groupe rigolat … Mais Tatsuya et Ichigo rirent moins quand elle leur lança le nouveau sac de ballon, bien qu’elle promit de les aider. Elle alla ensuite sur l’ordinateur où se trouvait déjà Sakura et recommença à chercher des images de sorcière. A l’heure du déjeuné, chacun sortit son bento, avec du riz pour tout le monde.

- Rah !!! J’ai vraiment crus que j’allais avoir des problèmes ce matin en arrivant, expliqua Suichi.
- Bon … On devrait plutôt parler des anciens, se plaignit Reiko.
- Ecoute, Je sais que tu ne me supportes pas, mais tente au moins de ne pas changer de sujet quand je parle, la réprimanda la jeune rousse.
- Heu … Un sujet qui fâche moins. J’ai trouvé un nom pour notre équipe hier. Les Tomodachi Ryoku … Vous en pensez quoi ? Demanda Sakura d’une petite voix.
- J’ai eu la même idée, dirent en même temps les 5 autres qui y avaient pensé.
- Alors c’est adopté à l’unanimité, s’exclama Mitsune d’une voix jovial.
- J’ai pas du que j’étais d’accore, grogna Reiko.
- On s’en fiche, dit Suichi en lui tirant la langue.

A premier vu, cette journée aurait était totalement normale si … les ballons qui avaient était gonflé n’avaient pas commençait à se promener partout dans la salle. Tout le monde se tourna vers Sakura, mais la jeune fille regardait les ballons avec un air aussi surpris que les autres.

- Je vous jure que c’est pas moi … Je ne comprend pas du tout se qui se passe.
- Comment on va faire pour les stopper alors ? Demanda Tatsuya inquiet.
- heu … heu … Bah … On … on va, bégaya Suichi, on va trouver un moyen.
- ça nous aide à un point Yokoyama, tu ne te rends pas compte !
- Toi, tu te tais pigé Midori. Tu nous aides pas plus à se que je sache !!
- Il est hors de question que MON pouvoir se retourne contre moi ! Je vais chercher un moyen de le dévier vous allez voir !! C’est MES ballons ! Cria Sakura énerver.

Elle se concentra donc sur l’air dans les ballons et le calma à l’aide de paroles douce et gentille. Les ballons se remirent à leur place bien sagement et tout le monde retourna manger tranquillement.

- Heureusement que ce n’était pas quelque chose de plus dangereux comme les ciseaux pour les confettis, soupira Suishi en s’affalant sur le sol.
- Ne parle pas de malheurs Idoro, le réprimanda gentiment Suichi. On ne sait jamais se qui peut arriver. En tout cas, moi, ça m’a coupé l’appétit. Tiens, Sho. Tu peux manger mon bento si tu veux.
- Hontô ni ?
- Hontô ni. Mange vite avant que je change d’avis, plaisanta la petite rousse.

Sho mangea le bento en quelques minutes pour être sur que ce n’était pas une blague et que la jeune fille n’allait pas vouloir le récupéré. Après chacun des enfants retourna à sa tache … Sachant que Tekemoto n’était plus à tenir l’échelle pour évité qu’il « se rince l’œil » - selon les termes utilisés par Reiko elle-même. Le garçon se retrouvait donc obliger d’accrocher des ballons, gonflé au préalable par Ichigo et Tatsuya, qui, lui, avait toujours mal à la main. Le petit Tatsuya était en train de pester car on n’avait pas voulu le laisser écrire et chanter les chansons. Il avait redemandé le matin. Suichi commençait à en avoir vraiment marre de l’ordinateur et faisait une pose toute les demis heures en disant qu’elle ne voulait pas se retrouver avec des lunettes après les vacances.

- Tiens d’ailleurs … Vous allez où en vacances vous ? Demanda Suishi.
- Moi je pars à Hokkaido pour allez au ski. Il fait toujours froid là bas et j’ai de la famille donc je vais en profiter, expliqua Sakura.
- Moi je pars à Okinawa avec Tekemoto. Nos parents ont enfin accepté, se vanta Tetsuo.
- Ouai, on va pouvoir allez nager en plein hiver, ajouta Tekemoto.
- Et toi Saruya ? Tu vas où ? fit Ichigo en regardant le garçon.
- Moi … Je vais voir ma tante à Kyoto parce qu’elle est malade et que ça fait longtemps que j’ai pas vu ma cousine, raconta l’intéresser.
- Cool !! Voir la famille c’est génial, s’exclama Haruka. Moi je vais aussi à Hokkaido, comme Sakura. On pourra tenter de se voir ?
- Bien sur, répondit la jeune fille. Et toi Midori ?
- ça te regarde ? dit la jeune fille avec méchanceté.
- Bah oui ! Alors tu réponds, fit Suichi avec mauvaise humeur en faisant un clin d’œil à son amie.
- J’vais chez de cousin. Ça te va Yokoyama ?

- Moi je vais chez la grand-mère en campagne … dans un coin appelé Ôto … ça veut dire la ville des cerisiers … C’est ta ville Sakura, expliqua Sho à son tour.
- Avec Suishi on va à un stage sur les piste, faire du ski … Mais je sais pas où précisément, plaisanta Tatsuya.
- Moi je … Je ne me souviens plus en fait, fit Ichigo d’un air dépité.
- Bah moi c’est pareil en fait. Ma mère me l’a dit à début du mois mais ça ne m’a pas vraiment marqué. Si ça se trouve en fait je pars pas, rigola Mia.
- Nous on reste ici pour faire du tourisme avec Rika, dit ensuite Mitsune.
- Moi je reste ici. Peut être que ma mère va passé un où deux jours en fonction des reportages qu’elle a à faire … Et normalement mon père reste trois jours. Par contre mon frère va à un stage d’informatique donc j’aurais la maison à moi toute seule pendant quelques jours, expliqua Suichi avant de reprendre : C’est toujours difficile les vacances à la maison
- On s’en fiche Yokoyama, fit Reiko.

- Tu veux pas te taire pour une fois ? J’ai besoin de vacances en avances alors ton silence m’aidera beaucoup, tu n’imagines même pas ! Ironisa la rouquine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 24
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Lun 27 Aoû - 22:19

Tout le monde, sauf Reiko, rigola en continuant leur travail. Tetsuo et Tekemoto était en train de mettre une énième guirlande, avec Tetsuo en train de tenir l’échelle, Sakura qui, aujourd’hui, avait décidé d’aider Tatsuya et Ichigo. Haruka c’était mise avec Mitsune et Rika, et leur passait quelques ballons. Aoyama continuait de « surveiller » tout le monde. Suishi était en train de choisir les couleurs pour la banderole « bonne chance Itorii Sensei !!! On est tous avec vous ! » Et regardait mes photos qu’on leur avait confier de la prof pour voir laquelle serais la mieux sur la banderole et lesquels pourrait allez sur les murs. De son coté Sho décorait les tissus qui cachaient les fenêtres avec des ballons et des confettis, qu’était en train de découper Mia, sur le point de craquer avec les ciseaux. Au moment où chacun pensait qu’il allait y avoir un gros coup de pompe, un prof entra pour leur dire que c’était fini.

- Suichi, on rentre ensemble aujourd’hui ? demanda Sho.
- Je suis désolé Sho-kun, je vais allez m’entraîné en natation aujourd’hui parce que j’ai une compétition dans une semaine. J’ai toujours mes affaires dans mon sac, expliqua la petite fille.
- Je peux venir avec toi ? C’est le meilleur endroit pour tester mes pouvoirs et je dois me racheter un maillot de bain alors ça fera d’une pierre deux coups, fit à son tour Mia.
- Bien sur Aïzaro, répondit Suichi. Par contre je n’ai pas de serviette sur moi aujourd’hui donc …
- Ce n’est pas grave. Allez, on y va.
- ça tombe bien, à cette heure si il n’y a personne. Au revoir Sho-kun. A demain Sakura. Sayonara tout le monde.
- Sayonara les filles, répondit Ichigo en écho.

Avant d’allez à la piscine les deux fillettes passèrent à la boutique juste à coté avec des maillots de bain et des lunettes … Mia s’acheta un maillot de bain et un serviette. Ensuite elles foncèrent dans les vestiaires puis allèrent dans le bassin. Suichi Avait un maillot bleu, un bonnet de bain assortit et une paire de lunette. Elle plongea dans l’eau. La piscine était vide. Il n’y avait pas de cours, les gens n’avaient pas envis d’y allez en sortant de cours et même le maître nageur semblait avoir disparut. Dans son coin, Mia tentait de s’entraîner avec l’eau du petit bassin quand soudain celle-ci s’attaqua à elle et à son amie. Pendant que Suichi était bloquée sous l’eau, se félicitant que c’être entraîné à l’apnée la semaine précédente, Mia essayer de re contrôler toute cette eau.

- Rahh !!! Ça m’énerver !!!

Remontant enfin à la surface, Suichi tenta d’atteindre le bord du bassin mais ne fut pas assez rapide et se pris une grosse vague dans la figure. Finalement Mia réussi à contrôler son élément et Suichi pu enfin sortir.

- Bon … c’est la preuve que je dois m’amélioré je crois, fit elle, très calme. J’aimerais bien savoir à quoi ça sert l’élément du cœur parce que sérieux, y m’a pas encore beaucoup servis … même pas du tout ! J’voudrais bien savoir aussi comment ça nous à choisis … le plus inutile avec la moins maligne peut être.

Elle avait l’air de mauvaise humeur et Mia se demanda si c’était parce qu’elle avait était interrompu pendant qu’elle s’entraînait. Les deux filles sortirent de la piscine et rentrèrent chacune chez elles, Suichi se promettant de demander l’utilité de son pouvoir et pourquoi c’était elle qui l’avait le lendemain.

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Mar 28 Aoû - 22:23

Ok!J'avoue!...:C'est trop génial!!!!!!!!!!J'aime trop!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Ven 31 Aoû - 11:11

Elle est bien cette histoire mais assez longue!
Revenir en haut Aller en bas
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 20
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Ven 31 Aoû - 15:43

Pense-tu alors le résultat de l'impression des 9 premiers chapitres de Tomodachi Ryoku -_-

Ah ah !

Combien de pages ?
Raygirl: Oh pas grand-chose, 30 pages !
Producteur: Quoi ? 30 pages ? Si on sort un manga, ça va faire du blé !
Raygirl: La ferme, product-sempai ! On doit arrêter de penser à l'argent XD Allons-y, je doit faire la suite de TR, moi !

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 24
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Lun 3 Sep - 0:45

Good luck Ray-chan. Tu connais un moyen pour que le produc' se la ferme toi ? [producteur: Yokoyama-sama ...] boucle la. XD

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 20
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Lun 3 Sep - 15:07

(Non sérieux, tu t'appelles Yokoyama Oo XD)

Nan ! Mais regarde : [producteur --> Oh non. Elle me saoule.] [producteur de Ray-chan : Pas mieux, moi ! Vous, vous avez que TR !!! Moi, j'ai : Lupia, Un chat dans la rue, A.M.O.U.R., PM, Les demons du Crépuscule, et d'autres, c'est vrai, quoi ! Elle invente une histoire chaque jour ! (c'est vrai -_-) Et prochainement, Noir sur Blanc !] [producteur --> ok, c'est pire...]

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Lun 3 Sep - 15:10

c est tros bien
Revenir en haut Aller en bas
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 20
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Lun 3 Sep - 16:46

Note des auteurs : --->
Ray-chan: Coucou nous revoilà ! Un chapitre by me, émouvant et rassurant ^^ À vous ma chére collègue ^^
Momo-chan: Un très beau chapitre qui fait pleurer vers la fin T^T il ne me reste plus qu'a faire une suite aussi intéressante ... ça promet.


Chapitre 10 : Le pouvoir du coeur

Suichi s'était réveillée tôt ce matin d'octobre, et de congé. Mitsune et Rika leur avait donné rendez-vous au square. Suichi n'avait pas du tout oublié la question qu'elle devait poser à ses deux filles, qui inventaient peut-être tout !

*Sûr qu'elles inventent peut être leur histoire de monde...*

Mais Suichi secoua sa tête en faisant virevoleter ses cheveux roux , car elle pensait que, à voir la tête du monstre qui était apparu l'autre jour, c'était un vrai. Suichi alla sous la douche. Elle entendu la voix de son frère qui disait : "Onee-sama ! Oublie ton panneau "Suichi est sous la douche", car c'est impossible de ne pas t'entendre chanter !" Suichi ne dit rien, mit quand même le panneau si jamais, puis commença à faire sa toilette. Encore un peu frustrée des evenements de la veille, finit enfin et s'enroula dans son linge "HAPPY DAYS" avec un Kaos souriant. Passons maintenant de l'autre côté de la ville, chez Mia. Elle était réveillée depuis longtemps, mais restait dans son lit, inquiète.

*J'ai peur d'avoir blessé Yokoyama... Elle est très sportive et son entraînement compte beaucoup, pour elle.*

Elle bailla puis se leva enfin. La première chose qu'elle fit était se brosser les cheveux. De longs cheveux noirs difficile à brosser, ça, c'était ce que Mia récoltait chaque matin. Sa mère adoptive lui avait déjà proposé de se couper les cheveux, mais Mia avait strictement refusé. Après 30 minutes de brossage, elle se changea et déjeuna. Plus tard elle parti au parc, en pensant qu'elle était la première. Mais non. En arrivant au parc, elle avait trouvé une Suichi bien postée sur ses deux jambes, habillée chaudement. Elle fit un petit sourire à Mia puis se retourna vers le petit lac. Mia se demanda à quelle heure Suichi s'était levée puis elle se mit à côté d'elle.

- Yokoyama, tu ne vas quand même pas faire la tête ?

Suichi se contenta de faire une tête renfrognée et qui lui donnait une tête pas très jolie. Mia soupira, et souria.

- Eh, c'est toi qui a trouvé que Takahata-sensei était un Tomodachi Ryoku. Et c'est toi qui a proposé l'idée du nom. Dit Mia avec un grand sourire.

Suichi releva sa tête et souria.

- YOP !!! Tu as raison ! s'exclama Suichi en souriant.
- Tu sais, hier, t'as dit que le pouvoir du coeur était peut être le plus inutile, avec la plus nulle. Eh ben tu as tort.
- Yokoyama ! Aïzaro ! fit une voix derrière elle.

C'était Ichigo qui arrivait en courant. Elle était rayonnante et avait retrouvé son entraint d'entant. Il était vrai que depuis longtemps, Ichigo était sombre. Mais aujourd'hui, elle avait repris du poil de la bête. Ses longs cheveux bruns étaient lisses et un peu plus clairs que d'habitude, et ses yeux verts emereaude brillaient de toute leur splendeur.

- Miyazaro, tu es magnifique ! dit Suichi, qui regarda Ichigo.
- Merci, mais Suichi-san, tu vas être contente ! Mia m'a raconté pour hier, dit-elle en regardant Mia. Et donc j'ai fait des recherches appronfondies sur le coeur. Ils disent dans les livres que le coeur a un pouvoir très puissants sur tous les maléfices existants.
- Mais il ne falait pas cherché tout ça ! Combien d'heures as-tu mis pour chercher tout ça ? demanda Suichi en connaissant Ichigo.
- Euh... 3 minutes ! répondit Ichigo.
- Non, 3 heures ! Franchement, comment fais-tu pour faire trois heures de recherches et pour être plus en forme que les autres jours ? demanda Suichi.
- Secret de beauté ! dit Ichigo.

Plus tard, Sakura et Haruka arrivèrent ensemble. Sho, Tekemoto et Tetsuo arrivèrent un peu plus tard, suivis de Tatsuya et Suishi. Aoyama et Reiko avaient fait le chemin ensemble car ils étaient voisins. Et, 50 minutes plus tard, Rika et Mitsune étaient pas encore là. Elles arrivèrent finalement avec 1h30 de retard.

- Vous êtes en retard !!! crièrent tous les élus en même temps.
- Désolées, les amis, on a eu un problème avec... Sinistra, Takuyanashi et Minatsuko. dit Mitsune, souriante.
- Tu parles d'un problème, oui ! Tu as vue mon bras ? demanda Rika à sa soeur.
- Oui, Rika... C'est le même que Tatsuya... Mais voyons le bon côté des choses ! On a réussi à affaiblir Sinistra ! Elle a perdu son talisman et il s'est séparé en trois morceaux. Le problème, c'est que tous les morceaux sont écartés dans des endroits différents du Japon, et si on les retrouves avant elle, elle aura perdu à jamais son talisman ! dit Mitsune, enthousiaste.
- Oui mais si je me pète le poignet, je pourrais qu'ouvrir que de petits portails...
- Ca ira Atsuki, fait pété la mission !
- Attends, Inusuki, j'ai une question à poser. fit Suichi de sa voix douce.
- Vas-y Yokoyama. répondit Rika.
- À quoi sert et pourquoi c'est moi qui ai eu le pouvoir du coeur ?
- Le pouvoir du coeur perces les secrets des plus grands maléfices. Il est fort et il illumine les êtres maléfiques de sa lumière pour repousser les ondes négatives. Il est énergique et chaleureux, c'est pour ça qu'il est en toi, Suichi. Il a les mêmes qualités que toi. dit Rika
- Mais comment on s'en sert ? D'ailleurs, comment on se sert des autres pouvoirs ? demanda Suichi, impatiente.
- Il suffit de concentrer son énergie dans ses mains. Vous avez chacun un pouvoir spécial que vous dévollepperez plus tard dans l'année. dit Mitsune
- Comment on fait pour la Moitié et la Deuxième moitié ? C'est immatériel ! ajouta Suishi.
- Comme ça.

Rika et Mitsune levèrent une main. Rika, qui était droite, leva sa main gauche, et Mitsune leva sa main droite. Elle crièrent : "Frères ou soeurs, amis ou amies, jumeaux ou jumelles, Moitié Deuxième Moitié, pour toujours unis !" et elle partirent à la vitesse de la lumière dans le parc. Elle ramenèrent un punching ball et tapèrent dedans avec une pichnette. Le punching ball explosa. Tout le monde les regarda bouche bée. Elle s'arrêtèrent.

- Quand vous dites cette incantation en vous touchant la main, votre force décuple, votre vitesse et votre intelligence aussi.
- Mitsune, quand tu dis intelligence, ça veut dire que mon frère et moi, nous allons avoir une logique et un calcul de la situation plus élevée ? demanda Tatsuya.
- Excactement. répondit Mitsune.
- Vous en avez de la chance... Moi, je récolte les mauvaises notes ! dit Tekemoto.
- Tek', c'est juste parce que tu as été perturbé par les ondes négatives. répliqua Reiko.
- Vous oubliez un détail : la mission. Alors, je peux vous dire dans quel but et comment on va faire cet entraînement ? demanda Rika.
- Oui oui, Atsuki, mais calme-toi ! dit Reiko, un peu vexée de voir qu'elle avait été dépassée dans le ton de l'autorité.

Les soeurs se dirigèrent dans un endroit sombre et isolé. Des robots avaient été placés tout autour des élus et Tatsuya serra son poignet cassé. Suishi posa une main sur l'épaule de son frère. Le signe de la main de Rika qui signifiait le départ arriva et les 12 amis commencèrent l'entraînement...finalement pas mieux que le dernier. Commençons par vous dire que Suichi et Sakura se sont cognées l'une contre l'autre en voulant allez chacune en sens inverse, que Tatsuya s'est encoublé sur un truc par terre, qui était en fait Sho qui avait glissé sur un peau de banane.

- Même pas capable de jeter leurs déchets dans une poubelle !

Avait-il ruminé. Ensuite, l'entraînement commença pour de bon. Suichi ferma les yeux pour se concentrer, mais oublia que c'était des robots et pas des punchings ball. Les robots tirèrent au laser et Sho fonça sur Suichi pour la sauver.

- Merci, Sho-kun ! dit-elle après s'être rendue compte à quoi elle avait échapper.
- De rien, Shuu-san. Eh, Rika, que ce qu'il te prends de mettre l'option "tir au laser" dans tes robots ?
- Je te signale, Mitoreno, qu'un jour, il vous faudra bien combattre Takuyanashi, Minatsuko et Sinistra, qui ont des pouvoirs plus grands que des tirs au laser ! répliqua Rika.

Suichi se releva, concentra son energie sans fermer les yeux, puis attaqua avec un petit rayon rose pâle. Elle souria. Bien sûr, elle savait que normalement ça devait donner un grand rayon rose petant, mais c'était tout de même pas mal, non ? Reiko et Aoyama de leur côté, utilisaient leur pouvoir opposé, ténèbres et lumière. Un rayon gris et fin comme un fil sortit des mains de Reiko, tandit qu'un jaune d'Aoyama. La preuve que personne n'utilisait leur pouvoir à leur maximum. Personne ? Non. Tout le monde regarda Sho avec des yeux ébahis ; sous le charme du rayon aux quatre couleurs. C'était le pouvoir imatériel de la Vie, qui encourageait les êtres bénéfiques et désespérait les maléfiques. Parfois, le vert prenait le dessus, ou alors le orange. Des fois, le bleu foncé représentant le pouvoir de l'eau dominait toutes les autres, ou d'autres fois, le bleu gris représentant l'air prenait le dessus. Et le mieux, c'est que le rayon était épais et les couleurs était chacune bien visible. Reiko fut la première à applaudir-ce qui était un exploit- puis suivie de tous les autres. Le problème, c'était juste que, à cause de la force du rayon, Sho avait de la peine à le diriger. Et ce fut sur cet évenement que l'entraînement se finit sous la voix de Suichi qui criait :

- Haï ! Bravo Sho !

Et des applaudissements de tout le monde. Chacun rentrèrent chez eux, Sho fier de lui. Reiko avait le sourire aux lèvres (c'est rare) et raccompagnait Ichigo jusqu'à chez elle. Elle dit bonjour et au revoir à madame Miyazaro et retourna chez elle. Sur le chemin elle croisa Aoyama qui traînait devant une boutique de fleurs.

- Saruya ? Que fais-tu devant cette boutique ?
- C'est pour ma mère, Reiko. C'est demain son anniversaire et j'ai oublié, et je ne m'en souviens que maintenant. Désolé. Tu voulais qu'on rentre ensemble ?
- Non non. Je voulais savoir pourquoi tu n'étais pas déjà chez toi. affirma Reiko.
- Reiko, sais-tu quelles fleurs les dames préfères ? demanda Aoyama.
- Tekemoto est arrivé chez lui, Aoyama ? demanda Reiko sans répondre.
- Euh, je ne crois pas. En tout cas, il m'a dit qu'il promenait son chien à cette heure ci. Appelle-le. dit Aoyama.
- Ok. répondit Reiko.

Elle composa le numéro de Tekemoto. Elle avait enregistrer les numéros qu'il lui manquaient quand elle avait apris ses pouvoirs. Voici la conversation...

- Allo ?
- Oui Inusuki, c'est moi, Midori.
- Ah ohayô. Je promène Akamaru alors, je peux pas te parler longtemps...
- Justement, tu veux pas venir au magasin de fleurs "Kurenai Hana" ?
- Euh, ouais, je passe devant pendant la promenade. J'arrive.
- Merci, Tek'.
- A bientôt.

Elle raccrocha. 10 minutes plus tard, Tekemoto arriva, mais Aoyama et Reiko eurent de la peine à savoir si Tekemoto tenait le chiot en laisse ou si le chiot tenait Tekemoto en laisse.

- Je suis là ! Que veux-tu, Midori ?
- Eh bien, Aoyama veut une fleur pour l'anniversaire de sa maman, et donc, il faudrais quelque chose... d'original. dit-elle en faisant un clin d'oeil à Tekemoto.

Tekemoto posa une main à terre. Une fleur rose pâle sortit de terre, avec de petites pointes jaunes au bout. Comme coeur de fleur, c'était un dégradé de blanc jusqu'au bleu.

- Vas-y Aoyama, cueille-la.
- Merci, dit Aoyama en la cueillant, mais, que vais-je dire à maman ?
- Appelle-là la Ryoku, et dit-lui que c'est un agriculteur scientifique qui te l'as donner. dit Tekemoto.
- Merci Inusuki. Je voulais l'aider... remercia Reiko.
- De rien, Midori. Bon, viens Akamaru. dit-il en s'en allant.

Aoyama et Reiko rentrèrent ensemble, puis Aoyama cacha la fleur. Tout se passa pour le mieux par cette journée de triomphe.

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Lun 3 Sep - 20:04

Bravo!C'est vraiment trop bon!
Revenir en haut Aller en bas
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 24
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Mar 4 Sep - 19:37

Notes des auteurs -->
Momo-chan --> un chapitre plus court qu'a l'acoutumer ... un besoin pressant de lire TRC hier et un manque d'inspiration ... Je m'en excuse. Personnelement, même si le chapitre me laisse froide (comme à chaques fois que j'écris) je trouve que la dernière pensé de Suichi à propos de leur pouvoir est plutôt bien ... mais vous allez finir par dire que je suis vantarde ... Alors j'y vais pour écrir TP avant que mon produc' se pende * Le regarde * NAN !!! C'était vrai !!! Je vais travailler promis Kagetsu-kun ... Je ... [le producteur de momo, lachant la corde qu'il tennait: Pro ... promis ??] Oui, oui. [soupir]
Vocab --> Kuso --> Heu ... Je suis obliger de dire ?? bon ok ... mer**
Chotto matte kudasai --> attends une minute s'il te plait
Ray-chan : --> La pensée de Suichi, je suis d'accord avec toi, elle est bien trouvée ^^ Et j'ai remarqué un truc : Dans la plupart des chapitres, on finit par Suichi et on commence par Suichi ! [produc-sempai : C'est parcequ'elle est le meilleur perso Razz] [product de Ray-chan : Eh là ! C'est Ichigo le meilleur perso !] [product-sempai : N'importe quoi, et d'ailleurs,...] LA FERME !!! C'est Suichi, un point c'est tout ! Alors, mon producteur, dit pas n'importe quoi ! Voilà la suite ^^
Momo-chan --> Perso c'est parce que je trouve que Suichi est un personnage très charismatique. J'ADORE SUICHI !!!! C'est peut être parce qu'elle est alquer sur ma soeur <_< En tout cas Suichi je l'adore !!! C'est un repère dans mes histoires ... Elle y est toujours ... Parfois avec un caractère un peu diférent quand même XD Bon j'arrêtte.

Chapitre 11 : Craintes et doutes.

Sho se réveilla péniblement le Samedi matin. Son réveil sonnait depuis déjà 10 minutes … pourtant il n’avait pas cours aujourd’hui. Levant la tête avec courage il vit sa mère entré brusquement dans la chambre et appuyer sur le réveille avec violence.

- Debout mon petit Sho-chan chéri.

- Kaasan … Je ne suis pas une fille. Et puis je suis prêt à parier que c’est toi qui as mis mon réveil à sonner ! J’ai pas cours aujourd’hui.
- Je suis désolé Sho mais c’est toi qui as fait sonner ce réveil. Tu m’as dit que tu voulais aller à la compétition de cette fille avec qui tu es toujours au téléphone … Suichi.
- Kuso !!! J’avais oublié !!! Kaasan, où as-tu mis mon T-shirt gris ??
- Sho-chan … Attention à ton vocabulaire !! Ton T-shirt est dans la machine à laver, tu le récupèreras d’ici une heure ou deux.
- Kuso !! Je suis en retard.

Il alla dans la salle de bain et se lava en 30 secondes avant d’enfiler une chemise blanche par-dessus un débardeur bleu ciel. Il mis un jogging et pris ses baskets. Il courut ensuite dans le salon où un petit déjeuné l’attendait. Il prit juste la tartine beurrée qu’il mangea en se dépêchant d’arriver au tramway. En voyant qu’il était sur le point de partir il cria à Matotsuki-san, le chef de gare :

- CHOTTO MATTE KUDASAI !!!!!!

- Mitoreno-kun ? On ne te voit jamais le samedi … Qu’est ce qui t’arrive ?
- Un match de basket à l’école. C’est une amie qui joue … Enfin elle est capitaine de l’équipe et …
- Dépêche toi si tu ne veux pas loupé le tram’ Mitoreno.
- Arigato Matotsuki

Il monta dans le tramway et croisa Sakura qui habitait un petit peu plus loin de chez lui. Ils se rendirent donc ensemble au match où ils avaient rendez vous avec tout les autres. Quand ils descendirent enfin ils croisèrent Tekemoto et Tetsuo accompagner et Tatsuya, Suishi, Reiko, Ichigo et Mia. Suichi était arriver très tôt pour se préparer et motiver un peu les autres membres de l’équipe féminine. Quand l’heure fut venue d’entrer sur le terrain, elle fut bien contente que tous ses amis soient là. Finalement le match se fini avec la victoire de leur école. Suichi se changea le plus vite possible et sauta dans les bras de Sakura dès qu’elle la vit.

- On est les meilleures !! L’entraîneur nous paye à manger dans le petit bar à coté … Vous venez avec nous ?
- Pourquoi pas, réfléchi Aoyama.
- Moi j’ai faim ! Ronchonna Sho
- Alors on y va, déclara Sakura avec un grand sourire.

L’entraîneur eu limite une crise cardiaque quand il vit arriver tout le monde, heureusement le barman était gentil et fit un prix de groupe. Il alluma ensuite la télé et tomba sur le flash info[/size]

« … En effet des immeubles sont détruits sans que personne ne comprenne pourquoi et on a trouvé et marque de pas de lézard géant. Personne n’est en mesure d’expliquer les récents évènement … Tout de suite une page de pub avant la météo »

- Je pense que nous, nous sommes en mesure d’expliquer ce qui se passe n’est ce pas Mitsune ? Affirma Rika d’un air sombre
- Oui … On y va tout de suite, s’écria Mitsune

Les Tomodachi Ryoku s’excusèrent et se précipitèrent vers le lieu où le monstre avait été repéré. C’était un dragon de taille assez raisonnable. Etrangement les passants ne pouvaient pas le voir. Toute fois en se battant dans ce quartier très fréquenter, il risquait d’y avoir des blessés. Il fallait donc faire attention et l’attirait quelque par où il n’y avait personne … Aussi pour éviter d’être remarqué. Sho qui se rappelait bien de la leçon de la veille, lança une attaque plutôt discrète pour attirer le vilain lézard plus loin. Au bout de quelques minutes ils atteignirent enfin une rue déserte et chacun attaqua avec ses attaques. Tatsuya et Suishi prononcèrent leur formule magique et attaquèrent mais esquivèrent un jet de flamme. Tatsuya eu la malchance de retombé sur son poignet cassé et poussa un petit cris de douleur qui fit accourir Ichigo vers lui. Le feu, c’était son élément. Elle envoya un petit jet sur le dragon qui l’avala tranquillement. Mia lança alors un jet d’eau qui paralysa le monstre pendant se temps, Sakura lança un vent frais et Haruka fit brusquement baisser la température, déjà froide par se mois d’octobre. Tekemoto fit poussé une plante de sa création, composer de capsule réfrigérante qu’il lui fit avalé de force, Reiko lança un rayon des ténèbre ce qui eu pour effet de faire encore plus baisser la température et enfin, Suishi et Tatsuya détruire le bloc de glace avec leurs pieds. Le dragon était anéanti, pour le bonheur de tous. Alors qu’ils allaient se réjouir, une jeune femme qui ressemblait un peu à Reiko apparut devant eux. Elle dit d’une voix comme venue d’autre tombe :

- Je suis Minatsuko. Hier Rika et Mitsune on affronté Sinistra, aujourd’hui vous allé devoir vous battre contre moi … Et j’en profite pour vous prévenir que j’ai récupéré un bout de son talisman.
- Nous ne sommes pas encore assez fort pour nous battre contre Minatsuko, pesta Suichi
- C’est pas ton genre d’abandonner avant d’avoir essayer. On y va, tous ensemble !! Hurla Sho

Et ils lancèrent tous leurs attaques à l’unisson mais ne sachant pas viser, Suichi toucha Tatsuya, Sakura - Suichi, Reiko – Tekemoto … Seul Aoyama, Mia et Sho réussir à atteindre leur cible … même si Ichigo la manqua de peu. Minatsuko explosa de rire et envoya un rayon sur le petit groupe qui se retrouva par terre.

- Alors c’est ça qu’on m’envoie ? Ironisa t’elle avec un rire macabre. Des gamins qui ne maîtrise pas encore leur pouvoir et qui sont encore plein de doute, de question et de secret … Et ce vaut pour tous ! Que se sois toi – elle montra Ichigo – où bien toi – elle montra Sakura - … Laissez tombé le combat, vous êtes bien trop faible !!

Elle disparu alors dans un craquement, laissant les enfants, blessés, dans la ruelle.
Sho commença à pester pendant que Suichi et Sakura tentait de se relever tant bien que mal. Tekemoto vérifia que tout allé bien, Reiko était au point d’exploser, Aoyama réfléchissait, assis, Ichigo, un peu sonnée, tentait de retrouver ses esprits avec l’aide de Mia, déjà debout. Haruka se précipita, sans prendre compte de sa jambe blesser, vers son amie. Tetsuo se leva courageusement, frottant son épaule endolorie. Suishi et son jumeau étaient en train de se lamenter sur le fait que leur attaque n’avait pas réussi, et Tatsuya recommençait à souffrir au poignet. Rika et Mitsune abordaient maintenant une mine très sombre qui ne présageait rien de bon. Suichi, maintenant debout, frotta sa joue à l’endroit où elle c’était blesser.
Ensuite chacun rentra chez sois avec la mine renfrogné et triste, fortement affecter par les paroles de Minatsuko. Mitsune ne pouvait s’empêcher de penser : « Ils sont tellement jeune … Il ne mérite pas les souffrances qu’ils sont obliger d’endurer. »
Le lendemain matin, Sakura se réveilla avec un mal de crâne horrible. Les paroles de Minatsuko résonnait encore dans sa tête … Et puis c’était elle qu’elle avait montrée du doigt. Elle avait l’impression que le Dimanche allait duré toute sa vie. Mais se matin le programme était plutôt calme. Elle avait juste de shopping avec Suichi. Elle s’habilla donc rapidement, ne pris pas de petit déjeuné et se dirigea vers la galerie commercial. Suichi était là et l’attendait avec impatience. Sakura courut vers elle et remarqua tout de suite le pansement qu’elle avait sur la joue. Elle ne dit rien, sachant d’où il venait. Elle était contente pourtant d’être avec sa meilleure amie, même si elle était plus boutique de robe que magasin de sport contrairement à Suichi. La rouquine avait le teint terne et on avait l’impression qu’elle n’avait pas beaucoup dormi. Sakura insista pour aller voir les robes de mariée puis, quand la jeune rousse reprenait des couleurs, elles allèrent faire des purikuras sur fond de plage. Finalement une visite de l’aquarium conclut cette matinée. Elles y rencontrèrent Sho qui était venu avec son fidèle Tatsuya, toujours avec son frère. Ils étaient venus regarder le spectacle des dauphins. Là bas se trouvait Reiko, qui avait était forcé d’accompagner Mia, et Haruka et Ichigo qui adoré les animaux. Evidement Tekemoto n’aurait jamais manquer d’allé voir des dauphins, car ce n’était pas tout les jours, et qu’il voulait voir tout les animaux. C’est ainsi que finalement, une matinée entre copine se transforma en journée entre amis … magique. Magique en effet car Mia s’amusa à faire des petits gésères dans le bassin et Haruka alla voir les pingouins qui avaient un peu chaud pour leur rendre leur température habituel. Ensuite ils allèrent au jardin botanique pour faire plaisir à leur jardinier à la main verte qui avait envis de crée une espèce de plante particulièrement belle. C’est ainsi que la galerie des fleures se retrouva avec une plante multicolore en forme du kanji du soleil. Les conservateurs risquaient d’être surpris. Reiko s’amusa un peu à faire peur à Sakura dans un train fantôme en faisant brusquement le noir complet et ce fut Aoyama qui remit la lumière. Enfin ils participèrent tous à un concours de château de sable qu’ils gagnèrent grâce à Tetsuo qui manier le sable comme personne. Suichi soupira. Encore une fois son pouvoir s’avérait inutile, mais au moins elle c’était bien amuser. Soudain Haruka cria :

- J’avais dit que je rentrerais avant 17 heures et il est déjà 18 heures 35 !! Je dois partir à plus !!

Elle partit en courant, laissant les autres lui faire coucou. La nuit commença à tombé et les enfants restants contemplèrent un magnifique couché de soleil. Suichi pensa :

- Finalement avoir des pouvoirs … Ce n’est ni une punition, ni un cadeau. Ça fait partit de nous, on a plus qu’à l’accepter. Se sera surment pas facile tout les jours mais on s’amuse tellement grâce à eux.

C’est sur cette pensé que la rouquine rentra chez elle et s’endormis, pressé de voir ce qu’il se passerait le lendemain, à l’école.

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 20
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Mer 5 Sep - 21:13

Note des auteurs : ---->
Ray-chan : --> Et voilà le chapitre 12 ! À vous collègue (j'ai pas d'idée pour la note XD)
Momo-chan --> Le titre du chapitre me rappel un chapitre de ma première oeuvre ... Sauf que c'était: "une dispute à forte concéquence" ... En effet y'avait un mort dedant <_< Mais je vais pas vous racontez ma vie XD
Encore une fois, qui est au centre de l'action ??? Suichi !! avec Reiko XD On ne peut pas se passé de Suichi <_< enfin ... Pour ma part. Ma vie serait bien monotone sans elle. Elle "vit" en mois depuis que j'ai 4 ans <_< Souvent personnage "principal" de mes histoires (même si on ne peut pas dire que j'ai de perso principal) c'est un personnage que j'affectionne tout particulièrement <_< Mais je ne sais pas si c'est pareil pour tout le monde <_<


[size=12]Chapitre 12 : Une dispute fatale


Malheureusement pour Suichi la suite des événements ne fut pas rose pour tout le monde. En effet, elle fut plutôt noire. Elle parti à l'école en rollers comme d'habitude, et rejoignis Sakura. Arrivée à l'école, Sakura traina Suichi vers Tatsuya et Suishi. En effet, un petit groupe d'élèves s'étaient regroupés autour des deux frères. Tetsuo était en tête du groupe.

- Sakura, qu'est ce qu'il s'est fait, Tatsuya, hier ?
- Il paraît qu'il s'est fissuré le poignet. C'est Tenezuko qui me l'as dit.
- T'as fait quoi pour avoir un os fissuré, Idoro ? Tu t'es battu avec Miyazaro ? Ah ah ah ! demanda un garçon, un garçon méchant qui taquine toute l'école, nommé Hioshi Tomochi.
- Non, et ça te regarde pas, Tomochi !

Suishi n'aimait pas du tout quand Hioshi insultait son frère. Mais tout le groupe devait être énervé comme quoi Tomochi et Tomodachi se ressemblait. Suichi et Sakura allèrent vers les Idoro et vers Tetsuo, les pris par le bras et l'emmènèrent à un endroit où Aoyama se tenait droit comme un i, Sho souriait à Tatsuya en le voyant venir, Reiko semblait de mauvaise humeur comparé aux derniers jours, Haruka, Ichigo et Mia discutaient ensemble. Plus tard, les autres Tomodachi Ryoku arrivèrent. Et une dispute éclata alors entre Suichi et Reiko.

- Tu crois quoi, Midori ? Que ça va se faire tout seul, que tu arriveras en un claquement de doigt faire tomber une nuit éternelle sur la Terre ? demanda Suichi, énervée.
- Eh là ! Pas du tout, Yokoyama, je dis juste que hier, j'ai fait de grands progrets, et je me suis dit que je vais peut être réussir à avoir une puissance magique au niveau 100 avant vous tous ! répliqua Reiko.
- Tu peux parler !
- Eh, Suichi, je te signale que tu n'as jamais réussi à avoir un jet fluide et visible !
- Si mon pouvoir est inutile, ce n'est pas ma faute, Midori !

Et Suichi partit en courant jusqu'au parc. Mia enguirlanda Reiko, Tekemoto soupira ( << Dispute de filles >> avait-il dit) et les autres garçons commencèrent à s'inquiéter. Ils espèraient que Suichi reviendrait à temps, et Reiko, prise de colère, parti en direction d'un tee room. Et voilà que Suichi séchait les cours ! Et Reiko, Reiko qui s'interressait tellement à avoir un but dans la vie, être la meilleure de la classe ! La cloche sonna et Sakura baissa les bras en voyant que Suichi n'arrivait pas. La journée était bien triste sans le dynamisme de Suichi, et même la froideur de Reiko manquait à Sho. À la fin des cours, les deuxièmes années sortirent de la classe, mais évidemment, les Tomodachi Ryoku n'y étaient pas car ils continuaient à décorer la salle de gym pour la prof de physique, qui était une Tomodachi Ryoku à l'époque. Dans le gymnase, des ballons oranges et noirs étaient tous accrochés et les guirlandes scintillaient de partout. Aoyama, le petit élève parfait, remplaçait Suichi pour l'ordinateur. Puisque toutes les guirlandes et ballons étaient accrochés, les Tomodachi Ryoku devaient accrochés des banderoles du genre " Joyeux Halloween !" ou encore une autre à placer sur les murs à la dernière minute : "Félicitations, Itorii-sensei !" ou alors, les autres comme Tatsuya, Suishi, Sakura, Ichigo ou Rika fabriquaient des petits bracelets brésiliens ou préparaient des appéritifs. La journée se finit enfin. Sho faisait, pour une première fois peut être, une triste mine.

- Mitoreno-kun, ça va ?
- Kuso, Aïzaro !
- Sho, tu n'es pas comme ça, d'habitude, et en plus, sois un peu plus poli avec moi, s'il te plaît. pesta Mia.
- Eh, arrêtez de vous chamailler, les deux ! On vient de recevoir une mauvaise nouvelle : Suichi et Reiko ont disparu et ont été enlevées par Minatsuko et Sinistra ! coupa Rika.
- Et comment vous recevez ces infos, Rika ? demanda Sho.
- On a un... comment ça s'appelle ? Ah oui, un téléphone, Minatsuko a appelé.
- Ah ah ! Depuis quand les méchants appellent pour dire "On va vous tuer, et on a capturé vos amies !" Ah ah trop fort Atsuki ! rigola Tetsuo.
- Eh, sois un peu sérieux, Tenezuko ! Yokoyama et Midori sont en danger ! dit Aoyama en regardant Tetsuo dans les yeux.

Les Tomodachi Ryoku se précipitèrent vers la sortie. Ils se séparèrent dans toute la ville par équipe de deux. Après deux heures de recherche, les filles étaient toujours introuvables. Alors, ils se dirigèrent vers le parc. Et là, une idée ilumina l'esprit de Sho.

- Les amis, j'ai peut être trouvé pourquoi c'était elles qui avait été capturées !
- Raconte, Sho. dit Mitsune, intéressée.
- Suichi a le pouvoir du coeur, et ce pouvoir dit illuminé les maléfices. Reiko, elle, a le pouvoir des ténèbres. Le pouvoir des ténèbres, sombre de nature, certes allant très bien avec Reiko, est considéré comme maléfique, non ? Alors puisque Suichi, alias le coeur, éblouï Reiko, alias les ténèbres et donc celles-ci se rebellent ! Suichi et Reiko sont toujours en conflit, comme le bien qui se bat contre le mal !

Un long silence poursuivit ce récit. Puis, Suishi vint fendre le silence.

- Eh, beau récit, Sho, mais cela n'explique pas pourquoi ce sont elles qui ont été capturées !
- Bien sûr que si ! Leur, pouvoir, c'est comme le yin et le yang ! Ils sont toujours en conflit, mais l'un ne peut exister sans l'autre ! C'est-à-dire, que là, Suichi et Reiko, c'est fini, elles peuvent plus se voir. Et donc, si on respecte la règle du yin et du yang, et bien elles perdent beaucoup d'energie physique, mais là, elles en perdent aussi de l'énergie magique !
- C'est très juste, Mitoreno, et tu as raison. On n'y avait pas pensé, hein, Rika ? dit en souriant Mitsune.
- Oui, bien joué ! Bon, maintenant, dépêchons nous d'allez dans notre monde, ou alors allons vite dans la dimension négative ! répondit Rika.

Rika ouvrit un portail. Tous entrèrent dedant, pas très rassuré... Et là, tout le monde se sentit aspiré comme s'ils allaient finir dans le ventre d'un monstre. Et si c'était vrai ? Si Rika s'était trompée et que tout le monde allait mourir, sans pouvoir sauver le monde. Mais non. Tout le monde se retrouva dans un monde froid et sombre. C'était marqué sur une pancarte :

"Evitagén noisnemid al à eunevneib"

Drôle de nom. Des créatures les plus étranges se baladaient de droite à gauche, certaines avaient quatre yeux, d'autres n'en avaient qu'un. Ils avaient tous la peau grise et les yeux rouges, violets, bleus ou noirs.

- Nous y voilà ! La dimension négative ! Cherchons Suichi et Reiko. s'exclama Rika.
- Mitsune, quest-il écrit sur le panneau ? demanda Sakura.
- Bienvenue à la dimension négative. répondit Mitsune.

Tous les dimensiens, ou les négativiens, enfin, on ne sait pas comment les appeller, avaient la peau grise et les yeux des couleurs annoncées, tous sauf une. Une belle femme aux cheveux noirs et aux yeux noirs se tenait devant eux, les bras croisés.

- C'est gentil de venir me voir chez moi. Vous m'amenez un morceau de talisman ? Merci.

Sinistra, belle femme d'après Tekemoto, se tenait donc devant eux. Il faisait déjà froid dans ce monde et même sur la Terre, mais là, seul la présence de Sinistra laissait une ambiance froide et sombre. Sakura alla près de Sho, Tekemoto se serra contre Mia qui le repoussa, Rika et Mitsune se mirent chacune devant les autres en scrutant Sinistra du regard. Sinistra claqua du doigt et une femme arriva. Elle était petite et devait avoir dix huit ans. Mais elle entoura tout le monde d'un jet bleu pâle et qui les électrocuta. Quand Sakura se réveilla, elle était dans une cage, une cage d'oiseau mais grandeur humaine, sous le regard désolé de la femme de dix huit ans. Elle regardait Sakura avec une larme à l'oeil.

"Quand ils pleurent ici c'est parce qu'ils sont contents ???"

Se demanda Sakura. Elle décida de regarder la fille de la même manière qu'elle et puis, elle se souvenu d'une fille blonde aux yeux bleus qui a disparu du collège il y a trois ans.

- M... Mitsune ?
- Oui, c'est moi. dit la femme, maintenant aux yeux rouges et aux cheveux gris.[/size]



Sinistra enfant :



Sinistra : (Colerette et habits noirs, c'est elle !)



Mitsune, la fille qui a attaquée les Tomodachi Ryoku :



Mitsune, la fille qui a attaqué les Tomodachi Ryoku, mais quand elle était humaine :







_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» 1/3 des pères français aimeraient pouvoir porter un enfant
» Les forces françaises en OPEX
» Les actualités de la Marine Française
» Shadow cabinet de François Bayrou
» Un soldat français de retour d'Afghanistan témoigne sur RTL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE GROW :: Multimédia :: vos fictions :: Fictions abandonnées-
Sauter vers: