WE GROW

Votre forum de discussion !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l'amitié)   Mar 10 Juil - 21:30

Note des auteurs : ---->
Ray-chan : Voilà notre nouvelle fic à deux ! On a mélangé Tomodachi Power et Power Midori ! Le premier chapitre se base sur des extraits de journaux intimes.
Momo-chan: Vous remarquerez peut être que selon les chapitres, la méthodes d'écriture n'est pas la même ... En effet chacune de nous fera un chapitre. Pour les journaux intimes on c'est répartit la tache. Allez, bonne lecture.

Chapitre 1 : Angoisses et Doutes


Journal de Ichigo Miyazaro. Lundi 8 octobre 2009.

Cher journal, en ce moment, ça va pas très bien. Je sens comme une barrière négative entre Reiko, Mia et moi. Sans oublier que je n'oses pas faire ma déclaration à Tatsu-kun. J'espère que le temps va s'améliorer car en se moment, Mia-san et Reiko-san me font la tête. Pourtant, on a toujours étées amies. Mais bon. Je commence à m'approcher plus de Haruka, une fille qui a l'air plutôt sympa en classe. Suichi et Sakura, elles, ne m'ont pas laissées tomber. Maintenant, je vais pouvoir changer d'air et avoir de nouvelles amies. Et, si la barrière invisible qui nous sépare, moi et mes amies s'évapore, je vais pouvoir les présenter à Shuu-chan, Sakura-chan et Haru-san ! Bref... Maintenant je vais devoir te laisser, car mon frère peste comme quoi il m'attend toujours pour faire une partie de billes.


Journal de Mia Aïzaro. Lundi 8 octobre 2009.

Cher journal, plus que 5 mois avant la fin de l'année. L'hiver approche, aussi. L'atmosphère refroidit dans l'air mais aussi entre nous. Entre nous... plutôt entre mes amies. Ichigo est plutôt lointaine. Elle passe sont temps avec Suichi, Sakura et Haruka. Mais je ne l'empêcherai pas ! Elle vit sa vie comme elle veut, où elle veut, avec qui elle veut. Tout ce que j'espère c'est que la rayonnante Ichigo Miyazaro ne devienne la sombre Miyazaro-san. Elle était très sombre, quand elle avait dix ans. Mais elle a changer. Mais, apparemment, c'est reparti pour l'ancienne Ichigo. Espérons qu'elle ne change pas. Je crois les doigts.

Journal de Tekemoto Inusuki. Lundi 8 octobre 2009.

Cher journal, Akamaru n'en fait qu'à sa tête ! Il casse quelques vases, pourchasse le chat des voisins et finit par déchiré le kimono de Kaasan. Elle même me dit : Si tu veux pas te débarrassé de ton nouveau chiot, je te conseille de le dresser ! Ittai ! Pourquoi veut-elle absolument s'en débarrasser ?! Je l'aime mon toutou ! Mais bon... J'ai déjà essayer de le dresser mais c'est peine perdue ! Ittai encore ! Par contre, un truc que je ne pardonnerais pas à Akamaru, c'est que Kaasan me demande de repayer son kimono. Super ! Merci beaucoup, Akamaru. Enfin bref... Je suis faché, là. Bon... Côté école...ben, Tatsuya et suishi se moquent de moi car je suis le dernier de la classe, Aoyama essaie de me consoler en disant que lui n'est que deuxième de la classe, mais ça marche pas. Seuls Sho et Tetsuo sont encore avec moi. Mais je pense que ça va s'arranger. Pourtant, je sens une ombre négative planer sur nous. Sur nous, je veux dire sur la Terre. Le monde entier lui-même.

Journal de Reiko Midori. Lundi 8 octobre 2009.


Rien de special à dire. Ma vie et mon entourage ne m'inspires pas vraiment sauf qu'Ichigo est bizarre... On dirait qu'elle est possédée, comme si elle n'était pas elle-même. Je suppose comme Mia que sa va s'arranger... Enfin...J'espère.


Journal de Aoyama Saruya. Lundi 8 octobre 2009.


Cher journal... Non, pas cher journal... J'aimerais quelque chose de créatif, ce serait bien. Mon journal, préféré, oui, ça c'est bien. Alors,

Mon journal préféré, ma journée s'est plutôt bien passée, sauf que je n'ai malheureusement pas réussi à consoler Tekemoto. Mais il n'y a pas que ça. Un poid négatif pèse sur le monde, je le sens. Je ne sais même pas pourquoi. Bref. Les filles de la classe se disputent, nous aussi... Enfin... Nous, je veux dire, mes amis et moi... Bref... Je vais te laisser, mes parents m'appellent.

Journal de Suishi Idoro. Lundi 8 octobre 2009.

Ah ah ah !!! Tekemoto est dernier de la classe ! Lui, lui, l'intello de service ! Bon, je peux le comprendre, il est très intelligent, alors ça veut dire que ces temps-ci, il est peut-être perturbé. Mais le pire, c'est que moi aussi. Je sens une ombre planés au dessus de nos têtes. Enfin, nos têtes... Celles de nous, les humains. Mon frère et moi sommes d'accord sur un point : le monde est peut-être en danger. Passons aux choses plus positives. Mon frère et moi sommes inscrits pour un stage d'hiver ! On va glisser sur les monts toute une semaine ! C'est pas génial ça ?! Bon, au revoir journal, Tatsuya me demandes de lui laisser la chambre pour qu'il ecrive dans son journal.


Journal de Tatsuya Idoro. Lundi 8 octobre 2009.

Décidément … C’est de pire en pire sur cette terre … Surtout dans notre ville en fait. Ces derniers jours, on n’arrête pas de se disputer. Et puis sérieusement, pourquoi est ce que Aoyama nous embête, Suishi et moi ? On a bien le droit de se moquer un peu de Tekemoto de temps en temps, c’est rare qu’il est des mauvaises notes qu’on a pas pu se retenir … Bon j’avoue c’était pas sympa mais quand même. Et puis, je me demande si il est pas malade. Ou alors c’est son nouveau chien. Je suis sur qu’il y ai pour quelque chose. J’aime bien les animaux mais depuis qu’il l’a il est vraiment de plus en plus étrange. Enfin … Comme dit Suichi gentiment, je me fais du soucie pour rien le plus souvent. Mais moi celle qui m’intéresse c’est Ichigo. Elle est vraiment mignonne mais je n’ose pas lui dire. Si je ne lui parle jamais elle va peut être se douté de quelque chose !! Enfin … Je vais devoir allez prendre mon bain. Je continuerais d’écrire demain ou après demain.

Journal de Suichi Yokoyama. Lundi 8 octobre 2009.

Chère Kit, Je ne remercierais jamais assez maman de m’avoir conseiller d’écrire un journal. Grâce à toi je me sens beaucoup mieux et j’échappe un peu à la tentions de ces derniers jours. En effet j’ai de plus en plus l’impression que nous sommes tous menacés, comme si quelqu’un voulait … heu je sais pas moi, faire se disputé tout les humains. J’ai l’impression que Mia et Reiko nous en veulent, à Saku-chan et moi, d’être très proche de Ichigo. Il faudra que je leur parle demain mais je ne le sens pas vraiment en fait. Au fait, papa et maman sont de nouveau en voyage pour leur travaille. Il me manque. J’aimerais qu’il soit plus souvent là mais bon … Il m’envoie souvent des cartes et il y a mon grand frère qui m’aide. OUIN !!! KAASAN ! Je sais qu’elle ne part pas de son plein grès mais j’aimerais qu’elle soit à la maison en se moment. Elle devait rester une semaine mais elle a du partir plus tôt finalement et elle est retourné travailler hier. Il faudra que j’appelle Sho parce que je n’aime pas quand je n’ai personne à qui parler. Ce n’est pas que je ne peux pas parlez à mon frère mais il est plus grand donc on ne peut pas être libre avec lui, pas comme avec Sho. On peut parler de n’importe quoi avec lui. Au fait, j’ai eu 49/100 en math … Je me suis amélioré depuis la dernière fois. Mais si je dit ça à ma mère ça va pas lui plaire je sens. Bon, mon frère m’appelle pour manger alors je vais devoir y allez.

Journal de Sho Mitoreno. Lundi 8 octobre 2009.

Pauvre Tekemoto … Je me demande se qui lui ai arriver pour qu’il est de si mauvaises notes. D’habitude il est le meilleur ! Plus fort que Aoyama et moi, c’est tout dire. Bon ok je suis pas génial mais quand même. En plus on ne peut pas dire que Suishi et Tatsuya ont été très gentil avec lui. Dire que se sont ses amis. Suichi m’a encore appelait. Elle fait souvent ça après que ses parents soient partit … J’aime bien quand elle m’appelle mais je n’ose pas lui dire et ça me tape sur les nerfs ! En plus tout le monde passe son temps à rabacher qu’il y a des mauvaises ondes ses derniers temps. C’est vrai qu’on est tout le temps à se disputer mais il ne faut pas poussé. Tiens … Kaasan m’appelle. Il parait que je n’ai pas rangé mes chaussettes. Ola la, la rage. Je m’en fiche un peu en fait mais bon, j’y vais.

Journal de Sakura Hana. Lundi 8 octobre 2009.

Flûte alors. J’ai l’impression que la tension entre Mia et Ichigo. Reiko aussi a l’air de lui en vouloir. En plus c’est un peu ma faute au fond … Mais c’est surtout la faute de ces maudits problèmes qui survienne depuis quelque temps. Ça n’arrête pas, à croire que quelqu’un nous en veux. Et c’est comme ça avec tout le monde. En plus Suichi est triste parce que sa mère est rentrée plus tôt que prévus … Je la comprends mais quand même ! Mais je dis quoi moi ? C’est ma meilleure amie ! Je devrais être triste pour elle au lieu de dire ça. Bon, je vais rejoindre Suichi près de piscine. On doit allez faire un tour au centre commerciale. Je dois m’acheter une nouvelle robe et elle des livres sur le basket. Elle a commencé cette année. Elle est vraiment sportive Suichi. Si elle était un garçon je pense que toute les filles seraient amoureuses d’elle … Mais c’est une fille, et la plupart des filles sont amoureuse des garçons du genre de Suishi, Sho ou Aoyama. Enfin … C’est pas mon genre de garçon moi. Allez, je suis en retard !!!

Journal de Tetsuo Tenezuko. Lundi 8 octobre 2009.

Cher journal,
Aujourd’hui, Tatsu et Suishi se sont moqué de Inusuki. Je ne comprends pas pourquoi il a eu une mauvaise moyenne. D’habitude c’est l’un des meilleurs. Et depuis quelque temps c’est comme ça … Des évènements étranges se produisent parfois. Je ne comprends pas mais de plus en plus j’ai l’impression qu’il va nous arriver quelque chose. Je me demande parfois si c’est mon imagination on si c’est qu’il se passe vraiment des trucs étranges. Demains je poserais la question à Tatsu-kun. Je me demande si un jour il va déclaré à Miyazaro qu’il l’aime. Je vais l’aider bien sur mais si il veut de l’aide, il a intérêt à s’excuser auprès de Inusuki. Le pauvre quand même. Moi, j’ai pas été très fort … Comme d’habitude. J’aime pas les cours et on m’embête souvent à cause de ça mais qu’est ce qu’on en a à faire, quand on veut devenir guitariste. Sérieux, pas la peine de connaître ses tables de multiplications quand on fait de la musique.
Bon je vais te laisser, c’est l’heure d’allez me coucher.
A demain
Tetsuo

Journal de Haruka Minami. Lundi 8 octobre 2009.

Encore une journée étrange. Il y a pas arrêté d’y avoir des disputes ! On est vraiment maudit ! Je suis sur qu’il y des gens contres nous. Quand je disais qu’il y avait des aliens, on voulait pas me croire mais je suis sur que c’est de leurs fautes ! Sinon pourquoi Reiko et Mia ferais la tête à Ichigo-san ? Je me le demande tiens ! Et Inusuki ?! Il est l’un des meilleurs et il a complètement loupé ses exam’ !! Si c’est pas la magie ça c’est quoi ?! Il faut vraiment que je me trouve une meilleure amie à qui je pourrais confier mes idées car c’est bien de tout noté dans un cahier mais quand c’est pas pareil. Je voudrais quelqu’un qui me dise si il est d’accore, qui se moque parfois de moi quand je fais des bêtises, qui m’aide quand je n’ai pas fait mes devoirs, qui me fasse comprendre les exercices les plus difficiles … Un peu comme Suichi et Sakura qui sont toujours ensemble. Enfin … C’est différent. Suichi ne voit jamais ses parents alors elle est toujours super gentille et se fait facilement des amies. J’aime beaucoup Ichigo-san mais je lui créé beaucoup de problème aussi. Avec ses amies par exemple. C’est de ma faute si elle c’est disputé avec Reiko-san et Mia-san … Enfin, la mienne, et celle des aliens évidemment. Bon, je vais allez me coucher parce que sinon maman va se fâché. Oups … je n’ai pas fais mon anglais ! Quelle andouille ! Bon … tant pis. Je me débrouillerais demain.

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Alexandr
Invité



MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Mar 10 Juil - 21:39

trop cool ton histoire hime-chan et momo-chan!(c'est que Mero-chan mais appele moi si tu veux Alexandra-chan!)

La suite!!!!!!


Dernière édition par le Mar 10 Juil - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Mar 10 Juil - 21:52

Eh oh !!! Tu dis pas seulement Hime-chan, y'a momo-chan aussi ! (T'inquiètes, je t'enguirlande pas ^^) Sinon, niveaux journaux intimes, c'est chacune qui fait ses persos !

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Alexandr
Invité



MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Mar 10 Juil - 22:23

Gomen j'avais oublier! La mero-chan(même si c'est que Alexandra-chan!) fait dûre aujourd'hui!

J'adore trop l'histoire la suite!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Mar 10 Juil - 22:35

la suite est en cours d'écriture pas Ray-chan

HS: Ton vava ... Il vient pas de l'anim Kanon par hasard ?

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Mar 10 Juil - 23:02

Note des auteurs : --->
Ray-chan : Voilà déjà le deuxième chapitre. Plus d'extrait de journaux intimes ! Juste la suite écrite par moi !
Momo-chan: YO !!! ça va ?! vous avez vu ?? Chapitre 2 ... Et oui !! C'est merveilleux !!! On va tous sortir le champagne ... Je vous préviens je tiens pas l'acool et je suis vite ivre XD Allez, bonne lecture.

Chapitre 2 : Tout va mal


Le lendemain matin, Ichigo se réveilla en sursaut après avoir fait un cauchemard. Elle avait rêvé qu'elle était emprisonnée dans une cage. Tout à coup, des flammes l'avaient encerclée et là...Ichigo s'était réveillée. Elle se prépara, fit tout ce qu'il fallait faire pour être prête pour aller au collège.

- Itekimasu !"fit Ichigo, quoique un peu fatiguée.

Elle fit le chemin très fatiguée de sa semie-nuit blanche. En traversant la route, une voiture s'est arrêtée à temps pour pas faucher la jeune fille. Ichigo remercia en se baissant en avant. Elle avait échapée à la mort en traversant au mauvais moment.

"Tout va mal"pensa-t-elle.


- Miyazaro-san !!! O genki desu ka ?"demanda une voix familière.

- Yokoyama-chan !!! Pas super... Et toi ?"demanda Ichigo à Suichi, arrivée en courant.

- J'ai vu que tu as failli te faire faucher par une voiture... Je vois pourquoi ça va pas. Moi non plus... Je sens comme si on était tous menacés."dit Suichi.

- Ohayô gozaimasu, Yokoyama-sama et Miyazaro-san !"fit une voix derrière elles.

- Hana ! Comment vas-tu depuis... hier soir ?"demanda Suichi.

- Ohayô, Sakura."dit Ichigo.


Les filles continuèrent à parler pendant bien longtemps même si Ichigo commençait à avoir des nausées. Elle souriait, tout de même. Elle était encore toute chamboulée de la frayeur de tout à l'heure. Elle était étonnée que Sakura et Suichi n'étaient pas comme elle. Arrivée au collège, elle se précipita vers Haruka. Ichigo la trouvait super sympatique. Elle commença par la regarder. Elle, elle était comme Ichigo. Elle avait l'air toute déboussolée.

- Minami-chan ???"risqua Ichigo.

Haruka sursauta. Apparemment, Ichigo l'avait sortie de ses pensées.

- Oh... Ohayô gozaimasu, Ichigo."dit Haruka.

- Salut. Euh.. tu crois aux extraterrestres ?"demanda Ichigo, pensant que cette question, elle l'avait déjà posée à 7 ans à Reiko et Mia. Celles-ci lui avaient dit : Pff... Non. Surment pas !

- Bien sûr ! J'y crois depuis toute petite ! Et toi ?"répondit Haruka.

- Euh..."fit Ichigo... Elle n'y croyais pas.

- Allez, dit !"insista Haruka.

- Euh... Désolée mais non. Je n'y ai jamais cru."répondit Ichigo.

- Pas grave. Vois-tu... J'aurais besoin d'une amie. Une vraie amie. Voudrais-tu..."commença Haruka.

- Oui... Je veux bien, moi aussi j'aimerais une vraie amie pour aller faire du shopping ensemble, une amie pour raconter ses rêves, ses cauchemards, ses problèmes, ses amours et ses peines."dit Ichigo.

- Vraiment ?! Génial !"dit Haruka en relevant la tête.

- Alors commençons. Je vais te dire un secret avoué qu'à Mia et Reiko : Je suis amoureuse de Tatsuya. Mais motus et bouche cousue !"dit Ichigo.

- Moi... J'ai l'impression que quelqu'un ou quelque chose est contre nous..."fit Haruka.


"C'est étrange... Tout le monde pense la même chose"songea Ichigo.

- Moi aussi."

- Mais surtout... Le plus inquiétant c'est les extra.... Euh... rien rien."dit Haruka.


Plus tard, la cloche sonna. Les élèves se dirigèrent en petits groupes serrés vers les portes du collège.




Persos :


Suichi Yokoyama :



Sakura Hana :



Haruka Minami :



Tatsuya Idoro



Sho Mitoreno



Tetsuo Tenezuko



Ichigo Miyazaro



Reiko Midori



Mia Aïzaro



Tekemoto Inusuki



Aoyama Saruya



Suishi Idoro (Ne pas confondre avec Suichi)



Rika Atsuki (c'est pas son vrai nom de famille)



Mitsune Atsuki (pareil)


_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Mer 11 Juil - 18:14

Notes des auteurs:
Momo-chan --> YOP ! Cette fois c'est moi qui post, niark. C'est moi qui l'ai écrit donc les personnages Ichigo, Tekemoto, Reiko, Mia, Suishi et Aoyama sont plus effacé. Au fait, avec Ray-chan, on vient de s'appercevoir que ne nom de famille de Tekemoto (Inusuki) voulait, à peu près, dire: "aime les chiens"
Ray-chan --> YO !! Ray-chan est dans la place ! Bon... Ben voilà déjà le troisième chapitre. Attention les yeux ! Chapitre particulièrement aimé humoristiquement par Ray-chan ! Et aussi particulièrement corrigé par Ray-chan XD

Chapitre 3 : Des nouvelles dans la classe.

Tous les petits groupes entrèrent dans la salle de classe où il devait aller et nos amis n’échappaient pas à la règle. A peine arriver, le professeur leur fit un grand sourire avant de déclaré :

- Mes chers élèves, je suis heureux de vous apprendre que nous avons aujourd’hui dans notre classe, deux nouvelles élèves. Aussi je vous présente Rika et Mitsune Atsuki. Elles seront désormais dans notre classe. Rika, met toi donc à coté de Hana, au premier rang, et toi Mitsune va donc à coté de Miyazaro, au milieu.

Les deux jeunes filles écoutèrent le professeur avant d’aller à leur place. Suichi n’avait pas vraiment envie que la nouvelle se mette à coté de son amie mais elle ne pouvait rien faire. Elle se contenta de faire comme à son habitude et de sortir son journal au lieu de son cahier de math. Sho la regarda faire en souriant. Elle savait que ce n’était pas le genre à allez balancer au prof. Ichigo, elle, était heureuse d’avoir une nouvelle voisine mais était tellement fatigué qu’elle n’y fit pas vraiment attention. Elle avait surtout envies de dormir, et contrairement à Tetsuo, ce n’était à cause du cours de math. Suichi écrivit alors tranquillement puisque personne ne regardait :
Chère kit, Aujourd’hui encore je sens qu’une ombre pèse sur nos têtes. Je ne pense pas être la seule à la sentir mais personne n’a l’air de s’en soucier. En plus aujourd’hui il y a deux nouvelles et elle me paraisse étrange. Il y en a une, on dirait presque qu’elle à des oreilles de renards. Comme je suis en cours je vais te laisser. Bisous, Suichi.
Reiko regardait Ichigo. Elle la trouvait de plus en plus étrange. Maintenant, elle était très fatiguée. Elle se demandait se que la jeune fille avait pu faire pour être dans cette état. Finalement, Ichigo fut à moitié réveillée par un cri, celui du professeur de mathématique :

- Trop, c’est trop ! Tenezuko, réveille toi tout de suite ou tu vas allez dormir dehors, je te préviens. Si mon cours te fait l’effet d’un somnifère, je te conseil d’allez t’acheter des médicaments contre le sommeil !
- Mais je ne dormais pas. J’étais en train de réfléchir à comment faire pour obtenir le résultat de votre équation Itoma-sensei, mentis le garçon
- Je vais faire semblant de te croire mais je te conseil de prendre du café le matin. Tu verras que ça ira mieux, ironisa le professeur.

Evidement Tetsuo n’avait pas du tout envies de rire lui. Il ne supportait pas qu’on se moque de lui. Les jumeaux Idoro décidèrent alors d’agir.

- Sensei !! S’il vous plait, est ce que je peux allez au toilette, demanda Suishi dans l’intention de détourné l’attention du professeur
- Heu … Vas y vite Idoro.
- Sensei, pouvez vous expliquez votre équation ? Questionna à son tour l’autre frère.

Comme prévus, le professeur se perdit avec ses deux enfants qui se ressemblait tellement et retourna à sa leçon sans demander son reste. En sortant de la classe pour allez « au toilette » Suishi fit un clin d’œil à son frère qui rigolait silencieusement. Ça marchait toujours contre les prof cette technique. De son coté, Tetsuo ne savait pas comment remercier les deux garçons de l’avoir sauver et se contenta de chuchoter pour lui-même :

- J’ai faim.
- Tu passes vraiment ton temps à te plaindre Tenezuko. Un jour tu vas vraiment avoir des problèmes tu sais, dit un voix douce à coté.
- Bah pourquoi ? Je sèche pas les cours, je me contente de dormir, en encore, seulement en math. Et puis depuis quand tu te mêles de ça Yokoyama ?
- Tu sais bien que je n’aime pas quand tu fais l’imbécile. Après tu entraîne Sho à te suivre et c’est lui que se retrouve à avoir des problèmes. Evidement, comme il est très bon en classe il ne se fais pas trop disputer.
- Pourquoi tu passes ton temps à le protéger ce gamin ? demanda Tetsuo
- Si on continue à parler on va se faire remarquer par Itoma-sensei. Et c’est mauvais pour toi.
- Ca te va bien de dire ça. J’ai bien vu que tu écrivais dans un journal tout à l’heure Yokoyama.
- Dites vous deux, c’est trop vous demandez de parlez moins fort ? J’n’entends pas le cours, fit une voix derrière eux.
- Pardonne nous Inusuki. Comment va ton chien ? Questionna Suichi.
- Yokoyama, je préfèrerais que tu écoutes le cours. Surtout avec ta dernière note en math.
- 49, c’était pas mal quand même.
- Tu le fais exprès Yokoyama ? C’était encore parce que je t’ai aidé à travailler ! Intervint une autre voix à la diagonale de la fillette.
- Mais, Sho, j’avais travaillé seule aussi.
- ON ARRÊTE DE PARLER AU FOND ! cria le professeur de mauvaise humeur.

Tekemoto se reconcentra sur le cours en prenant des notes attentivement, Mia se retourna pour voir se qui se passais. Ichigo, toujours aussi fatiguée était, elle, sur le point de se rendormir. Tatsuya regardait Ichigo qui était quelque place devant lui. Il ne suivait pas vraiment le cours puisque, de toute façon, il connaissait déjà ce chapitre de math. Il était tombé dessus en révisant ses cours avant les examens. C’est alors qu’on entendit un grand fracas qui venait de la cours. Sans écouté se qu’on leur disait, les élèves coururent à la fenêtre et virent le directeur avec plusieurs vases dans les bras et d’autres professeurs qui avaient des guirlandes, des sacs remplis de confettis et de ballons non gonflés. Tout le monde se tourna vers le professeur qui ne pu qu’expliquer la situation :

- Votre professeur de physique va devoir partir car elle attend un enfant, on a donc décidé de lui faire une fête surprise, le jour de halloween, en même temps que le bal habituel. Comme les enfants n’aident pas en temps normal, il ne se serait pas rendu compte que se n’étaient pas les mêmes décors que d’habitude. Mais bon … puisque vous êtes au courant ça nous arrange. Nous aurons besoin de 14 volontaires pour nous aider.

Ichigo, généreuse comme à son habitude, leva la main en première, suivit par Tatsuya qui voulait rester avec elle et Haruka qui voulait l’aider depuis qu’elle était sa meilleure amie. A son tour Suishi se proposa pour être avec son frère et Tetsuo voulait être avec son copain. Sho, qui ne voulait pas les laisser seul se leva à son tour et Tekemoto aussi, vite suivit par Aoyama et Suichi, pour être avec Sho, Mia et Reiko, qui voulait surveiller Ichigo, se proposèrent aussi. Ensuite les deux nouvelles se regardèrent et se proposèrent à leur tour.


Plan de classe :

cliquer pour agrandire

Bonus, mamages de Suichi, Sho, Tatsuya, Ichigo, Reiko, Mia, Sakura et Tetsuo :

Suichi :


Tatsuya :


Sho :


Ichigo :



Sakura :


Tetsuo :


Mia :



Reiko :



_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]


Dernière édition par le Mer 11 Juil - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Mer 11 Juil - 22:20

Note des auteurs : --->
Ray-chan --> Voilà déjà le chapitre 4 ! Et voilà la magie des fics à deux : Je ne fais pas de double post !
Momo-chan -- > * joue les commentatrices de TV * Vous l'avez dit chère Ray-chan, c'est magique. Et maintenant, une courte page de pub !! "pour votre santé, ne mangé pas trop sucré, trop salé ou trop gras" (bon ... C'est nul, surtout que j'aime pas ses trucs mais pas grave) Vous avez entendu les enfants ... Et bah un conseil, faites attention mais ne vous privez quand même pas de gateries ! Maintenant votre série préféré, c'est go !
Ray-chan 2 --> Hum hum... Euh... Vous avez oublier quelque chose momo-chan... Le programme d'après : Vous aurez droit à trois épisodes de Tomodachi Power, votre nouvelle série par megamomo, et à un épisode de Power Midori, la série de Lupia !! (Vrai nom : Ray-chan ou Cornelia-witch ou Hime-chan)
momo-chan 2 --> Vous avez raison de me le rappeler. En effet, ses deux séris son devenu culte depuis quelques jours. Quand à leurs auteurs ... Briantissime ! Surtout Megamomo (syndrome Shuichi en vu XD). Profitons en pour vous dire que ses deux auteurs n'en sont pas à leur premières oeuvres et je vous invite à toute les lires. Sur ce, je vous rend l'antène.


Chapitre 4 : Filles inquiétantes et messes-basses



Reiko fut surprise de voir que à peu près tout le monde se connaissaient entre ceux qui avaient lever la main. Sauf les deux nouvelles. Surtout que les deux nouvelles venues étaient très étranges. Quand la cloche sonna enfin, et tout le monde sauf Ichigo et Reiko se précipita sur les deux nouvelles.

- Vous êtes soeurs ?"demanda une voix douce, celle de Suichi.
- Euh... Oui"firent les deux.
- Vous venez de quel ville ?"demanda Sho.
- Osaka."répondit Rika.
- Avez-vous eu de la peine à quitter votre maison d'avant ?"demanda Tekemoto.
- Non, non. On a l'habitude de déménager."dit Mitsune en regardant sa soeur d'un regard amusé.

Toutes les questions retentissaient dans la salle. Reiko ne détachait pas son regard de Rika. Elle ne souriait pas du tout. Quant à Ichigo, elle s'était carrément endormie. Reiko alla vers Ichigo. Elle comptait bien la réveiller. Et lui dire deux mots.

- Miyazaro-san ? Réveille toi !"dit Reiko.
- Mmm ? C'est toi, Mido-sama ?"demanda Ichigo en se réveillant.
- Oui, oui. Réveille-toi, le cours de musique va commencer ! Et...tu...tu es bizarre, ces temps ci. Surtout aujourd'hui. Tu as l'air fatigué. Comment tu peux être dans cet état ?"demanda Reiko.
- Akumu."dit Ichigo.
- UN CAUCHEMARD ?! Toute la nuit ? Alors... Nemurenai ichiya."s'étonna Reiko, compréhensive.

Reiko fit signe à Mia de s'approcher et lui raconta tout à l'oreille. Ichigo se leva et alla chercher Haruka, Suichi et Sakura. Celles-ci s'approchèrent et firent les présentations. Ca y est ! Un nouveau groupe d'amies était formé ! Mia et Haruka se trouvèrent plein de points communs. Suichi et Sakura, les inséparables, commencèrent à parler avec Reiko. Cette dernière pris la parole.

- Les filles... Vous ne les trouvez pas bizarres, les deux nouvelles ?"demanda-t-elle.
- En tout cas, nous oui !"firent une voix derrière elles.

C'était Aoyama, le plus discret mais le plus intelligent de la bande des garçons se composant des deux jumeaux, Sho, Tekemoto et Tetsuo. Aoyama les regardaient d'un regard appuyé. Très sérieux. Il méritait très bien le statut du deuxième de la classe. C'était l'enfant parfait. Très discret, très respectueux, très obéissant... C'était vraiment le petit garçon modèle. Derrière lui, Sho souriait à Suichi. Encore derrière, les jumeaux se regardaient, puis Tatsuya rougit devant Ichigo mais il détourna tout de suite son regard. Suishi rigola. Tekemoto et Tetsuo, les meilleurs amis, imitaient Aoyama mais pour rigoler.

- Ah bon ? Je ne pensais pas ça de vous. Bref, passons. C'est vrai elles sont bizarres, les Atsuki."dit Sakura.

Les autres aquiescèrent. Dans le couloir, Sakura et Suichi discutaient des Atsuki, pendant que Haruka, Mia, Reiko et Ichigo parlaient du même sujet. Les garçons, eux, se rapprochaient des nouvelles parce qu'ils avaient déjà repérés une très jolie fille : Rika. Arrivés au cours de musique, les enfants s'asseyèrent à leur place habituelle. Le sensei, Akari-sensei, était vraiment très très sévère. Suichi ne peut donc pas sortir ses écouteurs chéris.

- Silence !"dit le prof alors que personne ne parlait.
- Bonjour sensei !"firent tous les élèves.
- Bonjour. Comme vous le savez, au bal d'Halloween, nous allons aussi faire une fête pour votre prof de physique qui attend un enfant. Alors, en musique etavec des instruments, nous allons faire une composition ! Mais... Par contre, ceux qui sont volontaires ne doivent pas faire la musique."dit Akari.

Le regard de Tatsuya plein d'espoir s'assombrit. Lui qui avait rêvé depuis toujours faire une composition pour l'école ! Il prit les choses en main.

- Euh... Sensei ? Les paroles et le chanteur ont déjà étés selectionnés ?"demanda-t-il.
- Non, justement. Il faudrait quelqu'un pour écrire les paroles, et quelqu'un d'autre pour chanter."répondit son professeur.
- Moi je peux ! Je peux écrire les paroles..."se précipita Tatsuya.
- Suishi-san ! De grâce ! Je vous ai-dit que les selectionnés ne participait pas !"cria la prof.

Suishi pouffa de rire.

- Mais sensei... Je m'appelle Tatsuya."dit Tatsuya en se retenant de rire.
- Suminasen, Idoro."dit la prof, gênée.

Le cours continua sur le thème pour choisir le compositeur et le chanteur. Quand midi vint, les élèves se bousculèrent dans les couloirs pour aller dans la cour. Sho se précipita vers Suichi pour lui poser la question qu'il pose à chaque midi :

- Shuu-chan... Pourrais-je goûter ton bentô ?"
- Ok, Sho-kun. Mais c'est une exeption !"fit Suichi.

Sho goûta. Il laissa échapper un sourire et un "MMMM !! C'est trop bon !" à Suichi. Mia, Haruka, Reiko et Ichigo rigolèrent en regardant Sho. Aoyama, Suishi, Tekemoto, Tatsuya et Tetsuo rigolaient encore du "Suishi-san ! De grâce ! Je vous ai-dit que les selectionnés ne participait pas !". À présent, tout le monde fut plus sérieux car Rika et Mitsune arrivèrent. Suichi se mit devant ses amies, comme pour les protéger.

- On est si bizarres que ça ?"demanda Mitsune, en souriant.
- Mais non ! Absolument pas !"essaya de rassurer Sakura.
- Allez, ne mentez pas. On vous a entendues, dans le couloir."dit Rika, toujours de son air triste.
- Ah bon... Désolée."dit Ichigo.
- On va vous faire comprendre pourquoi. Amenez par ici les garçons."dit Mitsune.

Reiko s'éxecuta. Elle attira les garçons, surtout Sho, Tatsuya et Suishi, mais les autres traînaient un peu. Une fois tous rassemblés, les adolescents suivirent Mitsune et Rika. Les soeurs les amenèrent dans un endroit où personne n'y était. Un vrai Désert.

- Alors voilà Mitsune, première chose."dit Rika.

Mitsune laissa apparaître des oreilles de renard noires. Tous furent étonnés. Sho laissa échapper un petit cri.

- Et oui. Voyez-vous... Nous sommes des créatures d'un autre monde. Des anges, des démons, des humains... Dites comme vous voulez. Un grand danger pèse sur votre monde. Une certaine Minatsuko avec son "petit ami" Takuyanashi, alliée avec une très pimbêche princesse d'un autre monde encore que le notre, veulent attaquer la Terre pour la dominer. Pour lutter contre eux, vous aurez des pouvoirs magiques... Alors euh... Suichi le pouvoir du Coeur, Sakura, celui de l'air, Sho la vie, Tetsuo le sable, Haruka la glace, Tatsuya la moitié, Suishi la Deuxième Moitié, Ichigo le feu, Mia l'eau, Reiko les ténèbres, Tekemoto la terre et Aoyama la lumière. Je vous souhaite bonne chance et nous serons vos mentor. Vous pourrez nous posez toutes questions et on vous aideras dans les moments difficiles."fit Rika, comme un automate.

Un grand silence resta dans la salle. Juste le temps qu'il fallait pour que tout le monde comprenne, et finalement, tous les élus hochèrent la tête pour dire : C'est compris.

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Jeu 12 Juil - 11:54

Note des auteurs, fantastique et merveilleuse:
momo-chan --> je refuse de parler ! * producteur * "mais pourquoi ?" parce qu'il parrait qu'on garde toujours le meilleur pour la fin, donc normalment et en toute logique, je dois passé la dernière, de plus la politesse veux que [le reste est en abrégé] *producteur* "revoilà le syndrome Shuichi" vous dites ? "Non, rien.
Dites nous au moins le vocabulaire" alors: Kouchou --> directeur, gomenasai --> je suis désolé iie --> Non.
Ray-chan ---> Le meilleur pour la fin. Ben ici, la fin, c'est l'histoire, évidemment ! Bon, je vous laisse le meilleur Razz


Chapitre 5 : Quand on veut oublier

Le petit groupe avait repris le cours sans dire un mot, tous sous le choc de la nouvelle. Pour Suichi, choc ou pas choc, le cours de physique était une torture et elle était bien contente que la prof attende un enfant ! Aussi elle sortit ses écouteurs adorés. A peine à t’elle allumé son lecteur CD qu’elle reçoit un message sur un contrôle de physique écrit de la main de Sho. Il lui demander si elle croyait à cette histoire. La jeune fille répondit sur la même feuille que oui, elle pensait que ça expliquer les récents évènements et la peur qu’elle ressentait ces derniers jours. Le garçon lui répondit qu’il était pareil et qu’il conseiller à Suichi de faire attention avec son baladeur si elle ne voulait pas se le faire confisqué. La rouquine répondit qu’elle s’inquiété plus pour le CD que pour le baladeur et il n’y eu pas de réponse mais Sho laissa échappé un petit rire. Tetsuo avait regardait toute la scène tranquillement, à moitié dans les vaps à cause de la nouvelle. « On ne sait plus quoi inventer pour faire peur » pensa t’il d’abord avant de se dire : « et si c’était vrai ? » Haruka, elle, était plutôt contente. Elle avait enfin eu la preuve que les extraterrestres existaient bien. C’était la seule du groupe qui abordait un grand sourire, à l’exception de Sho, toujours vif et souriant, même si on lui annoncer un décet. Quoi ? J’en fais trop ? Oui, bon, ok, il a pleuré à la mort de son grand père alors qu’il le connaissait pas. Enfin bref, Haruka et Sho étaient les deux seuls du groupe à être de bonne humeur. Cela étonna d’ailleurs la plupart de la classe car, Sho c’est habituel, on vous l’a dit, à toute heure et en tout lieu, il a l’œil vif et le sourire aux lèvres, mais Haruka, elle, est plutôt réservé et sourit rarement. Se qui étonna la classe était aussi la mine de Suichi, toujours heureuse d’habitude. En plus, avec les préparatifs de la fête, tout les élèves étaient surexcité et il n’y avait que Aoyama, lui, rien ne peut le déconcentré, qui écoutait le cours si bien que Atsuko-sensei fut content de voir le directeur entré. C’était un homme assez vieux et avec une aura de bonté profonde en lui. Il arriva donc dans la salle de classe et frappa dans ses mains, se qui eu pour effet de calmer toute le monde. Sho glissa discrètement à Suichi :

- Lui, c’est un pouvoir hypnotique qu’il a pour faire ça, j’en suis sur !
- Mitoreno, vous me ferez un grand honneur de bien vouloir nous laissé entendre votre silence je vous pris, plaisanta le dirlo.

Cela eu pour effet de faire se taire le jeune garçon. Alors, le directeur repris la parole :

- A partir d’aujourd’hui, les élèves qui se sont porté volontaire pour aider à la préparation de la fête d’halloween seront dispensés de cours.
- Msieu, si je puis me permettre, il est vraiment impossible que je compose la musique … Ou que je chante. S’il vous plait kouchou. Je suis sur que je ferais l’affaire. Je peux même vous créer un groupe en moins de 3 jours.
- Iie ! Je suis désolé Tatsuya-kun mais, comme votre professeur de musique vous l’a dit, vous ne pouvez pas faire les deux. Gomenasai.
- Mais kouchou …
- Non ! C’est terminer Tatsuya, la discutions est close une bonne fois pour toute !

Tatsuya commença alors à bouder dans son coin. D’abord des pouvoirs, et maintenant on l’empêché de chanté. Pourtant quand il sera célèbre, le directeur sera bien gêné de pas l’avoir laisser faire. Surtout qu’il n’était pas le genre de garçon à qui on pouvait reproché de ne pas travailler où d’avoir de mauvaise note. D’accore il était rêveur et enfantin mais il était très bon en cours. Tetsuo aussi était un peu vexé par cette règle et tenta d’intervenir mais la sentence était sans appelle. On ne pouvait plus rien ajouté. Aoyama était quand même un peu triste de ne pas pouvoir allez en cours et leva la main à son tour.

- Oui Aoyama ?
- Kouchou, il est vraiment impossible qu’on assiste aux cours ?
- Ne vous inquiétez pas, vous ne manquerez rien de particulier. Des jeux seront organiser pendant cette période. Et puis, il y en a seulement pour 3 semaines.
- Mais, kouchou, on organise quelque chose de particulier durant cette fête ? demanda le professeur de physique, bien sur pas au courant. Et puis pourquoi ne puis je pas aider ?
- Avec votre enfant se serait dangereux Atsuko.

Dans le fond, Shiori avait été obligé de se mettre les deux mains sur la bouche pour ne rien dire. C’était la commère de l’école et elle ne voulait pas risquer de gâché la fête, surtout que Nobo lui avait promis un rendez vous si elle tenait sa langue. Comme elle était amoureuse de lui elle ne voulait pas perdre une telle occasion. Tadashi, le meilleur ami de Nobo riait sous sa cape. Lui et son ami étaient les meilleurs pour obtenir se qu’il voulait, bien que le rendez vous avez Suichi est toujours échoué. Riiko regardait la jeune prof. Elle ne supportait pas le mensonge et n’avait pas envies d’en faire partit. Toute fois, un regard à son petit ami, Mamuro, lui fit garder le secret intact. Elle ne voulait pas le décevoir, lui qui aimait tellement les fêtes surprises. Sakura, au premier rang, ne pouvait pas parler avec Suichi et cela lui manquer. Dans se genre de situation, quand un professeur ment, elle aime bien lui chuchoté quelque chose dans l’oreille mais depuis le collège, elle était toujours séparé car ils avaient été mis par ordre alphabétique l’an dernier, et le hasard les avait encore séparé cette année. Mais cette fois … Elle avait besoin de lui parlait. Sakura supportait très mal le changement et avoir des pouvoirs la terrifier vraiment. Elle voulait avoir sa meilleure amie près d’elle. Elle commença à avoir les larmes qui lui monté aux yeux et ne pu les retenir. Voyant cela, le directeur la questionna :

- Et bien … Que vous arrives t’il Sakura ?
- C’est que je suis triste pour la maman de Suichi qui est partit plus tôt que prévus kouchou. Mais se n’ai pas grave. Je me remets vite.
- Suichi, vous pouvez m’expliquer ?
- Heu … Un peu plus tard kouchou … c’est l’heure du cours d’anglais et je ne voudrais pas le louper. Sayonara kouchou.

Elle se dépêcha de fouiller dans ses affaires. Le proviseur n’était pas au courant pour ses parents. Elle ne voulait pas que l’on sache que ses parents étaient toujours en déplacement aussi l’avait elle habilement caché depuis son entré au collège, avant ses parents avaient engagé une dame pour s’occupé d’elle. Bon … elle avait son frère maintenant, mais on ne sait jamais avec les profs. Finalement le directeur s’en alla en rappelant aux volontaires de ne pas oubliez que demain ils devaient aider. Suishi fut plutôt déçu de n’avoir que Tatsuya et Mimiko pour voisins puisque Mimiko avait l’air de le détester. En fait, le genre qui plait le plus aux filles, c’est plus Tekemoto, Aoyama … Chez les filles c’est Ichigo, mais elle refusait de sortir avec les garçons qui lui proposaient. Suichi se leva dès que le professeur fut partit et s’assit sur la table de Sho :

- Dit, Sho, mon bento, il était bon ? Tu l’as vraiment aimé ? Parce que pour une fois j’ai fait bien attention à se que je faisais. J’ai même fait des sushi. Et puis les onigiri, j’ai fait bien attention à la forme. Et puis en plus, j’étais pas sur de la cuisson du riz. Et …
- Calme toi Shuu-chan, tu vas lui faire peur
- Mais, Saku-chan, je ne peux pas risquer de faire des bêtises la prochaine fois que je cuisinerais pour ma mère. Et puis si mon père revient, je veux pouvoir lui faire un plat délicieux. Et puis je ferais aussi du curry et du … Tu m’écoutes Saku-chan ?
- Comment peux tu parler de cuisine dans un moment pareil ? Dit la voix froide de Reiko devant eux.
- Je fais se que je veux d’abord ! Je trouve que ça te va très bien les ténèbres !
- Dit se que tu veux mais le cœur … Quel honte ! Surtout que tu as rien de bien romantique. Tu fais partit du club de basket et tu passes ton temps à faire la course contre les garçons !
- Peut être mais moi je suis pas une fille qui cris tout le temps.

Pour le pas entendre la réplique de Reiko elle pris ses écouteurs et retourna à sa place. Elle commença à écouta la musique pendant que Sakura bavardait avec Sho. Tetsuo s’était endormis à la sortit du directeur avec le professeur et Ichigo était allé voir Haruka. Tekemoto, lui, secouer Tetsuo pour le réveiller pendant que Aoyama révisait ses cours d’anglais pour l’interrogation qui allait arriver. Mia alla voir Reiko qui n’était pas très contente, avec Suichi ça se finissait toujours e dispute, le plus souvent c’était aussi comme ça que ça commençait en fait. Suichi n’en avait rien à faire mais Sakura était un peu gêné quand même, parce que, pour Suichi, il était impossible d’être amie avec Reiko, mais il allait bien falloir qu’elle se parle pour la mission, et sans se disputer. Elle était en train de désespéré quand un surveillant entra dans la classe en claquant la porte, se qui réveilla Tetsuo.

- Votre professeur est absent aujourd’hui, vous allez donc avoir une heure de travaux libre dans cette salle. Ça doit être individuel et silencieux. Les baladeurs sont interdits.

Il avait rajouté la dernière phrase en regardant Suichi qui débrancha ses écouteurs avant de prendre un livre de recette qu’elle avait toujours dans son sac. Aoyama continuait de travailler son anglait, Ichigo se reposait un peu, se remémorant la journée, Reiko tentait de calmer sa colère contre Suichi pendant que Mia, de son coté, tentait de comprendre comment elle pouvait se servir de son pouvoir. Au fond de la classe, Tekemoto relisait pour la 10e fois la leçon sur la quel il s’était planté au examen. Suishi regardait se que faisait son frère, qui était en train d’écrire un chanson, en effet il n’avait pas encore abandonné. Sakura, elle, avait regagné sa place et sortit son cahier de math pour faire quelques exercices de préparation, Sho aider son voisin, Eiri, à écrire une histoire. , Haruka passait des mots à sa voisine, Suki, pour lui faire un test, et Tetsuo venait de se rendormir. C’est quelques minutes avant la fin du cours, alors que Mia perdait espoir, que les alarmes incendies se déclanchèrent. Enfin … Seulement l’eau. Comme l’école était à moitié inondée, les cours furent annulés pour l’après midi. C’est alors que Suichi demanda :

- Vous voulez venir chez moi pour parlez de vous savez quoi ? Mon frère travail alors il n’y a personne et on sera tranquille. Sans compté que la maison est plutôt grande donc on pourra s’entraîner tranquille.

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Irmy
Invité



MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Jeu 12 Juil - 12:20

C'est trop bien les filles vous écrivez super bien !
Revenir en haut Aller en bas
Meroko
Invité



MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Jeu 12 Juil - 12:35

j'adore!!!!!! la suite svp!
Revenir en haut Aller en bas
Irmy
Invité



MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Jeu 12 Juil - 12:39

oui vite la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Jeu 12 Juil - 13:29

Je l'ai écrite... Je dois la passer à momo-chan. Sauf qu'elle est entrain de manger, je crois.

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 



Dernière édition par le Jeu 12 Juil - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Irmy
Invité



MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Jeu 12 Juil - 13:33

a cette heure ci ? o la la elle mange drolement tard elle !
Revenir en haut Aller en bas
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Jeu 12 Juil - 13:47

Note des auteurs ---->
Ray-chan --> Tadada ! Voilà déjà le chapitre 6 ! By me. Bisous à toutes, et bonne lecture !
momo-chan --> et oui ... Je mange très tard mais je ne regarde jamais l'heure et puis c'est cool de manger devant sonic ... Surtout quand c'est mon épisode préféré ... Enfin, go pour votre séris préféré.

Chapitre 6 : L'aventure commence !

Le groupe accepta, même Reiko encore ennervée. Donc le petit groupe commença à se diriger vers la sortie. Ichigo, un peu moins fatiguée, retenu ses amis.

- Euh... Et pour la fête ?"dit-elle.
- Miyazaro-san ! Ne t'en fais pas ! Demain on aidera. c'est promis !"dit Haruka.

Et de se retourner pour aller chez Suichi. Ichigo les suivi. Les garçons se sentaient bien étrangers face à ses filles. Surtout Tatsuya. Il n'osait même pas regarder Ichigo. Donc, reprenons. En tête, c'était Suichi, suivie par Sakura puis Mia. Haruka et Ichigo juste derrière, Tatsuya, Aoyama, Suishi et Tetsuo ensemble. Reiko, Sho et Tekemoto tout à la fin. Enfin presque. Quand Sho se retourna, il fit :

- Atsuki ?"
- Nani ?"firent tous les autres.
- Ben oui. C'est nous."dit Rika.

Tous arrivèrent chez Suichi. Ils commencèrent par s'assoir dans la chambre de Suichi, quoique un peu petite. Sakura, Sho et Haruka étaient assis sur le lit, Mia sur la chaise de bureau, et les autres restèrent debout. Suichi partit à la cuisine pour chercher des boissons et de la nourriture. Elle revint quelques minutes plus tard avec 14 biscuits, 14 tasses et 14 sachets de thé. Reiko s'impatientait.

- On peut pas aller au salon ? Y'aura plus de place."dit Reiko.
- Non, car si mon frère revient, et nous entends entrain de parler de nos pouvoirs, on sera grillées, Reiko."répondit Suichi, en posant sur le bureau un plateau avec tout dessus.

Reiko laissa échapper un grognement. Rika baissa les yeux, Mitsune se força à sourire. Mia se leva de sa chaise.

- Alors ? Comment avez-vous pris la nouvelle ?"demanda Mitsune.
- Bizarrement."se contenta de dire Reiko.
- Très mal. On est tous très choquer."dit Sho.
- Ah. Nous sommes désolées. Mais bon. Suichi, avant que ton frère revienne, on va devoir vous emmener dans un endroit secret pour vous entraîner."ajouta Rika.
- Ca ira. Mon frère revient dans deux heures."répondit Suichi.
- Suivez-nous, les amis."dit Mitsune.

Donc les élus ont dû allez dans un endroit que Mitsune et Rika leur indiquaient. Ils arrivèrent dans un endroit sombre mais grand. Une épave. C'était désert. Rika se mit face à tout le monde. Elle croisa les bras comme si elle voulait commencer une séance. Elle regarda tout le monde d'un air très sérieux.

- Hum... Donc, apparemment, vous avez encore du mal à utiliser vos pouvoirs."dit-elle.
- Ouais. Surtout qu'on a même pas essayé."fit Reiko.
- Bon. Alors c'est évident que personne ne les maîtrise parfai..."commença Mitsune.

Un tremblement de terre l'arrêta. Mais un petit tremblement. Rika et Mitsune se figèrent comme de la glace. Les autres se retournèrent. Ils virent tous la même chose horrible : Un monstre.

- AAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHH !!!!"firent-ils tous ensemble.
- Euh... Restez-calmes. Celui-là c'est un petit."dit Rika.

Et là, ce fût la pagaille. Mia voulut lancer un torrent d'eau sur le monstre, le jet fonça sur Suichi. Tasuya, ne sachant pas comment utiliser le pouvoir de la moitié, voulut y aller à brutale, avec ses poings. Le monstre le repoussa d'un coup de griffe, ce qui ouvrit la joue de Tatsuya. Reiko lança un trait noir sur le monstre, résultat : rien. Suishi, ne voulant pas recevoir un coup sur la joue comme son frère, pris son couteau "suisse", qu'il avait toujours sur lui et le lança sur le monstre, ce dernier l'attrappa et le jetta derrière lui. Suichi, Sakura et Haruka restèrent ensemble pour lancer une attaque en trio. Suichi, encore mouillée, lança une grosse boule rose sur le monstre, mais qui dériva et fonça sur Ichigo, qui tomba à terre. Sakura et Haruka firent une attaque combinée : un courant d'air à côté d'un glaçon géant. Mais le problème, c'est que le monstre les évita. Tekemoto mit sa main au sol et vit pousser des lianes et les dirigèrent vers le monstre. Un coup de griffe et les lianes se brisèrent. Aoyama et Sho se mirent côte à côte. Lumière et vie, vie c'était un grand jet verre foncé mélangé à du bleu marine, de l'orange et de bleu. Les deux garçons essayaient tant bien que mal de diriger leur attaque mais elle se retourna contre eux. Tetsuo lança du sable, Ichigo des flammes mais encore, le monstre évita. Puis, ce dernier avança vers eux, et donna des coups de griffes à tout le monde qui commençait à saigner.

- ASSEZ !!"cria Rika.

Elle entoura d'un champ de force le monstre, pendant que Mitsune ouvrit un portail dans leur monde pour que Rika ramène le monstre d'où il venait.

- Ouf."firent les deux soeurs en même temps.

Mitsune sortit une trousse de pharmacie et mis des pensement à tout le monde. Elle dû même mettre un plâtre à Tatsuya, car, en donnant des coups de poings dans la carapace du monstre, s'était cassé le poignet.

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 



Dernière édition par le Jeu 12 Juil - 15:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Irmy
Invité



MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Jeu 12 Juil - 13:57

trop cool !!! la suite vite !
Revenir en haut Aller en bas
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Jeu 12 Juil - 16:01

La suite est en cours d'écriture par mmm's (quatrième surnom de momo-chan, à conter Kuracha, momo-chan et Otaku-chan)

Sinon, la suite de la suite suivante (XD) sera dans un mois Razz

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Jeu 12 Juil - 22:05

Notes des auteurs -->
momo-chan --> Bon ... Comme on vous l'a dit, la suite de la suite, c'est dans un mois TT Je pars demain après midi, à 15. Donc je vous prépars une super suite trop cool génial XD Elle risque d'être longue. Evidemment vous aurez aussi TP ;) Un peu de voc: Itekimasu --> j'y vais. Kiwotsukeru --> fait attention (soit prudent). Sugoi --> super/merveilleux/génial. Itadakimasu --> bon appétit.
Ray-chan --> denouveau pas de double-post. Bon, par contre, quand elle est en vacs, je vais me faire un plaisir de faire une suite super ultra longue que je vais vous torturer à lire, sauf si momo-chan me dis qu'il faut la racourcir (ça m'étonnerait, elle aime bien les trucs longs) Voilà, maintenant, c'est l'heure de Tomodachi Ryoku, votre série préférée.


Chapitre 7 : les préparatifs

Le matin se leva sur la ville de notre petit groupe magique. Tatsuya peine à sortir de son lit avec son poignet qui lui fait mal. La veille, lui et son frère s’étaient fait crier dessus par leur mère quand ils étaient rentrer … Et pour cause ! Suishi et lui étaient arrivés, non seulement après l’heure où ils devaient rentrés, mais en plus blessés, si bien que leurs parents pensaient qu’ils s’étaient battus contre un groupe de voyou. La vérité n’était pas du tout ça mais si ils leurs avaient dit, on les aurait pris pour des fous. Donc, Tatsuya se leva péniblement et alla voir son frère qui venait de se réveiller. Le garçon s’assit sur le lit de son jumeau et lui dit :

- Tu penses qu’on a bien fait d’accepter cette mission ?
- Bah … On peut pas trop choisir en fait, répondit Suishi
- Oui … Tu dois avoir raison. Bon, je vais m’habiller, je prendrais ma douche ce soir donc elle est libre.

Tatsuya alla donc enfiler son uniforme puis alla prendre le petit déjeuné avec sa mère qui regardait son poignet depuis qu’il était rentré dans la salle, aussi il fut bien content de voir son frère arriver dans la cuisine, pour détourner l’attention. A peine le petit déjeuné avalé, il dit à son Suishi qu’il allait l’attendre dehors. Il ne supportait plus le regard de sa mère.

- Itekimasu, kaasan.
- kiwotsukeru Tatsuya-kun.
- Promis.

Une fois que Suishi fut sortit à son tour, ils se dirigèrent vers le tramway qui les menait au collège. Une fois arriver ils entrèrent directement dans la classe où se trouvait déjà Suichi, Ichigo, Haruka et Sakura. Comme tous les matins, Sakura et Suichi étaient venu en roller et ensemble. Si la mère de Sakura avait crié en la voyant rentré, le frère de Suichi n’en eu rien à faire. De toute façon il dormait déjà.

- Ohayô Tatu-kun, dit Suichi en le voyant rentré, Ohayô Suishi. Vous allez bien ?
- Ouai, à par que kaasan c’est vraiment énerver hier. C’est parfois énervant ! Se plaignit Tatsuya.
- Bein moi j’aimerais bien qu’elle me cris dessus de temps en temps. Mais je me débrouille sans.

Le garçon préféra ne plus rien dire. Il fit un petit signe de main à Sakura et Haruka mais détourna la tête en rougissant face à Ichigo. Finalement, pour casser l’ambiance glacial, Suishi s’écria :

- J’y pense ! Tatsu-kun, comme tu t’es fait mal, tu risques d’avoir du mal à nous aider pour la fête … Alors tu pourras surment chanté.
- Suishi-kun, mon frère adoré, tu sais que tu es génial ! J’irais voir le directeur !
- Il dira non, fit une voix derrière eux.
- Saruya, tu fais exprès de me déprimer ? Tu n’es pas franchement rassurant.
- Tu pourras toujours gonflé les ballons, même avec un poignet en moins.
- Mince ! C’est énervant ! Je demanderais quand même. J’ai déjà inventé pas mal de chanson. Ils ne pourront pas refuser mon aide sinon ils ne trouveront personne !
- Tu es téméraire Idoro. Tu n’abandonnes jamais.
- Mais, Miweno, je ne vois pas pourquoi je me priverais d’un bonheur comme le chant. C’est une passion, une …
- Calme toi un peu Idoro. Tu t’es fait quoi au poignet ?
- Heu … Je suis tombé des escaliers chez un copain.
- Fais un peu plus attention d’acore. Se serais dommage que tu te blesses avant la fête. Salut Miyazaro. C’est la bande des blessés ici ? Vous êtes tous allez chez le même copain ?
- Non, on a eu des petits problèmes … Avec un chat. Il voulait s’enfuir de chez lui et il a fallu le récupéré.
- Bien trouver Miyazaro, chuchota Haruka à la jeune fille.

Enfin, Tetsuo et Tekemoto arrivèrent avec des guirlandes. Tetsuo donna un coup de pied dans la porte pour l’ouvrir et cria :

- Les volontaires, on vous attend en bas, on se dépêche un peu !! On en a marre de gonflé des ballons !
- Vous êtes déjà dans le gymnase ? demanda Tatsuya
- Ouais, y’a aussi Rika, Mitsune, Sho, qui fait le fou, comme d’habitude, Mia et Reiko. Si vous vous dépêchez pas, Reiko va s’énerver, continua le châtain en souriant.

Ils allèrent donc tous dans la salle où, au grand malheur de Tatsuya, le directeur n’était pas présent. Sho alla voir Suichi pour lui dire bonjour puis dit à Tatsuya qu’il allait être obliger de gonfler les ballons à cause de son poignet. L’intéresser fit une tête d’enterrement en prenant un ballon sac de ballon à gonfler. Il commença à soufflé dedans quand quelqu’un arriva pour l’aider. C’était Ichigo qui pris un autre sac et souffla dans les ballons. De leur coté, les autres se débrouillaient comme ils pouvaient pour accroché les guirlandes, faire des confettis et autres petites décoration. Suichi, l’informaticienne du groupe, avait eu le plus de chance et devait créer les cartons d’invitations pour la « fête d’halloween » Comme son père travailler dans une grande usine d’ordinateur, c’est une grande professionnelle. Elle souriait tranquillement, se contentant de chercher de belles images d’halloween et dit soudain :

- Pour une fois, les nombreuses absences de mon père serve. Le seul moyen pour que je suis parle c’est l’ordinateur alors en échange il m’apprend plein de chose.
- Tu pourras m’apprendre Shuu-chan ? demanda Sho en se retenant pour ne pas tomber alors qu’il accroché un serpentin dans la salle.
- Bien sur Sho-kun. Mais pour le moment fait juste attention à ne pas te faire mal.

Et elle recommença à chercher des images de sorcières plutôt jolie, se qui était dure. Soudain une question gêna Tekemoto dans son rôle, c'est-à-dire tenir l’échelle de Reiko sans regarder sous la jupe de celle-ci. C’était dans se genre de moment que Suichi était bien contente d’avoir réussi à s’arranger pour pouvoir porter l’uniforme des garçons quand elle enchaîné avec son entraînement de natation. Ça lui permettait de courir plus facilement et de se changer plus vite. Comme se jour là elle avait justement son entraînement, comme tout les mardis, elle portait un pentalong rouge avec une chemise de blanche. Enfin … je m’égare un peu, donc Tekemoto demanda à Rika et Mitsune :

- Atsuki … où est ce que vous habitez officiellement ? Et pour votre parcours scolaire, vous faites comment ?
- Et bien, nous habitons, réellement, chez un ami à nous qui vient de notre monde et qui est établis dans cette ville. Pour nos études nous nous sommes arrangées avec des profs qui viennent de notre monde.
- Ah … Merci.

Et chacun recommença à travailler, dans le silence, n’osant pas parlait de la veille. Finalement, Aoyama brisa le silence et dit :

- Pourquoi vous n’avez pas intervenu plus tôt hier ? Ça aurait évité qu’on est des problèmes et que Idoro se casse le poignet ! Vous fabriquiez quoi ? C’était un test ?
- Peut être. Quoi qu’il en soit, nos méthodes pour votre apprentissage ne vous regardent pas. Alors arrête de te plaindre un peu !

Cette fois le garçon n’ajouta rien. Surment à cause du ton dur que Rika avait pris. Tatsuya et Ichigo commençait à en avoir marre soufflé quand, enfin, on vint les sauver. Le professeur le japonais arriva dans la salle pour les prévenir qu’ils pouvaient déjeuné tranquillement. Ils avaient le droit à deux heures. Il était midi et ils finissaient à 3h. Ils n’en avaient donc plus que pour une heure. Tatsuya fut bien content de pouvoir enfin s’arrêter et à force de gonflé des ballons, il avait complètement oublier d’allez voir le directeur. Sho alla voir Suichi pour l’éternel : « j’ai le droit à un peu de ton bento » Pendant que tout le monde mangeait, la rouquine était encore en train de taper quelque chose sur l’ordinateur. Sakura et Mia allèrent la voir pour lui dire de se reposer quand la fillette s’écria :

- ça y est !! J’ai réussi !
- ça y ai quoi, Yokoyama ? Demanda Reiko de son air méchant
- J’ai réussi à pirater le système … Heureusement que Tokato-sensei est partit.
- Tu es fière de toi ?
- Ouais, ça te dérange Midori ? Je fais se que je veux, et vous ne devinerez jamais se que j’ai trouvé.
- Dit, ne nous fait pas languir Yokoyama, grogna Tetsuo, presser de finir son repas tellement il avait faim.
- J’ai trouver des donnés sur 12 enfants connu pour être plutôt sage, et deux nouvelles, qui du jour au lendemain sont venus à l’école avec de plus en plus de pansements … ça ne vous rappel rien ?
- Si … C’est comme nous, remarqua Aoyama. Et alors ?
- Et bien ça veut dire que non seulement nous ne sommes pas les premiers mais en plus on peut, peut être, rencontré les élèves en questions pour qu’il nous parle de se qui se passé.
- Et tu veux nous faire croire que tu as piraté les dossiers pour ça ? Ironisa Tekemoto. Tu ne pouvais pas savoir se qu’il y avait dedans avant de l’ouvrir.
- Non … Mais j’ai trouver le nom de Atsuki alors j’ai voulu voir si c’était en rapport avec Rika et Mitsune, ici présente, et voilà se que j’ai trouvé. Je suis trop génial !!!

Après ses découvertes, Suichi n’avait qu’une envie, manger. Elle avait été sur l’ordinateur pendant toute la matinée et commencer à avoir mal aux yeux. Elle regarda son bento, que son frère lui avait fait vu qu’elle ne rentrait pas.

- Sugoi ! Des onigiri !! Mon frère est le professionnel. Quelqu’un a des baguettes pour moi ? Je les ai oublié.

Sakura tendis une paire de baguettes qu’elle avait toujours en plus et demanda :

- Tu aurais pas oublié de nous dire quelque chose sur ta découverte ? Tu as l’air trop calme pour être honnête.
- Itadakumasu tout le monde. Arigato, Saku-chan.
- Je récupère mes baguettes si tu ne nous dis pas tout en détail.
- Et bien … Vous ne devinerez jamais qui faisait partit de ses étudiants mystérieux.
- Qui ??!! S’exclama tout le groupe en même temps
- ça, je vous le dirais seulement avant de partir à la piscine … Sinon ça risquerais de vous déconcentrer.

Et elle fini son bento plus vite de l’éclaire avant de se remettre au travaille, même si il était seulement 1h30, laissant tout le monde dans le doute de la nouvelle.

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Irmy
Invité



MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Ven 13 Juil - 11:26

trop bien !!!!! La suite vite !
Revenir en haut Aller en bas
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Ven 13 Juil - 13:23

Note des auteurs : ---->
Ray-chan --> Non ! Je refuse de publier la suite, même si c'est moi qui l'ai écrite ! *producteur* Raah ! NON ! Pas toi, tu vas pas nous faire le coup, même si tu es la meilleure ! (c'est une blague, je ne suis pas vantarde)*producteur* Tant que ma collègue n'est pas là, je refuse !*producteur* Rooh, t'es énervante ! Bon, alors tu verras, elle reviendras le 12 août, alors, en attendant, je fais la note, elle, à son retour, elle fera la note dessus, et toi tu la ferras !*producteur* OK, vas-y.
Produc-sempai --> Donc, hum hum (je suis bien coiffé ? Maquilleuse : oui. Producteur : OK) Donc, voilà le chapitre 8 de votre série préférée !
Momo-chan --> Votre Kitsune (renard <_<) préféré est de retour avec PLEIN de vocabulair japonnais {NIARK} [producteur: Oh non !! ça va être insuportable] Et si, et si. Pas de problème, j'en profiterais pas pour vous mennez la vie dure produc'. Iadsukudayo [producteur: Elle commence déjà T^T le pire c'est qu'elle connai^t même pas l'orthographe] Pas ma faute, t'as qu'a dire à Riku de mettre comment ça s'écrit quand elle dit un mot intéressant XD D'ailleurs ... Puisqu'on parle de producteur ... Le miens (elle s'y croit XD) s'étrangle ! Je ne respect pas les délais (se cache sous terre) Il va finir par se pendre le pauvre T^T [producteur de TR: MOI AUSSI JE VAIS ME PENDRE SI TU CONTINUES !!! [Producteur de Momo-chan: Bienvenue au club collègue ! Elle est horrible. Et encore, vous c'est que pour TR. Moi c'est TP, A.N.G.E.L. (TROIS ANS QUE J'ATTENDS !!), entre rêve et réalité, sous les étoiles ... Sans parler des deux qui on pas de titre T^T] producteur de TR: Mon pauvre ami. Je vous comprends. [producteur de momo: Et encore ... Se que je vis est moins pire que le manager T^T pauvre de nous T^T]] Momo: Tiens ... J'ai mal au poignet ... Et au nez aussi [les deux: NAN !!!!!]

Chapitre 8 : Une nouvelle angoissante


Plus tard, après que Tekemoto ai demandé à Reiko pourquoi elle ne mangeait pas, et que celle-ci lui dit qu’elle ne prenait pas à manger ce midi là, tout le monde eut finit de manger et reprenait leur tâche. Reiko et Tekemoto, qui, essayais tant bien que mal de ne pas regarder sous la jupe de Reiko pendant qu’il tenait l’échelle de celle-ci, Mia et Sakura travaillaient ensemble à l’une tenait l’échelle, l’autre accrochait des guirlandes, Suishi et Sho aussi, Tatsuya et Ichigo, qui se mettait dos à dos gonflait les ballons, Suichi s’amusait à écrire des trucs marrants sur les cartes d’invitations, Sho et Tetsuo avait aussi le coup de l’échelle. Aoyama, lui, gonflait aussi des ballons puis il avait un autre travail : surveiller tout le monde. Haruka aidait Suichi sur le net à trouver des images. Rika et Mitsune étaient à l’écart, mais restaient actives. Elles, elles accrochaient des banderoles et des ballons gonflés par Ichigo et Tatsuya, mais leur technique d’accrochage était plus simple : elles volaient. Et là Mitsune sortit ses oreilles de chat, pur bien entendre si la porte s’ouvrait et donc que si un prof arrivait.

- Vous savez c’est pas simple d’allez dans les écoles humaines. On doit bien étudier vos coutumes, et ce qu’elles sont bizarres ! "dit Mitsune

Tout le monde sauf Rika pouffa de rire. Mitsune se sentie gênée, mais continuait à sourire. Tout à coup, son oreille gauche frémissa. Elle raterrit, fit signe à sa sœur de faire de même, mais oublia de rentrer ses oreilles. Quand la porte s’ouvrit, Akari-sensei était là. Mitsune se cacha les oreilles avec ses mains, puis les rentra alors elle enleva ses mains.

- Hum… Je viens inspecter le travail. Saruya, vous ne gonfler que les ballons, vous ne surveillez pas vos camarades… Faites-le maintenant. "ordonna la prof.
- Mais sensei, maintenant que vous êtes là…"commença Aoyama.
- Exécution ! "
- Bien sensei. "dit Aoyama en se dirigeant vers ses amis.
- Yokoyama ! Que faites vous ? "dit la prof en allant vers l’ordinateur et en voyant dans la barre du bas les documents.
- Eh bien sensei… Je… Je crée des invitations pour la fête d’Halloween ! "répondit Suichi.
- Non mais ça ! "dit-elle en désignant l’icône « documents de l’école »
- Ah… Euh… C’était là avant que j’arrive. "se dépatouilla Suichi, en baffouillant.
- Ne plaisanter pas, Yokoyama-chan. C’est moi qui ai préparé l’ordinateur. Fermez-moi ces documents ! "ordonna Akari.

Suichi ferma les documents et le prof s’en alla. Aoyama finit de faire le tour de la salle même si il n’inspectait même pas ses amis. Reiko posa une dernière guirlande.

- Inusuki, lâche l’échelle et lâche ton regard de ma jupe. Je descend. "dit Reiko.
- Mais je ne regardait pas ! "menti Tekemoto.
- Mouais. Je vais faire semblant de te croire. Allez, c’est toi qui accroche, moi qui tiens, à présent. "dit Reiko

La journée scolaire se termina et Suichi se dirigeait déjà vers la piscine. Elle était encore dans le gymnase, quand une main chaude et moite, surtout, lui attrapa le bras.

- Shuu-san, n’aurais-tu pas oublié de nous dire quelque chose ? "demanda Sakura.

En vérité Suichi ne voulait pas du tout le dire, mais se retourna et se rendit compte que tous ses amis la regardait.

- Bon alors. Il s’agit donc, de ces anciens élèves de : Ryo Saruya, Ritsu Atsuki et Masaya Atsuki, oui, vos parents, Rika et Mitsune, Masha Itorii, la prof de physique, Mitsuki Aoyama, Karasu Mitoreno, c’est ton père Sho, Takashi Takahata, Choji Yumanaka, Keichiro Akasaka, Ino Sukiya, Sakura Haku , Zakuro Fujiwara, Letasu Ichiya et Temari Atori. "cita Suichi.
- Ryo Saruya ? J’ai pas d’oncle ni de père que s’appelle Ryo ! "s’étonna Aoyama.
- Tu devrais te renseigner, Saruya. "dit Mia.

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Irmy
Invité



MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Ven 13 Juil - 15:40

trop bien !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Ven 13 Juil - 21:05

Merci,. mais tu te répètes, c'est carrément du flood. Bref, pour la suite, faut avoir beaucoup de patience ! Et aussi ça me laisse le temps de lire TP, et d'écrire PM. Bisous à toutes !

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Irmy
Invité



MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Sam 14 Juil - 8:13

Oui car mégamomo est partie alors que c'était a elle d'écrire non ?
Revenir en haut Aller en bas
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Mer 1 Aoû - 19:15

En attendant voici un cadeau : Le logo officiel de l'histoire + le slogan : 12 élus...3 mondes...1 lien


_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Irmy
Invité



MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Jeu 2 Aoû - 8:40

Elle est magnifique c'est toi qui l'a fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)   Aujourd'hui à 8:26

Revenir en haut Aller en bas
 
Tomodachi Ryoku (En français : Le pouvoir de l\'amitié)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» 1/3 des pères français aimeraient pouvoir porter un enfant
» Les forces françaises en OPEX
» Les actualités de la Marine Française
» Shadow cabinet de François Bayrou
» Un soldat français de retour d'Afghanistan témoigne sur RTL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE GROW :: Multimédia :: vos fictions :: Fictions abandonnées-
Sauter vers: