WE GROW

Votre forum de discussion !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Power Midori ! (En français : Puissance verte !)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Power Midori ! (En français : Puissance verte !)   Lun 11 Fév - 11:37

Note de l'auteur : -----> Désolée pour Masato, je voulais pas trop copier tes noms dans TP, alors j'ai fait de mon mieux ^^. Ensuite, je voulais vous dire que j'ai oublié de mettre les images de Hiroshi, le frère de Reiko et d'Arisa, la soeur de Suishi. En bonus, vous aurez une image de Shoda Hatake. Ensuite, une image d'Ichigo et une image de Link. Sinon voilà, cette suite est assez courte, je m'en escuse, mais j'avais vraiment pas d'inspiration et je tergiverse beaucoup.

Suitovitch :

Le lendemain, dans un côté plus calme de la ville, le lycée Ryoku se réjouissait d'aller "camper" au collège Ao Momo. Ils se réjouissaient surtout car ils allaient savoir pourquoi ils y allaient. Zakuro, Sakura et Minto allèrent à leur entraînement de Pom-Pom Girls. Elles étaient heureuses toutes les trois d'y faire partie, comme ça elle sautaient le cours de chant, qu'elles détestaient toutes les trois. Arrivée dans la salle de gym, en retard malheureusement, elle virent un spectacle horrible devant elles ; Aiko Awaï, une jeune fille de l'âge de Minto et Sakura, s'étaient claquer un muscle. La professeur de gymnastique était accroupie à côté d'elle, en essayant de la rassurer le temps que les ambulances arrivent.

- Bien fait pour elle ! Elle n'avait qu'à ne pas essayer de faire le triple saut de chat au galop. Ca, c'est MA technique !"disait une fille assez peste.
- Bon, ça va, Hisae. Aiko n'a pas fait exprès !"répliqua une de ses amies.
- Et en plus, ce n'est pas toi, Hisae, qui a inventé le triple saut de chat au galop, c'est Zakuro !"riposta Sakura
- Ah ouais, Haku ? Eh bien, sache que je l'ai améliorée !" dit Hisae, hautaine
- Montre-voir."dit sombrement Sakura

Hisae sourit, et "galopa" sur une longueur de deux mètres. Elle prit son élan, et fit une roue. Ensuite, elle fit trois saltos avant et elle fit une révérance au final. Sakura fit remarquer qu'elle n'avait rien ajouté, mais Hisae répliqua en disant que c'était plus gracieux. Les ambulances arrivèrent et finalement, le cours fut annulé. La professeur dit que les élèves pouvaient faire ce qu'elles voulaient en attendant leur prochain cours. Les premières, deuxièmes et troisièmes années restèrent dans la salle de gym. Elles s'entrainaient toutes sauf Minto et Zakuro, qui restèrent ensemble. Sakura se chauffaient un peu et bientôt, elle allait commencer l'entrainement. Zakuro parla de choses étranges à Minto.

- Tu vois, Minto-chan, ces jours-ci, je suis bizarre. À chaque fois que je vois un oiseau, il s'approche tout de suite de moi, ou alors, j'ai fait un petit piaillement, l'autre jour."expliqua Zakuro
- C'est peut être un hasard... Pour les oiseaux. Et pour le piaillement, tu sais, ça m'arrive aussi, hein."dit Minto, pas trop intéressée.

Quand Sakura revint de son entraînement, elle n'eut même pas le temps de parler que les cours recommençaient. Minto et Sakura se dirigèrent vers le cours d'anglais et Zakuro vers celui de sciences. Les cours furent barbants, sauf pour Sakura qui passait le temps en dessinant, et au cours de dessin, elle n'avait plus d'inspiration.

- Haku, je vous demande de dessiner un animal qui représente beaucoup pour vous et d'expliquer pourquoi au verso de la feuille. C'est trop pour vous ?"demanda Kimiko-sensei.
- Non, pas du tout sensei. Juste... Je n'ai pas vraiment d'animal fétiche. Je les aime tous."dit calmement Sakura

Le professeur retourna à son bureau et Sakura eut une illumination ; elle dessina un girafe. Elle était vraiment bien dessinée. Ensuite, au dos de la feuille, elle écrivit : "J'aime cet animal car je trouve qu'il me ressemble. J'ai un long cou, mais malheureusement, je suis petite en taille. Elle aime la chaleur, comme moi. Elle aime aussi voir tout de haut, comme moi. Nous avons de grands points communs." Plus tard, elle rendit sa feuille en même temps que Minto et la cloche de fin de cours sonna. C'était seize heures trente quand ils sortèrent du lycée et les trois amies rentrèrent chez elles. Une surprise attendait Zakuro chez elle. Son petit ami, Shoda Hatake. Il était beau, brun foncé et ses yeux étaient noirs. Il avait dix-neuf ans. Zakuro lui sauta au cou et Shoda l'embrasse sur le front. Malheureusement, il avait une mauvaise nouvelle à annoncer.

- Suki na, j'ai une mauvaise nouvelle à t'annoncer. Je vais partir en Amérique avec mes parents... Et je ne reviendrai pas."dit-il lentement.
- Nani ?! Doushite ?"demanda Zakuro
- Je dois y faire mes études en médecine et si je réussi, j'irais dans un hôpital là-bas. Si je ne réussi pas, je serais menuisier. L'artisanal, c'est bien. Il faut le préserver."expliqua Shoda.


Zakuro lui fit un dernier baiser et murmura : "Je ne t'oublierai pas." Shoda glissa un "Moi non plus" et il sortit de chez Zakuro en disant "Aishiteru, Zaku-chan !".

À la même heure, chez Reiko, une dispute tomba.

- Ôtoto, je te déteste !"cria Reiko
- Quoi ?! J'ai fait quoi ?"demanda son petit frère
- T'as mangé mon portable, t'as pas remarqué ?!"répondit Reiko, énervée comme jamais.
- Nan !!! Je l'ai pas mangé, je l'ai cassé !"répliqua le petit
- C'est pire ! Là, si tu l'avais mangé, j'aurais pu t'éventrer pour le récupérer, mais là..."commença Reiko
- OUINNNN !!!!"geigna Hiroshi

Et il courru vers sa mère. Reiko monta dans sa chambre et claqua la porte, ce qui fit vibrer les livres de son étagère. Son lézard, Kiiro, était figé par la peur. Reiko le prit dans sa main ma il la mordit. Reiko tourna la tête vers sa fenêtre et vit... encore Masato. Vu que la fenêtre était ouverte, et qu'il s'apprêtait à entrer, Reiko la referma - c'était une fenêtre à guillotine - et cela coinça les doigts de Masato. Celui-ci cria, Kiiro tomba de la main de Reiko et fila sous le lit. Reiko rouvrit la fenêtre pour que Masato enlève ses doigts de là et il partit. Reiko reprit Kiiro et le remit dans sa cage.

- Mon pauvre. Il va falloir t'y faire, ces jours-ci. J'ai bien l'impression que là, on n'aura pas une minut pour souffler.

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 



Dernière édition par le Mer 13 Fév - 19:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Power Midori ! (En français : Puissance verte !)   Lun 11 Fév - 11:41

Les bonus :

Arisa Ametô :



Hiroshi Midori :



Shoda Hatake :



Ichigo :



Link :


_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Power Midori ! (En français : Puissance verte !)   Mer 13 Fév - 20:53

Super chapitre !! J'aime beaucoup le passage où Shoda dit en revoir ^^ c'est trop mignon.

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Power Midori ! (En français : Puissance verte !)   Ven 15 Fév - 0:27

Note de l'auteur : ----> Merci. Pour l'au revoir, c'était pas facile, d'imaginer une réaction d'adolescente. C'est pour ça qu'ils en restent pas longtemps à là. Sinon voilà une petite suite. Elle est pas mal courte et pas mal nulle, et je m'en escuse.


La semaine passa vite, malgrès leur manque de pouvoirs. Ils avaient tellement de devoirs que les Midori ne pensaient plus à leurs capacités qui les différenciaient des autres adolescents de leur âge. Ichigo devait en plus le jeudi changer la cage de Midori et la caisse de Kiki. Elle pensait que Midori pouvait la faire lui-même, vu qu'il était humain. Reiko et Mia avaient encore plus de devoirs que les autres, étant donné qu'elles étaient en troisième année. Mais celles qui en avaient vraiment le plus étaient Zakuro et Sakura. Elles étaient débordées et devaient écrire une histoire fantastique de huit pages, un travail que Reiko aurait bien voulu faire. Ayumi, pas très forte à l'école, était surpassée et travaillait jusqu'à tard le soir. Elle ne mangeait plus qu'une soupe miso par jour. Quand le dimanche arriva, les YARIM, le groupe Yumi-Ayumi-Reiko-Ichigo-Mia, se réjouissaient de voir venir le lycée Ryoku. Le lendemain matin, Ichigo s'habilla en vitesse et fonça au collège Ao Momo. Elle vit ses quatre amies attendre à l'entrée de la cour. Plus tard, un groupe serré de classes arriva ; c'était le lycée Ryoku. Un homme brun, à queue de cheval, s'avança vers Mia.

- Par où l'entrée des visiteurs ?"demanda-t-il
- De l'autre côté de l'école."dit machinalement Mia

Elle fixa l'homme un moment de ses yeux bleus et décrocha finalement son regard. Elle fut un peu chamboulée puis reprit son calme. La cloche sonna et les YARIM durent se séparer. Le prof d'Ayumi, d'Ichigo et de Yumi leur annonça la raison complète de leur venue :

- Le lycée Ryoku est là car ils veulent adopter notre méthode de fête du collège."expliqua Imato-sensei
- Mais... La fête du collège dure une semaine ! Pourquoi restent-ils deux semaines ?"demanda Yumi
- Hana... Je vous demande de vous taire. J'allais y venir."dit gravement le prof de physique
- Gomenasai, sensei."dit Yumi, profil bas
- Bien. Je vois que vous devenez polis, mes élèves. Ils viennent deux semaines, la première pour fêter avec nous, la deuxième pour visiter. Notre collège a beaucoup de curiosités que de nombreux lycées et collèges nous envie."expliqua le sensei
- Dont lui."murmura Ayumi à Ichigo
- Il y a un soir où vous allez dormir dans les dortoirs. Il y a de la places pour au moins 1000 élèves."dit Imato
- On a le choix ?"dit un élève à la voix trainante
- Non."répondit sèchement le prof
- Ah."fit l'élève
- Encore une chose. Pendant ces deux semaines, les cours seront annulés. Veuillez vous diriger vers la salle de gym."prononça le prof de physique

Une troupe se leva en trombe et sortit de la classe. Dans les couloirs, tout le monde se rentrait dedans. Ils voulaient rejoindre en premier la salle de gym, là où le directeur va annoncer le thème de la fête. Finalement, Ayumi et Ichigo étaient les premières arrivées, elles avaient user de leur instinct magique. En effet, elles avaient retrouvés leurs pouvoirs, et le rubis d'Ichigo et le quartz rose d'Ayumi avaient rendus leurs pouvoirs à leur détenaire. Elles étaient à présent au premier rang dans la salle de gym. Quand tout le monde arriva, le directeur annonça, comme promis, le thème de la fête.

- Vous devrez vous déguiser en animal, cette année, chaque soir. Il y aura chaque soir une nouvelle activité."dit le directeur

Les élèves étaient plutôt déçus, car cela faisait un peu "bébé" de se déguiser en animal. Ayumi savait qu'elle allait se déguiser en chat, et Ichigo voulait se déguiser en salamandre. Yumi, elle, optait pour la version "ours". C'était son animal préféré. Elle les trouvait mignons, doux et parfois roses...

Pendant toutes la journée, activités, "jeux" et discutions ont fusés dans la salle de gym et les dortoirs. Quelques rencontres se firent et le temps passa vite. Malheureusement, la cloche sonna. Les nouveaux amis se souhaitèrent "à ce soir" et ils rentrèrent chez eux, tandis que les lycéens allèrent dans les dortoirs.

- Alors, Saku-chan ? Tu les aimes, ces collègiens ?"demanda Zakuro
- Euh... Sympas... Mais jeunes ! Va pas t'imaginer des trucs !"dit brusquement Sakura
- Mais je parle pas de ça, Saku ! Je parle des filles !"répliqua Zakuro
- Ah... Bah, je ne les connais pas bien. Mais j'ai vu cinq filles qui avaient l'air gentilles. On essaie de les voir ce soir ?"demanda Sakura
- Ok, Haku."accepta Zakuro

Du côté de chez Reiko, cette dernière hésitait entre la chauve-souris et le corbeau. Hiroshi lui proposa la limace, mais Reiko le nargua. Elle pris alors le corbeau. Cela lui allait à merveille. Mia, elle, choisit comme déguisement un crocodile. Elle ressemblais presque à Reiko, si on enlève les yeux. Ayumi était donc en chat, Ichigo en salamandre, Yumi en ours brun, Mia en crocodile et Reiko en corbeau. La fête avait lieu à 17h30 et personne n'était en retard, surtout les cancres, qui étaient en retard en cours mais pas en fêtes... Zakuro était en mésange et Sakura en girafe. Celle-ci se risqua à prendre une petite coupe de vin. Sa mère l'avait prévenue : Pas plus de deux, Sakura ! Et elle obéissait. De toute façon, elle n'aimait pas. Ensuite, elle alla vers le groupe d'Ichigo. Zakuro la suivit.

- Ca va les filles ?"demanda-t-elle
- Oui, merci !"dit Reiko, agacée
- Très bien, et vous ?"fit Mia, poliment
- Bien. Soirée sympa. Votre collège est vraiment bien."dit Zakuro
- Merci. Chouette vos déguisements."remarqua Ayumi
- Merci aussi. Ca vous dirais qu'on soient amies ?"demanda Sakura
- Oui, volontiers !"dirent toutes les filles sauf Reiko
- 'ais."dit sombrement Reiko
- Chouette ! Alors je suis Haku Sakura et elle c'est ma meilleure amie, Mawanara Zakuro."présenta Sakura
- Moi c'est Miyazaro Ichigo, dit celle-ci, et ce sont Midori Reiko, Aïzaro Mia, Takahata Ayumi et Hana Yumi."

Les sept filles firent connaissances et deviennent de très bonnes amies. Enfin, Reiko restait secptique mais c'est son genre. Son style de montrer son amitié, c'était de tirer sa tête de six pieds de longs pendant un bon moment. Le style d'Ayumi, c'était de tout le temps se préoccuper de la santé des autres, celui de Yumi c'était rester naturelle et celui de Mia c'était aussi rester naturelle. La soirée se finit à 23 heures. Quand Ichigo rentra, Mana semblait inquiète comme jamais. C'était la première fois qu'Ichigo sortait le soir. Et celle-ci tremblait à l'idée que demain soir, la musique du bal serait des slows. Et il fallait venir avec un cavalier. Ichigo n'avait personne dans sa vie, sauf un petit faible pour Link... Le problème, c'est qu'il avait des oreilles et une queue de souris... Mais vu que le bal était costumé... Elle pouvait l'emmener. Elle se lava les dents, se changea et partit au lit. À 3h00 environ, la Déesse du Soleil la réveilla.

- Mmmm... Pourquoi ?"grogna Ichigo
- Soleilla, deux nouveaux Midori ont été repéré ! Dans votre collège !"dit la Déesse
- Les dortoirs..."murmura Ichigo

Elle se transforma le plus silencieusement possible et s'envola par la fenêtre. Elle voyait la ville illuminée par les réverbères, et trouvait ça beau. Rien que beau. Elle allait rejoindre Reiko, Ayumi, Mia, Takashi, Tekemoto, Ryo, Aoyama et Suishi et les deux derniers membres de son groupe. Elle arriva devant la grille de son collège et vit Reiko et Ayumi arriver. Mia et Tekemoto arrivèrent ensuite. Ryo, Aoyama, Suishi et Takashi furent les derniers, car ils habitaient loin. Ils entrèrent les neuf dans le collège, puis rejoignirent les vestiaires. Ils virent une lumière au loin. Ils se dirigèrent vers cette source de lumière et virent les deux nouveaux Midori, leurs nouveaux ou nouvelles collègues.

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Power Midori ! (En français : Puissance verte !)   Dim 17 Fév - 0:45

Très bon chapitre ... on va encore découvrir des Midori - qui mettait sortit de ka tête, je l'avoue -
Vivement le prochain chapitre

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Power Midori ! (En français : Puissance verte !)   Dim 17 Fév - 0:50

Note de l'auteur : ----> Voilà, alors cette suite est un peu courte... J'aime bien la dernière pensée d'Ichigo avant de dormir. Et Ryo qui pige pas pourquoi il faut se cacher XD. Sinon, je vais bien XD Là je cherche des images de Minis Midori. Car je vais faire un petit chapitre sur leurs vies d'enfants... Certains passage sont très tristes, surtout dans l'enfance de Mia. Voilà la suite de PM :


- Haku, que se passe-t-il ?"demanda la voix familière de Zakuro
- Je n'en sais rien, Mawanara. J'ai des ailes dans le dos et ce n'est pas normal. Se sont des ailes jaunes à pois bruns. Et..oups ! J'ai des oreilles et des cornes de girafes. C'est louche."disait Sakura
- Et moi j'ai un fouet et des ailes d'ibis. Et une queue d'ibis, aussi !"s'exclama Zakuro
- Ils sont là..."murmura Takashi
- C'est de belles filles !"remarqua Tekemoto
- Des filles ?"demandèrent en même temps Takashi et Suishi
- Oui et même que...Zakuro-san ?"demanda Tekemoto

Entendant son prénom, Zakuro se retourna. Elle vit alors les neuf Midori.

- Bien joué, Inusuki !"dit Reiko
- Gomen, Midori !"dit maladroitement Tekemoto

Les Midori se cachèrent, sauf Ryo. Il ne voyait pas pourquoi se cacher si c'étaient des Midori, elles aussi. Ichigo lui expliqua pourquoi. Ils étaient dans le dortoir des filles, et à leur âge c'était plutôt gênant de les voir en robes de chambres ou en pyjama. Ryo se cacha alors. Mia s'avança vers Zakuro et Sakura.

- Salut les filles."dit-elle
- Qui êtes vous ?"demanda Sakura
- Ah mince... J'avais oublié que j'étais Scorpionna..."se lamenta Mia
- Vous êtes comme nous ?"demanda Zakuro
- Oui, nous sommes des Midori. On va vous expliquer."dit Mia d'un ton chaleureux

Elle précisa d'abord qu'elle était Mia. Ensuite, elle raconta la légende des Déesses, de Kandrakar et du coffre maudit. Les deux amies commençaient à comprendre. Elles avaient l'air très serein. Zakuro surtout. Elle semblait connaître cette histoire depuis toujours. Sakura était un peu perturbée mais avait comprit.

- Essayer de libérer vos pouvoirs."conseilla Mia
- Pompons de la Girafe !!"dit Sakura, alors que deux pompons violets avec des points blancs apparaissaient au-dessus de ses mains levées.
- Fouet de l'Ibis !"s'exclama Zakuro

Les pompons et le fouet s'illuminèrent. Les deux filles les prirent en mains et commençaient à s'habituer. Les 11 Midori sortèrent du collège et discutèrent longtemps. Ichigo détaillait les costumes des nouvelles Midori. Zakuro avait un tee-shirt blanc et un short rose. Elle se nommait Ibissa. Elle était grande et élégante et ses cheveux étaient relachés et plus longs, beaucoup plus longs. Elle avait des ailes et une queue d'ibis. Son fouet était beau - le manche était noir avec des ailes blanches dessus, des ailes d'ibis bien sûr et le fouet était épais. Et au bout, c'était un bec d'ibis qui faisait crochet. Quant à Sakura, elle était déjà petite pour son âge mais en Midori, elle était encore plus petite ! Elle faisait la taille d'Ichigo. Pourtant, son pouvoir était la girafe... Quel particularité ! Ses ailes étaient des ailes banales, des ailes de colombes mais jaunes/beiges à poids bruns. Comme les poils d'une girafe. Elle avait un top jaune et une jupe brune. Ses chaussures étaient brunes elles aussi. Elle avait des cornes de girafe, des oreilles et une queue. Les dix autres Midori parlaient entre eux et Ichigo se mêla à la discution.

- Et donc, voilà pourquoi je suis Hippotamus."dit Takashi
- On avait comprit, Kishimi !"pouffa Ayumi
- Oh ça va, hein !"répliqua Takashi.
- Bon, je change un peu de sujet, mais je voulais dire à nos nouvelles amies quelque chose. Sakura, Zakuro, je voulais vous dire que notre Q.G. se trouve dans la décharge abandonnée, au coin de la ville."dit Ichigo d'un air grave.
- Ok ! Pas de problème ! Juste un détail, Miyazaro... On peut y aller tout de suite ? On aimerait bien s'entraîner, Zakuro et moi."fit Sakura en regardant son amie.
- Vous avez entendu, les Midori ! On y va !"annonça joyeusement Ichigo
- Miyazaro, t'a pas oublié que demain on a école ?"demanda Ryo en baillant
- Ah mince... Vous, vous n'avez pas congé."dit Ichigo en parcourant des yeux les élèves du collège Rika Aizawa
- Bon, une heure maximum, s'il te plaît aniki !"suplia Aoyama
- Bon... Ca va, je suis pour."dit Ryo dans un soupir.

La bande des onze se dirigea vers la décharge. Ichigo se posta sur un tas de sacs poubelles et déclara :

- Chers Midori ! Nous sommes rassemblés tous ici ce soir pour célébrer l'union de notre groupe ! Soyons heureux pour nous ! Et surtout, ENTRAÎNEZ-VOUS ! ON NE LAISSERA PAS SINISTRA GAGNER !"
- Ca vous dérangerait de vous taire, jeunes délinquants ?!"cria une voix à la fenêtre d'un immeuble proche

Ichigo rentra sa tête dans ses épaules et tout le monde éclata de rire. Finalement, Ichigo éclata aussi de rire et ils commencèrent l'entraînement.

- Explosion de feu !"
- Puissance Verte !"
- Piqûres Fatales !"
- Chat Bondissant !"
- Brillance des eaux douces !"
- Sifflement !"
- Algues Explosives !"
- Attaque Piquante !"
- Battement Sonore !"
- Hymne de l'Egypte !"
- Bec Tranchant !"

Une voiture abandonnée prit feu et explosa suite à l'attaque d'Ichigo ; la flèche de Reiko se divisa en boules vertes fluo et fit sauter une poubelle. Mia empoissona...un rat mort... Tandis qu'Ayumi sauta sur une poubelle, la déchirant de ses griffes. Des gouttes semblables à des perles détruirent un sac poubelle et Tekemoto envoya un sifflement qui arrêta le temps pendant 1 minute (ça c'est bon à savoir !" s'était-il exclamé) Quelques épines de Ryo foncèrent sur une poubelle et Aoyama fit battre ses ailes, ce qui fit trembler la terre. Sakura et Zakuro étaient plutôt bonnes en combat. Sakura chanta d'une très belle voix et fit tomber une poubelle "sous le charme". Quant à Zakuro, elle envoya son fouet et cela trancha le haut d'un sac de récupération. Une heure plus tard, ils rentrèrent tous. Ichigo, quand elle se coucha dans son lit se dit :

- Nous sommes une très bonne équipe tout de même. On s'entend bien, même si Reiko et Ryo sont sceptiques, ils sont quand même de très bons amis."

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Power Midori ! (En français : Puissance verte !)   Dim 17 Fév - 16:53

J'aime bien ... c'est vrai que le passage avec Ryo est amusant XD Il a vraiment l'air un peu limité parfois XD
En attente de la suite ^^

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Power Midori ! (En français : Puissance verte !)   Jeu 13 Mar - 18:48

Note de l'auteur : -----> Alors... J'ai bien aimé écrire ce chapitre. Même si l'enfance de Ryo est très triste. J'aime aussi la scène du bal plutôt romantique entre Ryo et Reiko... J'en dirais pas plus. Le combat de la fin est très vite expédié, mais je venais de me rendre compte que j'avais oublié de faire mes devoirs '-_- Honte sur moi. Aujourd'hui j'ai appris qu'on pouvait réaliser de la crème directement dans la casserole sans passer par le bol, et ensuite le verser dans la casserole [applaudissements] (Otorii : Ray-sama... C'était pourtant simple à comprendre -_-) Arigato, Otorii, j'avais remarquer. Enfin bon... Voc, même si c'est pour deux mots :

Konbanwa --> Bonsoir
Ohayô --> Bonjour

La suite :

Ryo était accoudé à sa fenêtre. Il avait fait semblant d'être malade. Il se remémorait son enfance. Il essayait de ne plus se souvenir de cet événement triste. L'événement triste qui avait fait sombrer Ryo dans l'amertume. Mais le fait d'essayer de ne pas y penser l'incitait à y penser.

Il avait dix ans. Il était sur une plage, avec son frère, Aoyama, de huit ans. Celui-ci avait des brassards noirs. Aoyama n'avait jamais su nagé, pourtant il avait toujours essayer. Ryo regardait son frère nager. Il était fier de le voir heureux. Pour le taquiner, il dit :

- Te fait pas manger par les requins !"
- Les requins ?"demanda Aoyama, soucieux
- Ouais, les requins !"amplifia Ryo

Aoyama se mordit la lèvre. Il était intelligent mais très naïf. Ryo s'assit sur sa serviette de bain et regarda le coucher de soleil. Il souriait. Il jetta un oeil vers Aoyama. Il courait vers lui. Enfin, vers leurs parents, qui étaient derrière lui. Yosha Saruya et Riku Tukiyami étaient leurs parents, et Aoyama était le portrait craché de Yosha. Ryo, lui, avait les yeux de sa mère et la même couleur de cheveux. Son visage rond tenait aussi de Riku. Ryo demanda la permission d'aller faire un tour de la plage.

- Bien sûr, Ryo-kun. Fait attention et parle à personne."recommanda sa mère
- D'accord, Kaasan."dit Ryo en souriant

C'était son premier tour de grand. Il allait marcher tout seul. Tout seul autour de la plage. Sous un soleil couchant. Au moment où il allait faire demi-tour pour retourner de là où il venait, quelque chose l'attira. Quelque chose qui luisait à la surface de l'eau. Il s'approcha et vit... Un corps. Une tête, des bras, des jambes... C'était horrible. Il rebroussa chemin et cria de toute sa voix. Quand il fut retourné au près de sa famille, il dit :

- PAPA !!! Y'A UN CADAVRE DANS L'EAU !"
- Que dis-tu ! C'est absurde !"dit son père d'une voix grave
- C'est peut-être vrai, chéri."déclara Riku
- Je vais voir."répondit Yosha.

Il disparut au loin. Il revint un peu plus tard, blanc comme un linge. Il semblait patraque, mais Ryo, son fils, l'était plus. Il venait de voir un cadavre, à dix ans ! Et il resta muet pendant quelques jours. Aujourd'hui, à quinze ans, il était resté traumatisé. Ryo adolescent regardait le coucher de soleil qui pointait à l'horizon. Comme sur la plage de quand il était petit. Il se laissa tomber sur le lit. Il regarda le plafond, d'un air vide. Pourquoi avait-il vu ce cadavre ? Pourquoi lui ? À dix ans ? Et comment était morte cette personne ? Qui était-elle ? Tant de questions sans réponses. Mais une, au moins, avait eu sa réponse récemment. Ce pourquoi Aoyama ne savait pas nager. Il était un scarabée, et les scarabées ne nagent pas. Ryo essayait de se calmer. Ce jour sans école allait le reposer. Il allait pouvoir se remettre en question. Sans pouvoirs, rien de tout ça ne serait arrivé. Pas de voyage vers un monde inconnu... Pas de sauvetage de la petite Miio... Enfin bon, il avait réussi une bonne action dans sa vie. Ça n'arrivait pas souvent chez lui.
De l'autre côté de la ville, dans le collège Ao Momo, les élèves du lycée Ryoku s'ennuyaient. Les fêtes étaient les mêmes, les thèmes eux aussi les mêmes... Au moins les élèves du collège Ao Momo, eux, n'étaient pas obligés. D'ailleurs, Ayumi, Reiko et Yumi s'étaient lassées de venir chaque soir habillées de la même manière, boire des sodas et des jus de fruits, avoir mal aux oreilles avec de la musique à fond derrière... Et ce fût vite le tour de Mia et d'Ichigo. Ce soir là, c'était le soir où elles devaient dormir dans les dortoirs avec les lycéens. C'était vendredi aujourd'hui et donc la semaine prochaine, les cours recommençaient pour les collégiens d'Ao Momo, et les lycéens avaient la visite. Le collège regorgeait de choses qu'un collège n'a pas habituellement ; comme par exemple une salle d'arcade, un mini-musée ou encore un salon de jeu. Les collégiens n'avaient pas vraiment le temps d'y aller, mais le collège recevait des camps pendant l'été. Zakuro et Sakura attendaient dans les vestiaires, les dortoirs actuels. Sakura écrivait dans son journal intime :

Journal de Sakura Haku
Vendredi 27 septembre 2008, 18h50
Aujourd'hui, les YARIM vont nous rejoindre... En même temps, uniquement la partie ARIM est importante. En effet, hier, j'ai découvert que j'avais en moi les gènes de la Girafe d'Egypte. Je me disais bien que la girafe me ressemblait trop. Ou plutôt que je ressemble trop à la girafe... Même si... Même si je suis déjà petite en taille, quand je me transforme je suis encore plus petite. C'est peut-être ça mon pouvoir, c'est de changer de taille ! On part dans longtemps... Encore une semaine à supporter. Mais en même temps, après, comment allons-nous faire pour se regrouper avec les Midori ? Je vais peut-être leur donner mon numéro, et aux autres aussi. Enfin, l'une d'entre elle va donner nos numéros aux garçons. Ils sont gentils tout de même. Sauf peut-être Ryo. J'ai à peine pu lui parler. Enfin bref... Zakuro, elle, a le pouvoir de l'Ibis. Normal, élégante comme elle est. Et c'est vraiment quelque chose d'incroyable ce qui nous arrive. Mais nous le savons, un danger pèse sur nous... Sinistra je crois... Elle nous en veut. Je ne sais pas pourquoi d'ailleurs. Zakuro me lit au-dessus de mon épaule et me lance : "À ton avis ? Elle veut diriger le monde, Haku !" Enfin bon, Kabuto-sensei nous appelle... À demain, peut-être.


Les lycéens se dirigèrent vers le professeur de mathématiques. Il était grand, brun. Ses cheveux longs étaient noués en une grande queue de cheval. Ses grands yeux bleus scrutaient les élèves à la manière d'un télescope. Il percevait chaque petit mouvement. C'était un vrai faucon. Même son caractère ressemblait à celui du faucon, il était sévère, persécutant et attentif. Kabuto se mit face aux lycéens et déclara :

- Je tiens à ce que vous receviez les collégiens d'une bonne manière, ce soir."
- C'est à eux de bien savoir nous recevoir."dit Minto à Zakuro
- Taisez-vous."répliqua Kabuto en se tournant vers la jeune fille

Minto se tût tout de suite et baissa la tête. Le professeur continua son discours et quand il eut finit, les élèves se dirigèrent vers le collège, dans la salle d'arcade. Une liasse de jeux vidéos différents s'alignaient face à eux. Certains se jetèrent sur les consoles, mais d'autres restèrent face à la salle, bouche bée. Comment un collège pouvait avoir des arcades ? C'étaient étrange... Enfin bref, les élèves, toutefois contents de pouvoir, eux, y jouer, alors que les collégiens n'avaient certainement pas le temps (ce qui était le comble, étant donné que les lycéens ont plus de travail que les collégiens), sautèrent sur les dernière consoles qui restaient. Malheureusement, Minto fut la dernière à pouvoir y accéder et Sakura et Zakuro restèrent bredouille. Pourquoi seulement elles ? Le destin devait s'acharner sur elles, sûrement, même si ce n'était pas possible. Environ trente minutes plus tard, les collégiens débarquèrent. Reiko traînait le pas, alors qu'Ayumi se réjouissait.

- Heureusement que mes parents sont d'accord, disait la jeune fille, ils pensent encore que j'ai 10 ans !"
- Oui, tant mieux !"dit Ichigo, ne sachant pas vraiment quoi dire
- N'essaie pas de parler, Ichigo, cela gaspillerait ta salive."maronna Reiko

Ichigo ne fit pas attention à ce que venait de dire la jeune fille, et se retourna vers Mia. Elle la regarda, et la jeune Aïzaro soutenu le regard, les yeux vides. Ichigo se demandait ce qu'il se passait. Cela faisait des jours que Mia était plutôt distante.

- Ça va Aïzaro ?"demanda la brunette
- Oui oui..."mentit Mia
- Je sais très bien que ça ne va pas. Dis-moi plutôt ce qui te tracasse."fit Ichigo
- Eh ben... (Mia baissa la voix) je sens comme un appel. Cela doit avoir un rapport avec nos pouvoirs."répondit Mia

Ichigo sourit. Elle aussi, avait ressenti ça, un jour avant qu'elle apprenne l'existance de Link. Reiko aussi avait dû le sentir, comme Ayumi. Mia souria à Ichigo, ce qui fit plaisir à la jeune fille. Cela faisait longtemps qu'Ichigo n'avait pas vu Mia sourire. Les YARIM allèrent poser leurs bagages dans les dortoirs/vestiaires puis se dirigèrent vers le gymnase, toujours en habits civils car ce soir là était un soir de slows. Danser avec un déguisement n'était pas simple. Ichigo s'était trouver pour cavalier un dénommé Hondô, alors qu'Ayumi dansait avec Takashi. Il était libre ce soir et ses parents l'avaient laissé sortir. Ayumi était heureuse ; enfin elle allait pouvoir passer un moment avec celui qu'elle convoitait. Même si la pauvre regrettait d'avoir demandé à Mia de dire à Takashi qu'elle l'invitait à danser - en effet Ayumi était vraiment très timide - elle avait vraiment envie de danser avec lui. Le charme du visage enfantin de Takashi la faisait craquer. Mais Ayumi était sûre qu'elle n'oserait même pas regarder Takashi en face ce soir de vingt-sept décembre. Lorsque les 20 heures sonnèrent, les invités arrivèrent, du moins ceux qui ne faisaient pas partie du collège Ao Momo et qui n'étaient pas en visite. Ayumi rougit en voyant Takashi, qui lui ne l'apercevait pas. C'est Yumi qui dût crier : "AYU-CHAN ! Ton cavalier est là !" Ayumi se frappa la main contre le front, se retourna vers Yumi et dit d'un ton morne :

- Merci pour la discretion."
- Gomen, Takahata... Je ne pensais pas que tu étais si timide."répondit Yumi
- Impossible de ne pas se rendre compte qu'Ayumi est timide, Hana."répliqua Reiko
- On t'a pas sonné Midori... Bon j'y vais."marmonna Ayumi

Elle se dirigea vers Takashi. Elle avançait d'un pas hésitant, jusqu'à arriver à son aimé. Elle rougit comme une tomate puis balbutia :

- Kon... Konban... KONBANWA TAKA-KUN !"
- Ayumi ! Comment-vas-tu ?"demanda Takashi
- Bien, depuis lundi rien n'a changé."pouffa Ayumi

Takashi la dévisagea. Il se demandait pourquoi elle rigolait. Peut-être avait-il l'air ridicule. Ayumi rigolait maladroitement en se grattant l'arrière de la tête. Elle se rendit compte que beaucoup de monde la regardait d'un oeil étrange et arrêta son petit manège. Quelques secondes plus tard, la musique des slows commença et les élèves, visiteurs et invités dansèrent. Ichigo dansait donc avec Tatsuya Hondô, Reiko avec personne, Mia avec un garçon du lycée qu'elle ne connaissait pas, Ayumi avec Takashi, Yumi avec un garçon de sa classe qui s'appelait Shohuro Ijikami. Zakuro avait invité Tekemoto, ou plutôt Tekemoto s'était mis au courant et avait demandé à Zakuro s'il pouvait venir et ensuite, Sakura dansait avec Keichiro Akami, un jeune homme de 18 ans qui était au lycée Ryoku. La danse se passait bien, même pour Ayumi qui s'arrangeait pour regarder partout ailleurs qu'en face d'elle, c'est-à-dire le visage de Takashi. La musique passa des slows à la valse. Une valse très belle, que Reiko avait entendu dans un film. Elle était restée sur une chaise, quand elle vit au loin un visage familier. C'était... RYO ? Que Ryo faisait-il là ? Tekemoto, en la saluant, lui avait dit qu'il était resté à la maison ce jour-là, Aoyama le lui avait dit. Il parait qu'il s'était fait passer pour malade et qu'il voulait réfléchir un peu. Se remettre en question, en quelques sortes. Alors s'il voulait être seul, tranquille et calme, que faisait-il là ? Reiko alla s'asseoir à côté de lui.

- Konbanwa Saruya."dit-elle en s'asseyant
- Ohayo."marmonna Ryo
- Que fais-tu là ? J'ai entendu parler que tu voulais être seul, aujourd'hui."dit Reiko
- Eh bien... Tu vois Midori, je suis toujours lointain avec les autres. J'avais envie de voir du monde pour montrer que je ne suis pas quelqu'un de coincé."expliqua Ryo
- C'est bien. Moi j'ai le même problème, tu sais... Tu es quelqu'un de bien, Saruya. Comme ton frère et tes amis. Je peux parraître sceptique mais au fond, je suis inquiète pour tout le monde, tous les Midori sont en danger. J'espère qu'un jour on réussira, et on arrêtera Sinistra."lui confia Reiko
- Bien sûr qu'on réussira, Midori. Même si je laisse présager que je n'en n'ai rien à faire, je crois à cent pourcents à notre victoire."répliqua Ryo, regardant Tekemoto et Zakuro danser.
- Merci. Tu m'as un peu remonté le moral."répondit Reiko

Et elle souria. C'était rare et elle-même prenait plaisir à sourire. Cela lui détendait la machoire, un petit sourire, cela fait du bien.
Les élèves et les visiteurs allèrent se coucher à minuit, mais les invités étaient partis à vingt-trois heures. Reiko, Mia, Ayumi et Ichigo allèrent dans la partie des vestiaires où Zakuro et Sakura dormaient. Elles décidèrent de parler pendant seulement cinq minutes, car elles étaient toutes très fatiguées. Environ à trois heures du matin, une lumière aveugla Mia. Elle se leva, se frotta les yeux. Elle vit au loin une chose horrible ; un scorpion géant. Mia fit un bond en l'air, et elle dit pas trop fort, mais sans murmurer :

- Power Midori ! La puissance égyptienne ! Puissance SCORPION !"

Et elle se transforma. Sa queue de scorpion poussa et elle dit :

- Power Midori ! Poison Mortel !"

Elle lança du poison qui sorti de ses pinces. Le bruit réveilla Sakura. Elle se transforma elle aussi. Puis elle chanta l'hymne de l'Egypte. Sakura envoya après ça ses pompons sur le scorpion géant. Il recula. Mia fit un signe à Sakura pour lui annoncer qu'il fallait faire une attaque combinée. Les deux amies déclarèrent : "Power Midori ! Hymne du Scorpion !". Sakura lança ses pompons sur le monstre, et Mia fit une pirouette en avant. Sa queue se planta dans chacun des deux pompons, à présent injecté de poison et ils foncèrent sur le monstre. Celui-ci disparut en fumée. Les deux filles redevinrent normales puis retournèrent se coucher.


Ryo enfant :


_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Power Midori ! (En français : Puissance verte !)   Sam 15 Mar - 18:01

Un chapitre magnifique avec un début très surprenant et une fin - enfin une moitier ... une discution - très émouvante entre Ryo et Reiko ... ils vont bien ensemble et me font penser à Satoshi et Keiko XD

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Banana007
Modératrice
Modératrice


Féminin
Nombre de messages : 1278
Age : 22
Passion(s) : : je suis autiste
Humeur ? : cramoisie
Date d'inscription : 05/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Power Midori ! (En français : Puissance verte !)   Sam 15 Mar - 18:25

Trop bien ^.^
Dis l'image ça me rappelle Kyo de Fruits Basket petit ?_?

_________________

[list]


Aya & Mew[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://someonetoldmethis.tumblr.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Power Midori ! (En français : Puissance verte !)   Jeu 3 Avr - 19:25

Note de l'auteur : ----> Bah c'est normal !! Étant donné que Ryo est représenté par Kyo de Fruits Baskets, je voulais une image de Kyo petit. J'ai pu compter sur momo pour me la donner ^_^. Donc c'est bien Kyo petit... Alors, que de choses à dire. Premièrement, j'ai choppé une cinusite =_= J'ai trop mal aux cinus... Ensuite, j'ai recommencé à jouer à BG&E. C'est trop bien ce jeu ! J'adore vraiment quand le Pterolimax arrive sur Jade et qu'il fait courir Pey'j ! XD Pey'j court trop lentement, mais assez rapidement pour un cochon ! (au sens propre) J'adore Pey'j, Jade et Double-H... Et Yoa !! Ma préférée c'est vraiment Yoa, avec Jade. Et mon préféré c'est Double-H. Bon, moins de blabla, plus de PM :


Après encore une semaine entière de visite pour les lycéens, le vendredi prochain arriva vite. Les cours avaient recommencés pour les collégiens et demain, les lycéens allaient partir. Sakura et Zakuro avaient échangé leur numéro de téléphone avec les autres filles Midori, qui allaient les donner à Takashi, Ryo, Aoyama, Suishi et Tekemoto. Ce vendredi, les lycéens n'avaient ni visite, ni bal costumé alors ils faisaient ce qu'ils voulaient dans le collège Ao Momo. Zakuro se réveilla très en retard par rapport aux autres lycéens. Sakura l'avait attendue. Elles étaient les deux, seules dans le dortoir. Leur médaillon se mit à briller et elles échangèrent un regard anxieux. Elles ne pouvaient tout de même pas... Pourtant, si Kabuto-sensei ou un autre professeur leur permettait de sortir, les deux Midori allaient pouvoir rejoindre les autres et combattre se qu'elles avaient à combattre. Elles se dépêchèrent de sortir des dortoirs et se retrouvèrent dans le couloir. Dans leur précipitation, elles rentrèrent en colision avec Kabuto-sensei. Elles s'excusèrent et s'empressèrent de lui demander l'autorisation de sortir. Le professeur de mathématiques accepta mais leur demanda de revenir avant dix-huit heures. Les deux filles assurèrent ce couvre-feu, mais n'étaient pas sûres de vraiment le tenir. Après tout, ce pourrait être un combat très dangereux qui pourrait durer des heures et des heures. Cela dit, les deux amies se dirigèrent vers la sortie du collège. Elles virent au passage Reiko, Ayumi, Mia et Ichigo sortirent de leur salle de classe. Elles avaient prétexter chacune de son côté une excuse différente. Reiko avait jouer de ses talents de comédienne pour se faire passer pour malade. Ca avait été tellement convainquant que le professeur lui avait ordonné de rentrer à la maison et de rester au lit toute la journée. Comme quoi Reiko est bonne comédienne. Ichigo, quant à elle, disait avoir oublié un rendez-vous très urgent chez le dentiste pour ses deux caries et prétendait avoir oublié de prévenir le collège. Ayumi et Mia avaient opté pour la même raison : Celle de s'endormir en classe pour faire comme si elles n'avaient pas dormi de la nuit. Evidemment, Ayumi qui s'endort et Ichigo qui a un rendez-vous chez le dentiste dans la même classe, c'est vrai que c'est étrange, comme pour Reiko et Mia. Mais rien ne faisait peur aux Midori. Ayumi appela Ryo pour leur demander où ils étaient. Celui-ci répondit en alerte.

- Mais vous fichez quoi ? On est poursuivit par une sorte d'aigle géant... Mais je rigole pas ! Venez ici ! Et transformées !"cria-t-il
- Mais vous êtes où ?"demanda en vitesse Ayumi, même après avoir entendu le "bip bip bip" qui marquait la fin de l'appel.
- Alors ?"demandèrent Sakura, Ichigo et Mia en même temps
- Je n'ai pas eut le temps de demander où ils étaient, il va falloir..."commença Ayumi
- Trouver la source de l'appel. Pas de problème, j'ai déjà trouvé."dit Reiko.

Reiko était celle qui avait été à côté d'Ayumi quand elle a appelé Ryo, et elle avait entendu les paroles de Ryo, le bruit des pas qui martelaient le sol et même les battements d'ailes de l'aigle géant. Reiko avait été plus attentive qu'Ayumi.

- Vous avez entendu les bruits de rugissements, de grognements, de bramements, enfin bref, de cris d'animaux ? Ils sont près de la réserve naturelle !"expliqua Reiko
- Alors on y va."répondit Ichigo.

Les six amies se transformèrent en guerrières Midori. Ichigo donna quelques instructions avant de partir. Elle donnait le position de vol. Ichigo serait en tête, Reiko à sa droite, Mia à sa gauche. Zakuro et Sakura seraient toutes les deux en arrière, tandis qu'Ayumi serait au milieu. La chef des Midori leur demanda de ne jamais rompre le triangle et les autres aquiescèrent. Les filles s'envolèrent et foncèrent vers la réserve naturelle. Arrivées là-bas, elle continuèrent à survoler le parc animalier pour repérer leurs amis. Ayumi avait été placée au milieu pour pouvoir sauter directement sur l'aigle géant, une fois qu'il aie été repéré. Zakuro, qui avait une très bonne vue, remarqua la tignasse d'Aoyama et celle de Takashi (qui n'était pas la plus difficile à remarquer). Ichigo leur fit signe pour plonger en piquée. Ayumi arrêta de faire battre ses ailes et cria :

- Power Midori ! Chat bondissant !"

Elle fit une roulade aérienne, et une fois la pirouette finie, elle plongea sur l'aigle géant, toutes griffes dehors. L'aigle géant, trop occupé à poursuivre les autres, ne remarqua pas Ayumi qui lui arriva en plein dessus. Elle planta ses griffes dans le cou immense du volatile et attendit le signe de Sakura. Pendant ce temps, Ichigo, Sakura, Zakuro, Reiko et Mia volaient un peu plus au-dessus des quatre garçons. Ichigo attrapa Tekemoto par les épaules, Mia attrapa Takashi, Zakuro, Suishi, Reiko porta Aoyama et Sakura porta Ryo. La détentrice du médaillon de la Girafe déposa Ryo sur le dos de Zakuro, juste en dessous des ailes. Après cela, elle se mit face à l'aigle géant et vola à reculons. Malheureusement, l'aigle s'arrêta de voler. Tant pis, le plan allait quand même fonctionner. Elle fit un signe de la main à Ayumi et celle-ci aquiesça d'un clin d'oeil. Sakura redescendit en piquée vers les autres Midori et reprit Ryo. Les filles Midori demandèrent aux garçons s'ils étaient prêts pour ce qu'elles prévoyaient de faire. Tous acceptèrent et un spectacle merveilleux (enfin... merveilleux faut pas exagérer). Les cinq filles lancèrent les garçons en l'air et pendant qu'ils étaient en l'air, ils se transformèrent. Après quatre saltos arrière et aériens, ils atterrirent au près d'Ayumi, sur le dos de l'aigle géant. Les autres Midori les rejoignirent et tous les élus purent alors crier :

- Power Midori ! Puissance des flammes vertes !"

Onze flammes surgirent du poignard d'Ichigo, de l'arc de Reiko, de la queue de Mia, de griffes d'Ayumi, du sabre de Takashi, du katana de Tekemoto, également du katana de Suishi, des pointes de Ryo, de l'épée d'Aoyama, des pompons de Sakura et du fouet de Zakuro. L'aigle commença à tomber sur le sol et les Midori s'envolèrent pour retourner en douceur au sol. Ils redevinrent ensuite humains. Mia se retourna, faisant virevolter ses cheveux noirs. Elle vit avec stupeur qu'il y avait depuis le début un jeune garçon plutôt mignon qui les observait. Mia ouvrit des yeux ronds comme des assiettes en le voyant. Elle s'approcha de lui et lui demanda :

- Vous êtes là depuis le début ?"
- Oui, j'ai vu les transformations, les attaques et l'aigle géant. Mais ne vous en faites pas, je viens de Twiright, une planète justicière."expliqua le jeune.
- Aïzaro Mia, 15 ans. Scorpionna des Midori. Enchantée."dit Mia en tendant sa main
- Orioki Tsubasa, 13 ans. Élève à l'académie Habanai de Twiright. Nous étudions les lignées légendaires. Nous vous vénérons, vous, les Midori."répondit Tsubasa en serrant la main de Mia
- Légendaires ? Mais... Les Déesses nous ont dit que c'était depuis cette année que les Midori avaient été créés ?!"fit Mia.
- Les Déesses auraient menti ? Etrange. Oserais-je vous emmener sur ma planète ?"demanda Tsubasa, gêné.
- Bien sûr. Je vais vous présenter mes amis."répondit Mia.

Elle l'emmena vers les autres et présenta Tsubasa. Les dix autres Midori se réjouissaient de visiter la planète Twiright, dont le nom était une contraction de twilight et de right. Ce nom tenait de l'obscurité de la planète et de la position de la planète par rapport à Pluton. Elle était plus à la droite qu'à la gauche. Takashi se demandait comment était la planète ? Était-elle belle, accueillante, ronde, grande, à quelle vitesse tournait-elle ? Takashi était passionné par la vitesse par laquelle les planètes tournaient. La dimension négative tournait lentement, car trente minutes terriennes égalaient à deux heures négativiennes. C'était étrange, quand même. Twiright devait certainement tourner vite. Peut-être que trente minutes terriennes valaient une seconde twirightaises... Très compliqué tout ça. Takashi espérait que non, car sinon les parents allaient vraiment s'inquiéter... Et les professeurs s'énerver. Déjà, Tsubasa commença par faire éclater un cercle de plumes autour de tout le monde et ils s'envolèrent dans l'espace. C'était merveilleux. Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton... Toutes les planètes défilaient à toutes allures et étaient très belle. C'était la première fois qu'Ichigo voyait les planètes d'aussi près et en dessous d'elle, elle voyait le Soleil. Son pouvoir. Il était tellement beau. Et dire qu'elle n'allait pas y gagner en cours de géographie... Elle ne pouvait quand même pas donner tous les détails des planètes... Elle n'allait pas dire qu'elle les avaient eues face à elle. Ces pouvoirs étaient vraiment handicapans. Enfin, Ichigo était contente, elle voyait Twiright à l'horizon... Plus que deux mètres. Ils étaient enfin arrivés. La bulle d'air se posa à terre et ils sortèrent. L'atmosphère était bonne. Là, il n'y avait pas de pollution. Un si bon air ! Pas de voitures, rien ! On pouvait respirer sans hésiter. C'était génial. Cela faisait longtemps qu'Ayumi rêvait de ça. Elle espèrait vraiment que sur Terre, cela arrive avant la fin. Ayumi avait très peur du futur. Quoi de plus dangereux que l'effet de serre ? Si les humains ne faisaient pas attention, bientôt nous mourrons asphixiés. Ayumi prenait le temps d'admirer le paysage. De belles prairies vertes, des villas avec jardin, un grand bâtiment ressemblant à une académie, et enfin, au loin, le Soleil. Il faisait tellement sombre ici. Les habitants ressemblaient aux terriens. En fait, c'était les mêmes mais ils maîtrisaient chacun une magie différente. Combien étaient-ils ? Cent, deux-cent ? La planète était si petite qu'ils devaient être moins qu'un millier. Si seulement sur la Terre ils pouvaient tous se connaître sans faire la guerre, ce serait merveilleux. C'est vrai que sur cette planète ils devaient certainement tous se connaître, ou du moins reconnaître les visages. Se dire salut plutôt que bonjour, cela devait se pratiquer, ici. Comme si Tsubasa avait lu dans ses pensées, il dit :

- Nous sommes cent, ici. Vingt personnes âgées, cinquante adultes et trente enfants et adolescents. Nous nous connaissons tous, ici. Je vais vous montrer mon école."

En marchant, plein de passants saluaient Tsubasa en lançant des << Ohayo, Orioki ! >> et Tsubasa répondait joyeusement d'un signe de main. Peu après, ils arrivèrent tous à Habanai. L'école était belle à l'interieur et à l'extérieur. C'était très joli, les décorations gothiques et anciennes, on aurait dit une cathédrale. C'était le bâtiment le plus grand de tout Twiright, expliquait Tsubasa. Il arriva dans sa classe, la numéro 13. C'était tout aussi joli que dans les couloirs, le tableau était merveilleux, bien que fait en ivoire. Tous les élèves dirent bonjour et Tsubasa amena les Midori vers son professeur.

- Professeur, je vous présente les Midori."
- Ah ! Enchantée. Cela tombe bien, c'était un cours d'histoire et nous parlions de vous. Voulez-vous assistez au cours ?"demanda le professeur
- Nous en serions ravis."répondit Ichigo.

Ils allèrent s'asseoir dans les places du fond, à une longue table. Ils écoutèrent le cours qui racontait - certainement une fois de plus - l'histoire des Midori. Ceux-ci en allaient apprendre beaucoup sur l'origine de leurs pouvoirs. Pourquoi les Déesses ne leur avait rien dit ? Ils attendaient le commencement.

- L'Égypte... Pays merveilleux que de nombreux personnages légendaires ont habités. Le sage Midoriada, qui est l'ascendant de toutes la famille Midori, dont un des Midori fait parti (phrase compliquée ^^'), Soleilla, la Déesse du Soleil de son vivant, Naora Manatsuki et enfin... Shuuki Campbell. Midoriada et Soleilla éprouvaient chacun en secret des sentiments pour l'autre. Naora Manatsuki, une nymphe qui créa plus tard la famille Manatsuki, et Shuuki Campbell étaient en conflit. Naora avait droit à l'aide de Soleilla et de Midoriada pour combattre Campbell. Les trois amis de toujours décidèrent de créer un groupe de guerriers qui combattraient la famille Campbell si jamais, quand Shuuki décèdera, ses enfants reprennent le flambeau. Midoriada donna un nom à ce groupe ; les Midori. Il créa aussi une lignée, donc un membre de cette famille - Midori - sera à chaque génération lui-même un Midori. Soleilla décida qu'à sa mort, elle deviendra la Déesse du Soleil, un des élément que les Midori auront comme pouvoir et celui ayant ce pouvoir sera le chef, et enfin Naora créa aussi une lignée où de père en fils, le titre de guerrier non-Midori se transmettera. Shuuki, quant à lui, créa une planète nommée Dimension Négative, où ses descendant vivront pour gouverner. Mais cela se finit mal. Naora et Shuuki mènent un combat sans merci, jusqu'à la mort de Naora qui fût, par justesse, la naissance de son premier descendant. Soleilla mit fin à ses jours un peu plus tard en laissant un mot à Midoriada comme quoi elle l'aimait et se transforma en Déesse. Midoriada et Shuuki moururent quelques années plus tard. Le projet des Midori a faillit ne jamais naître, et les Campbell gouvernaient en tant que traîtres la Dimension Négative. Soleilla, dépassée, appella à l'aide les autres dieux et déesses des animaux égyptiens. Elle créa des médaillons dans lesquels seront conservés les précieux pouvoirs, et passés de générations en générations, dont celui du crocodile, l'animal préféré de Midoriada, restera dans la famille Midori. Le but des Midori est donc d'empêcher les Campbell de s'emparer de la Dimension Négative. Aujourd'hui, malheureusement, les guerriers Midori ont sauté trois générations. Mais nous avons cette année ces Midori là ! Aujourd'hui les Midori sont Ichigo Miyazaro, Reiko Midori, Mia Aïzaro, Ayumi Takahata, Takashi Kishimi, Tekemoto Inusuki, Suishi Ametô, Ryo et Aoyama Saruya, Sakura Haku et enfin Zakuro Mawanara. Le descendant actuel des Manatsuki est Link Manatsuki et la descendante des Campbell est... Sinistra Campbell, qui gouverne à tort la Dimension Négative."expliqua l'institutrice.
- Mais madame... Pourquoi Sinistra gouverne-t-elle à tort la Dimension Négative, puisque c'est Shuuki, l'originaire de la famille Campbell qui a créer cette planète ?"demanda un garçon.
- Car à l'origine, c'était Naora qui voulait créer cette planète. Shuuki lui a volé l'idée."répondit le professeur.
- Alors, l'héritier du trône est Link..."murmura Ichigo

Tsubasa :


_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Power Midori ! (En français : Puissance verte !)   Sam 5 Avr - 15:49

hs : tu poura mettre des images des filles transformées ? si t'en trouve
Revenir en haut Aller en bas
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Power Midori ! (En français : Puissance verte !)   Sam 5 Avr - 21:27

Kyyaaa !!! ... Kya pour deux choses ^^

1) Tsubasa est vraiment, vraiment, vraiment TROP KAWAII !!! [Tu dis ça à chaque fois et en plus tu sais que Narumi-kun est kawaii] Oui mais j'adore tellement Narumi ... a part son caractère de cochon ... enfin bref ... Tsubasa lui a l'air d'avoir bon caractère ^^ Sans compter que j'adore le prénom Tsubasa
2) Mon [depuis quand c'est "ton" ? Tu dis "mon" pour tous les garçons ?] Oui ... je disais donc, mon link qui est celui qui devrait régner ^^ Vive Link-kun ^^

Sinon ... je viens de tilter - c'est pas trop tôt - ... Le collège ao momo ... t'as pensé à moi en le créant ?

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Power Midori ! (En français : Puissance verte !)   Lun 7 Avr - 8:54

momo --> Non ! XD Désolée mais je voulais un nom de fruit d'une couleur autre que la sienne pour faire un peu... Mystérieux XD Alors j'ai trouvé Ao - ma couleur préférée - et Momo - mon deuxième fruit préféré. Et puis je me suis dit : "Eh mais... Momo ça fait megamomo XD Enfin bon. J'ai tout dit.
witch en force --> Etant donné que mes persos sont uniques... [Uniques ? Non mais tu rigoles ? C'est toi qui les a créer, mais ils ne vont pas rejoindre Reflux, Jade, Rayman et Double-H dans les persos préférés des joueurs !] (Déjà, Otorii, dans tous ceux que tu as cité, il n'y a que Jade qui est 7ème dans les persos préférés des joueurs ! Razz)... Bon, je recommence, étant donné que c'est moi qui ai créer ces personnages, je ne peux pas trouver exactement une image d'eux transformés. Du coup, je devrais tous les scanner et y'en a 20, ça ferait beaucoup ^^ Donc non.

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Power Midori ! (En français : Puissance verte !)   Dim 13 Avr - 7:45

J'adore ce chapitre. Pour une fois, je trouve qu'il est bien écrit et je suis assez contente de l'histoire que j'ai imaginé pour l'origine des pouvoirs. Des fois, il arrive que je soie contente de moi.
(Désolée si je poste avec ce compte mais bon... Comme ça je ne fais pas de double-post)
Revenir en haut Aller en bas
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Power Midori ! (En français : Puissance verte !)   Mer 2 Juil - 12:28

Au fait ... je me demande, juste comme ça ... etoooo ... quand est ce qu'on aura le prochain chapitre ? Je sais que je met du temps pour écrire TR donc tu veux peut être te venger (XD) mais ça me manque de pas pouvoir lire PM. ^^

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Power Midori ! (En français : Puissance verte !)   Jeu 14 Aoû - 23:04

Note de l'auteur : --> Voilà enfin la suite de Power Midori... Elle est assez longue, j'en connais une qui va être contente. PS : La fin de ce chapitre est la fin de l'un des tomes, si c'était des tomes.


Les Midori sortirent de la classe, tous un peu sonnés par cette découverte. Alors leur but était donc de faire tomber Sinistra du trône ? Et les Déesses leur auraient raconté une fausse histoire ? Pourquoi ont-elles menti ? Peut-être pour qu'ils comprennent mieux. Mais ils ne sont pas bêtes tout de même... Mia repensait à la première fois qu'elle avait appris l'existence de ses pouvoirs... Elle avait pleuré. Elle était surprise. C'était un choc. Alors si, directement, elle avait appris cette histoire, l'histoire réelle, jamais elle n'aurait voulu accepter ce rôle. Maintenant, elle se rendait compte de l'importance du rôle qu'elle et ses amis tenaient. Elle observa Tsubasa qui marchait à côté d'elle. Il était beau, et surtout gentil. Il les invita à aller manger dans un restaurant du coin. Quelques Midori commandèrent des spécialités de la région mais d'autres ne voulaient pas s'oser à de telles choses, comme Reiko, Ryo ou même Tekemoto. Les Midori ayant commandés des spécialités de Twiright goûtaient - plus ou moins joyeusement - des plats nommés Tramgolf, Jusmwar... Des mots étranges. Pourtant, le goût était génial.

- Sur Twiright, nous n'avons pas les mêmes goûts que vous ! Vous, c'est le sucré, le salé, l'acide et l'amer. Nous, ce sont l'oumur, le scrital, la katile et l'imm. Le Jusmwar contient ces quatre saveurs."expliqua Tsubasa
- Passionnant."dit Reiko d'un ton morose

Reiko tourna la tête vers Ryo qui avait un léger sourire sur le visage. Reiko aimait bien, ce sourire effacé que Ryo affichait très rarement. Son frère, quant à lui, souriait constament. Il était joyeux comme tout. Reiko, tout en regardant ses coéquipiers, remarquait une chose. Elle les connaissait uniquement depuis quelques mois, ou, dans le cas de Sakura et Zakuro, depuis quelques jours, mais elle avait l'impression de les connaître depuis toujours. C'était son ancêtre qui était à l'origine du projet des Midori... Alors toute sa famille avait connu ces Midori. Ichigo, son amie et ennemie à la fois, Mia, une fille toujours à l'écoute des autres, Ayumi, la jeune fille naïve, timide et craintive, mais au coeur gros comme un soleil, Takashi, le garçon tendre, généreux et sensible, Tekemoto, l'indécis tête-en-l'air, Suishi, un gentleman né, Ryo, le discret et le plus compréhensif envers Reiko, ce qui était réciproque, Aoyama, l'éternel joyeux, Sakura, la timide et heureuse et enfin Zakuro, la sérieuse, sage et belle pom-pom girl... Tous ceux-là étaient des personnes fantastiques. Reiko essayait de revenir à la source... Le jour où Ichigo avait appris ses pouvoirs... Reiko essayait d'imaginer quel évènement aurait pu empêcher toute l'histoire de débuter. Forcément si les Déesses n'avaient pas choisi Ichigo pour chef des Midori. Mia lui avait raconté comment s'était produit le début de la journée... Ichigo était arrivée un peu patraque au collège. Puis elle était revenue des toilettes au cours de dessin avec un médaillon autour du cou. Donc rien n'aurait pu empêcher les Midori d'exister. Le destin était écrit, et un point c'est tout. Reiko fut tirée de ses pensées par la voix un peu criarde de Ichigo, sa voisine de table.

- Sugoi ! C'est trop bon, le Jusmwar ! Il faut que je commence à manger twirightien, moi. "
- Ton enthousiasme m'exaspère, Miyazaro. Pourquoi es-tu toujours joyeuse ?"

Les dernières paroles de Ryo avaient choqué l'assemblée. Même Reiko, qui ne mâchait pas ses mots envers Ichigo en général, était surprise... Ryo plaça une main devant sa bouche, les mots lui avaient échapés. Pourquoi avait-il dit ça ? Franchement, c'était odieux. Ryo voulait parler, mais il s'en voulait. Puis, il finit par articuler ces mots :

- Dés... Désolé, Miyazaro ! C'est sorti tout seul !"
- Ne t'en fait pas, Ryo. Après tout, tu es assez de ce genre-là, cela ne m'a pas choqué."
- Tant mieux... Parce que si l'équipe s'était disputée, nous n'aurions pas pu faire cette mission..."marmonna Tsubasa
- Mission ?"s'étonna Ayumi
- Excusez-moi, grands Midori... Nous voudrions vous demander... Un tout petit service."commença le jeune garçon
- Continue, Tsubasa, continue. Nous accepterons cette mission."dit sereinement Ichigo
- Pourriez-vous allez dans la vallée des songes dans la dimension négative ? Je viendrai avec vous. C'est-à-dire... que..."disait Tsubasa, embarrassé
- Ne t'inquiète pas, Tsubasa. Nous accepterons cette mission !"dit Mia, confiante
- Si vous le dites... Bref, j'ai un exposé à faire sur vous et j'aimerais bien vous voir en action dans la vallée des songes."expliqua le jeune garçon
- Ce n'est pas dangereux ?"fit Tekemoto, soucieux
- La vallée des songes, comme indique son nom, nous plonge dans le monde des rêves, pas des cauchemars ! Et en plus, Inusuki, je te signale que, à ton âge, tu ne devrais plus avoir peur des cauchemars comme un gamin !"dit sévèrement Ryo

Reiko songea que c'était très vrai, ce que Ryo avait dit... Cependant, ça faisait la deuxième fois en quelques minutes que Ryo s'énervait... Qu'est-ce qui se passait ? Ryo avait toujours été connu comme renfermé, solitaire, lointain et râleur mais pas aussi arrogant. Envers Tekemoto, ce n'était pas rare, mais envers Ichigo ! Ryo était un garçon poli, cela ne faisait aucun doute. Était-ce à cause de Link, l'héritier du trône ? Ou était-ce plutôt parce que les Déesses leur avaient menti ? Reiko perça le regard profond de Ryo... Elle essayait de lire en lui. Reiko avait le don de deviner les pensées des gens... Elle arrivait à lire en eux, sans problème, rien qu'à l'expression des yeux. Et ce qu'elle voyait dans les yeux de Ryo, c'était des larmes.

- Saruya-kun... Ca va ?"demanda Reiko
- Oui, ne t'inquiète pas Midori."dit-il calmement
- Euh... Ryo... Je... Je suis désolé."bafouilla Tekemoto
- C'est moi qui m'excuse Inusuki ! Je suis désolé... Je ne sais pas ce qui m'a pris."disait Ryo en secouant la tête
- Oublions tout ça ! Il faut accomplir notre mission. Tsubasa, nous acceptons de te rendre ce petit service !"dit Ichigo d'un ton déterminé

Et les Midori s'empressèrent de finir leurs plats pour partir pour la dimension négative. Tsubasa les fit à nouveau entrer dans une bulle et ils étaient prêts. Prêts, mais pas forcément déterminés... Reiko trouvait un peu gonflé de la part de Tsubasa pour les utiliser pour faire un exposé. Mais ce dernier ne voulait pas se servir d'eux et profiter de leurs pouvoirs, au contraire, il voulait les aider dans leur mission dangereuse et périlleuse. Il admirait ces adolescents qui avaient environ... 1, 2, 3 et 4 ans de plus que lui mais qui combattaient déjà contre la famille de sorciers la plus dangereuse de l'Univers. Les Midori virent à nouveau les planètes défiler devant eux... Mais Ayumi se posait une question ; comment allaient-ils passer dans la Galaxie de la dimension négative ? Elle posa cette question à Tsubasa.

- Ne vous inquiétez pas. J'ai appris le sort d'ouverture de portails en cours d'invocations."répondit Tsubasa
- Ah oui ! C'est vrai qu'en général on passe par des portails."se rappela Ichigo

Arrivés à la hauteur de Mercure, là où il faisait très chaud, Tsubasa prononça une incantation en latin que personne ne comprit. Un portail s'ouvrit et la bulle entra dedans. Il faisait denouveau sombre et froid, exactement le contraire que proches du soleil. C'était comme s'ils étaient passés du fourd au frigidaire. Ichigo se frotta les épaules pour se réchauffer un petit peu. Elle essaya de dégager une aura chaleureuse, mais elle n'y parvenait pas... La zone négative semblait plus froide que d'habitude... Comme si l'hiver était déjà là. C'était seulement le 4 octobre, rien de particulier... Le 4 octobre ? Ichigo venait de se souvenir qu'aucun de ses amis n'avait pensé à son anniversaire ! Sa mère y avait pensé, bien sûr, mais rien de la part de ses amies. Pas même Ayumi, sa meilleure amie. Ichigo n'en voulait pas aux autres, mais était quand même déçue... Pas un petit "joyeux anniversaire", pas un petit cadeau... Elle se remit vite à frissonner et soudain, Tsubasa lui offrit sa veste.

- Eto... Merci, Orioki, mais reprend-la, tu en as plus besoin que moi."
- Non, pas du tout. Twiright est la planète la plus éloignée du soleil, il y fait donc très froid et je suis habitué à un tel climat."répondit le garçon

Mia semblait froide, mais pas à cause de la température ambiante. Ichigo lui jeta un regard en biais et essaya de comprendre ce qui lui prenait. D'habitude, Mia affichait un visage aux traits doux et un sourire aux coin des lèvres. Puis, Ichigo comprit ; Mia devait avoir un faible pour Tsubasa et croyait que celui-ci aimait Ichigo. Cette dernière s'approcha de Mia et lui glissa "ne t'inquiète pas, il n'y a rien entre nous". Et le visage de Mia s'éclaircit, ce qui rassura Ichigo et qui sentit le froid s'atténuer. Pourtant, il était toujours bien là, et tous les Midori et Tsubasa semblaient en souffrir beaucoup. La planète se refroidissait à vue d'oeil ; les arbres perdaient leurs feuilles et se recroquevillaient sur eux-même, le sol se durciçait et commençait à se geler, et les petits animaux ne bougeaient plus.

- Sinistra..."murmura Takashi, pendant que, de sa bouche, sortait de la fumée
- Bien vu, Kishimi ! Quel sens de la déduction !"ironisa Tekemoto
- Oh, c'est pas le moment, Inusuki !"hurla Reiko, très agacée.

Tekemoto se raidit... Et personne ne comprit si c'était à cause de la remarque de Reiko ou du spectacle qui se déroulait devant eux. Les arbres s'étaient complètement gelés, le sol également et la totalité de la surface était glacée et s'était assombrie. Tout le monde resta immobile et retenait son souffle. Qu'allait-il se passer ? Nombreux du groupe le savaient déjà. Sinistra allait faire son apparition, ils en étaient sûrs. La panique commença à s'installer dans leur coeur. Reiko s'inquiétait... Jamais elle n'avait ressenti une telle peur à l'idée que Sinistra arrive. D'habitude, elle ressentait juste de l'angoisse, rien de plus. Mais là, le coeur de Reiko battait à tout rompre. Elle tremblait de froid et de peur, telle une fillette qui aurait peur des fantômes. Elle avait envie de fuir, d'échaper à cette étreinte qui allait bientôt la faire prisonnière. Et ce que tout le monde redoutait arriva. Dans une vague de froid, une silhouette mince et féminine se dessina. C'était elle, c'était Sinistra. Elle affichait un air satisfait et cruel. Elle fusilla les Midori et Tsubasa du regard. En voyant le jeune garçon, elle écarquilla les yeux et demanda d'un air sournois :

- Qui es-tu, toi ?"
- Je m'appelle Tsubasa Orioki ! Rendez le trône aux hériters de Naora !"cria Tsubasa, courageux.
- Alors comme ça, tu te crois malin... Tu penses que tu es assez fort et entêté pour me battre ? Tu te trompes... Tu te trompes, inconscient !"dit-elle en s'approchant d'un air cruel vers Tsubasa
- Attention, Orioki !!!"hurla Mia

Un éclair noir sillona l'air et Tsubasa se retrouva avec une entaille à la joue. Le sang coulait abondamment et Tsubasa se frottait la plaie. Sinistra paraissait satisfaite.

"J'ai pu lire en lui... Il n'a pas un passé contrariant."

- Tu me sembles bien jeune pour connaître l'histoire de mes ancêtres. Il n'y a qu'une planète sur laquelle on enseigne aux collégiens l'histoire des Midori... Tu viens de Twiright, n'est-ce pas ?"demanda la sorcière d'un ton sournois
- Je n'ai pas à vous répondre."dit Tsubasa
- Sinistra, arrête. Si tu dois affronter quelqu'un, c'est nous, pas Tsubasa. C'est notre destin. Maintenant, si tu touches encore une fois à Orioki, on va t'en coller une dont tu te souviendras."prévenut Suishi, à la surprise de tous.

Suishi était d'un naturel réservé et était plutôt galant. Il ne s'attaquait à Sinistra qu'en cas de réel besoin, mais ne serait pas du style de Tekemoto ou de Ryo à vouloir foncer tête baissée ou de vouloir tuer son adversaire à tout prix. Quant à Sinistra, elle se contenta de sourire. Elle aimait bien qu'on lui résiste. Et elle était plutôt heureuse que les Midori sachent quelle était leur véritable mission. Ils avaient donc dû comprendre pourquoi elle avait transformé Link en souris. C'était pour minimiser les chances qu'il lui vole son trône. Après tout, c'était Shuuki Campbell qui avait créé la dimension négative, différemment que Naora l'aurait fait. La dame Manatsuki aurait fait la dimension négative de façon plus fraîche, moins froide. Mais Shuuki l'avait faite comme une planète maléfique, à son image. Sinistra s'y plaisait, et tenait à céder le trône à ses enfants... Ses enfants ? Sinistra n'avait personne à qui céder le trône... Elle n'avait qu'à utiliser ses pouvoirs pour créer une personne... Non, elle allait réfléchir à ça en temps utiles. En attendant, elle avait un combat à mener. Elle se concentra sur sa cible. Elle se contentait, pour l'instant, d'éviter les attaques que les Midori lui lançaient.

- Power Midori ! Ballet Aérien !"hurlait Zakuro
- Power Midori ! Pyramide d'Équipe !"enchaîna Sakura
- Power Midori ! Poison Mortel !"lança Mia
- Cercle de plumes !"cria Tsubasa

Sinistra esquiva sans aucun problème les quatre attaques. Elle visa ses cibles. Elle pointa du regard Mia, Sakura, Ayumi et Ichigo. Puis, elle prit une forte inspiration et cria à pleins poumons :

- Prison de l'enfer !"

Soudain, Ayumi se sentit aspirée dans un gouffre. Son corps entier tombait dans les profondeurs de la dimension négative. Elle perdit conscience et se sentit tomber... dans un profond sommeil.
À la surface, les Midori étaient effarés... Qu'étaient devenus les autres ? Qu'est-ce que Sinistra leur avaient fait ? Cette dernière avait elle aussi disparu. Le temps était redevenu comme avant, l'atmosphère était moins froide. Reiko observait le sol et cherchait une brèche pour savoir où ses amies étaient tombées. Ryo et Aoyama se regardèrent, déboussolés, en essayant de comprendre ce qui s'était passé. Zakuro réfléchissait en se massant le front. Après quelques minutes de silence absolu, Takashi prit la parole :

- Écoutez, à mon avis, il faut les chercher à tout prix ! C'est aujourd'hui ou jamais ! Zakuro et Sakura doivent repartir dans leur lycée aujourd'hui. Il doit être environ deux heures de l'après-midi, à présent. Twiright tourne lentement, et la Dimension Négative aussi... Elles doivent rentrer à 18 heures. Résultat, il ne nous reste que six heures pour sauver les autres."
- On a largement le temps."conclua Aoyama
- Et pourquoi ?"demanda curieusement Reiko
- Trente minutes terriennes égalent deux heures négativiennes."expliqua Tsubasa
- Ah. Très bien."dit calmement Reiko
- Hum... Et qu'en est-il de la vallée des songes, Tsubasa ?"demanda Ryo
- Je crois qu'il est plus important d'aller sauver vos amis que d'y aller."répondit Tsubasa
- Bien, alors il faut élire un chef de troupe... Qui a une idée ?"demanda Reiko

Les Midori s'observèrent entre eux, puis, certains échangèrent un regard et tournèrent la tête vers Ryo. Celui-ci sembla étonné.

- Moi ? Vous plaisantez ?"demanda Ryo
- Non, pas du tout. Tu es mature et réfléchi, Ryo."déclara Suishi
- Eto... Bien alors !"dit Ryo d'un ton décidé.

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Power Midori ! (En français : Puissance verte !)   Jeu 14 Aoû - 23:05

Et les Midori le suivirent. Il se dirigeait vers le château de Sinistra. Il se présentait comme un château noir, surmonté de décorations gothiques violettes. Deux gardes étaient à l'entrée. Tekemoto les reconnus, c'étaient eux qui avaient reçus les moqueries d'Aoyama et de lui-même pour faire diversion. Un des gardes avait une marque de brûlure dans le dos, la signature d'Ichigo. Il aimerait qu'elle soit là, avec eux, pour qu'elle puisse les guider. Certes, elle n'était pas la plus organisée des Midori mais se débrouillait pas mal en tant que chef de groupe. Ils continuaient à marcher, et, pendant quelques minutes, Tekemoto eut l'impression que la température retombait, mais ce n'était que le fruit de son imagination. Arrivés au château, les Midori et Tsubasa se cachèrent dans les buissons, comme quelques mois auparavent. Ryo donna ses instructions.

- Bon, écoutez... Je ne suis certainement pas le plus doué en plans du groupe, mais nous allons procéder ainsi ; bien sûr, cela risque d'être dangereux pour Reiko et Zakuro, mais ne vous inquiétez pas, Tekemoto et moi seront là pour vous."
- Ca veut dire que je ne vais pas combattre ?"se réjouit Tekemoto
- Pas encore, Inusuki, pas encore. Bien, alors, on va essayer de se débrouiller sans Ichigo, Ayumi, Sakura et Mia. Reiko et Zakuro, vous vous envolerez des buissons pour atterrir juste devant l'un des gardes... Chacune son garde, bien sûr. Ensuite, Takashi et Suishi, vous irez derrière eux pour les attaquer. Quant à Tsubasa, tu lançeras un sort pour ouvrir la porte une fois le passage dégagé. Tekemoto et moi, on s'occupera de vérifier si Reiko et Zakuro vont bien. Compris ?"expliqua Ryo
- Compris !"répondirent en choeur les autres

Tekemoto trouvait amusant le fait que ce plan ressemble beaucoup à celui d'Ichigo. Reiko et Zakuro prirent leur envol, pour réaterrir devant les gardes. Reiko, n'ayant peur de rien, lança :

- Eh, gros lard ! C'est pas toi qui parle courrament 5 langues ?"
- Si, pourquoi ?"répondit le garde qu'Ichigo avait brûlé, et que Tekemoto avait charié
- Tu ferais mieux de réviser tes leçons plutôt que de faire le beau avec une hâche !"s'exclama Reiko, sûre d'elle.

Le monstre, furieux, s'élança sur elle. De son côté, Zakuro s'était contentée de lui tirer la langue. Les deux monstres avaient donc laissés un passage suffisant à Suishi et Takashi pour se mettre derrière eux. Ils lancèrent une attaque et les monstres n'en menèrent pas large. Ils tombèrent tout deux devant les filles, et Reiko enfonça son pied dans la tête d'un des gardes. Tsubasa apparut alors devant la porte et prononça à nouveau une formule en latin. La porte s'ouvrit et une horde de garde fonçait sur eux. Ryo s'élança et hurla :

- Power Midori ! Hérissongeur !"

Le hérisson fantôme se déplaça alors dans toute la pièce, passant dans les esprits de chaque garde. Ryo ferma le poing et le hérisson déclencha un choc mental dans la tête des gardes, qui s'écroulèrent tous d'un coup. Tout le monde croyait que Ryo avait fait exploser leur cerveau mais ce dernier ne préférait ne rien dire. Ils continuèrent alors à évoluer dans le château lugubre de Sinistra... Quels secrets renfermait-il ? Quelles créatures y étaient retenues ? Et surtout... Où étaient leurs amies ?
Ichigo se releva. Elle avait mal à la tête, un mal de tête terrible. Quand elle eut un peu repris ses esprits, elle vit qu'elle se trouvait dans une salle de théâtre... Plus précisément à l'opéra. C'était l'opéra de Chine ! Son père y était quand il est mort. Ichigo se demandait comment elle était arrivée là. Elle se souvenait seulement d'un grand vide, mais après, plus rien. Mais, au loin, elle vit son père... C'était impossible. Ichigo laissa échaper un cri de surprise. Elle criait aussi pour montrer sa joie. Elle ne se souvenait presque pas de son père, il était très préoccupé par son travail. Elle voulut courir pour se jeter dans ses bras mais une voix froide et traînante se fit entendre.


- Miyazaro... Ca ne se fait pas de déranger quelqu'un qui travaille..."

Ichigo se retourna et vit Sinistra, à la fois souriante et à la fois triste. Ichigo s'approcha.

- Que fais-tu là ? Pourquoi mon père est-il vivant ?"

Sinistra ne répondit pas et signala à Ichigo de regarder la scène. Celle-ci était grande, et éclairée par d'énormes projecteurs. Si l'un deux tombait sur un comédien, il serait tué d'un coup. Cependant, cela fit réfléchir Ichigo... Son père avait été tué comme ça... Elle commençait à comprendre. Elle était retournée dans un passé proche et allait voir le meurtre de son père. Mais si elle était là, c'était pour y faire quelque chose. Ichigo décida donc de sauver son père. Et dès que le projecteur commencera à vasciller, elle allait crier "ATTENTION" et son père allait être sauvé ! Une sensation de bonheur s'empara d'Ichigo. Elle regardait la scène à côté de son ennemie jurée, mais n'avait pas peur. Elle eut l'impression que sa pire ennemie devenait sa meilleure amie, car elle lui offrait la possibilité de sauver son papa ! Quand soudain, un comédien fit une faute et que son père s'avança pour lui expliquer ce qu'il devait faire, Ichigo vit un projecteur osciller. Elle cria alors ATTENTION !!! mais son père n'entendait rien... Bien sûr... Ce n'était qu'un souvenir. Alors Ichigo voulut s'élancer sur scène pour mourir à la place de son père. Quand elle commença à courir, Sinistra la retenue par l'épaule.

- Miyazaro ! On ne peut rien changer au passé ! Tout est écrit... Le passé, le présent, le futur. La destinée de chacun est écrite, et c'est impossible d'y changer quelque chose. Les magiciens ont le don de lire dans le futur, mais les VRAIS magiciens, pas les pauvres voyants humains.
- Alors pourquoi me montres-tu ça ? répliqua Ichigo
- Car je veux que tu sache comment cela s'est produit.

Le projecteur se décrocha. Ichigo entendu le CRAC! que son père aurait entendre... Seulement, il récitait une réplique et n'entendit pas ce CRAC!... Sans cette maudite réplique, son père serait encore là. Le projecteur tombait, tombait, avant de s'écraser de tout son poids sur le pauvre metteur en scène. Les comédiens et comédiennes hurlèrent d'effroi et le régisseur et le machiniste arrivèrent en trombe. Ichigo avait le souffle coupé et cria "PAPAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA" !!! avant d'éclater en sanglots. Sinistra essuya une larme avant que toutes deux tombent dans un profond sommeil.
Mia était chez elle. Dans son ancien appartement, celui qu'elle occupait quand elle était petite. Maintenant, elle vivait dans l'appartement voisin. Il devait être 7h00 du matin. Elle se vit, avec dix ans de moins, sortir d'une petite chambre en se frottant les yeux. Mia fronça les sourcils... Comment pouvait-elle être revenue 10 ans en arrière ? Elle se suivit. La petite Mia lisait un mot sur le frigo. Mia se souvenait de ce mot. C'était les derniers mots que son père lui avait adressés. Mia se souvenaient au mot près ce qu'ils disaient. "Ma chère petite Mia, je suis désolé mais mon éditeur m'a appelé très tôt ce matin et j'ai dû partir. Tu iras donc chez les voisins qui t'emmèneront à l'école à ma place. J'irai te chercher à 4 heures après l'école. Bisous ma fille." Elle se vit replier le post-it et le mettre dans sa poche. Elle prit son petit déjeuner et sortit de l'appartement. La Mia adolescente suivit la petite Mia et se vit sonner chez les Kakariyo, déjà prévenus par Takeshi, le père de Mia. Ensuite, ils partirent tous les trois pour l'école. Mia décida de rester. Elle se dit que, même si elle allait devoir subir le meurtre de ses parents, elle verrait peut-être leur assassin.
Quelques heures plus tard, son père rentra du travail. Il alla se servir un grand verre d'eau fraîche, le but puis alla au salon. Il était 15h00. Dans une heure, sa fille aura finit l'école. Arrivé au salon, il sursauta et cria. Pendant un instant, il crut voir un homme cagoulé. Mais Mia le voyait toujours, et il était juste derrière son père. Elle fonça sur lui, voulant lui donner un bon coup de pied bien placé, mais elle passa à travers, comme un fantôme. Ce n'était... qu'un souvenir. Elle entendit le cri étouffé de son père en train de se faire étrangler, juste devant ses yeux. Elle éclata en pleurs. L'assassin se cacha dans la cuisine. Mia, quant à elle essayait de le frapper, de le rouer de coups mais il ne sentait rien. Elle continuait de pleurer à chaudes larmes, et alla s'asseoir sur le canapé. Trois heures passèrent et Mia vit entrer sa mère. Elle voulut lui sauter au cou et lui dire qu'un tueur se cachait dans la cuisine, mais c'était trop tard... Cela faisait dix ans que cette scène s'était produite. Mia se cacha les yeux par ses mains. Elle ne voulait pas voir un autre meurtre... Et elle entendit un bruit sourd, et un cri coupé par une lame tranchante... La lame tranchante d'un couteau. Mia enleva ses mains de son visage. Elle vit la nuque de sa mère en sang. L'assassin jeta le corps de sa mère sur celui de son père, au salon. Et quand le criminel entendit la porte se défoncer, il se dissimula dans la chambre de Mia. Cette dernière vit son double miniature chercher ses parents partout, avant de les trouver morts, étendus sur le sol et foncer chez les voisins, pleurant de toutes les larmes de son corps. L'assassin sortit de la chambre de Mia et s'enfuit par la fenêtre, juste avant que les Kakariyo arrivent. La Mia adolescente était assise sur le canapé de son enfance et hurla :

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Power Midori ! (En français : Puissance verte !)   Jeu 14 Aoû - 23:06

- IL ÉTAIT LÀ !!! IL ÉTAIT LÀ QUAND JE SUIS ARRIVÉE ! POURQUOI IL NE M'A PAS TUÉE AUSSI ? POURQUOI ?! POURQUOI ?!!!!!!!"

Elle continua à pleurer jusqu'à ce qu'elle s'évanouisse...


Quand Ichigo, Mia, Ayumi et Sakura se réveillèrent, elles étaient dans une pièce ronde, sombre et froide. Ichigo la reconnut. Elle s'était battue contre Sinistra ici même lorsqu'ils devaient retrouver Miio. Mais cette fois, la froideur de la pièce était étrange, car tout autour, il y avait de la lave. Mia se releva péniblement, les yeux rouges, et les leva vers le trône imposant qui lévitait au-dessus de leurs têtes. Sinistra y était assise. Ichigo et Mia se regardèrent. Toutes les deux avaient pleuré, et Sakura aussi. Quant à Ayumi, elle se massait le crâne, comme pour oublier ce qu'elle avait vu. Ichigo savait... Mia avait vu le meurtre de ses parents, Sakura avait vu quand ses parents l'avaient abandonnée et Ayumi... Ayumi ?

- Ayumi-san... Qu'as-tu vu ?"demanda-t-elle
- Quand... quand... Quand j'étais petite... J'ai revu quand les grands me battaient."expliqua Ayumi

Ichigo s'en rappelait maintenant. Ayumi lui avait dit que, vers 6 ans, elle s'était faite battre par des adolescents. C'est pour ça qu'elle était chochotte, car maintenant elle avait peur qu'on l'attaque à chaque coin de rue. Mais le temps n'était visiblement pas aux souvenirs que la sorcière venaient de leur faire revivre. Cette dernière donna un coup de poing sur le trône sur lequel elle était assise. Les quatre filles tournèrent les yeux vers elle. Sinistra sourit maléfiquement et leur conseilla d'observer leurs tenues. Sakura baissa les yeux sur son corps ; elle était à nouveau humaine. Et toutes ses amies aussi. Cela signifiait qu'elles manquaient de forces... Elles n'avaient plus assez d'énergie pour continuer à tenir cette puissance magique. Maintenant, l'énergie qu'elles puisaient servait à présent à survivre...
De leur côté, le restant des Midori avançaient prudemment dans le château ténébreux. Ils entendirent le bruit sourd d'un lourd poing frapper contre un objet dur. Ryo essaya d'identifier l'endroit d'où venait le bruit. Mais Reiko fut plus rapide.

- C'est à droite ! Je sais exactement quelle est cette salle !"s'exclama-t-elle

Elle prit la tête de la marche et accélera le train. Quand elle arriva là où elle voulait, elle cria :

- Power Midori ! Crocodila Kick !"

Et elle fit un coup de pied aérien surprenant, qui défonça la porte d'un coup. Ils entrèrent tous et découvrirent la salle circulaire d'il y a quelques semaines. Sinistra se leva d'un bond, et Yukito et Masato Aburame firent leur apparition. Un long et douloureux combat s'en suivit. Zakuro, Reiko et Tekemoto s'envolèrent pour porter les quatre filles en lieu sûr. Ils les mirent à l'abri et rejoignirent les autres au combat. Suishi lança une attaque sur Sinistra qui la bloqua et la renvoya sur Takashi. Ce dernier se protégea avec son sabre. Tekemoto, souple comme toujours, essaya de mordre de ses crocs remplis de venin mortel Masato, mais il évitait les attaques comme un roi. Il attrapa Tekemoto par le cou, ce qui l'étouffa et le jeta à l'autre bout de la pièce. Tsubasa et Yukito menaient un combat sans merci. Plumes et électricité fendaient l'air. Mais en attendant, Sinistra lançait des attaques sur Tsubasa qui les évitaient tant qu'il pouvait et Zakuro lançait des attaques sur Yukito, aussi habile que son père pour éviter les attaques. Sinistra envoya une attaque sur Reiko qui la contra en envoyant sa Puissance Verte. Elle prit son arc et tira une flèche qui se divisa en des milliers d'écailles qui allèrent se planter dans le bras de Sinistra. Cette dernière dissimula sa douleur. Elle riposta avec un éclair puissant qui immobilisa Reiko. Elle annonça à ses amis qu'elle était paralysée. Takashi et Suishi firent une attaque combinée qui avait pour but de dissimuler l'attaque d'Aoyama. Masato reçu tout en pleine figure et tomba évanoui. Yukito reçu par erreur une attaque de Sinistra qui le fit tomber d'un coup. Il ne restait plus qu'elle. Ryo annonça qu'il fallait faire une attaque combinée. Ils prononcèrent la formule "Power Midori ! Puissance des flammes vertes !"... Mais cela ne servit à rien car Sinistra évita l'attaque... Une attaque puissante, mais lente. Sinistra lança un sort paralysant. Suishi, Tekemoto et Ryo furent bloqués par des liens invisibles. Sinistra fit apparaître trois monstres qui étaient face aux trois garçons. Ils s'avançaient méchamment. Ryo entendit que tout le monde sauf Tsubasa, Ichigo, Mia, Sakura et Ayumi étaient paralysés. Seulement, les quatre dernières étaient trop faibles. Cependant, elles s'étaient transformées et commencèrent à combattre contre Sinistra. Elles étaient à bout de forces mais continuaient de se battre. Et tout se déroulait bien quand Suishi entendit :

- Suishi ! Attention ! Derrière toi !"

Suishi se retourna et vit un éclair noir silloner l'air. Il fonçait vers lui à une rapidité rare. Suishi avait le coeur qui battait à tout rompre... Il ne pouvait pas réagir, il n'y avait pas d'issues possibles. Il ne savait pas quoi faire et sentait sa fin proche. Il ferma les yeux, en attendant le choc. Mais il ne sentit rien. Il entendit juste des cris. Il ouvrit les yeux et les larmes lui brûlaient déjà le bord des yeux. Il vit le corps de Tsubasa étendu sur le sol. Sinistra restait bouche bée et elle avait aussi des larmes qui coulaient de ses yeux.

- Je... Je ne voulais pas ! On se battait, et j'ai tiré et... Suishi, toi non plus... Je ne cherche la mort de personne !"hurlait-elle

Et elle fit disparaître les gardes. Les corps de Masato et de Yukito disparurent eux aussi... Certainement dans une infirmerie. Quand Sinistra eut disparu à son tour, Mia se précipita sur le corps de son bien aimé.

- Tsubasa !!! Tsubasa-kun ! Réveille-toi ! Je t'en prie... je t'en prie..."
- Aïzaro... C'est trop tard... Je suis désolé."dit Ryo
- ON N'A RIEN PU FAIRE !!! JE TROUVE CA DÉGOÛTANT ! ON ÉTAIT PRISONNIERS !!!"hurlait Mia
- Mia... Calme-toi. Tu as subi trop d'émotions aujourd'hui..."murmura Reiko à l'oreille de son amie.

Et pendant que tout le monde pleurait à chaudes larmes la mort de leur ami, sur Twiright, personne ne se doutait que l'un des jeunes hommes les plus courageux de la planète venait de mourir.[/size]

Voilà, c'est donc la fin du tome 1 ou 2... C'est assez gore ce chapitre XD
Voici le résumé du chapitre suivant.

Je m'appelle Ichigo Miyazaro... J'ai 14 ans, je suis amoureuse d'un garçon mi-homme mi-souris. Depuis quelques mois, j'ai appris que moi et 10 autres adolescents avons des pouvoirs magiques. Notre but était avant de débloquer les éléments d'un coffre maudit... Jusqu'au jour où Tsubasa, un garçon étrange venu d'une planète inconnue, nous apprennent que notre but est de rendre le trône à Link, l'élu de mon coeur... Tsubasa a voulu nous voir en action pour un exposé mais cela a mal tourné et... Sinistra, une sorcière malfaisante l'a tué par accident. L'enterrement va bientôt avoir lieu et nous seront tous présents... Maintenant, nous, les Midori, promettons que nous sauverons l'honneur de ceux qui ont échoué avant nous, et qu'il n'y aura plus aucun mort !!

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 



Dernière édition par Cornelia-witch le Sam 29 Aoû - 22:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Power Midori ! (En français : Puissance verte !)   Jeu 14 Aoû - 23:41

ça y est .. je pleure ... dire que je pensais que je ne pleurerais jamais devant une fiction de witch-girl ... c'est vraiment trop triste cette fin ... c'est horrible ... et je pense à Suishi ... le pauvre, il doit vraiment s'en vouloir ... C'est vraiment triste ... j'aimais bien Tsubasa ... je sais qu'il mourait, tu me l'avais dit mais ça m'a fait mal au coeur quand même ...
Mais ce qui m'a le plus étoné, c'est la réaction de Sinistra ...

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Power Midori ! (En français : Puissance verte !)   Jeu 14 Aoû - 23:48

Ah bah merci beaucoup... Qui est Sinistra ? Elle est mi-méchante, mi-gentille... On ne sait pas vraiment son camp. Sincérement, je ne sais pas encore comment elle va finir.

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Power Midori ! (En français : Puissance verte !)   Dim 21 Déc - 1:13

Voilà la suite ! Je ne sais pas trop si elle est longue ou non...


C'était vraiment triste. Tout le monde pleurait la mort de Tsubasa, qui restait dans les mémoires de tous les habitants de Twiright et de mes amis Midori. Aujourd'hui, nous sommes le dimanche 6 octobre, et les larmes sont au rendez-vous. À côté de moi je voyais du coin de l'oeil Mia, qui se tenait droite, une larme au coin de l'oeil, regardant le prêtre la tête haute. Elle portait une longue robe pourpre et encre, contrastant magnifiquement avec ses yeux bleu azur. À ma gauche, il y avait Ryo, tout de noir vêtu, sortant un mouchoir de la poche de son smoking. J'aperçus au loin Masato et Yukito, se dissimulant pour cacher leurs pleurs et leur honte. Sinistra n'était pas là, elle n'osait pas se montrer en public, et je pense qu'on n'en entendra plus parler pendant quelques semaines. Reiko était là elle aussi, comme tous les Midori, et était habillée avec un smoking d'homme, mais les couleurs ne changeaient presque pas de d'habitude. Elle était souvent vêtue de noir. Ayumi ne regardait pas le prêtre, elle se cachait la tête. Elle avait honte de pleurer en public... En même temps je la comprends, je suis pareille. Cependant, aujourd'hui, je le faisais car Tsubasa était vraiment une personne d'exeption. Je tournai la tête du côté de Ryo et je vis Link... Lui aussi était là. Je le regardai un long moment, avec admiration, puis reporta mon attention sur le prêtre. Tous les Midori et Link étaient là, et ils obsèrvaient comme moi le prêtre qui expliquait des choses compliquées. Je repoussai une mèche de cheveux rebelle qui me venait dans les yeux à cause du vent puis constatai que la plupart des gens s'étaient rassis. Je m'assis à mon tour. J'attendais la fin de la cérémonie pour aller présenter mes plus sincères condoléances à la famille de Tsubasa. Une heure plus tard, c'était fini et je m'approchai de ses parents. Je m'inclinai et me présentai.

- Miyazaro Ichigo... Je suis une Midori, j'étais là quand..."commençai-je
- Je sais bien que vous n'y êtes pour rien, Midori... Au contraire, vous l'avez aidé jusqu'à son dernier..."commença le père de Tsubasa avant d'éclater en pleurs
- Je suis navrée, je..."continuai-je
- C'est nous qui sommes navrés. Nous sommes désolés que vous vous sentiez coupables..."dit la mère de Tsubasa entre deux sanglots.
- Je vais vous laisser..."dis-je calmement

Et je m'en allai. Je rejoignis les autres Midori. Suishi n'avait pas cligné des yeux depuis au moins 2 heures et contemplait le sol comme s'il dormait éveillé. Takashi essayait de le réconforter mais en vain.

- Suishi, tu devrais aller voir un psy."suggéra alors Tekemoto
- BAKA !"hurla Reiko
- Quoi ? Qu'est-ce que j'ai dit, encore ?"demanda Tekemoto, visiblement choqué
- T'es bête ou quoi ? Et chez le psy, il va dire qu'il vient de voir une sorcière tuer un Twirightais par accident ? Après c'est le psy qui aura besoin d'une consultation..."reprit Reiko
- Je plaisantais, c'est tout..."dit Tekemoto en decrescendo
- Tu crois vraiment que c'est le moment de plaisanter Inusuki ? Franchement, des fois on dirait qu'il te manque une case !"

Normalement, tout le monde et moi la première s'attendait à ce que ce soit de la bouche de Ryo que sortent ces paroles... Mais c'était de la bouche de son frère, Aoyama, qu'elles sont sorties. Tout le monde, en particulier Ryo et Tekemoto, restèrent sans voix à regarder le jeune garçon. Aoyama était un garçon au grand coeur, mais jamais il n'avait parlé d'un ton aussi sévère à quelqu'un. Cela devait être un ton familial, se dit Ryo. Leur père était aussi sévère, et Ryo aussi. Aoyama avait entre guimets repris le flambeau. Après un instant de silence, tout le monde se rappela qu'ils étaient surtout là pour mettre les choses au clair. Suishi devait comprendre que la mort de Tsubasa n'était pas sa faute. Je pris la parole.

- Ametô-kun..."
- Oui ?"fit-il enfin
- Tu dois savoir que ce n'est absolument pas ta faute. Tu étais paralysé, tu ne pouvais rien faire."expliquai-je
- À mon avis, il faut attendre pour que Suishi s'en remette. On ne peut rien changer..."dit très justement Mia

La voix horrible de Sinistra me revint dans la tête. "On ne peut rien changer au passé ! Tout est écrit... Le passé, le présent, le futur. La destinée de chacun est écrite, et c'est impossible d'y changer quelque chose. " Elle avait totalement raison. Si je dois mourir d'une façon, on ne pourra rien y changer. Tout le monde est mortel, condamné, et si une personne cherche à se rendre immortel, elle ne fait que de se salir. Elle perd la purté que nous avons tous, la purté de mourir. C'est une chance... Je me souviendrai toujours de mon arrière grand-mère. Elle avait nonante-deux ans quand elle est décédée. Les derniers mots que maman et moi avons entendu de sa bouche étaient "Mes petites... Si vous saviez à quel point j'aimerais mourir. Je suis trop âgée. J'ai trop vécu." C'est beau. La vie est belle quand on en arrive à un tel point que l'on veuille mourir. J'aimerais que ça m'arrive. Tsubasa n'est pas mort prématurément. Il est mort comme la destinée l'avait prédit. C'est pour ça que Sinistra regrette son geste ! Elle n'a jamais voulu tuer qui que ce soit, mais la destinée a voulu qu'elle le tue. Tsubasa devait mourir tué par Sinistra, le vendredi 4 octobre 2008. C'était prédit. Tsubasa a eu la chance d'être pur.
J'espérais que l'enterrement ne se prolonge pas, et heureusement, pour parler de nos affaires, nous retournâmes sur la Terre. Une fois que Link soit redevenu une souris, nous nous assîmes à la terrasse d'un café. Le serveur fut surpris de voir arriver 11 adolescents habillés en noir dans son café. Après avoir commandé notre boisson, nous commencèrent à parler de tout et de rien. Suishi et moi, nous n'écoutions pas vraiment. Lui devait penser à l'accident et moi... Et moi je pensais à plein de choses. En vérité, je pensais que Sinistra n'allait pas refaire surface pendant longtemps. En détournant mon regard du ciel à la table, je vis que tous les regards étaient tournés vers moi, y compris celui de Suishi. Ils me regardaient tous comme si j'avais une grosse araignée au plein milieu du visage... Tous sauf Reiko. Elle, elle me regardait d'un air dur. Je savais qu'elle venait de dire un truc sur moi, et un truc pas très sympa apparrement.

- Pardon, tu peux répéter ?"demandai-je
- Ne fais pas comme si tu n'avais pas entendu."dit Reiko d'un ton sec
- Allez, Reiko, dis-lui ! Ne sois pas plus méchante avec elle !"ordonna Mia
- Je disais que tu ne méritais pas ton rôle de chef."répondit alors Reiko

Un grand silence s'en suivit. J'ouvris la bouche, essayai de dire quelque chose, mais rien. Le vide. Me voilà muette comme une carpe. J'essayais de me dire que j'avais mal compris, qu'elle n'avait pas dit ça, mais non. Elle l'avait dit. Elle le pensait. Depuis longtemps. Je le savais. Elle me regardait d'un air appuyé, comme si elle attendait quelque chose. Une réponse, une réaction... Un battement de cils. Je finis par réussir à placer une phrase.

- Et je peux savoir pourquoi ?"demandai-je
- Car tu n'es pas assez organisée !"dit-elle avec certitude.

À ma grande surprise, Takashi hocha la tête.

- Taka-kun ? Tu es d'accord avec elle ?!"s'exclama Tekemoto
- Oui. Pas dans le sens où Ichigo ne mérite pas son rôle de chef, mais de celui qu'elle n'est pas organisée. Ce n'est pas contre toi, Ichigo. C'est juste que j'ai remarqué que quand Reiko dirigeait le groupe, elle avait quelque chose en plus. Une force. Et ça s'appelle l'organisation, la confiance en soi. Tu manques de confiance en toi."affirma Takashi

Je n'en pouvais plus. Je me levai, et partis. J'entendis Ayumi crier mon nom, mais je ne rebroussai pas chemin. Si elle veut me voir, elle me rejoindra...

Lundi 7 octobre 2008
Cher Journal,
Je ne veux pas y repenser, pas tout de suite. J'ai vraiment vécu quelque chose d'horrible. Personne n'a rien pu faire. Les temps ne vont pas fort, alors si en plus Tsubasa est mort, rien ne va s'arranger. Personne ici n'avait bien sûr envie que ça se passe, ce n'était pas prévu. C'était juste une mission. Juste une mission. Une mission.
Je ne sais même plus parler! Je patauge avec mon stylo, et j'écris la même chose. Toujours la même chose, comme une pièce de théâtre... une pièce de théâtre ? Au mon dieu, je ne veux plus entendre parler de pièce... Depuis l'accident du projecteur que j'ai vu. Ca non plus, je ne veux plus y repenser. C'était vraiment horrible de voir ça. Horrible. Bien sûr, je le savais depuis longtemps que ça c'était produit... Enfin non, pas depuis si longtemps.... Bizarre. C'est comme si je l'avais appris une nouvelle fois.
Je me sens toute chamboulée depuis la mort de Tsubasa. Je ne devrais pas être la première à être touchée, mais je le suis beaucoup. Pas comme Mia, qui l'aimait... Un petit peu, je pense. Pas énormément. Elle s'en est déjà remis, elle. Suishi, quant à lui, est toujours perturbé parce qu'il n'a rien pu faire...
Comment je le sais ? Bah, je les observe, pardi. Bon je te laisse, je vais demander à Masato et Yukito de me faire à manger.
Ta créatrice, Sinistra Campbell.


Sinistra ferma le carnet qu'elle a créé. Elle l'avait créé pour écrire ses mémoires. Il était vivant, ce carnet, et elle signait toujours Ta créatrice pour lui rappeler qu'il avait été créé par elle et donc qu'il lui était inférieur.
Sinistra s'avança dans son grand château sombre. Elle entendait ses propres pas résonner dans l'espace. Avant d'arriver à la salle des serviteurs, elle devait passer par les planétariums. Elle avait exprès de laisser l'espace des planétariums entre sa chambre et les chambres des serviteurs. C'était comme un calmant, cet endroit. Les planétariums permettaient à Sinistra de repenser à des choses, de s'organiser. Elle traversa en premier la salle représentant la voie lactée, la galaxie la plus proche de La Grande Bleue (la galaxie de La dimension négative ou encore d'autres planètes) C'était une salle où les murs, le sol et le plafond étaient noirs. Des milliers de lumières brillaient, représentant des étoiles. Au centre du plafond, une énorme boule orangée brillait de milles feux, représentant le Soleil. Neuf planètes de la taille d'une voiture tournaient par magie autour du grand Soleil. Pendant que Sinistra marchait lentement dans le noir, elle repensait à deux choses. L'une était la vue de l'assassinat du père d'Ichigo. Ca l'avait vraiment touchée, car son père aussi était mort. Quand elle avait trois ans. La deuxième était le meurtre de Tsubasa. Elle ne l'avait vraiment pas voulu. Vraiment pas. Elle ne voulait la mort de personne en dehors des Midori, et encore ! Elle voulait tuer les Midori si vraiment elle en avait besoin. En cas d'extrème urgence. Alors que Sinistra ne regardait pas où elle allait, elle se cogna contre une planète... Ca faisait mal. Après avoir repris ses esprits, Sinistra vit la planète. C'était la Terre. Le choc l'avait fait tomber, car la magie la tenant avait subi une "coupure". Sinistra shoota dedans et murmura "je t'aurai", puis la magie se rétabli. Sinistra passa alors à l'autre salle. Elle représentait La Grande Bleue. Les 13 planètes et L'Océan (l'équivalant du Soleil) tournoyaient. En effet, chez eux, leur Soleil tournait aussi. Sinistra voyait les planètes... Triton-Dauphine-Azur-Abysse-Orqua-Lointaine-Platine-Rayon-Saphir-Surface-Vague-Bulle et enfin La dimension négative. Cette dernière était la planète la plus proche de la voie lactée, et surtout de Pluton. Elle était aussi la seule planète de La Grande Bleue n'ayant aucun rapport avec la mer et ses alentours. Triton, étant la planète la plus chaude de La Grande Bleue avait le même nom qu'un des satellites de Neptune, mais ce n'était pas lui. Même si Triton, le satellite, est le plus grand satellite de la voie lactée, ce n'était pas le Triton planète. Il pourrait, car Triton satellite est très près de Triton planète. Après avoir regardé un peu La Grande Bleue, Sinistra passa à la dernière salle. Cette salle représentait Minorus, la galaxie minuscule, au 21 planètes. La taille des habitants de chaque planète ne dépassait pas 2 cm. Elle entra. Elle lut sur une plaque les noms des 21 planètes :

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 



Dernière édition par Cornelia-witch le Dim 21 Déc - 1:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Power Midori ! (En français : Puissance verte !)   Dim 21 Déc - 1:13

Etoile géante : Luxor
Planètes : Horus, Calquus, Albus, Thurex, Falgor, Hocotate, Verfuë, Sodan, Rawn, Qiloss, Bloon, Xemorph, Yanmso, Dunanb, Jikall, Puzoz, Zéphir, Cobalt, Eral, Ook et Weko.

Les planètes, là, faisaient la taille d'un chat adulte, mais Luxor, leur étoile, était aussi grand que le Soleil ou qu'Océan. Sinistra ne s'attarda pas ici et sortit enfin. Ses yeux lui piquèrent quand elle sortit, à cause de la lumière... même si la lumière n'était pas forte, dans le château. Les chambres n'étaient plus très loin. Elle toqua à une des portes et l'ouvrit. Masato s'y trouvait. Il s'inclina devant Sinistra.

- Toi et Yukito, allez faire à manger."ordonna-t-elle
- Heu, quoi ?"demanda Masato
- Le menu du jour, idiot !"répondit Sinistra, comme si c'était une évidence.

Elle sortit et Masato appela son fils pour aller en cuisine.
Sur Terre, beaucoup de Midori ne sont pas allés à l'école. Cette fois, pas de mensonges. Ceux qui n'y sont pas allé ont dit à leur parents qu'ils ne se sentaient pas bien, ce qui était vrai. Les seuls Midori à être allé à l'école étaient Takashi, Ryo, Aoyama et Suishi. Pendant la récréation, Takashi remarqua un vide...

- Les amis, il ne manquerait pas Suishi, par hasard ?"demanda-t-il
- Il est certainement aux toilettes."dit Aoyama
- Non, il nous l'aurait dit."répondit Ryo
- T'as raison Ryo, il ne nous laisse pas tomber comme ça... Qu'est-ce qu'il est allé faire ? Lui qui ne sèche jamais..."murmurait Takashi
- Attendons la fin de la récré."proposa Aoyama
- Eh, les gars ! Vous n'auriez pas vu Suishi-kun ?"demanda une voix familière

Ils se retournèrent et virent Masha, la petite amie de Suishi. Elle avait deux ans de plus que lui, et les autres ne voyaient pas pourquoi Suishi pouvait traîner avec elle. Masha était arrogante, vantarde, orgueilleuse... Bref, que des choses qui ne donnent pas envie de sortir avec quelqu'un. Mais Suishi était vraiment spécial. Tekemoto était jaloux de lui car il avait une petite amie stable (même si Tekemoto adore changer d'amoureuse comme de chemise) et en plus très jolie à son goût. Il était vrai que Masha était très belle, et elle était gracieuse. Takashi fit non de la tête et Masha s'en alla. Sans rien dire. Comme ça. Nonchalamment.
Il faisait froid, sombre et c'était profond. Comme les yeux de Reiko. Suishi se souviendra toujours du regard glacé de Reiko quand elle a dit à Ichigo qu'elle ne méritait pas son rôle de chef. Reiko avait toujours été froide avec Ichigo, mais bon... Même si ce n'était pas horrible ce qu'elle avait dit, ça avait choqué tout le monde. Bizarrement. Bizarre comme cet étrange château. Des décorations gothiques recouvraient les murs du couloir. Il était déjà venu là... Mais il ne savait pas comment il avait fait pour entrer ici. Suishi était dans une sorte de transe en ce moment... Ses jambes étaient molles quand il marchait, mais il continuait d'avancer. Sans savoir où aller. C'était la première fois qu'il allait si loin dans le château de Sinistra. Soudain, il sentit une vague odeur de cuisson... Un délicat fumet commençait à se répandre dans le château. Suishi s'approcha de l'odeur et vit un panneau marqué du mot CUISINE gravé en lettres d'or. Il vit que la porte était entrouverte, hésita, et finit par la pousser. Par l'entrouverture, il vit deux hommes-lézard préparer à manger. En voulant ouvrir la porte un peu plus, un des serviteurs se retourna et Suishi se décala pour ne pas qu'on le voie. Il entendit dans la cuisine ces quelques mots :

- Maîtresse, vous avez entendu ?"demanda le serviteur qui s'était retourné
- Bien sûr. D'ailleurs je vais m'en occuper personnellement."dit Sinistra en se levant
- Et votre dîner ?"s'inquiéta Yukito d'une voix tremblante.
- Laisse, Yukito. Tu le mets au four en attendant."dit Sinistra d'un ton machinal

Sinistra s'approchait de la porte, Suishi le sentait. Il ne savait que faire. Il n'était même pas transformé, et il n'aurait jamais le temps avant que Sinistra arrive. Il ferma les yeux, serra les dents et les poings. Quand la porte s'ouvrit en grinçant à côté de lui, Suishi se crispa de plus en plus.

- Tiens tiens... Voilà une jeune homme bien hardi pour s'aventurer tout seul dans un château..."murmura Sinistra à l'oreille de Suishi
- Je m'en fiche si je cours un risque, je viens pour vanger mon ami !"hurla Suishi en ouvrant les yeux.
- Houlà... Tu n'oserais pas me tuer ?"demanda Sinistra d'un ton faussement inquiet
- Arrête ton manège !"continuait de hurler Suishi.

Sinistra lança une onde noire et Suishi fut propulsé dans les planétariums. Il traversa plusieurs murs... Jusqu'à arriver à la fausse Voie Lactée. Le temps que Sinistra arrive à cette salle, il se transforma. Il était prêt, à présent. Quand Sinistra arrive, il brandit son katana et cria :

- Power Midori ! Algues Explosives !"

Et des petites algues allèrent s'écraser sur Sinistra en explosant. Sinistra fut rejetée en arrière. Elle se releva et lança une boule énorme faite d'ombres. Suishi esquiva en volant. Le faux Soleil qui, malgré tout, brûlait vraiment, était derrière lui et le dos du Midori commençait à lui brûler. Sinistra profita de sa douleur pour envoyer une autre attaque. Elle ouvrit un trou transdimensionnel et en sortit deux poupées de chiffon. Elle les envoya sur Suishi, qui en prit une dans chaque main. Sinistra serra les poings et les poupées explosèrent dans les mains de Suishi. Ce dernier tomba au sol. Il eut à peine le temps de se relever que Sinistra relançait une attaque, cette fois un peu moins puissante que les poupées. Mais Suishi avait mal. Il transperçait Sinistra du regard. La haine se faisait lire dans les deux perles noires de la sorcière, mais aussi dans les deux yeux de Suishi. Il lui en voulait à vie pour ce qu'elle avait fait. Tuer quelqu'un... Comment pouvait-on faire ça ? C'était un acte horrible. Suishi, dépassé par la colère, sortit son katana et menaça Sinistra. Elle recula par prudence, mais était prête à riposter. Suishi lança une attaque composée de bulles d'eau, que la sorcière évita. L'attaque alla donc s'écraser sur la maquette de Neptune, qui vacilla dangereusement. Suishi eut soudain une idée. Il allait faire tomber les planètes sur Sinistra pour l'immobiliser. Il rangea son katana dans son fourreau, et s'empressa de tendre les bras, les mains bien en avant. Sinistra plia les jambes, prête à sauter. Suishi lança un puissant jet bleu. Sinistra sauta, comme prévu, et le jet se planta dans Mars.
- Tu n’es pas assez rapide, Sushi."
- Premièrement je ne m’appelle pas Sushi, et deuxièmement, ce n’est pas toi que je visais ! Regarde plutôt derrière toi…"

Sinistra se retourna et vit Mars osciller de tous sens. Elle écarquilla les yeux, et fila à toute allure pour éviter que la planète rouge l’écrase.

- Bien joué de ta part, le sushi. Malheureusement, je suis trop rapide, trop puissante et trop maligne pour toi !"
- Bien, alors je crois que je dois songer à une autre stratégie…"dit Suishi d’un ton ironique.
- J’ai bien peur que tu n’en aies pas le temps…"murmura la sorcière.

Un rayon noir aux reflets violacés fonça sur Suishi. Par réflexe, Suishi sortit son katana et brandit la lame brillante pour faire effet miroir. Ce qui fonctionna. Le rayon se retourna contre Sinistra qui n’eut pas le temps de réagir. Suishi se sentit aspiré vers elle, et la vit tomber, comme une poupée de chiffon.
Suishi était dans une pièce noire. Un peu comme dans le planétarium. Il voyait une petite fille aux cheveux noirs recroquevillée dans un coin. Un lit rouge était à l’autre coin de la pièce… en fait, tout était dans des coins. Les parents de cette enfant devaient être très maniaque. Suishi s’approcha de la petite. Il ne vit pas son visage, il était enfoui dans ses bras. Soudain Suishi sentit une lumière derrière lui. Il se retourna et vit deux adultes, aux cheveux noirs eux aussi.
- Alors ma puce, tu ne veux pas aller jouer dehors, avec les autres petites filles et petits garçons ? " demanda un homme
- Tu sais que nous avons le pouvoir sur ce monde, nous pouvons faire venir tout le monde que tu souhaites. " rajouta une femme.

Suishi vit la petite écarter une main, toujours le visage baissé. Elle serra le poing, et une poupée explosa. La fille se leva, laissant apparaître son visage. Si elle n’avait pas cette expression meurtrière sur le visage, elle aurait été jolie. Elle avait du sang qui dégoulinait de ses yeux. Et dans son autre main, se trouvait un rat mort.

- NON ! Je ne veux pas sortir ! Je veux rester là, avec eux ! " hurla la petite

Les parents sursautèrent. Leur fille leur avait montré – et à Suishi aussi par la même occasion – une boîte contenant des petits rats agités, trois poupées, deux crânes et quelques insectes.

- Voyons ma petite Sinistra, il ne faut pas tuer ces pauvres animaux…" murmura la mère, horrifiée

Suishi remarqua que même s’ils avaient pris le trône de Naora, ils n’étaient pas si méchants que ça. Au moins ils défendaient les animaux.

- Maintenant, je suis assez grande ! Je peux me débrouiller seule ! Je fais ce que je veux. Lâchez-moi. " criait Sinistra
- Mais, ma puce, tu n’as que 5 ans… " commença le père Campbell

Mais il n’eut pas le temps de finir sa phrase. Sinistra pris ses « jouets », ouvrit la fenêtre et sauta. Sa mère hurla, mais son père la retint pour ne pas qu’elle suive leur fille.
Des minutes, puis des heures passèrent. Puis des jours. Mais Suishi vivait ça en accéléré. Puis, une semaine plus tard, la mère, nommée Mira, murmura, les yeux vides :

- On l’a perdue… On l’a perdue à jamais. »

Et là, Suishi revint dans le planétarium. Sinistra se réveilla, et dit :

- Tu as tout vu, hein ?"
- Oui, et ?"demanda Suishi, ne voyant pas la gravité
- Pff... Maintenant je dois tout te dire."marmonna Sinistra
- Pas forcément."dit Suishi

Suishi était très galant. Et voir Sinistra se sentir obligée d'avouer des choses sur elle et son passé lui faisait presque de la peine. Mais il ne fallait pas qu'il se fasse avoir. Se laisser attendrir par sa pire ennemie, celle qui avait tué son amie, c'était la pire chose qui pouvait arriver. Sinistra regarda Suishi. C'est comme si elle avait envie de le dire. Mais Suishi n'avait pas forcément envie d'entendre ce qu'elle voulait lui dire. Sinistra avala sa salive, mais au moment où elle allait le lui dire, une détonation retentit. Uranus fut expulsé à l'autre bout de la pièce. Suishi se retourna et vit Ichigo, Link et Reiko, positionnés en triangle. Étonnamment, Reiko et Ichigo souriaient. Quant à Link, il fusilla Sinistra du regard.

- Ravi de te revoir, princesse !"
- Voyons mon petit rat, tu devrais avoir peur de la puissante tigresse !"hurla Sinistra en se retournant vers Link

Les deux rivaux se firent face. Suishi se rappela de la première fois qu'il avait vu Sinistra. C'était même lui qui avait sauvé la situation. C'était dans le parc, et tout les Midori s'apprêtaient à s'évanouir, mais heureusement, Suishi arriva et terrassa la sorcière. Takashi et Tekemoto lui avaient raconté ce que les ARIM (Ayumi, Reiko, Ichigo et Mia) leur avait dit. La première rencontre avec Sinistra. Dans l'usine désafectée. Il faisait sombre et soudain, elle était apparue. Telle une ombre meurtrière. Link et Sinistra s'étaient revus ce jour-là. Et Sinistra avait dit "Mais qui lui a permit de retrouver sa forme humaine qu'en cas graves ?! Hein ?"... C'était ça ! C'était ça que Sinistra voulait dire ! Suishi eut une illumination.

- Euh, Miyazaro, Midori et Manatsuki... Navré d'interrompre votre arrivée héroique, mais je crois que Sinistra allait dire quelque chose d'essentiel."
- Non mais ça va hein !"dit Sinistra
- Bah non, t'as commencé à dire quelque chose, tu le finis !"insista Suishi
- Il en est hors de question !"protesta Sinistra
- Oh, oh, OH ! On dirait une dispute de gamins ! Alors Sinistra, grouille-toi de dire ton truc essentiel, là !"cria Reiko
- Euh oui... J'allais dire que bientôt vous serez pulvérisés."dit Sinistra en détournant les yeux
- C'est ça !"

Link avait dit ça comme si c'était Suishi qui avait parlé. Comme si... comme si Link avait été dans le cerveau de Suishi pendant sa réflexion. Certainement car il l'avait deviné, lui aussi. Après tout, c'était lui le premier concerné. Sinistra se mordit la lèvre. Enfin, elle inspira et enfin elle parla.

- Très bien. Si Link peut redevenir un humain en cas graves, c'est car j'étais obligée. Mon père m'a jeté une malédiction, quand je suis née. Il a dit que si je transformait totalement quelqu'un, je mourrais."
- C'est stupide."affirma Reiko
- Oui, mais ça arrange Link."dit Ichigo
- Peut-être, mais c'est totalement stupide ! Pourquoi il ferait ça ?"demanda Reiko
- Je ne sais pas, c'est un idiot."dit Sinistra
- Non ce n'est pas un idiot, et puis on ne traîte pas son père d'idiot !"hurla Ichigo, en repensant à son père
- Je n'ai pas besoin de lui, ni de ma mère !"répondit Sinistra

La discution s'arrêta là, car Sinistra arracha la Terre, enfin, la fausse bien sûr, et la jeta sur les quatre héros. Link se posta devant les trois autres, mais tous se reçurent la Terre de plein fouet. Ils tombèrent, un peu étourdis. Suishi avait d'énormes courbatures et Reiko, qui avait reçu la Terre sur l'oeil droit, avait un oeil au beurre noir. Elle n'avait qu'un oeil ouvert, et de celui-là, elle vit que la sorcière arracha Jupiter et l'ensorcela... Elle allait exploser, et ils allaient recevoir une bombe de la taille d'une voiture en pleine tête ! Il fallait faire quelque chose, mais quoi ? Reiko était écrasée par Link et Suishi, elle ne pouvait rien faire. Enfin, elle vit Jupiter arriver sur eux... Elle ferma l'oeil, et attendit le choc. Mais rien ne vint... Elle risqua d'ouvrir son oeil, et Jupiter était en suspension entre Sinistra et eux. Mais la sorcière semblait lutter pour l'envoyer sur les Midori. Reiko leva les yeux et vit un ange... Un ange ? Ca y est, Reiko était morte, elle voyait un ange. En fait, cet ange était bizarre, il avait des ailes noires et était habillée comme Sinistra... Enfin, le même style. Cette dernière et l'ange se foudroyaient du regard.

- Sinistra..."murmura l'ange
- Rika..."reprit la sorcière

Une nouvelle détonation retentit... Ayumi, Mia, Sakura et Zakuro étaient là, avec derrière elles des corps d'hommes lézard étendus un peu partout. La dénommée Rika se retourna et jeta une onde noire sur les quatre filles. Celles-ci tombèrent à la renverse. Reiko murmura :

- Ne bougez plus, les amis..."
- Ca faisait longtemps qu'on ne t'avais plus vu, espèce de petite ange stupide !"cria Sinistra
- Et toi tu restes enfermée dans ton château, à tuer des Twirightais innocents... Pathétique."murmurra la dénommée Rika
- C... Comment le sais-tu ?"marmonnait Sinistra, la voix tremblante.
- Ah, Sinistra... Je te surveille."répondit Rika

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
megamomo
Admin ~ a little sadistic
Admin ~ a little sadistic


Féminin
Nombre de messages : 2057
Age : 23
Passion(s) : : Manga, Japon, embêter les gens, écriture et rp
Humeur ? : Fatigué, heureusement que les calendriers permettent de compter les jours ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Power Midori ! (En français : Puissance verte !)   Lun 9 Mar - 20:03

Super chapitre ^~ ... tu postes les chapitres aussi vite que moi avec TP XD

_________________



Mise en place du service minimum, je suis désolé. Je ferais de mon mieux pour répondre malgré tout aux questions de chacun s'il y en a. Ma boite à MP reste donc ouverte.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rumiko-takahashi.webnode.com
Cornelia-witch
Admin ~ That's all, folks !
Admin ~ That's all, folks !


Féminin
Nombre de messages : 3693
Age : 19
Passion(s) : : Writing. Video Games. Dance. Et peu d'autres choses.
Humeur ? : MOTHE-ivée ou MORte de rire :)
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de membre
Ton humeur aujourd'hui:

MessageSujet: Re: Power Midori ! (En français : Puissance verte !)   Sam 14 Mar - 13:49

Note de l'auteur: En effet, mais bon... plus on y met du temps, plus on s'applique. *Ouais, Ray-sama, évitez de faire des leçons de moral.* Otorii, c'était pas une leçon de moral -_-" Enfin bref, voici la suite méga courte de Power Midori, je peux dire que je ne suis pas très fière de cette suite U_u M'enfin, la voici quand même.

Les Midori présents se regardèrent, et avaient tous l'air incrédule. Personne ne comprenait ce qu'il s'était passé. Comment Sinistra et Rika se connaissaient-elles ? On aurait dit deux vieilles ennemies, comme si elles se connaissaient depuis toujours. Reiko regarda alors ses amis. C'était elle qui avait dit aux autres de ne plus bouger, mais elle se rendit compte que Rika était de leur côté. Quoiqu'attaquer Sinistra n'était peut-être forcément d'être du côté des Midori... La preuve, c'était que l'ange noir avait blessé les quatre nouvelles arrivantes. En fait, les seuls à ne pas être là étaient maintenant tous les garçons sauf Suishi. C'étaient aussi les seuls qui étaient allés à l'école aujourd'hui. Reiko commençait à s'énerver rien qu'à l'idée que c'était toujours le même groupe qui manquait l'école. Les professeurs allaient bien finir par s'apercevoir - si ce n'était pas déjà le cas - que c'était toujours les filles Miyazaro, Midori, Aizaro et Takahata qui s'absentaient en cours. Mais bon, il fallait se faire une raison ! On ne pouvait pas être partout en même temps, à moins de créer des clones. Ce qui la sortit de ses pensées, c'était une vision incroyable. Rika savait visiblement manier la magie comme personne, mais semblait être plus jeune que Sinistra... en même temps Sinistra était assez jeune. Mais ce qui suprit le plus Reiko, et certainement les autres, c'était qu'elle venait de faire quelque chose de très bizarre. Après juste trois signes de la main, Sinistra se retrouva à terre, les mains derrière le dos. Rika demanda aux Midori de la suivre. Ils se relevèrent avec difficulté et essayèrent de courir, mais ils avaient tous des courbatures douloureuses. Ils couraient donc péniblement, mais, sachant qu'il ne leur restait que très peu de temps avant que Sinistra se réveille, ils se dépêchaient du mieux qu'ils pouvaient. Une fois sortis du château, les gardes postés devant les portes se lancèrent à leur poursuite. Se souvenant qu'ils étaient transformés, ils déployèrent tous leurs ailes et s'envolèrent, hors de portée des lances. Les Midori et Rika arrivèrent dans une sorte de sous-bois très sombre. Certains Midori se massaient le bras, tandis que Sakura reprochait à Rika de l'avoir blessé.

- Écoutez, j'allais y venir. J'aimerais vous parler. "
- Mais pourquoi tu nous as blessé ?!"demanda Zakuro
- Laissez-moi parler ! Vous êtes trop inconscients... Donc, si je vous ai blessées, vous quatre, c'est car je ne voulais pas que vous vous mettiez à attaquer Sinistra..."commença Rika
- Ca tombe bien, on a failli le faire..."dit Ayumi
- Tais-toi ! Donc, je reprends. J'aimerais parler à Soleilla. Pas Ichigo, la Déesse."rajouta Rika en voyant Ichigo s'avancer.
- Hors de question. D'abord, qui êtes-vous ?! Soleilla ne parle pas aux inconnus."protesta Ichigo
- Miyazaro, laisse-la lui parler. C'est important, idiote."répliqua Reiko
- Non, c'est une incon... Nani ?!"

Une magnifique femme brune apparut à côté d'elle. Elle était très grande, et très belle. C'était Soleilla, la déesse du soleil et des reflets dorés émanaient de son corps. Elle s'avança vers Rika d'un pas lent et gracieux, devant les yeux ébahis de tous, sauf bien sûr de Rika qui restait de marbre. Soleilla se mit en face d'elle, et Ichigo ne comprenait rien... cette Rika... Elle avait l'air d'être un démon, si ça se trouve, Sinistra l'avait engagée pour un complot, et le combat de tout à l'heure n'était que de la comédie. Mais visiblement tous les autres semblaient penser le contraire. Reiko en particulier... Ichigo rit intérieurement en se disant que Reiko était sans doute une semblable de Rika, c'est-à-dire un démon, mais elle se reprit vite pour se concentrer sur la conversation qui allait avoir lieu.

- Soleilla..."murmurra Rika en faisant une courbette
- Jeune ange noir. Que voulais-tu me dire ?"demanda Soleilla d'un ton fier et solennel
- J'observe les Midori depuis leur avènement. Le jour même où Ichigo a découvert ses pouvoirs dans les toilettes du collège, je les ai vus. Je les observais depuis ici. Tais-toi, Takahata !"ajouta Rika en entendant Ayumi dire "sale espionne"
- Continuez."
- Oui, pardon. Et donc voilà. Il y a d'autres Midori."dit calmement Rika
- C'EST IMPOSSIBLE !"hurla Soleilla, subitement hors d'elle, au bord des larmes
- Pourtant c'est la vérité."répondit Rika, toujours sur un ton sans expression
- C'est faux ! Midoriada n'a créé que 11 Midori ! Je le sais ! Il n'y en a pas d'autres..."dit Soleilla, en larmes
- Peut-être, mais il y a d'autres personnes magiques. Dans votre collège, à vous quatre (elle désigna Ichigo, Mia, Ayumi et Reiko), il y a une personne. Yumi Hana et les jumelles Akirai, Mitsuki et Mitsune."continuait Rika
- Yu-chan ? Des pouvoirs ?"s'étonna Ayumi, en jetant un regard en biais à Ichigo
- Après, dans votre collège, à Suishi et les autres garçons, il y a Totoro Hioshi et Masha Fuchiwa."reprit Rika.
- Masha... Tsuki na."dit lentement Suishi
- Et enfin, dans le lycée de Sakura et Zakuro, il y a le professeur de mathématiques Kabuto Itorii... sans oublier Mana Miyazaro qui n'est autre que..."
- Ma mère." murmura Ichigo
- Exactement. Maintenant débrouillez-vous pour qu'ils se joignent à vous, quant à moi je n'ai plus rien à faire ici."dit Rika en se retournant.
- Attends..."la retint Soleilla, la voix encore tremblante.
- Quoi ?"demanda Rika d'un ton sec, sans se retourner
- Comment le sais-tu ? Un cas pareil ne s'est jamais produit."
- Je vous l'ai déjà dit. J'observe les Midori depuis leur avènement."

Sur ces derniers mots, Rika repartit. Soleilla retourna dans le médaillon accroché au coup d'Ichigo. Cette dernière secoua la tête. Il fallait que Rika vienne dans leur groupe. Elle devait certainement en savoir plus que Soleilla elle-même. Ichigo courut après la jeune ange et lui attrapa l'épaule. Rika se retourna violemment et jeta un regard noir à Ichigo. Celle-ci remarqua alors que ses deux yeux étaient d'un rouge vif... comme le sang. La jeune ange noir la fusilla une nouvelle fois du regard puis croisa les bras en signe d'attente. Elle était si impatiente, pensa Ichigo.

- Pourquoi nous as-tu espionné ?"demanda-t-elle
- Je m'intéresse au soi-disant groupe qui va sauver la Terre."dit simplement Rika
- Alors joins-toi à nous ! Tu ne veux pas rendre justice ? Tu ne veux pas que la dimension négative retrouve son VRAI roi ?"demanda Ichigo d'un ton sérieux
- Il n'y a pas de justice dans ce monde."répondit strictement Rika
- Bon, si tu veux. Mais alors quel est ton but ? Tu as forcément un but, non ?"reprit Ichigo, déterminée à ce que Rika fasse partie du groupe
- Mon but est de retrouver mes parents."répondit l'ange noir
- Alors nous t'aiderons... Et d'ailleurs, si rendre le trône au véritable roi ne t'intéresse pas, pourquoi nous aurais-tu observé ? Je pense bien que tu le veux, toi aussi. Alors n'hésite pas à nous rejoindre."
- Bon, si vous m'aidez d'accord. Mais je ne suis pas d'accord avec toi sur ta théorie de l'héritage. Vous n'arriverez jamais à rendre le trône au descendant Manatsuki. Tous les autres Midori sont morts avant d'empêcher les Campbell de régner. La même histoire se reproduit depuis des années, alors ne croyez pas que vous, au 21ème siècle, vous allez réussir à détrôner Sinistra."conclut Rika

La discussion s'arrêta là et Ichigo et Rika retournèrent côte à côte auprès des autres Midori. Ce lundi 7 octobre n'a pas été de tout repos pour nos héros. Peut-être même que s'ils avaient été à l'école aujourd'hui, ils n'auraient pas eut à endurer tout ça. D'ailleurs, Takashi, Ryo et Aoyama venaient de finir leurs cours quand les Midori revinrent sur Terre. Rika était bien évidemment restée dans la dimension négative. Suishi arriva donc au collège Rika Aizawa à la fin des cours. Ses trois amis l'accueillirent avec des têtes effarées. Ryo hurla un "qu'est-ce que tu faisais !!!" et Aoyama courut vers lui en le prenant dans ses bras. Suishi le repoussa en disant que c'était plutôt une habitude de filles et Aoyama aquiesça en se frottant le derrière de la tête. Takashi dit à son ami que Masha était venue leur demander si ils ne l'avaient pas vu et Suishi se frappa soudainement le front. Il fallait qu'il leur raconte tout ce qui c'était passé dans la dimension négative ! Il proposa alors à ses trois amis d'aller au parc et de se poser sur un banc histoire d'avoir tout le temps de leur réciter son aventure. Ils acceptèrent et y allèrent donc. La saison d'automne était assez agréable au niveau de la température, alors les quatre amis purent s'acheter une glace. Aoyama demanda même si quelqu'un pouvait lui payer sa glace et son grand-frère répondit immédiatement "Débrouille-toi !". Finalement, Takashi lui donna un peu de monnaie, et Aoyama promit de la lui rendre le lendemain. Une fois posés tous les quatre sur un banc, dans un coin tranquille à l'abri des oreilles indiscrètes, Suishi leur rapporta toute l'histoire. Après avoir fini, Takashi émit un sifflement admiratif. Il se dit que finalement, il avait bien fait d'aller au collège aujourd'hui. Ryo, lui, restait perplexe. Cette Rika était certainement une espionne de Sinistra. Après tout, comme Suishi l'avait décrite, elle ne pouvait rien être d'autre. Cheveux gris, peau assortie, yeux rouges, robe datant du moyen âge, grandes ailes noires... Oui, elle ne pouvait être qu'une espionne. Ryo se laissait d'ailleurs souvent avoir par les préjugés, mais pourtant il était très intelligent, tout comme son frère. Mais intelligence ne voulait peut-être pas dire tolérence. Pendant que les garçons étaient au parc, Ichigo rentrait chez elle calmement. Elle ne voulait pas voir sa mère, car elle devait en fait lui dire qu'elle était magique. Et elle n'avait aucune envie de lui dire ça, ni d'expliquer toute l'histoire de la lignée des Midori. Mais quand Ichigo introduit ses clefs dans la porte d'entrée, elle y découvrit à l'intérieur sa mère assise sur le canapé, les bras croisés. Mana Miyazaro tourna les yeux vers sa fille, ne bougeant aucune autre partie de son corps. Ichigo la fixa des yeux d'un air inquiet... pourquoi sa mère semblait-elle si fachée ? Cette dernière se leva tranquillement et se mit face à sa fille. Elle inspira un grand coup avant de dire :

- Ichigo... J'ai reçu une note de ton professeur comme quoi tu rates régulièrement les cours, ces jours-ci. As-tu une explication ?"
- Etoo..."amorça Ichigo
- Ecoute, Ichi-chan. Dans deux ans, tu seras au lycée. Tu dois prendre tes études au sérieux, tu comprends ? Alors je ne comprends pas pourquoi tu sèches les cours !"dit calmement Mana
- Kaasan... Je dois te dire quelque chose d'important."risqua Ichigo
- Qu'est-ce qu'il y a ?"demanda Mana, soudainement inquiète
- Eh bien... Voilà. Tu... Hein ?!"

Mana se rongeait les ongles tellement elle semblait inquiète. Mais ce qui étonna Ichigo, c'était que le banzaï du salon commençait à pousser, de plus en plus haut, vers le plafond. Ichigo écarquilla les yeux et Mana se retourna pour voir ce qui se passait et elle vit la plante grimpante. Elle ouvrit des yeux ronds comme des assiettes et regarda sa fille avec effroi. Ichigo soupira et dit :

_________________


Spoiler:
 

Have fun =P:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ray-chan.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Power Midori ! (En français : Puissance verte !)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Power Midori ! (En français : Puissance verte !)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Maison verte" de françoise dolto
» Les forces françaises en OPEX
» Poussette power-twin de jané!
» Petite feuille verte de nouveaux messages
» Les actualités de la Marine Française

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE GROW :: Multimédia :: vos fictions-
Sauter vers: